♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Comme on se retrouve ~ ft Answald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comme on se retrouve ~ ft Answald Mer 22 Juil 2015 - 0:42









Ft Answald


Willow souffla. 
Cela faisait vingt bonnes minutes qu'elle tournait en rond. Elle ne savait plus par où aller pour retourner à sa chambre et cela commençait doucement à l'agacer.

L'institut Parker était grand, immense même, et pour une jeune femme comme Willow qui manquait cruellement de sens de l'orientation, cela était un vrai calvaire!
Pour elle, tous les couloirs se ressemblaient. Pas un ne se différenciait d'un autre, un véritable labyrinthe!
A chaque fois qu'elle revenait à son point de départ, Willow grognait davantage.
Elle était totalement perdue et elle maudissait la personne qui avait créé un bâtiment aussi grand sans même penser qu'une carte aurait été utile.
D'ailleurs elle espérait qu'un jour elle parviendrait à se repérer dans ce dédale de couloirs, mais cela était plutôt mal parti.

Willow continua sa route, prenant tantôt à droite, tantôt à gauche, mais chaque pas supplémentaire la faisait s'enfoncer un peu plus dans cette école interminable.
Pendant un court instant, Willow s'était même imaginé des escaliers qui bougeaient et changeait de direction tout seuls, un peu comme à Poudlard, mais elle pria rapidement que ce ne soit pas le cas, au risque d'être perdue à jamais!
Elle devait avoir fait au moins deux fois le tour complet des lieux et plus le temps passait plus elle s'impatientait de ne pas réussir à trouver cette satanée chambre.
Willow souffla une nouvelle fois, laissant le peu de calme qu'il lui restait encore, s'échapper en même temps que l'air qu'elle expirait.

- Ah! Mais c'est tout de même pas possible d'être aussi nulle !
s'exclama-t-elle à elle-même.

Décidément, Willow ne savait pas du tout se repérer. Désespérée à l'idée de ne pas trouver seule sa propre chambre, elle tenta de faire demi-tour. 
Avec un peu de chance elle tomberait bien sur un membre du personnel, un professeur ou n'importe qui d'autre qui pourrait l'aider un peu.
De toute façon, personne ne pouvait être pire qu'elle pour ce qui était de connaître les lieux.
Elle réajusta son sac qui commençait à glisser de son épaule, secoua la tête dans l'espoir de se remettre les idées en place et reprit sa route dans le chemin opposé, d'un pas décidé.
Quelques corridors plus loin, Willow découvrit, plus par hasard que parce qu'elle la cherchait vraiment, la bibliothèque de l'institut.

Elle y entra discrètement, cherchant du regard le ou la bibliothécaire. Willow s'aventura alors un peu plus dans cet endroit rempli de livre, lorsqu'elle croisa quelqu'un.
Enfin, un peu d'aide! Willow n'hésita pas plus longtemps pour lui demander son chemin, expliquant sa situation. On lui indiqua alors de retourner dans le grand hall et de là, elle pourrait trouver les escaliers principaux qui mèneraient jusqu'aux dortoirs. 
Un petit sourire en guise de remerciement, et la voilà repartie dans son exploration.
Après avoir continué tout droit comme on le lui avait recommandé, elle arriva dans le hall sans trop de difficulté.
Soulagée, Willow se précipita de traverser le hall, mais dans sa hâte, elle ne s'était pas préparée à rencontrer une personne qu'elle n'avait plus revue depuis longtemps.
Son coeur fit un raté et ses jambes s'immobilisèrent, ne réussissant plus à faire un seul pas supplémentaire.

- Oh. Bordel! Lâcha Willow dans un murmure.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Ven 24 Juil 2015 - 14:50




Vouloir partir de l’institut pour aller plus loin. Peut-être se plonger sous les livres et se noyer dessous, ou juste se promener en ville.
Toujours est-il qu’Answald voulait sortir, et qu’il était libre de le faire. Il avait la tête remplie de cours, de pensées et de choses diverses. Il était parfaitement ailleurs, une chemise à carreaux sombre sur lui, un pantalon bleu délavé.
Il était habillé presque comme un jeune, mais était loin d’en être un. Peut-être aussi pour ça qu’il aimait tant sortir : parmi tous ces jeunes découvrant leurs pouvoirs, lui était un ancêtre.
Mais son pouvoir lui était tombé sur le bout du nez, et il n’avait pas eut d’autres choix que de devoir apprendre à s’en servir sans en pâtir.
Et pour cela…Et bien il avait fini là. Il n’avait pas averti grand monde. Il n’avait rien dit à Shannon ou à sa fille. Prétextant des recherches, encore et toujours. Cela avait sûrement donné l’impression qu’il fuyait.
Il ne fuyait pas, il était parti vers une nouvelle vie. En plus, Answald avait pris conscience de ses erreurs. Comprendre qu’il avait agit comme un idiot pendant toutes ses années. Regrettant le fait de ne pas avoir serré autant de fois qu’il aurait du sa fille chérie. Ou sa femme. Qui ne l’était plus.
Il se dirigeait vers la sortie à pas lents, quand il entendit des pas derrière lui.
Il se tourna, par curiosité, n’entendant plus rien ensuite.

Un fantôme d’un être encore vivant se tenait devant lui. Ou une hallucination. Une illusion peut-être ? Answald était persuadé que les gens pouvaient avoir ce genre de pouvoir d’en créer.
L’illusion semblait bien réelle pourtant. Il voyait sa fille. Willow. A l’institut. Alors qu’elle était censé….Censé faire quoi déjà ? Il n’y avait jamais fait assez attention, le regrettait encore. De toute façon, il portait le poids de sa bêtise sur ses épaules.
Finalement, la bibliothèque qu’il s’était pris au coin du nez était un peu ce qui l’avait aidé en plus du chien.
Tout son trouble pouvait se lire sur son visage. Devait-il croire en ce qu’il voyait ? Parce que si c’était le cas, cela signifiait tellement de choses. Comme…Willow n’était pas tout à fait humaine, comme lui.
Et cela, ca allait être difficile à concevoir. C’était sa petite fille après tout.

- Willow ? C’est toi ?

Qui d’autre cela aurait-il pu être, franchement ? Mais Answald était tellement perdu qu’il ne réfléchissait pas forcément à ce qu’il disait. Il s’avança doucement vers sa fille.

- Si tu es là ça veut dire que…

Soudain il se rappela qu’il n’avait même pas parlé de son propre pouvoir à sa femme ou à sa fille. Il n’avait rien dit quand aux causes de son bras cassé. Il n’avait rien dit, de peur d’être jugé ou pris pour un fou.
Allait-elle l’accuser d’avoir menti pour ça ? Il n’espérait pas. Answald ne savait pas comment réagir, ni que faire. Il était totalement perdu.


Code par Koala Volant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Dim 2 Aoû 2015 - 22:31









Ft Answald


Willow se mordait la lèvre inférieure, mal à l'aise.
Jamais elle n'avait pensé croiser une connaissance ici, et encore moins rencontrer son père. 
Il était même la dernière personne qu'elle s'attendait à revoir à l'institut! Mais que faisait-il là? Willow ne lui avait jamais parlé de sa mutation, de son pouvoir et encore moins de sa récente inscription à l'institut Parker.

Cette situation l'incommodait beaucoup, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire et lui mentir n'était surement pas une bonne idée. Après tout, si Answald était ici, il était certainement informé que les personnes fréquentant cet établissement n'étaient pas tous de simple humain.
Lorsqu'il l'interpela au milieu du hall, Willow sentit son pouls s'accélérer mais ne bougea pas. Elle avait l'impression d'être clouée sur place, incapable d'avancer vers lui, ni même de fuir comme elle l'avait songé au moment où son regard avait croisé le sien.
La panique de retrouver son père à l'institut l'avait prise au dépourvu, réalisant difficilement qu'elle allait bientôt devoir lui faire face et lui avouer qu'elle n'était pas une personne normale.
Voilà que Willow jouait nerveusement avec ses doigts. Il fallait qu'elle se ressaisisse, qu'elle prenne son courage à deux mains et qu'elle affronte son père qui devait déjà se demander depuis quand sa fille cachait sa différence.

Et si en découvrant ce qu'elle est vraiment, Answald prenait peur? Après tout, Willow était le monstre de la famille.
Sa mère était humaine et à sa connaissance, son père l'était également. 
Avant d'intégrer l'institut Parker, le seul mutant que Willow connaissait était la voisine de l'immeuble, celle-là même qui lui avait conseillé de venir ici.
Willow n'était pas du genre à être facilement embarrassée, mais croiser son père dans une école rempli de mutant et de sorcier n'était vraiment pas ce qu'elle avait espéré pour des retrouvailles.

Elle ne comprenait pas non plus sa présence à l'institut, et cherchait une multitude d'explications valables. 
Toutes sortes de raisons lui traversaient l'esprit, pourtant elle ne se doutait pas une seconde qu'il pouvait être comme elle, un mutant. Elle était persuadée que si tel avait été le cas, il le lui aurait déjà dit. Du moins, il en aurait déjà discuté avec Shannon à l'époque où ils étaient encore ensemble. Et si sa mère avait été au courant d'une telle information, elle le lui aurait depuis longtemps expliqué l'origine de ses pouvoirs. Pourtant, lorsque Willow avait révélé l'existence de sa mutation à sa mère, celle-ci, bien que compréhensive, avait eu plutôt du mal à se faire à l'idée.
Il lui était donc impensable que son père soit lui aussi mutant.

Willow lui adressa un bref sourire lorsque son père arriva près d'elle. Bien qu'ils ne s'étaient pas vu depuis un moment, elle n'allait certainement pas lui sauter dans les bras. Leurs relations s'étaient dégradée depuis longtemps et cela faisait des années qu'ils n'étaient plus aussi proche qu'à l'époque où Willow n'était encore qu'une enfant. De plus, le croiser à l'institut n'allait surement pas les rapprocher, surtout quand Answald découvrira que sa fille ne fait pas partie de la norme.
Elle inspira une dernière fois, puis se lança. Après tout, même s'il décidait de ne plus vouloir la revoir, Willow s'était depuis longtemps habituée à son absence.

- Ouais... acquiesça t-elle. Je... je suis élève ici.

Nerveuse à nouveau, elle recommença à se mordiller la lèvre.

- Et je suis... je... euh... qu'est-ce que tu fais ici, au fait ? Lui demanda-t-elle, incapable de lui annoncer clairement qu'elle était une mutante. Dans mes souvenirs, l'archéologie te prenait tout ton temps... tu ne te serais pas trompé d'endroit, par hasard ?  Tenta-t-elle de plaisanter.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Mar 4 Aoû 2015 - 13:37




Elle était élève ici, comme lui. Sa fille était élève ici. Il ne l’avait jamais croisé avant. Etait-elle nouvelle ? Avait-elle découvert à son tour que… Que… Answald savait que son pouvoir était héréditaire, enfin, il l’avait supposé. Et si sa fille avait hérité aussi d’un don ? Lequel ? Pourquoi ne lui en avait-elle pas parlé ? D’accord il ne lui en avait pas parlé non plus mais…Il était son père, il se devait de savoir ! Il était content de la voir, néanmoins. Malgré leur entente distordue dû aux agissements de l’archéologue, Willow restait sa précieuse fille, celle qu’il aimait encore.
Il voyait bien qu’elle n’était pas à l’aise et se demandait pourquoi. Etait-ce parce qu’il avait un pouvoir, que cela la dérangeait ? En avait-elle vraiment un ? Mais sinon, pour quelle raison se trouverait-elle ici si ce n’était pas le cas ?
Answald nageait dans un marais, intérieurement parlant, et ne se doutait pas qu’il était de même pour son enfant. Il l’entendit lui poser des questions, et serra les dents quand elle fit un sous-entendu quant à son attitude de ses dernières années.
S’il avait pu, il serait remonté dans le temps pour tenter de prévenir son lui d’avant, d’essayer de pas bosser autant. Mais ce qui était fait, était fait, et il ne pourrait pas y remédier à présent.

Il décida de mettre les choses au clair rapidement, au moins pour rassurer sa fille.

- Je suis là…Je pense pour la même chose que toi mais…Comme tu ne m’as rien dit je ne pouvais pas savoir que…bon je ne t’ai rien dit non plus…

Finalement, tel père tel fille, il ne parvenait pas à mettre les choses au clair, et avait plus l’impression de bafouiller et de raconter n’importe quoi. Il tenta de reprendre sa respiration un instant, et essaya une nouvelle fois de se jeter à l’eau. Il leva la tête, puisqu’elle était plus grande que lui et mit ses mains sur ses épaules, aussi tendrement que fermement :

- J’ai un pouvoir étrange qui m’est tombé dessus par hasard. Je ne t’ai rien dit, je n’ai rien dit à ta mère…Parce que j’avais peur de votre réaction. Mais il semblerait que si tu es là tu en as un aussi, n’est ce pas ?

Avait-elle pris conscience de son pouvoir aussi brusquement que lui ? Etait-elle perdue au début ? Il regrettait de ne pas avoir été là pour la soutenir et l’aider. Il regrettait tellement qu’Answald se demandait si sa maladresse naturelle ne venait pas de là finalement.
Alors, il décida de s’excuser :

- Je suis désolé encore…D’avoir été pris dans mes recherches puis d’être parti sans prévenir, alors que toi tu devais ne rien comprendre…

Il était sincère, au vu des étincelles de remords qui luaient dans ses yeux.
Mais si sa fille était ici, cela signifiait-il qu’il pouvait se rattraper ?


Code par Koala Volant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Mer 5 Aoû 2015 - 5:42









Ft Answald


Son père était à l'institut Parker pour la même raison qu'elle ?
Cela signifiait donc qu'il était également un mutant ? Mais depuis quand ? L'avait-il toujours été ? Et pourquoi ne lui avait-il jamais fait part de cette anomalie ? Willow aurait réellement apprécié être avertie à l'avance d'une telle information. Cela lui aurait évité bon nombre inconvénients, sans parler de la panique qui s'était emparée d'elle lors de l'éveil de son pouvoir.  

Willow possédait littéralement une bombe entre les mains et ne jamais comprendre d'où pouvait bien venir une telle mutation l'avait longtemps terrifié, si bien qu'elle avait faillit en devenir folle. Heureusement, sa mère et elle était très proche et pouvoir se confier, avait été pour la jeune mutante, un grand soulagement. Toutefois, Shannon, sa mère, n'avait pas plus de réponse à lui apporté concernant sa capacité mutante et toutes deux n'avaient jamais su d'où provenait un tel phénomène.
Mais il fallait croiser Answald dans le hall de l'institut, des années après l'apparition de son don -ou plutôt sa malédiction- pour que des réponses apparaissent et laisse place à de nouvelles questions.

Tout était confus. Willow avait l'impression de se noyer parmi toutes les interrogations qui s'accumulait dans son esprit.
Il était un mutant et n'en avait jamais parlé. Ni à elle, ni même à son ex-femme. Leur mentait-il depuis combien d'années ? Cachait-il d'autres détails aussi importants que sa mutation ? Avait-il seulement été sincère avec elles ?  

Willow ne savait pas quoi répondre. Elle n'avait même plus les idées claires.  
Et en plus, Answald s'excusait. Il s'excusait de son comportement passé, de ne jamais avoir été là lorsque Willow avait besoin de lui. Le pire était qu'il semblait réellement sincère.
Mais depuis ces deux dernières minutes, la jeune mutante doutait de la sincérité de son père. Une question lui brûlait les lèvres, il fallait qu'elle sache après tout.

- Ca fait longtemps que tu nous mens, à maman et à moi, sur ce que tu es vraiment ? Demanda-t-elle d'une traite. Tu n'as pas jugé bon de nous prévenir ? De me prévenir ?

Willow secoua négativement la tête.

- Peur de notre réaction... répéta-t-elle en marmonnant. Et ma réaction quand j'ai découvert que... que j'étais une mutante ?! A seize ans je n'étais pas préparée à ça...

Le mot tant redouté avait été prononcé, Willow annonçait enfin clairement à son père qu'elle était une mutante.
Sur ce coup-là, elle lui en voulait. Elle n'arrivait pas à comprendre ce qui l'avait poussé à lui cacher une information aussi capitale.  
Et maintenant quoi ? Il pensait tout arranger avec un simple « je suis désolé » ? Ce n'était sûrement pas cela qui allait lui faire oublier les années où elle avait l'impression d'être une bête de foire, ni même tout ce temps à jouer les pères absents.
Déjà que leur relation n'était pas des plus amicales, pour ne pas dire inexistante, il fallait maintenant que ce problème de mutation leur tombe dessus.

- Tu le savais et tu ne m'as rien dit... accusa Willow, ignorant totalement que son père était à peine plus expérimenté qu'elle au niveau de sa mutation.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Jeu 6 Aoû 2015 - 13:28




La première réponse de Willow le refroidit immédiatement. Il se sentit mal sur le coup, se crispant, sentant son cœur se serrer. Non, cela ne faisait pas longtemps qu’il mentait. Cela faisait à peine quelques mois qu’il savait. Et il ne mentait pas, il…Il ne disait juste pas ce qu’il était devenu. Et il trouvait sa raison tout à fait pertinente. Mais malgré tout, il se sentit mal.
Et puis sa fille continua, et plus cela allait, plus Answald se faisait petit, bien qu’il l’était déjà. Plus que sa fille.
Elle lui envoyait des piques, elle semblait avoir souffert de ce qu’elle était. Et quand elle lui donna l’âge à laquelle elle avait découvert cela, son père la connaissait suffisamment pour savoir combien de temps cela faisait. Quatre années. Durant lesquelles il avait du rester enfermer dans son bureau ou ailleurs, à ne pas l’écouter.
La boule dans la gorge qui s’était crée en lui, grossis encore. Un peu plus. Pendant quatre années, il l’avait snobée alors qu’elle avait besoin de lui. Et il était persuadé que Shannon n’avait pas fait cette erreur. Il connaissait suffisamment sa famille pour être sûr que la fille et la mère connaissaient le secret de Willow et qu’elles le partageaient.

L’accusation que Willow fini par lui asséner, parvins à l’achever, et il baissa un peu la tête. Pourtant il n’était pas tout à fait coupable dans cette histoire. Il devait lui expliquer exactement ce qu’il s’était passé.
Il releva la tête finalement, plongeant ses yeux dans ceux de sa fille, essayant de ne pas regarder ailleurs. Il ne se laisserait pas faire. Bien sûr qu’il avait fait des erreurs. Mais son pouvoir n’était que récent. Bien sûr qu’il n’avait pas pu soutenir Willow, mais elle aussi, aurait pu lui dire.
Quoiqu’elle lui avait peut-être dit et il n’avait peut-être pas écouté. Bon.

- Je ne savais pas moi-même. Je…Mon pouvoir…Tu te rappelles que j’ai fini à l’hôpital à cause de mon bras cassé ? C’était ça. Il est apparu soudainement. J’ai découvert mon pouvoir après toi.

Parce que ce pouvoir avait été resté caché et endormi en lui pendant des années, et qu’il n’avait fini par se manifester, que quand lui-même avait enfin ouvert les yeux. Il voulait lui faire comprendre, qu’il ne lui avait jamais menti, puisqu’il n’avait jamais su. C’est d’ailleurs ce qu’il s’efforça de lui dire :

- Je ne vous ai pas menti, ni à toi, ni à ta mère. Je ne savais pas. C’est pour ça que je suis ici d’ailleurs, pour apprendre. Parce que je ne contrôle rien.

Et que se prendre des rayons de bibliothèque sur le coin du nez c’était douloureux. Et puis, il décida de s’excuser. Parce qu’il n’avait jamais su, parce qu’il aurait pu aider sa fille, parce qu’il l’aurait sûrement soutenue, mais que comme un idiot il n’avait sûrement rien voulu entendre.
Ou bien Willow n’avait déjà plus vraiment confiance en lui pour lui confier ce genre de choses.

- Je suis désolé, de ne jamais avoir su pour toi, de ne pas avoir pu t’aider.

Depuis tout à l’heure, ses paroles n’étaient que sincérités même. Answald, malgré ses nombreux défauts, était une personne honnête et sincère. Il hésita à prendre sa fille dans ses bras pour la soutenir, mais redouta sa réaction, et se contenta de s’approcher vraiment très près d’elle.
La boule dans sa gorge ne cessait de vivre, mais cela était logique. Il espérait juste que sa fille comprendrait. Il ne lui demandait pas de lui pardonner, parce qu’il savait qu’il avait été un père indigne.


Code par Koala Volant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Mer 19 Aoû 2015 - 22:34









Ft Answald


Lorsque son père lui annonça que sa mutation était encore plus récente que la sienne, Willow s'en mordit les doigts de l'avoir accusé à tort.
Cette situation lui était-elle aussi perturbante quelle pouvait l'être pour elle ? Car découvrir que l'on possède des pouvoirs n'est jamais chose facile.
Willow recommença à se mordre la lèvre, plus fort encore, de plus en plus mal à l'aise face à son père. Elle avait été injuste de l'avoir traité de menteur alors qu'au final, c'était plutôt elle qui lui avait caché sa véritable nature. Elle s'en voulait, terriblement, et le voir s'excuser quand même, la rendait encore plus mal qu'elle ne l'était déjà.



C'était là un de ses défauts, elle le savait, son père s'en doutait certainement aussi, mais elle était trop impulsive et prononçait bien souvent des mots qui blessent sous un simple excès de colère.
Son regard devint fuyant, n'osant même plus regarder son père dans les yeux.
Elle savait que c'était à son tour de s'excuser de s'être si facilement emportée, mais pour la jeune mutante il n'était pas aussi simple de prononcer des mots d'excuse.
S'excuser c'était admettre qu'elle avait tort, et cela n'était pas dans ses habitudes. Pourtant, elle était désolée, cela se voyait.
Cela n'avait pas été dans ses intentions d'être sur la défensive, agressive même, face à lui, mais c'était plus fort qu'elle. Une réaction instinctive, plus incontrôlable que son propre pouvoir.


Elle ne pardonnait pas son absence, pour cela il lui faudrait bien plus qu'une récente apparition de dons, mais elle ne lui en voulait pas de ne pas avoir été au courant de sa mutation. De leurs mutations.
Ses yeux bleus observèrent une dernière fois le sol, se concentrant une nouvelle fois sur Answald, qui s'était étrangement rapproché. Peut-être même un peu trop, ce qui ne manqua pas de la faire rire.


- Me dit pas que tu t'apprêtes à me faire un câlin ? Lâcha-t-elle entre deux éclats de rire.


Willow n'était plus une petite fille et les étreintes entre père et fille n'étaient décidément plus au goût du jour. En réalité, elle était réticente à à peu près tout ce qui semblait trop affectif, car cela ne signifiait jamais rien de bon, pour elle en tout cas.
Néanmoins, s'imaginer Answald la prendre dans ses bras lui avait provoqué un fou rire qu'elle avait du mal à arrêter. Ce n'était pas pour lui faire de la peine, cela partait sûrement d'un bon sentiment, mais cela était si peu habituel que Willow ne pût trouver cela que bizarre venant de la part de son père.


Sa rencontre avec son père l'avait si troublé et fait passer par tellement d'émotion à la fois qu'elle n'avait pas remarqué toute l'énergie cinétique que son corps avait emmagasinée en un laps de temps si court. Elle ne sentait pas non plus cette surcharge qui ne demandait qu'à sortir, ni même l'énergie qui commençait dangereusement à crépiter autour d'elle, pouvant donner des sensations d'électricité aux individus alentour. Si elle continuait à rire autant, son père risquerait de voir de très près de quoi sa chère fille était capable.
Il fallait qu'elle se calme, mais en voyant qu'elle avait peut-être visé juste, elle s'esclaffa de plus belle.
Soudain, dans un fracas explosif, toutes les lampes de la pièce volèrent en éclat et le hall s'obscurcit instantanément, plongeant père et fille dans la pénombre.
Willow sursauta, surprise de ne pas avoir su anticiper la manifestation de son pouvoir. 


- Oh mon dieu ! Est-ce que tout va bien ? S’inquiéta-t-elle.


Elle avait l'impression d'être un véritable boulet ambulant, une miss catastrophe. Il arrivait que sa mutation se déclenche sans même qu'elle ne le veuille, et c'était cette facette-là qu'elle tentait prioritairement de maîtriser depuis qu'elle était arrivée à l'institut Parker.
Elle jeta un rapide coup d'oeil aux débris de verre qui jonchaient le sol et priait pour ne pas avoir blessé son père.


- Je suis...vraiment désolée... S'excusa Willow.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Jeu 20 Aoû 2015 - 22:32




En entendant sa phrase et son rire, Answald se sentit bien stupide, et ridicule. C’est vrai, sa fille était grande, et il n’avait jamais pris le temps de la serrer contre lui.
C’était trop tard à présent, et par réflexe, il voulu se reculer, se recroqueviller, pour ne pas qu’elle croit qu’il voulait la serrer, pour ne pas se sentir gêné. Bon sang, comme elle avait grandi vite. Il se rappelait encore d’elle lorsqu’elle était enfant.
Et dire qu’il n’avait jamais profité de cela, qu’il avait joué à l’imbécile. Les regrets qu’il subissait à présent étaient sa punition, c’est vrai.

Il se sentit un petit peu plus mal, mais préféra rester calme.
Oui c’est ça calme. Il devait penser à autre chose, il devait surtout être heureux d’avoir retrouvé sa fille.
Sauf que…Sauf que d’un seul coup, toutes les lumières explosèrent, et le sursaut qu’eut Answald aurait pu tuer n’importe qui de cardiaque, il se recroquevilla immédiatement, de peur, se demandant ce qu’il se passait.
Quand il entendit sa fille lui parler, lui demander si tout allait bien, il décida de la rassurer avec sa petite voix :

- Oui oui, ça va….

Il était surtout déboussolé, mais il ne lui semblait pas avoir été blessé. Néanmoins, il se demandait ce qui avait bien pu se passer. Il observa autour de lui, constatant les dégâts, en cherchant la cause….Quand ses yeux se posèrent sur sa fille.
Etait-ce cela son pouvoir ?
Faire exploser les lampes ? C’était bien étrange, si c’était vraiment le pouvoir de Willow, cela devait être autre chose, quelque chose de plus précis, mais tout de même. C’était impressionnant.

Il entendit sa fille s’excuser, et cela lui rappela un moment de son enfance, quand elle faisait des bêtises, et qu’il la pardonnait presque immédiatement, père aimant qu’il fût.
Il se surprit à vouloir caresser sa tête comme il le faisait avant, et sus se retenir, se laissant en tête qu’il ne devait pas faire cela, qu’elle était grande, qu’elle était devenue une femme. Même si c’était dur à reconnaître.

- Ce n’est rien…Je vais bien, je n’ai rien… C’est cela ton pouvoir ? C’est….Et bien… Surprenant.

Il eut un rire, mais celui-ci était juste purement nerveux. La preuve qu’Answald avait beaucoup d’émotions qui ressortaient de lui en ce moment même.

- C’est différent de se prendre des objets dans la tête…

Cette phrase était dites aussi parce qu’il était nerveux, bien sûr. Et un peu pour lui-même également.

- Mais ce n’est rien, d’accord ?...Je sais que tu es grande et que je ne devrais pas jouer le papa comme ça surtout que….Que…

Il n’ajouta pas de « que je vous ai abandonné toi et ta mère »

- Enfin voilà… Mais c’est un peu…Réflexe…

Ah qu’il se sentait stupide, maladroit et ridicule.
Et il était devant sa fille quoi ! Quelle belle autorité. Mais tant pis, il savait qu’il était comme ça.


Code par Koala Volant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Lun 31 Aoû 2015 - 1:59







Son père n'avait rien et Willow en fut soulagée.
Soulagée qu'il ne fut pas blessé ni même parti en courant après l'explosion qu'avait provoquée son pouvoir.
Willow ne maîtrisait pas grand-chose de ce côté et s'en voulait encore de ne pas s'être plus contrôlée que cela. Il fallait absolument qu'elle fasse plus attention.

Un sourire gêné et à peine visible se dessina sur son visage. Leurs pouvoirs étaient différents, c'était une évidence. Willow aurait même préféré se prendre maladroitement un objet en pleine tête plutôt que de faire exploser à peu près tout ce qu'elle était en mesure de toucher et plus encore.
Pourtant, Willow faisait de son mieux pour que sa mutation ne soit plus une contrainte. Elle prenait même des cours particuliers durant son temps libre.

- Ouais, j'ai... j'ai la faculté de faire exploser tout un tas de choses, dont les ampoules ! En tout cas, tu peux constater que je ne le contrôle pas très bien...

Elle bafouillait un peu, se sentant maladroite auprès de son père qu'elle n'avait plus vu depuis longtemps. Maintenant qu'ils étaient tous les deux élèves ici, à l'institut Parker, ils allaient certainement se croiser de nombreuses fois, et même si Willow était de nature plutôt rancunière, elle espérait être à nouveau proche de son père. Après tout, s'ils s'étaient retrouvés ici, ce n'était sûrement pas sans raison ! Destin ? Hasard ? Chance ?

- Alors comme ça, toi ton pouvoir c'est de te prendre des objets en pleine tête ?

Willow changea de sujet, ne voulant pas s'attarder sur les sujets délicats qui faisaient partie du passé.
Elle voulait avancer, tourner la page. Ce n'était pas parce que son père n'avait pas été présent durant ces dix dernières années qu'il ne pouvait pas l'être aujourd'hui. De plus, il semblait sincèrement le regretter. Elle serait bien bête de ne pas lui laisser une seconde chance, d'autant plus qu'elle aussi, avait envie de retrouver une relation père/fille, surtout maintenant qu'ils avaient leurs gènes mutants en commun.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Lun 31 Aoû 2015 - 14:59




Elle paraissait vouloir montrer son pouvoir sous ses bonnes formes, tout en n’ayant pas trop l’air de l’aimer. Elle paraissait aussi maladroite que son père, et finalement, cela rassura Answald. Il avait peur que les années qui les avaient séparé, l’aurait totalement changé, et qu’elle aurait agit d’une mauvaise façon vis-à-vis de lui. Mais Willow, même en s’étant emporté peu avant sans connaître ce qu’il s’était vraiment passé, s’était bien repris.
Finalement, il ne subsistait que de la maladresse entre les deux individus de la même famille.
Answald se demanda comment Shannon aurait réagit, si elle avait assisté à cette scène. Il l’imaginait déjà le réprimander et de lui demander d’agir bien avec sa fille, de ne pas jouer à l’imbécile, maintenant qu’il la revoyait plus longtemps que cinq minutes.

Il se sentait un peu… Un peu heureux. Sa fille et lui, ne maitrisaient chacun pas du tout leur pouvoir, celui-ci semblant leur être tombé dessus sans prévenir.
En même temps, il était gêné, de se dire que sa fille n’avait que vingt ans, que c’était logique qu’elle ait encore du mal avec son pouvoir, mais que lui se faisait vieux, et qu’il était bien incapable de tout contrôler correctement.

- Alors comme ça, toi ton pouvoir c'est de te prendre des objets en pleine tête ?

Answald eut un léger rire nerveux. Sa fille avait montré ce qu’elle pouvait faire – même si elle ne l’avait pas voulu -. Peut-être pourrait-il faire de même ?

- Et bien, c’est presque ça….

Il se concentra. Il pensa à une veste. Posé sur son fauteuil, dans sa nouvelle maison. Il y pensa fort. Il resta bien concentré. Il savait qu’il ne devait se concentrer que sur sa veste, et sa main qu’il tendait pour vouloir la faire apparaître dans sa main.
Il devait rester concentré.
Ne pas penser au fauteuil.
Soudain, la dites veste, apparu. Sauf qu’au lieu d’apparaître dans sa main, elle tomba du haut du plafond et atterri par terre, à un mètre de lui.
Bon, il fallait encore qu’il revoit les atterrissages, sincèrement.

- Je peux faire apparaître des objets qui se trouvent ailleurs…

Il se sentit tout gêné de s’être raté, mais était déjà bien heureux de ne pas avoir ramené le fauteuil avec – d’autant que cela lui aurait posé problème.

- Mais comme toi…Je ne contrôle pas tout…Je ne peux pas renvoyer l’objet, et il n’apparaît pas forcément où je veux. Entre autre.

Mais il était déjà bien content que le fauteuil ne soit pas apparu.
Il alla ramasser sa veste, l’époussetant soigneusement. Bon. Maintenant il se retrouvait avec une veste sur le bras. Mais bon.

- D’où le fait que je me sois pris un bout de bibliothèque de l’université dans la tête…quand j’ai atterri à l’hôpital.

Finalement, cette anecdote était plutôt amusante, bien qu’elle fût douloureuse sur le coup.


Code par Koala Volant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Mer 30 Sep 2015 - 19:48







Willow était curieuse, elle l'avait même toujours été. Et savoir de quoi son père était capable de faire l'intriguait beaucoup. Alors, lorsqu'il fit apparaître une veste, tout droit sortie de nulle part et tombant directement du plafond, elle ne put s'empêcher de trouver cela complètement génial !
Même si Answald prétendait lui aussi ne pas contrôler parfaitement sa mutation, Willow, elle, pensait qu'il possédait une bien meilleure maîtrise que la sienne.
D'ailleurs, elle l'enviait un peu.
Elle aurait tant apprécié un pouvoir similaire, tellement plus intéressant et certainement bien plus maniable que son propre pouvoir.
Willow s'était bien évidemment habituée à sa propre capacité mutante, mais la jeune femme n'y avait jamais trouvé la moindre utilité, si ce n'était détruire tout ce qu'elle était en mesure d'approcher.

Puis son père fit allusion à une anecdote, qui lui remémora quelques souvenirs. Elle écarquilla les yeux, se rappelant son père un bras dans le plâtre, la dernière fois qu'elle l'avait vu, bien avant son arrivée à l'institut.

- C'était donc ça, ta mystérieuse fracture ? S'étonna Willow, faisant enfin le lien entre les deux.

Ceci expliquait donc cela. Elle comprenait désormais pourquoi il s'était comporté de manière si étrange la dernière fois qu'elle s'était rendue chez son père. D'ailleurs, cela remontait à petit bout de temps, maintenant. Et voilà qu'ils se retrouvaient à présent dans ce grand hall de l'institut Parker, plongé dans la pénombre qu'avait maladroitement causée Willow, à discuter de leurs pouvoirs respectifs.

Son sac commençait à lui peser lourdement sur l'épaule, signe qui lui rappelait qu'il lui restait encore un dernier cours avant de terminer sa journée.
En rencontrant son père, elle avait été complètement perturbée, oubliant totalement la raison de ses précédents vagabondages entre les nombreux couloirs de l'établissement.
Willow en avait même perdu la notion du temps et n'avait pas prêté attention à l'heure qui défilait depuis un bon moment.
La panique prit possession d'elle, lui faisant presque perdre son sang-froid. Elle n'appréciait pas d'arriver en retard, particulièrement lors de ses premiers jours. Elle réajusta son sac rapidement, à présent pressée par le temps.

- Hum... Je... commença-t-elle à balbutier, ne sachant pas vraiment comment formuler sa demande. J'ai encore un cours avant la fin de ma journée... Ça te dirait de... de reprendre cette discussion tout à l'heure, ou quand tu auras du temps ?

Elle recommença à se mordre la lèvre comme à chaque fois que quelque chose la rendait nerveuse. Willow n'était pas très sure d'obtenir une réponse positive, après tout, peut-être qu'Answald n'avait tout simplement pas le temps ou l'envie de la voir ?
Elle espérait pouvoir reconstruire une relation entre elle et son père, sûrement pas celle de l'époque mais au moins quelque chose qui briserait la distance qui s'était installée entre eux deux.
De plus, maintenant qu'ils allaient très certainement se croiser quotidiennement, elle se voyait mal ne pas tenter sa chance. Ainsi, même si les choses n'évoluaient pas comme elle le souhaiterait, Willow ne pourrait se reprocher de ne pas avoir voulu améliorer les choses entre son père et elle.

Elle observa son père d'un regard légèrement triste et suppliant comme celui d'un petit chiot, ou encore comme celui qu'elle faisait si souvent lorsqu'elle était enfant et qu'elle désirait obtenir quelque chose. Elle ignorait si ses yeux de chien battu fonctionneraient encore, mais elle voulait sincèrement le revoir pour discuter à nouveau avec lui.




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Ven 2 Oct 2015 - 18:41




Bien sûr, Willow se rappela de la fracture de son père. A vrai dire, il n’avait pas dit grand-chose sur les raisons qui l’avaient amené à l’hôpital, Answald était resté bien vague, mais il était content de voir que sa fille s’en rappelait et qu’elle comprenait à présent ce qui avait bien pu se passer. En somme, c’était un secret en moins à lui garder. En fait, à bien y réfléchir, il n’avait plus grand-chose à lui dire qu’il aurait pu lui cacher.
Il vit que sa fille soudain, se mit à paniquer, et fut un peu inquiet. A quoi avait-elle bien pu songer pour paraître aussi soucieuse ? Elle lui donna immédiatement la réponse, l’informant qu’elle avait encore un cours. Il comprit, et sourit. C’était bien sa fille ça, inquiète de se retrouver en retard à ses cours. Il était pareil.
Answald fut rassuré un peu de voir, que même s’il n’avait passé que dix ans réellement avec elle, Willow lui ressemblait sous certains aspects.
En plus, elle voulait continuer de discuter avec lui, ce qui ne pouvait que lui faire plaisir. Bien sûr qu’il voudrait lui parler, n’importe quand, n’importe où. Il n’attendait que cela, qu’elle lui laisse une dernière chance et qu’ils puissent discuter ensemble, entre père et fille, de tout ce qu’ils avaient pu rater de la vie de chacun.
Le regard qu’elle lui jeta, troubla vaguement l’archéologue. Il connaissait ces yeux là, il les avait vu milles fois. Answald se rappelait par exemple d’une fois où Willow avait brisé un verre et qu’elle lui avait fait le même regard, ou un semblable. Il lui avait toujours été difficile de résister à ces yeux là.

- Bien sûr qu’on pourra continuer la discussion !

De toute façon, Answald n’attendait que cela. Il lui offrit un petit sourire timide, mais encourageant. Il se sentait tellement maladroit avec elle, alors qu’elle était sa fille. Il avait peur de la perdre à nouveau au moindre faux pas.
Il lui sourit un peu plus :

- Si tu veux, je t’attends là, et après ton cours, je te montrerais ma nouvelle maison. On y sera tranquille.

Answald avait pensé faire un tour en ville, mais il était tellement heureux de retrouver sa fille qu’il aurait pu attendre pendant des heures dans ce hall juste pour pouvoir passer du temps avec elle par la suite. Elle avait tellement grandi quand même. Il allait devoir faire attention de ne pas la traiter comme un enfant.

- Allez, vas à ton cours, je t’attends.

Il sourit, et pour lui montrer qu’il l’attendait, alla s’asseoir sur une des chaises présentes dans le hall. C’est vrai qu’il faisait un peu sombre, mais bon. Ce n’était pas si mal.


Code par Koala Volant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Mar 20 Oct 2015 - 15:28







Bien qu'en retard de plusieurs minutes déjà, Willow attendait, avec le peu de patience qu'il lui avait été donné, la réponse de son père. Elle priait intérieurement, croisait même les doigts dans l'espoir d'obtenir une réponse positive. Alors, lorsque Answald accepta de la revoir, son visage s'illumina, déployant son plus beau sourire, totalement ravie.
Elle sautillait presque, de joie et d'excitation. Savoir qu'elle allait pouvoir passer du temps avec lui, ne serait-ce qu'un tout petit peu, l'avait réconforté dans l'idée que finalement, elle n'était pas la seule à désirer ressouder les liens entre eux.

En plus, son père l'invitait chez lui ! Cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu, que Willow n'avait même jamais visité sa nouvelle maison. D'ailleurs, elle ne savait plus grand-chose sur lui, sur sa vie actuelle. Elle se demandait même si son père avait trouvé quelqu'un ou s'il vivait toujours seul depuis son divorce ? Elle se posait tellement de questions à la fois, que son impatience la gagnait déjà, pressée que son dernier cours ne soit déjà terminé.

- Génial ! A tout à l'heure alors ! Dit-elle, joyeuse.

Elle adressa un dernier sourire à son père accompagné d'un petit geste de la main pour le saluer, avant de partir en direction de sa salle de classe.

- Dès que le cours est fini, promis, je me dépêche ! Lança Willow, rejoignant déjà l'autre bout du couloir.

D'ailleurs, il fallait peut-être qu'elle se dépêche ici aussi, la sonnerie avait retenti il y a maintenant cinq bonnes minutes, et Willow n'avait pas encore trouvé sa salle de cours. L'institut était immense et son sens de l'orientation était si mauvais qu'il lui fallut quelques minutes supplémentaires avant d'enfin trouver sa classe.
Évidemment, Willow eut droit à une remarque de la part de son professeur, mais cela ne gâcha en rien sa bonne humeur.
Ce fut certainement son cours le plus long de toute sa journée, les minutes défilaient si lentement que Willow désespérait de ne pas voir le temps passer.
Lors des dernière minutes, avant que la sonnerie ne vienne mettre fin à cet interminable cours, Willow, plus impatiente encore qu'une enfant, ne pouvait s'empêcher de gesticuler sur sa chaise.
Quand l'heure fut enfin passée, la jeune mutante fonça à la porte de la salle, quittant la pièce telle une tornade. Tout aussi rapidement, elle regagna le hall où son père avait eu la patience de l'attendre.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Jeu 22 Oct 2015 - 20:15




Il n’y avait pas grand-chose à faire, assis sur une chaise dans le hall, à attendre. Il n’y avait qu’à regarder ceux qui passeraient éventuellement, il n’y avait qu’à observer les lampes éclatées, il n’y avait qu’à espérer que Willow s’amusait bien.
Il y avait aussi à se dire qu’il avait retrouvé sa fille. Il l’avait retrouvé, et elle ne le rejetait pas. Il l’avait retrouvé et elle avait un pouvoir. C’était étrange aussi de se dire ça. D’autant que son pouvoir à elle ne semblait rien à voir avec celui de son père.
En fait, il avait le temps de penser à tout ça, de se poser et d’y réfléchir, de comprendre ce qui lui arrivait. De prendre conscience de tout ce que sa fille avait pu lui envoyer à la figure, et de consulter son téléphone.
Il avait toujours le numéro de Shannon inscrit dedans. Il songea à lui écrire un sms, du genre « Notre fille a bien grandi », puis se ravisa.
Si Willow voulait dire à Shannon qu’elle avait vu son père, cela serait son problème à elle, mais Answald n’avait plus à se mêler de la vie de son ex-femme n’est-ce pas ?
Il n’en avait plus le droit après ce qu’il avait fait.

N’empêche qu’il espérait pouvoir toujours se rattraper avec sa fille chérie. Et qu’il ferait tout ce qui serait en son pouvoir pour essayer cela.
De fait, à penser à autre chose, Willow revint soudain, semblant emportée par une impatience sans bornes, qui bien sûr fit plaisir à Answald.
Il l’accueillit avec un doux sourire, et lui montra la sortie pour qu’ils puissent se diriger jusque chez lui.
Chez lui ce n’était pas très loin de l’école. Et de toute façon il avait une voiture.

- Ton cours était bien ?

Il sourit, et commença à avancer jusqu’à sa voiture.
Il lui montra une minuscule voiture, de basse marque. Answald ne se prenait jamais vraiment la tête pour les véhicules qu’ils pouvaient posséder.

- C’est la mienne. La maison n’est pas loin en voiture…

Il sourit timidement, il se sentait encore tellement tout gêné d’être avec sa fille. En même temps il se traitait d’idiot de se sentir ainsi, mais bon.
Il ouvrit sa voiture et rentra dedans, laissant sa fille aller dedans, et démarra. Il connaissait le chemin par cœur et en même pas cinq minutes, ils arrivèrent devant sa petite maison.
Answald s’arrêta et descendit :

- Voilà… C’est ma modeste maison.


Code par Koala Volant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Sam 24 Oct 2015 - 16:15







Une fois de retour dans le hall, Willow alla rejoindre son père qui l'invita aussitôt à sortir du bâtiment.


- Ton cours était bien ? Lui avait-il demandé.

La jeune mutante haussa les épaules, tout en continuant à suivre Answald jusqu'à sa voiture.
Ce n'était pas que le cours était ennuyeux, mais il avait duré une éternité. De plus, comme les cours débutaient à peine pour elle, elle n'était encore qu'au stade des présentations et des livres à devoir aller récupérer à la bibliothèque.
D'ailleurs, il ne fallait pas qu'elle oublie d'y passer avant la fin du week-end. Étant parfois assez tête en l'air, Willow avait pensé à se gribouiller une petite croix au stylo noir sur le dos de la main. C'était l'un de ses moyens qui lui permettait de se souvenir qu'elle avait quelque chose à faire, mais malheureusement, il lui arrivait qu'elle ne se rappelle plus très bien de quoi il était question.
Elle savait pourtant que cela n'était pas le meilleur moyen et qu'une note aurait été bien plus efficace qu'un petit dessin sur la peau, mais elle avait dû faire ça rapidement afin de ne pas perdre de temps. Elle était si pressée que le cours se termine qu'elle n'avait pas voulu perdre deux petites minutes supplémentaires en salle de classe.

- Oh, tu sais, c'était un peu long, mais ça a été. Déclara-t-elle, pas très convaincue. Ce n'est que le début, j'espère que la suite sera plus... captivante ?

Willow ne suivait que les enseignements spécifiques, ayant terminé ses études l'année passée, elle avait eu la possibilité de ne participer qu'aux cours concernant sa mutation.
Elle avait même eu droit à un cours intensif de combat auquel elle s'était révélée plutôt médiocre. Will n'avait jamais particulièrement été une sportive dans l'âme et s'être entraînée aussi durement pendant plusieurs heures sans relâche l'avait complètement mise à plat, se rendant à l'évidence qu'elle était très loin d'obtenir le niveau espérait avoir. Mais elle ne s'était pas démoralisée pour autant. Elle manquait cruellement d'entraînement pour paraître crédible, mais s'était juré de s'améliorer dans les cours du professeur Drake.

- Mignonne ta p'tite voiture. Dit Willow en s'avançant vers le véhicule de son père.

Elle ouvrit la portière et s'installa à l'intérieur. Son père n'habitait pas très loin, lui avait-il précisé.
Le trajet fut certes court, mais il fut également silencieux. Willow n'avait pas voulu briser le silence, plutôt pensive tout en observant la route défiler devant ses yeux.
Elle ne connaissait pas encore très bien le quartier, même si elle avait déjà fait quelques tours en ville avec un de ses camarades de classe.
Les mains posées sur ses genoux, elle se sentait un peu gênée à l'idée de revenir chez son père. Après tout, cela faisait un bout de temps qu'ils ne s'étaient pas revu ni même parlé, sans oublier qu'ils n'étaient plus très proches depuis longtemps. Mais cette rencontre dans le hall s'était passée si rapidement, qu'elle n'avait rien prévu, ni ce qu'elle allait bien pouvoir lui raconter ni même si ils allaient s'entendre tous les deux.
Cependant, Willow désirait vraiment passer un peu de temps avec lui et que tout se déroule bien. Avec un peu de chance, lorsqu'elle racontera tout cela à sa mère, cette dernière n'en fera pas une montagne. Elle imaginait déjà très bien la tête de sa mère lorsqu'elle lui annoncera sa visite dans la nouvelle maison de son père !
Willow n'eut p as le temps de songer davantage à Shannon et à son regard stupéfait que son père la sortie de ses rêveries.

Voilà… C’est ma modeste maison. 

En effet, à côté de leur maison à sa mère et à elle, celle de son père paraissait bien plus petite. Néanmoins, elle avait un certain charme avec son aspect légèrement rustique.
Willow suivit son père jusqu'à l'entrée de la porte, observant les alentours, le porche et les paysages.

- C'est sympa chez toi. Ça fait longtemps que tu vis ici ? Demanda-t-elle tout en découvrant les lieux.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald Lun 26 Oct 2015 - 18:28




Answald se sentait nerveux, mais il savait que c’était normal. Retrouver sa fille n’était pas de tout repos, et il sentait que ce soir, il allait avoir du mal à s’endormir, peut-être rien qu’à l’idée d’avoir pu la revoir, qu’ils aient pu se parler.
Il eut un sourire quand sa fille lui parla du cours qu’elle venait d’avoir. Il était curieux de savoir ce qu’elle apprenait de son côté. Il était vraiment curieux de tout ce qu’elle pouvait penser de l’Institut. Il était juste tellement content, aussi.

Il eut un petit sourire gêné, quand Willow fit une petite remarque sur sa voiture. Mais Answald n’avait honte de rien : il n’avait jamais apprécié avoir de belles voitures, tant qu’elles étaient fonctionnelles, cela lui allait.
Il eut un petit rire, néanmoins :

- Merci.

Il se demanda si elle avait une voiture de son côté. Si Shannon l’avait aidé à s’en préoccuper une, ou pas du tout. Answald avait tellement de choses à redécouvrir chez sa fille.
Il avait juste tellement hâte d’arriver chez lui pour se sentir mieux et pouvoir poser des questions.
D’ailleurs, des questions, Answald eut le temps de penser à celles-ci. Parce que de fait, le trajet fut fait en silence. Il se demanda d’ailleurs s’il devait parler, ou s’il devait attendre que sa fille parle, ou si cela allait la déranger, ou… Bref, monsieur le papa était des plus perdu et il ne savait pas comment agir.

De fait, ils arrivèrent chez lui, et tandis qu’Answald était entrain d’ouvrir sa petite maisonnette, Willow lui fit un compliment et lui posa une question. Il y répondit simplement :

- J’y habite depuis…Presque mon arrivée à Jacksonville donc quelques mois maintenant.

Il sourit et ouvrit son antre.
Bien évidemment, on arrivait directement dans le salon, avec la télévision, la reproduction du tableau de Klimt et les quelques bibliothèques – même si en vérité il y avait une petite pièce pour les livres -.
Tout n’y était pas forcément correctement ordonné, mais Answald n’avait bien évidemment pas prévu de retrouver sa fille. Il fut embarrassé quand il constata que siégeait sur la table basse, son repas du matin, et il s’empressa d’aller mettre la vaisselle dans la petite cuisine qu’il possédait.
Enfin, il se tourna vers sa fille, alors qu’il se trouvait au seuil de la cuisine :

- Fais-comme chez toi. Après tout, c’est un peu chez toi.

Après tout, elle était sa fille.

- Tu veux quelque chose à boire ? N’hésite pas à t’installer !

Il se dépêcha de ranger la vaisselle dans l’évier pour le moment et se tourna en direction du salon, un petit sourire timide et à la fois très heureux sur les lèvres.

- Oh et j’oubliais.

Il se mit à présenter chaque pièce en montrant les portes. Il pointa donc de la main sa chambre, la chambre d’ami ainsi que les toilettes et la salle de bain. Sans oublier la bibliothèque, bien sûr.


Code par Koala Volant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comme on se retrouve ~ ft Answald

Revenir en haut Aller en bas

Comme on se retrouve ~ ft Answald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Comme on se retrouve - with Ley' ♥
» Comme on se retrouve Mister Akane [Soma]
» Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones
» Comme on se retrouve ! Connard. ? Akemi & Alexi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-