♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Edriss S. Dunkle
avatar
Membre ₪ Professeur


MESSAGES : 389
POINTS : 1360
AGE : 73
CELEBRITE : Patrick J. Adams
EMPLOI : Professeur de potions, entre autre.
DATE DE NAISSANCE : 19/07/1943
ARRIVE LE : 31/10/2015

MessageSujet: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Mer 13 Jan 2016 - 1:23


Qu'est-ce que j'obtiens quand j'ajoute de la racine d'asphodèle en poudre à une infusion d'armoise ?
Edriss & Lydia

Edriss craqua ses doigts puis sa nuque. Il était embourbé dans du sommeil. Il fallait dire qu’il n’avait guère passé la nuit à dormir. Il l’avait passé sur une nouvelle recette de poison, innovant, et amusant à préparer. Et puis, il avait trouvé un vieil manuscrit qu’il avait emprunté à un « ami ». Le traduire avait été une vraie misère, et Edriss au matin n’avait même pas encore fini. Ensuite, après avoir avalé une potion de sa concoction pour s’empêcher de s’endormir trop facilement, il était parti à l’Institut. Il avait observé de loin, avait réfléchi, avait fait marcher sa cervelle. Ensuite, il avait donné cours. Et ce n’était pas de tout repos non plus. Enfin, Edriss avait un dernier cours à donner, différent des autres. Il s’agissait de s’occuper de Lydia Hogan. Cette élève qui paraissait studieuse, et dont les derniers travaux supplémentaires qu’il lui avait fait donner à faire, n’étaient pas mauvais. Exceptionnellement, il avait accepté de donner un cours particulier pour cette élève.  

Il l’attendait donc, ressentant à nouveau la fatigue arrivé. Et si Edriss pouvait être colérique, il était de plus mauvaise humeur encore, quand la fatigue lui pesait sur le crâne. Alors, quand il vit son élève arriver, il ne lui accorda qu’un maigre salut, et lui somma juste de s’installer à une place du premier rang. Ils se trouvaient dans une salle de cours vide, à défaut de la salle d’expérience qu’il avait partagé avec Zyan. De toute manière, Edriss voyait Lydia et Zyan d’une façon différente. L’une était une élève, l’autre plus un apprenti. Il ne leur apprenait pas les mêmes choses. « Aujourd’hui, nous allons faire de la théorie. » Edriss avait là une liste de questions assez tordues à poser, en plus d’un cours qu’il donnerait ensuite. Il comptait faire passer une sorte d’interrogation surprise à la pauvre élève qui ne devait certainement pas s’y attendre. « Qu’on soit d’accord : je ne suis pas d’humeur. Donc, tu n’as pas intérêt à me faire perdre mon temps en hésitant et en balbutiant. » Edriss ne souriait même pas comme il avait coutume de le faire. Il n’était même pas d’humeur à ça. Le professeur se saisit donc de sa liste et leva son regard narquois vers Lydia.

« On va commencer par une interrogation. Ensuite, je te donnerais un cours. Juste pour voir où tu en es dans ce que je t’ai donné. Peux-tu me dire très exactement quelle est la principale particularité de l’angélique ? » Cette plante, portait merveilleusement son nom. Elle ne donnait sans cesse que des potions bénéfiques. Ceux qui voulaient des protections ou des potions de soins, s’en servaient. Mais elle était moins connue qu’on pouvait le penser. Seulement, Edriss avait tout de même commencé doucement. Car sur sa liste restait nombre de questions terriblement tordues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Jeu 14 Jan 2016 - 0:36


Lydia avait pour habitude de se lever tôt, qu'elle est cours, ou non. C'était ainsi, elle ne voulait pas perdre une heure de sa journée en sommeil, alors qu'elle pouvait s'en servir pour réviser un peu plus. L'ennui était exclu de son vocabulaire, ou du moins, elle faisait tout pour ne pas l'accepter, et ainsi entreprendre de nouveaux projets au lieu de se tourner les pouces. Ne rien faire, se coucher sans avoir appris la moindre chose... Non, ce n'était pas imaginable.
Aussi, lorsque monsieur Dunkle avait accepté de lui faire un cours particulier, et ainsi remplir un temps livre qu'elle avait de bourrage de crâne, de connaissances en plus. Il était un homme du genre assez grincheux, elle se doutait que cela l'embêtait, mais s'il avait tout de même accepté de lui faire classe, c'est qu'au fond, il n'était pas entièrement contre l'idée. Du moins, c'est ce qu'elle pensait.

Après s'être préparée, la demoiselle était partie un peu en avance pour pouvoir attendre le professeur devant la salle prévue. Détestant arriver en retard, même envisager être "pile à l'heure" était trop risqué. Elle prévoyait toujours une marge. D'ailleurs, lorsque ses pas eurent finis de la mener jusqu'à la salle, elle put remarquer que le professeur était déjà présent, et encore plus de mauvaise humeur que d'habitude, enfin, das la mesure du possible. Aujourd'hui, elle était assez fatiguée, et donc plus sensible aux reproches, aussi, la dernière chose qu'elle souhaitait, c'était bien de se faire assommer de reproches par cet homme. Mais c'était un peu le prix à payer pour pouvoir suivre ses cours, elle était prête à faire se sacrifice. Cela dit, il ne fallait pas non plus abuser... Sa patience avait des limites, et comme dit précédemment, surtout aujourd'hui.

A son faible salut, elle ne répondit que par un sourire. Geste gentil qui fut vite éclipsé, l'enseignant n'en avait que faire. Son impolitesse était déjà un poids, tandis qu'il n'avait même pas encore commencé à vraiment parler. Mais tout allait bien, c'était une chance dont elle était très reconnaissante, d'être ici, à cet instant présent.

Prenant place au premier rang, elle n'eut pas à attendre bien longtemps avant que monsieur Dunkle ne s'accapare la parole et de façon... Agréable. Il l'a mise dès le début au parfum, hors de question pour elle d'hésiter ou de bégayer un peu, ces ordres ne la mises pas à l'aise, et fit déjà montrer le stress. La première question fut néanmoins simple, du moins, c'était relatif... Disons que c'était le plus simple parmi les plus difficiles.
Elle répondit presque instantanément, sans pourtant aucune assurance. S'il débutait par cela, qu'en était-il du reste des questions ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Edriss S. Dunkle
avatar
Membre ₪ Professeur


MESSAGES : 389
POINTS : 1360
AGE : 73
CELEBRITE : Patrick J. Adams
EMPLOI : Professeur de potions, entre autre.
DATE DE NAISSANCE : 19/07/1943
ARRIVE LE : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Dim 17 Jan 2016 - 2:21


Qu'est-ce que j'obtiens quand j'ajoute de la racine d'asphodèle en poudre à une infusion d'armoise ?
Edriss & Lydia

Si Lydia sut répondre sans mal à la question, Edriss n’en fut pas pour autant plus satisfait. Il n’en était pas de meilleure humeur, et était juste content qu’elle ne lui fasse pas perdre son temps dès la première question. Mais le sorcier n’en avait pas fini avec son élève. Il n’allait pas la laisser s’en sortir si facilement, et ce, même si c’était stupide, puisque si elle répondait mal, il serait de plus mauvaise humeur qu’avant. Seulement, il poursuivit sur sa question : « Avec quels ingrédients pourrais-je être en mesure de produire une potion qui me protégera d’un sortilège offensif de moindre puissance ? » Puis, sans attendre, et parce qu’Edriss manquait clairement de patience, il enchaîna « Et à quelle température dois-je utiliser le sureau pour en produire un poison ? Et pour une potion de guérison d’une brûlure ? » Et enfin, il posa une autre question, des plus pointilleuses. Une question, dont il avait juste donné la réponse sans préciser que c’était la réponse pendant un de ses enseignements. Il s’agissait même d’une question de culture générale : « Au cinquième siècle, un sorcier a fait la découverte d’une plante particulièrement pratique pour guérir les gerçures aux lèvres. Je veux le nom de la plante, en latin, comment elle doit être utilisée, et où on peut la trouver ». En fait, Edriss en lisant sa question, songea au fait qu’il n’avait même pas précisé où on pouvait la trouver ni même comment elle devait être utilisée. En fait, cette plante n’existait même plus, et l’histoire du sorcier était sûrement une légende, en vérité. Mais Edriss s’en fichait, il n’était pas d’humeur à réfléchir au fait qu’il posait des questions impossible. Il attendit quelques secondes, avant de fixer du regard Lydia : « Alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Dim 17 Jan 2016 - 23:45


La réponse donnée par Lydia était exacte, mais le professeur n'en montra pas une meilleure humeur, et ne donna aucun signe de ce qui pouvait pas lui traverser l'esprit. De nature pas très expressif, sauf lorsqu'il s'agit de sa mauvaise humeur, il avait au moins la décence de dire lorsqu'il était satisfait, et surtout lorsqu'il ne l'était pas. Mais aujourd'hui rien, rien de plus que cette moue, ces sourcils à moitié froncé, ce visage dur et cette voix agacée quoiqu'elle réponde. Cela ne rendait le test que plus stressant, si les paroles justes ne lui convenaient pas, qu'en serait-il des fausses ?
La jeune fille n'eut pas le temps d’appréhender la prochaine interrogation qu'une autre lui arriva dans les oreilles. Tandis qu'elle y réfléchissait, l'enseignant lui lança une seconde question, puis une troisième.
STOP. La sorcière fit le vide dans son esprit et essaya de reprendre les phrases une à une. C'est bon, elle avait des réponses, et la demoiselle n'en fut que plus rassurée. Elle ouvrit la bouche pour répondre lorsque monsieur Dunkle lui coupa la parole et continua. Ce fut le blanc total. Mais de quoi parlait-il ? Il eut enfin fini de parler, attendant une réponse rapide.
Lydia resta bouche bée. Pour commencer, et ne pas le faire trop patienter, elle répondit à ses trois premières questions. Mais quand vint la dernière, elle essaya de se remémorer tout le cours. Elle devait trouver le moment où il avait parlé de cette histoire, suivit du nom d'une plante en latin, ainsi que de son utilisation et de sa localisation. Des noms se succédèrent dans sa tête, mais c'était impossible, aucune de ses fois-ci il n'avait mentionner la totalité des informations attendues. Persuadée qu'il ne lui demanderait pas quelque chose sans en avoir précisé la réponse dans l'un de ses cours, l'étudiante était à présent certaine que sa mémoire se rouillait. Elle posa une main sur sa tempe. Il y avait une réponse, il y en avait forcément une. Cette histoire de sorcier au cinquième siècle, de gerçures des lèvres, tout cela devait bien mêler à un mot. Les secondes semblaient terriblement long, et à mesure que le temps passait, elle craignait de ne faire qu'accroître l'agacement du professeur. Aussi, dans un grand soupire, elle dégagea ses doigts de son visage, et baissa les yeux.

- Je ne sais pas. Dit-elle peu fière. C'était comme si elle n'avait pas assez écouté lors de son cours. Honteuse, elle n'avait même pas osé prononcer cela avec son ton habituel, sa voix était encore plus éteinte que d'habitude.

Une pression de plus en plus lourde se faisait sentir sur ses épaules. Le test n'allait pas déjà se terminer sur cet échec ? Elle sentait son humeur se dégrader, et alors que l'adulte n'eut même pas encore répondu qu'elle ne voulait qu'une chose, c'est que lui et son sarcasme, lui et ses critiques sûrement à venir, la ferme. Pas maintenant. Elle manquait de sommeil, et apparemment de mémoire également. Ce qu'elle pouvait être mauvaise perdante, surtout face à cet homme.
 
Revenir en haut Aller en bas
Edriss S. Dunkle
avatar
Membre ₪ Professeur


MESSAGES : 389
POINTS : 1360
AGE : 73
CELEBRITE : Patrick J. Adams
EMPLOI : Professeur de potions, entre autre.
DATE DE NAISSANCE : 19/07/1943
ARRIVE LE : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Sam 23 Jan 2016 - 19:31


Qu'est-ce que j'obtiens quand j'ajoute de la racine d'asphodèle en poudre à une infusion d'armoise ?
Edriss & Lydia

Edriss attendait avec une impatience qui le caractérisait bien. Il était à la limite de taper des doigts contre le bureau pour qu’elle réponde plus vite. Il n’admettait même pas que sa façon de faire avait été déloyale. Il était déloyal. En quoi aurait-il pu se le reprocher ? Il vit bien sûr combien l’élève était déconcertée par ses questions, et il s’en fichait bien. Il fut légèrement satisfait quand elle répondit aux trois questions qu’il avait posées en premier. C’était déjà ça, qu’elle sache répondre à cela. Mais bien évidemment, elle prit tout son temps pour la quatrième, et Edriss eut à nouveau envie de montrer sa claire impatience. Il n’avait pas envie de perdre du temps avec les mauvais élèves. C’était là encore purement injuste : Lydia n’était pas mauvaise. Au contraire. Seulement, quand le sorcier perdait patience, et n’était clairement pas de bonne humeur, il avait tendance à être toujours plus cruel. « Je ne sais pas » fut finalement ce que trouva l’élève à répondre. Je ne sais pas. Elle ne savait pas ? Au lieu de reconnaître qu’il était normal qu’elle ne sache pas, Edriss laissa échapper un long soupir d’exaspération, pour lever les yeux au ciel. « Bien, tu ne sais pas, donc. » On sentait tout le mépris d’Edriss, ainsi que sa mauvaise humeur dans cette phrase « Je t’aurais pensé plus douée que ça. Enfin, j’aurais du me douter que ça n’étais pas le cas. Tant pis. Tache au moins de bien suivre ce que je vais t’apprendre maintenant. » Puis, il attrapa les fiches qu’il avait préparé pour le cours théorique qu’il comptait donner, ne donna même pas la réponse à la question qu’il avait posé (il ne la connaissait même pas, en vérité), et se mit à commencer son cours. Mais à sa façon de parler, on sentait qu’il n’avait plus très envie d’enseigner à Lydia à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Dim 24 Jan 2016 - 1:27


Lydia avait bien vu tout le temps de sa réflexion que l'enseignant s'agaçait et ne faisait rien pour le cacher. Cela ne faisait donc qu'intensifier son stress, et la perturbait dans son cheminement mental. Enfin, elle avait avoué que, malgré ses efforts, elle ne connaissait pas la réponse. C'était une première dans son cours, dont elle était peu fière. Elle craignait également la réponse de cet homme qu'elle méprisait de plus en plus. Ne mettant pas en doute ses capacités, elle savait que ce personnage était très brillant. Mais son caractère... Ça ne passait plus. Lors de leur rencontre, la sorcière était tout de suite tombée d'admiration pour monsieur Dunkle, elle passait au delà de son air hautain, de son côté vieux grincheux, car il était pour elle une source de savoir. Il lui servirait donc énormément pour son apprentissage. Aujourd'hui, elle avouait perdre peu à peu le goût pour ses cours. Et pourtant... Lorsqu’elle eut franchi la porte elle était encore prise de ses pensées qui lui rappelaient quelle change avait-elle d'être auprès d'un tel professeur.
Non, à l'heure actuelle rien n'y faisait. Sa réaction la fit rougir de colère. Il ne prit même pas le temps pour corriger son erreur, seule de la provocation et de la méchanceté pure ne sortie de cette bouche. Il commença alors le cours avec tellement peu de motivation que s'en était insultant. Elle pouvait comprendre qu'une personne soit exigeante, elle savait également qu'il était normal que quelqu'un s'énerve si une leçon se trouvait mal apprise. Mais là, malgré sa bonne mémoire, malgré son ouïe attentive à chaque seconde de ses moments de classe, elle ne se souvenait pas qu'une quelconque réponse ait été donnée à cette question. Et quand bien même cela fut le cas, il était alors normal d'en (re)donner une en guise de fin de test. C'était ainsi qu'on apprenait de ses erreurs. Cet homme n'avait pas une attitude très pédagogique, Lydia en venait à se demander ce qu'il pouvait bien faire dans un tel métier, mais s'il avait été acceptée par l'administration du pensionnat... Ce n'était sûrement pas pour rien.
Un mot de plus, et la jeune femme sentait qu'elle allait être incendiée... Mais elle ne pouvait pas passer cela. De nature pourtant calme -ce qu'un pouvoir indomptable oblige- elle souffla lentement pour garder une sérénité "à toute épreuve" qui était pourtant fortement remise en question à ce moment-là. La demoiselle faisait à présent partie des élèves qu'il détestait, semblerait-il, et, se souvenant de la manière dont il les traitait, ce n'était pas une catégorie à laquelle elle voulait appartenir. Bon, d'accord, elle s'énervait un peu à son tour. Mais c'était un phénomène assez rare, et justifié !

- Monsieur ! Interpella-t-elle pour commencer. Vous devez être capable de me donner la réponse à votre question, puisque j'ai échoué.

"Échoué"... Ce mot sonnait tellement mal. Ce n'était pourtant pas une honte, mais pourtant, si les gommes existaient, c'était bien pour s'en cacher.
Bien qu'elle fit tout pour que sa voix semble posée, il était facilement repérable que son air n'était que faussement calme. Mais faute de mieux, il allait devoir se contenter de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Edriss S. Dunkle
avatar
Membre ₪ Professeur


MESSAGES : 389
POINTS : 1360
AGE : 73
CELEBRITE : Patrick J. Adams
EMPLOI : Professeur de potions, entre autre.
DATE DE NAISSANCE : 19/07/1943
ARRIVE LE : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Lun 25 Jan 2016 - 4:00


Qu'est-ce que j'obtiens quand j'ajoute de la racine d'asphodèle en poudre à une infusion d'armoise ?
Edriss & Lydia

Edriss n’avait pas de temps à perdre à plus de digressions. Plus vite il terminerait ce cours, plus vite il pourrait donner des devoirs divers à Lydia avant de s’en aller, se reposer, arrêté d’être de mauvaise humeur, peut-être. Peut-être pas. Aussi. Bon. Sauf que ça ne pouvait pas être aussi facile. Pourquoi fallait-il toujours qu’on l’interrompe sans cesse ? Alors qu’il était entrain de donner son cours, Lydia l’interrompit sans vergogne. Il fronça les sourcils, exprimant clairement son mécontentement. Qu’est ce qu’elle avait encore, elle ? Lui donner la réponse à la question que… Oh. C’est vrai, il aurait clairement pu le faire, mais il n’y avait pas de réponse. Et comme Lydia lui tapa sur les nerfs à l’interrompre de cette façon, Edriss lui offrit un sourire méprisant, qu’il eut bien du mal à masquer, avant de hausser les épaules : « Oh. Oui la réponse… Il n’y en a pas. Moi-même j’ignore la réponse à cette question. » Prouvant ainsi combien il était de mauvaise foi, combien il pouvait être un professeur particulièrement sadique. Mais il n’en avait rien à faire. Il s’en moquait complètement. « Bien, je continue le cours. » Et Edriss repartit dans son cours, comme si jamais il n’avait été interrompu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Lun 25 Jan 2016 - 22:11


Comme la jeune fille l'eut deviné, ses paroles ne firent qu'intensifier la mauvaise humeur de l'enseignant... Et la sienne par la même occasion. De plus en plus, peut-être bien "grâce" ou à cause de monsieur Dunkle, Lydia arrivait à ouvrir sa bouche lorsque injustice elle pensait y avoir. Présentement, ce fut le cas, et la demoiselle ne comprenait pas qu'on puisse avoir une telle attitude, et être professeur. Elle en venait, encore une fois cela-dit, à se questionner sur "pourquoi" et "comment" était-il là aujourd'hui. Cet homme semblait vraiment méprisable. Bourré de talents, puissant, mais détestable. Les sourcils froncés, il prit quand même la peine de lui sourire, mais en guise de provocation plus qu'autre chose. Suite à cela, il avoua ne pas connaître la réponse -s'il en existait une-, mais cette information fut lâchée avec un désintérêt tel, que ce n'était que pur et simple... Foutage de gueule.
Pour qui se prenait-il ? Se permettant de faire des réflexions d'être déçu que la sorcière ne sache pas répondre à une question dont lui-même n'en connaissait pas la source.
Presque aussi tôt dit, Lydia se chargea en électricité. C'était un phénomène de plus en plus fréquent, sûrement lié au fait qu'elle ne refoulait plus autant ses émotions telle que la colère. Disons, qu'à l'heure actuelle, il ne valait mieux pas la toucher.

- " Bien, vous ne savez pas, donc. " Imita-t-elle.

Fronçant à son tour les sourcils, elle attrapa la bouteille d'eau dans son sac afin de s'hydrater un peu, et passer à autre chose. A peine le liquide eut un contact avec sa peau, que celui-ci fit une sorte de petite explosion. L'électricité et l'eau... Ça n'avait jamais fait bon ménage.
Lâchant un léger gémissement de douleur, elle se mit à saigner de la lèvre suite à sa propre attaque. C'en était trop pour cette heure-ci, elle en venait à ne pouvoir même plus boire. Clairement, pour une fois, la studieuse élève n'en avait que faire d'un cours. La chance qu'elle pensait avoir d'être dans ces lieux n'était plus considérée comme telle, elle se sentait à présent prise d'une contrainte fort agaçante. Son corps ne se déchargeait pas, bientôt, la lumière au-dessus de sa tête changeait d'intensité, variant d'une faible lueur à une bonne luminosité. Cela ne fit qu'accroître sa mauvaise humeur, ce n'était qu'un fait de plus à rajouter sur un tas grandissant. Elle décidait tout de même de ne rien dire, de faire comme si de rien n'était, comme si elle n'y était pour rien, et d'écouter ce que monsieur Dunkle avait à dire jusqu'au bout. Il ne voulait pas être là de toute façon, c'était une façon de l'emmerder un peu plus.
En fin de compte, tout cela, cette réaction était grotesque. La jeune fille soupira, certes toujours dans une ambiance électrique, mais redevenue un peu plus posée. Du moment qu'il ne la cherchait plus, elle pouvait tenir. Après tout, il ne fallait pas cracher sur du savoir... Jamais. Ce n'était pas une mauvaise habitude à prendre seulement car on n'aime pas le personnage qui enseigne.
Revenir en haut Aller en bas
Edriss S. Dunkle
avatar
Membre ₪ Professeur


MESSAGES : 389
POINTS : 1360
AGE : 73
CELEBRITE : Patrick J. Adams
EMPLOI : Professeur de potions, entre autre.
DATE DE NAISSANCE : 19/07/1943
ARRIVE LE : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Mar 26 Jan 2016 - 23:40


Qu'est-ce que j'obtiens quand j'ajoute de la racine d'asphodèle en poudre à une infusion d'armoise ?
Edriss & Lydia

Edriss qui était du genre perspicace, prit conscience que l’ambiance devenait étrangement électrique. Il avait déjà eut affaire au pouvoir de Lydia, et supposait que cela venait d’elle. Prudent, il était déjà sur ses gardes pour l’arrêter si elle tentait de l’attaquer – ce qui pouvait tout à fait être possible – ou si elle perdait le contrôle. Quand elle l’imita, Edriss sentit la colère vriller en lui. Etait-elle stupide, ou le faisait-elle exprès ? Edriss n’était déjà pas d’humeur, alors il n’avait pas de temps à perdre avec une insolente dans son genre. Il pouvait parfaitement la vider de son sang, là maintenant. Ou faire bouillir son sang, ou l’arrêter au niveau du cœur. Il pouvait faire ce qu’il voulait de son sang, et n’avait en tête que des choses négatives. Et comme le pouvoir du professeur restait assez secret, il avait beaucoup de chances de s’en sortir, et de faire comme si ça n’était pas sa faute. Alors qu’il allait agir sur son sang, faisant une pause dans son cours, il la vit s’électrocuter avec l’eau. Un rapide sourire de mépris s’afficha sur son visage, tandis qu’il se délectait de la douleur qu’elle devait ressentir. En plus, maintenant qu’elle saignait, il serait encore plus facile de se servir de son sang. Il constata combien Lydia peinait à contrôler son pouvoir, au vu de l’état du matériel électrique, donc les lampes, de la salle. Finalement, il retint son pouvoir, un instant. « Voilà ce qui arrive quand on joue aux insolentes. On perd le contrôle de son pouvoir. Cela ferait presque pitié. Presque. » Rapidement, il agita un doigt, caché par son bureau, pour faire couler le sang de sa lèvre, un peu plus fort. Il s’arrêta là. « Je refuse d’enseigner à une élève aussi médiocre, qui ose me répondre de cette façon, qui se permet de se blesser aussi stupidement en cours, et qui ne sait même pas se contrôler. » Tout dans ses paroles, dégageait une dose amertume terrible. « De toute façon j’ai mieux à faire. » Il se leva, pour ranger ses affaires. De toute façon, elle ne serait pas capable de le blesser lui, parce qu’il était un professeur. Et que dans cet Institut ne se trouvait que des imbéciles prônant le bien à toute épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Jeu 28 Jan 2016 - 19:31


Il était clair que provoquer son professeur, n'était pas la meilleure chose à faire, et encore moins lorsqu'il était déjà de mauvais humeur. Enfin, encore plus que d'habitude. Ne supportant pas le caractère également agacé de son élève, monsieur Dunkle n'avait pas tardé à réagir. Pour commencer, il s'était montré cruellement satisfait de sa blessure, lorsque son pouvoir était rentré en contact avec l'eau de sa bouteille, ne cachant guère un certain côté sadique de sa personnalité qui intrigua la jeune femme. Ne se limitant pas qu'à une expression faciale, il accompagna les mots, provoquant encore une fois. C'était un peu comme se retrouver au sein d'une joute verbale entre deux gamins qui se détestaient mais qui avaient des moyens plus importants que les mots. L'ambiance devenait de plus en plus électrique, Lydia elle-même avouait ne pas comprendre ce manque de contrôle encore plus flagrant dont elle faisait preuve ces-derniers temps. Par moment, c'était comme si on la dépossédait d'elle-même, et que sa magie agissait comme une personne à part entière qui prenait les commandes. Cela pouvait tout aussi bien être sa colère, chacun de ses sentiments négatifs que la demoiselle avait l'habitude de refouler qui sortait enfin. De ce fait, pour apprendre à maîtriser sa foudre, il lui suffirait donc de lâcher prise, et d'accepter de cohabiter avec la rancune, le mépris, ou le courroux qui faisaient d'elle un être humain mais dont elle empêchait les manifestations. Cela devait faire bien trop longtemps qu'elle ne s'était pas levée pour dire non. Un réel non, pas quelque chose de maladroit et d'effacé. Présentement, c'était à ce comportement qu'elle voulait le dire, à se professeur ingrat, et cruel.
Saignant plus de la lèvre, elle la passa dans sa bouche, la suçant légèrement pour empêcher les gouttelettes rouges de couler sur son menton. Les reproches continuèrent, mais elle s'avoua en avoir mérité quelques uns à cause de son insolence. Loin de s'être apaisée, elle regarda son professeur partir sans bouger, le fixant, droit dans les yeux, sans baisser le regard.

- Courage, fuyons. Lui lança-t-elle sans décrocher sa vision de lui. Il y avait une sorte de colère qui la poussait à continuer. C'était un peu une envie, une envie de tâter les limites, de se retrouver face à un homme en colère, à un affrontement. De pouvoir découvrir ses pouvoirs. Elle ne pouvait se mentir, mais ressentait toute une hâte à l'idée de pouvoir faire enfin preuve de violence. C'était un sentiment totalement indescriptible, et mauvais. Mais les paroles ne lui suffisaient plus, les recettes également. Il lui fallait peut-être à présent de la pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Edriss S. Dunkle
avatar
Membre ₪ Professeur


MESSAGES : 389
POINTS : 1360
AGE : 73
CELEBRITE : Patrick J. Adams
EMPLOI : Professeur de potions, entre autre.
DATE DE NAISSANCE : 19/07/1943
ARRIVE LE : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Ven 29 Jan 2016 - 2:52


Qu'est-ce que j'obtiens quand j'ajoute de la racine d'asphodèle en poudre à une infusion d'armoise ?
Edriss & Lydia

Edriss aurait pu juste terminer de ranger ses affaires, et s’en aller sans en faire plus. Mais pourquoi fallait-il que cette élève, soit aussi intelligente qu’insolente ? Edriss ne pouvait plus se contenter de s’amuser à faire saigner sa lèvre un peu plus.
En fait, en même temps que lui donner envie de la tuer, il y avait quelque chose qui intéressait Edriss, chez Lydia. L’insolence avait aussi ses bons côtés. Enfin « bon » à proprement parler. C’était la première fois qu’un élève osait lui tenir tête à ce point.
Et quand on provoquait Edriss, il aimait provoquer en retour. Alors, serrant le poing, concentrant son pouvoir pour faire bouger le sang de Lydia dans tous les sens, à lui donner des fourmis dans le corps, et à la faire se sentir mal, et à continuer de la faire saigner de la lèvre, il la fusilla du regard. « Je ne sais pas à quoi tu joues, mais je te conseillerais d’arrêter sur le champ. » Un sourire méprisant et mauvais à la fois, un cocktail de la pire espèce s’afficha sur ses lèvres sans plus attendre : « Sinon, je risquerais de devoir te montrer pourquoi il ne faut jamais me provoquer ». Et ce, même si c’était déjà ce qu’il était entrain de faire, vu qu’il utilisait son pouvoir sur la jeune élève électrique. « De plus, ne pense pas avoir l’avantage sur moi ». Ceci était prononcé comme un avertissement. Edriss avait suffisamment confiance en lui, avait plus d’expérience qu’elle, et maitrisait bien mieux son pouvoir et son savoir, pour savoir qu’il pourrait se débarrasser de Lydia s’il le désirait. Il conclua : « Néanmoins, je ne pensais pas qu’une fille à l’air aussi…peu assurée que toi, était capable de me tenir tête. C’est intéressant. Même s’il vaudrait mieux que tu t’arrêtes là. » Parce qu’en matière de mal, Edriss était très bon. Il lâcha enfin prise avec son pouvoir. Presque par curiosité, de voir si elle continuait à le provoquer. Si c’était le cas, Edriss n’allait pas laisser passer ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Ven 29 Jan 2016 - 21:31


C'était sur un terrain bien dangereux que Lydia s'aventurait. Elle le savait pertinemment, et pourtant continuait son chemin dans ce territoire rempli de mines. Elle avait le goût du risque, disons. Mais se montrait également très inconsciente. En effet, elle tâtait les limites encore inconnues de son professeur, sachant pourtant que cela pouvait lui coûter. Elle ne pensait néanmoins pas que sa vie craignait quelque chose à ce moment même. Par ailleurs, sa curiosité, toujours présente, souhaitait déchiffrer les codes, les sensations, et deviner le pouvoir de monsieur Dunkle. Elle commença a se questionner quand des symptômes de fatigue, de tête qui tourne, de fourmis dans le corps se firent sentir. C'était un peu les mêmes qu'avant de tomber dans les pommes. Aussi, là fut sa première interrogation. Pouvait-il endormir, ou provoquer des malaises ?
Tandis qu'elle se sentait de plus en plus mal, sans lâcher l'adulte des yeux, elle dut poser sa main sur son bras, une façon de se rattacher à la réalité, dans le cas où son pouvoir serait les illusions. Trop concentrée sur son état et les mots du sorcier, elle ne fit pas attention à sa lèvre dont le sang coulait le long de son menton.
Lui conseillant vivement d'arrêter son jeu, elle se douta bien que son état n'était pas lié à un hasard. La demoiselle se demanda également si d'une manière ou d'une autre, il l'avait contaminé avec une potion. Cela pouvait-être possible s'il arrêtait le temps. Une incantation était peu envisageable, à moins de vouloir garder une image clean de lui, dont pourtant il n'avait pas l'air de tenir, l'enseignant ne ce serait pas gêné pour en prononcer une devant elle, et le nier plus tard dans le cas où elle balancerait. Mais Lydia n'était pas de ce genre là, elle ne comptait pas toucher un mot de ce qu'il se passait dans ses cours à la direction. Inutile, perte de temps.
Les menaces tombaient, renforçant ses doutes, il était effectivement en train d'agir sur sa santé. Lorsqu'il eut fini de parler, par une note légèrement plus sympathique, l'étudiante sourit.

- C'est votre pouvoir ça ? Les malaises. Vous contrôlez la santé des autres, quelque chose comme ça ? Mes mots vous touchent au point de changer d'arme pour en prendre une plus puissante telle que votre pouvoir ? Elle prenait encore d'autres risques en disant cela, car si elle l'accusait à tort, le reste serait totalement injustifiable.

En effet, ce n'était plus vraiment la gentille jeune femme qui se trouvait devant lui. Enfin, si, physiquement et mentalement. Mais disons que son esprit avait pris une autre tournure, sa personnalité la laissait sortir les moins bons côtés de son être qu'elle refoulait au même titre que son pouvoir. C'était sûrement la violence de celui-ci qui lui rappelait trop ce qu'elle reniait en elle, et donc la poussait à tout dissimuler. Elle soupira, agacée par cet homme trop puissant mais aussi trop arrogant pour elle.

- Moi aussi, je sais faire quelques trucs. Dit-elle avec lassitude en regardant son poing fermé. 1 - 2 - 3 ... Boum ? Elle fit un geste violent de la main, ouvrant ses doigts d'un coup. Elle ne savait pas du tout ce que cela ferait, elle ne savait même pas si ça allait produire ne serait-ce qu'une étincelle. Mais toutes les lumières de la salles explosèrent, les laissant comme sous une pluie de petits cristaux. C'est décevant.
Revenir en haut Aller en bas
Edriss S. Dunkle
avatar
Membre ₪ Professeur


MESSAGES : 389
POINTS : 1360
AGE : 73
CELEBRITE : Patrick J. Adams
EMPLOI : Professeur de potions, entre autre.
DATE DE NAISSANCE : 19/07/1943
ARRIVE LE : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Dim 31 Jan 2016 - 3:13


Qu'est-ce que j'obtiens quand j'ajoute de la racine d'asphodèle en poudre à une infusion d'armoise ?
Edriss & Lydia

Alors qu’Edriss menaçait clairement Lydia, bien qu’il voyait plus ça comme des « avertissements », la jeune élève paru ne pas se laisser faire. A nouveau. Il semblerait, qu’elle voulait vraiment jouer au plus malin avec le professeur, ce qui l’agaçait fermement. Bien qu’il en était aussi intéressé. Elle lui parla de son pouvoir, et Edriss fut surpris de constater qu’elle avait compris qu’il était entrain de lui faire quelque chose. Il eut un rictus mauvais, et amusé à la fois. Essaye toujours de trouver mon pouvoir, pour voir. Comme s’il allait lui révéler. Peu de gens à l’Institut savaient quel était le pouvoir secondaire d’Edriss, et quand il avait besoin de mentir, il sortait toujours quelque chose de vague. C’était son petit secret à lui. Quand elle parla du toucher de ses mots, Edriss haussa un sourcil. Oh. Il se fichait bien de ce que Lydia pouvait dire, tout ce qui comptait, c’est qu’elle était insolente, impertinente, et qu’Edriss n’était pas d’humeur à encaisser ça en restant immobile. Et il adorait aussi utiliser son pouvoir. C’est vrai. C’était du pur sadisme. Mais c’était très agréable aussi. « Vas savoir. » Enigmatique, mais pas tant que ça. Pas si vague. Sinon, il aurait dit « non » tout simplement.

Lydia soudain, parla du fait qu’elle savait faire à son tour certaines choses. Trois secondes plus tard, les lampes explosèrent, et Edriss l’observa. Jamais encore, un ou une élève n’avait osé agir à ce point contre lui. Oh, Layla avait déjà été parfaitement enquiquinante. Il avait même utilisé son pouvoir sur elle, mais… C’était différent. Layla était juste puérile. Lydia semblait vraiment mauvaise.
Et bien sûr que ça plaisait à Edriss. Il adorait ça en vérité. Un sourire mauvais sur le visage, il applaudit la jeune élève, c’était un applaudissement lent, lourd, rempli de sarcasme : « Et bien dis-donc, quelle prouesse. Tu as fait exploser les lampes de la salle… » Il se rapprocha vers elle, s’arrêtant d’applaudir. Se faisant moins distant, brisant presque la notion d’espace personnel, la fixant dans les yeux. « Là. Quand tu agis comme ça, c’en est… Agaçant, certes, mais… » Il se recula légèrement « Dis moi, vu que ça t’amuses de continuer de me provoquer encore et toujours… Tu aimes ça ? » Sous entendu : provoquer les gens, leur tenir tête, vouloir avoir le dernier mot, ce genre de choses. Edriss avait arrêté d’utiliser son pouvoir sur elle, et ne comptais pas recommencer pour le moment, trop curieux d’entendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Dim 31 Jan 2016 - 4:20


Le mystère restait entier, le professeur ne comptait pas dévoiler son pouvoir. Peu importe, elle finirait par le trouver s'il continuait à l'utiliser sur elle. Armé de patience, elle listerait les symptômes, puis essaierait d'en trouver l'origine. Il ne pouvait pas se cacher éternellement. Si ce n'est pas elle, quelqu'un d'autre saurait ce secret.
Lorsqu'elle fit exploser les lampes, chose qu'elle n'avait pas vraiment prévu, ce ne fut pas de la colère, mais un sourire gênant car aux airs malsains, qui s'afficha sur le visage de monsieur Dunkle. Etait-ce le calme avant la tempête ? Ses réactions étaient surprenantes... Parfois prévisible, et d'autres fois, comme celle-ci, pas du tout.
Lydia était presque certaine qu'un autre professeur l'aurait renvoyée, ou corrigée. Pourquoi pas lui ? Qu'attendait-il ? Elle n'aimait pas avoir mal, ou ne pas se sentir bien comme il y a quelques secondes, mais présentement, clairement, elle ne souhaitait qu'une chose c'était avoir une bonne raison de sortir son pouvoir. Elle voulait le faire s'énerver, qu'il serve un peu de défouloir. Se montrant sarcastique, il "félicita" son acte. C'est bon, elle avait bien vu que ça n'avait pas donné la tempête électrique qu'elle espérait réellement. Laissant un peu plus de proximité entre eux, le sorcier s'approcha, lui confiant, chose dont elle se doutait, que ses agissements demeuraient fort agaçants. Se reculant ensuite, il lui posa une question qui la fit réfléchir. Aimait-elle provoquer cet homme ? Finalement, ce n'était pas vraiment une question d'adorer ou non cela, elle voulait juste énerver, faire mal, dans le but de le faire, et non parce qu'elle aimait ça. Elle souhaitait le frapper, l'électrocuter, par colère plus que par simple envie. Le désir de Lydia était d'avoir l'occasion de se servir de son pouvoir, pour une bonne raison. De dégager les choses qui l'embêtaient, de tester sa magie. Le provoquer ne lui apportait que de la curiosité par rapport à ses réactions, lui faisait secrètement espérer qu'il utilise son pouvoir.

- Ce n'est pas vous provoquer que j'aime monsieur, mais arriver à une excuse suffisante pour que j'expérimente mon pouvoir sur un cas aussi agaçant et détestable que vous.
Revenir en haut Aller en bas
Edriss S. Dunkle
avatar
Membre ₪ Professeur


MESSAGES : 389
POINTS : 1360
AGE : 73
CELEBRITE : Patrick J. Adams
EMPLOI : Professeur de potions, entre autre.
DATE DE NAISSANCE : 19/07/1943
ARRIVE LE : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Dim 31 Jan 2016 - 4:46


Qu'est-ce que j'obtiens quand j'ajoute de la racine d'asphodèle en poudre à une infusion d'armoise ?
Edriss & Lydia

Edriss écouta la réponse de Lydia. Celle-ci semblait juste vouloir avoir une excuse pour utiliser son pouvoir sur lui. Parce qu’il était détestable. Elle aimait cela. Utiliser son pouvoir sur son propre professeur qu’elle détestait. Edriss leva les sourcils, légèrement surpris, mais de façon positive…Si on pouvait appeler cela « positif ». Il resta là où il se trouvait, et sourit encore, à nouveau, toujours. « Je vois… C’est vrai que c’est une réaction logique. » Il fit une pause : « Enfin… Cela dépend. Quand on est une simple élève, et qu’on a le droit à des cours supplémentaires, même si notre professeur nous piège avec des questions, on peut s’énerver, mais s’arrêter avant qu’il s’énerve à son tour. Mais toi… » Il s’avança un peu plus. Posant ses mains sur le bureau où se trouvait Lydia « Toi tu préfères aimer utiliser ton pouvoir contre moi, parce que je suis détestable »[/color] Edriss eut un léger rire [color=red]« Tu trouves agréable d’utiliser ton pouvoir pour faire le mal. » N’appelons pas un chat, un chien. C’était les faits. « Intéressant, vraiment. » Il ne précisa pas pourquoi. Fini par se décrocher du bureau. « Même si cela me plaît, je te conseille de ne pas essayer d’utiliser ton pouvoir sur moi. Je suis beaucoup plus doué pour me servir de mon pouvoir avec plaisir et bonheur, contre ceux qui m’agacent et que je déteste, que toi. » Il lui offrit son plus beau sourire sadique. De fait, Edriss devait reconnaître que sur le coup, il ne cachait en rien sa réelle nature, perfide et mauvaise, mais pourquoi perdre du temps à se cacher, quand on ne le faisait déjà qu’à moitié, et que la personne en face de nous, semblait avoir du potentiel dans le mal ? D’ailleurs c’était une idée. La ramener dans le mal. Edriss y songea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia Dim 31 Jan 2016 - 5:23


Le professeur s'était montré étrangement sympathique... réaction très suspecte et encore une fois inattendue. Finalement, l'homme semblait prôner la perte de contrôle, la violence, le mal par simple plaisir de le faire. Il n'était pas bon. Vraiment pas. Mais Lydia ne pouvait pas se fier à son avis actuel, en effet présentement sa vision des choses étaient plus noires et peut-être parano de d'habitude.
Au tout début, il passait pour l'enseignant compréhensif, qui trouvait justifiable son énervement et donc ses envies actuelles. Mais une pause se marqua dans ses paroles, annonçant le "mais". Avant d'annoncer la seconde partie de sa phrase, il s'avança, et n'avait jamais été aussi proche, montrant ainsi tout son intérêt. Rigolant entre ses affirmations.
Il voyant en son élève, une personne qui aimait faire le mal, et ne se cachait pas de trouver cela intéressant. Cette remarque fit légèrement grimacer Lydia, qui ne voulait pas être cette personne-là. Mais ce n'était pas le cas de monsieur Dunkle qui déclara à haute voix que cette part de sa personnalité lui plaisait.
Non clairement... Il devait réellement avoir un mauvais fond pour apprécier une telle chose. Mais de ce fait, était-ce le cas pour la sorcière aussi ? Si lui l'assumait totalement, elle ne le voulait pas, elle refusait de croire de telles bêtises. Elle n'était pas mauvaise, elle voulait le bien d'autrui, sauf ceux qui l'insupportaient. Non, même cette façon de voir les choses n'était pas bonne, on ne pouvait pas vouloir le mal de quelqu'un d'autre juste parce qu'il ne nous revenait pas. La demoiselle se retrouvait face à une réalité, ou en tout cas, face à un fait qui se présentait ainsi.
Hors de question qu'elle se mette à croire à une telle chose. Il y avait forcément une explication. Tous ces refoulements en formaient une, il fallait bien un jour qu'elle explose, qui n'a jamais eu besoin de dire "stop" ? C'était un besoin totalement naturel.
Regardant son professeur, totalement déboussolée, elle put remarquer ce sourire sadique. Jamais elle ne porterait un tel rictus. Se levant d'un coup, énervée, perdue, électrique, comme s'il avait mis le doigt sur quelque chose, l'étudiante rangea ses affaires.

- Stop, c'est n'importe quoi. Si vous montrer sadique vous branche, je refuse de croire que c'est mon cas. J'ai juste pas envie de passer du temps avec un connard... Elle s'arrêta d'un coup, se rendant compte que ce n'était même plus elle qui parlait, mais juste la colère. Non, avec un homme dans votre genre !

Sentant qu'elle commençait perdre pied, elle préférait fuir, à son tour. Reprenant ses esprits, elle rangea ses affaires rapidement prête à sortir de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est ce que j'obtiens, quand j'ajoute... • Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: 
Hors-Jeu
 :: 2016
-