♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Week end avec mon neveu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Week end avec mon neveu. Jeu 25 Fév 2016 - 15:56

Week end avec mon neveu


Je t'aime et t'aimerais toujours comme mon fils.




Eliott mon cher petit neveu, même si je ne suis pas proche de ses parents, je l'apprécie et on aime passer du temps ensemble. Je ne sais pas si il se souvient de quand il etait bébé, mais quel formidable enfant ! Bien que son père est était fou de rage contre moi en voyant qu'Eliott pensait que c'etait moi son papa. Je le suit, en quelque sorte. J'ai toujours etais la pour lui et je le serais toujours. Quel joie quand l'institut dans le quel ses parents ce sont débarrassé de lui m'a contacter ! Il est toujours assez drole et dit ce qu'il pense, c'est plaisant, avec les enfant aux moins on sait quand ils sont vraiment dangereux. Il ne reflechit pas toujours avant de parler, comme un enfant de 13 ans vous me direz, mais assez amusant avec lui. Il vient passer le week end à la maison, avec moi et Watson. Certes je ne possède pas autant de jeux videos que ce qu'il a chez lui, mais je suis sur qu'on va s'amuser autrement, après tout, c'est un enfant, il doit aimer jouer dehors, regarde la television, faire des jeux de société... Enfin des trucs d'enfant. Je ne me suis jamais occupé d'un enfant plus d'une apres midi pour être honnête. Et ça m'effraie ! J'ai peur qu'une catastrophe se produise... C'est ma plus grande peur, parce que je sais que je suis capable de m'occuper de quelqu'un. Je prends soin de Watson depuis 7 mois, il n'y a jamais eu de probleme, alors soyons positif, tout ira bien. Rien ni personne ne va venir nous troubler. Restons positif.

J'ai préparer ma chambre pour lui, moi je dormirais sur le canapé, je n'ai pas bien l'utilité de plusieurs chambres... Alors j'ai fais de la deuxieme une grande bibliothèque, pour entreposer mes nombreux livres. Je sais qu'il ne lit pas autant que ce qu'il joue au jeux videos, c'est dommage. C'est un gamin intelligent, il devrait prendre la peine de se cultive un peu plus. Je finis de changer les draps et fais un peu de ménage, pour que la chambre soit parfaite à son arrivé. Tout est pret. Je fais par de mon impatience a Watson et patiente de longues minutes, mais les heures passent et ils n'arrivent toujours pas, je commence à désespéré, mais je vais quand même préparé les hamburgers au saumon pour ce soir, je ne veux pas être prit de court. Watson me regarde avec des yeux triste, alors que moi, j'essais de ne pas être faible, tellement déçu de ne pas le voir arrivé. Finalement on frappe à la porte vers 19h45 et je vais rapidement ouvrir. Mais il n'y a que lui. Ses parents me rejetant comme nos parents autrefois. Je souris tout de même, heureux d'avoir sa compagnie et le fais entrer avant de le serrer contre moi et le relacher presque aussi vite. Watson venant tout de suite lui faire joyeusement la fete, comme pour lui souhaiter la bienvenue.

-Entre Eliott. Comment va tu ? Tu en a mis du temps... J'ai cru que tu n'allais pas venir finalement. Viens, allons poser tes affaires dans la chambre.

Je l'emmene dans ma chambre et pose ses affaires sur le lit, avant de les defaire et les ranger dans une commode que je lui ai libéré, ce sera quand meme plus pratique. Je sais qu'il ne reste pas longtemps, mais tout de meme ! Je souris une fois tout ça finit et le regarde, je n'ai rien avalé depuis longtemps, j'ai faim, j'espère que lui aussi, et surtout qu'il va apprecier.

-J'ai faim... Pas toi ? Je nous ai préparé des humburgers. Allons manger, apres on pourra regarder un peu la télévision. Oh... J'allais oublié !

Je souris et vais chercher un paquet cadeau que je lui tend. Le dernier jeu video à la mode.

-Je sais que tu a passé l'age des peluches maintenant... Je me suis dis que ça te plairait surement plus.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 267
POINTS : 3351
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Week end avec mon neveu. Ven 26 Fév 2016 - 3:32

Je n’aurais pas dû… Pas dû du tout. J’ai joué une blague de trop et un prof m’a donné corvée de ménage. Les dortoirs des garçons doivent être impeccables. Mais je n’ai pas le temps de faire ça! Je vais chez mon oncle en fin de semaine! Je dois le rejoindre cet après-midi! Il ne peut pas me faire ça… Comment mon oncle va réagir en ne me voyant pas venir? Il va être si triste… Je vais le décevoir comme je déçois tout le monde. Il va me détester, comme tout le monde. Et c’est de la faute de ce stupide prof qui décide de me donner une corvée impossible à réaliser alors qu’il sait très bien que j’ai une fin de semaine toute arrangée! Je gronde en faisant le dernier lit. Voilà! Il est content j’espère! Le prof me donne enfin mon congé et je cours récupérer mon sac avant de sortir de l’Institut. Mon père est supposé venir me chercher, mais quand j’arrive au stationnement, je me rends bien compte que soit il est reparti, soit il n’est jamais venu. La deuxième option me semble la plus probable. Je soupire tristement et me décide à marcher jusqu’à l’appartement de mon oncle. Que puis-je faire d’autre? Je lance toujours des regards à ma montre, mais je me sens si mal. Mon oncle va peut-être même plus vouloir de moi. Et s’il me renvoyait à l’Institut?! Je gémis de désespoir et accélère mon pas, essayant de ne pas pleurer. Je vais faire regretter à ce prof ce qu’il m’a fait. Je le jure sur la tête de mon oncle!

J’arrive finalement en face de l’appartement de Wolfgang. J’ai les pieds en feu et ma montre indique 19h44. Même en marchant le plus rapidement possible, je n’ai pas pu arriver aussi vite que j’aurais voulu. Je regarde la porte un long moment, inquiet de la réaction de mon oncle, avant de me décider à frapper, timidement. La porte s’ouvre rapidement et je me fais prendre par mon oncle qui me sert contre lui. Je souris faiblement, soulagé qu’il veule toujours de moi. Je sursaute en voyant le chien et l’observe attentivement avant de le caresser doucement. Je souris un peu avant de regarder mon oncle tout en replaçant mes lunettes qui ont glissé le long de mon nez.

-Ça va pas du tout. Mon stupide prof m’a mis en corvée à cause d’une blague! Et tu sais le pire? Mon père n’est même pas venu me chercher. J’ai dû marcher jusqu’ici! J’ai l’impression que mes jambes vont exploser… Pardon, mon oncle. Je voulais pas te décevoir. J’étais si impatient de venir, mais tout le monde c’est passé le mot pour tout gâcher!

Je soupire longuement et le suis lentement à la chambre. Je le regarde faire alors qu’il défait mon sac. Il est si attentionné. J’aurais tant voulu que ce soit lui mon père. Pourquoi ce n’est pas lui? J’aurais eu une vie si calme et si parfaite. J’aurais eu l’amour nécessaire et tout le temps! Pourquoi…? Pourquoi je dois être né dans une famille qui me déteste? Je redresse la tête en l’entendant me demander si j’ai faim et j’hoche lentement la tête. Je n’ai pas vraiment faim, mais je ne veux plus décevoir mon oncle. Puis, soudainement, il me dit avoir quelque chose pour moi. Je le regarde partir et revenir presque instantanément avec un petit paquet. Je le développe rapidement et souris en voyant le jeu. C’est trop cool! Il se trouve pratiquement plus en boutique tellement il est populaire. Je me serre contre mon oncle et murmure un faible merci. Je retiens péniblement un ‘’papa’’ et baisse les yeux quelques secondes. Finalement, mon oncle m’amène à la cuisine et nous commençons à manger. Je touche à peine à mon assiette, grignotant ici et là, donnant souvent des bouchées à Watson.

-Mon oncle…? Tu penses que tu pourrais m’adopter? Je veux dire… Mon père est un vrai tyran et il me déteste. Tu sais, il y a eu une présentation d’art à l’institut. Les parents étaient invités et plein de gens sont venus. Mais pas mes parents. Ils n’ont même pas voulu m’appeler pour me donner une excuse! Qu’est-ce que je leur ai fait?! Pourquoi je déçois sans sens les gens?! Je veux juste qu’ils me reconnaissent comme leur enfant… pas un boulet. Et toi, mon oncle… Toi, tu me considère presque comme ton fils. Toi… tu es un vrai Papa.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Week end avec mon neveu. Sam 27 Fév 2016 - 22:22

Week end avec mon neveu


Je t'aime et t'aimerais toujours comme mon fils.




Je souris, heureux de voir que le jeu lui plait et le serre doucement contre moi alors qu’il me remercie avant de l’emmener à la cuisine. Je fais réchauffer les burgers que serre ensuite avant de m’asseoir. Il ne mange pas vraiment… J’imagine que c’est la fatigue.  Je ne dis trop rien en voyant tout ce qu’il donne à Watson, mais j’espère qu’il ne sera pas malade, il n’a pas l’habitude de manger tout ça et ce n’est pas bon pour sa santé surtout. Enfin, c’est un enfant, il ne le fait pas méchamment, et puis je me vois mal dire quoique ce soit à Eliott… Je mange doucement, en silence avant de relever la tête vers lui en l’entendant, j’ai du mal entendre ! Je le regarde longuement sous le choc.

-J’aimerais tellement… Eliott, si je le pouvais je l’aurais déjà fait, depuis longtemps, tu peux me croire, mais tu as des parents… On ne peut pas adopter un enfant qui a des parents. Crois moi… ça me rend malade de ne pas pouvoir. Je t’aime tellement, tes parents sont des idiots. Tu verras que tu survivras… et je serais toujours là pour toi. Toujours, Eliott, tu le sais ?

Je repousse mon assiette et soupir un peu, tristement avant de prendre les assiettes et débarrasser. Je jette les restants à la poubelle et fais la vaisselle avant de regarder Eliott, il a passé une journée difficile si j’ai bien compris, je pense que le mieux est d’aller dormir, demain nous pourrons plus profiter de la journée. Je donne à manger à Watson, mettant un peu moins de croquette avec le presque burger entier qu’il a mangé. Il n’a d’ailleurs pas l’air d’avoir très faim, puisqu’il ne s’intéresse pas à sa gamelle.

-Je vais te préparer la salle de bain, pour que tu puisses prendre ton bain, et puis tu pourras aller dormir. Il est déjà tard, et tu as eu une dure journée, rien ne presse ce soir, alors repose toi. Je vais te chercher ce qu’il faut.
Je vais donc à la salle de bain pour sortir une grande serviette que je pose sur l’un des coins de la baignoire avant d’allumer l’eau et en vérifier la température jusqu’à ce qu’elle soit bonne, après avoir mis bouchon. Je sors aussi le savon et le pose sur le côté avant de m’assurer que tout ce qui pourrait être dangereux soit bien rangé… Oui, oui. Inutile de s’inquiété autant. Il n’a plus 3 mois… Il grandit, tellement vite. Je le regarde entrer dans la salle de bain et le laisse se déshabiller pour entrer dans l’eau, en sortant. Je tire seulement la porte sans la fermée complétement et vais m’installer dans le canapé. Je m’allonge et fais signe a Watson de me rejoindre, alors qu’il me fixe, assis devant moi.  



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 267
POINTS : 3351
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Week end avec mon neveu. Dim 28 Fév 2016 - 23:12

Je désespère à sa réponse. Il ne veut même pas de moi… Je baisse tristement la tête et joue avec le restant de mon burger, n’ayant plus du tout faim. Je repousse mon assiette et laisse reposer sa tête sur la table avant de soupirer longuement. Même mon oncle ne me veut pas comme enfant. Je suis si mauvais? J’aimerais tellement qu’on m’aime et qu’on m’accepte! Pourquoi personne ne le voit? Pourquoi personne ne veut le faire? Je gémis de désespoir et laisse mon oncle débarrasser la table et je l’écoute d’une oreille distraite. Je me décide finalement à me lever et aller à la salle de bain. Je regarde Wolfgang qui me prépare un bain et attends patiemment qu’il me laisse pour me déshabiller et me glisser dans l’eau. Je fouille dans les bouteilles près du bain et y trouve de la mousse que j’ajoute en quantité industrielle à mon bain. Je laisse la mousse blanche prendre le dessus sur l’eau et souris faiblement, satisfait. J’hume le parfum d’orange et pamplemousse qui s’en dégage avant de fermer les yeux et me détendre. L’eau chaude me fait du bien, ça dénoue les muscles de mes jambes. Je me laisse couler légèrement, juste assez pour avoir de la mousse jusqu’au nez. Je reste un moment immobile, profitant seulement du silence et de la température de l’eau. Quand cette dernière commence à devenir trop froide, je prends le savon et lave mon corps avant de sortir rapidement et me sécher. Je mets mon pyjama de polar et sors lentement de la salle de bain pour aller porter mes vêtements dans ma chambre.

Alors que je vais pour retrouver mon oncle, je passe devant une porte entre-ouverte. Je la pousse doucement et entre dans la pièce, surpris de la voir rempli de livre en tout genre. On dirait une bibliothèque. Il doit y avoir des milliers de livres! Mon oncle les a tous lu? Certains semblent tellement vieux! On dirait qu’ils vont tomber en poussière. Je laisse une main glisser sur la reliure de certains livres avant de m’arrêter sur l’un. Je le retire lentement et l’ouvre. Je souris doucement en voyant des images et essaye de saisir l’histoire grâce à elles, sans succès. Je sors de la pièce, gardant le livre contre moi, et pars à la recherche de mon oncle pour qu’il me dise quel est ce livre. Je le trouve finalement dans le salon, Watson avec lui. Je m’assoie sur le divan-lit et lui tends le livre.

-Raconte-moi cette histoire, mon oncle. Et dis-moi pourquoi t’as une pièce remplie de livres. À quoi ça te sert? Tu as une bibliothèque, non? Pourquoi tu ne les gardes pas là? Comme ça, tu aurais une chambre d’invité pour quand je viens. Et tu vas pas me dire que tu as lu tous ses livres. Il y en a des millions! Je suis sûr que même si tu passais ta vie à lire, tu n’aurais pas le temps de tout lire ça. Y’en a tellement! C’est tous les livres du monde? Pourquoi c’est toi qui les a? On te les a donnés en cadeau? Est-ce que tu es un espèce de gardien de la lecture? Tu as des pouvoirs comme moi et tu l’as pas dit, c’est ça? Ça serait cool! Tu pourrais venir à l’Institut, toi aussi. Tu pourrais dormir dans la même chambre que moi et apprendre à maîtriser ton pouvoir! Ça serait vraiment cool, tu ne penses pas, mon Oncle?


Je le regarde, souriant et plein d’espoir. Je l’imagine déjà avec moi à l’Institut, venant à mes cours et m’aidant dans mes devoirs et dans mes examens. Ça serait tellement génial! Mais je déchante vite, à ma plus grande déception.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Week end avec mon neveu. Lun 29 Fév 2016 - 20:22

Week end avec mon neveu


Je t'aime et t'aimerais toujours comme mon fils.




Je grattouille le ventre de Watson, celui-ci allongé sur le dos. Je le regarde tendrement en souriant, heureux de l'avoir près de moi. Je hausse un sourcil et redresse la tête en même temps que mon chien pour observer mon fils s'asseoir sur le divan avec nous. Je ne l'avais pas entendu. Il n'a jamais fait beaucoup de bruit. Je remonte le coussin contre mon dos pour être mieux installé et demande a Watson de se poussé pour qu'Eliott puisse prendre place à mes côtés. Je passe un bras autour de ses épaules et prend doucement le livre qu'il veux que je lui raconte. Je le regarde un peu surpris, c'est un très vieux livre, étrange qu'il s'y intéresse. De plus, ce n'est pas vraiment une histoire, plus un genre d'encyclopédie. Je souris doucement à ses questions et le regarde tendrement.

-Non, mon chéri, ces livres sont à moi. Ils ne sont pas pour les autres. Ce ne sont pas des histoires, ce sont des encyclopédie, des manuscrits... des choses très vieilles et pas très intéressante pour toi, surtout que tu préfère les jeux vidéos. Non, non je ne les ai pas tous lu... j'aimerais bien, mais il y 'en a beaucoup ! Il y en a même dans des langues que je ne connais pas, certains m'ont été offert, d'autres non, je les ai trouvé, je m'en suis acheté et parfois même on m'en apporte à la bibliothèque, les gens veulent s'en débarrasser, parce que à leur gout ça n'a aucun intérêt. Ils sont idiot, tu apprend pleins de choses dans les livres, tu sais ? Je... je ne suis pas mutant, Eliott. Ton père te l'a dis. Rappelle toi. Je suis né humain, je n'ai eu aucune mutation... le gène et surement dormeur, je ne sais pas trop pourquoi... mais je suis né humain et j'ai grandi humain. Je n'ai rien d'un gardien des livres... Je suis ordinaire, Eliott...

Je soupir tristement et le regarde navré en voyant la déception dans ses yeux, je ne veux pas qu'il me voit comme un raté lui aussi... Je sais que je n'ai pas eu la caractéristique de ma famille, et qu'ils me détestent pour ça, mais je n'y peux rien, même si je voudrais et je ne veux pas que mon neveu me haïsse, je suis tellement bien quand il vient à la maison. Je me pinces les lèvres et le serre un peu contre moi avant de lire quelques passage du livre. J'essais de simplifier au maximum les mots et de lui expliquer au mieux quand il ne comprend pas, ça me plait, je suis content qu'il s'intéresse à ce que j'aime. Je finis le livre en lisant un dernier passage et remarquer qu'il se frotte les yeux. je pose le livre à côté de mes jambes et me lève. Je prend Eliott dans mes bras et va l'emmener dans ma chambre, pour le glisser sous les draps. Je le couvre comme il faut et le regarde.

-Je t'aime... Tu es tout pour moi, comme un fils. Et je ferais ce que je pourrais pour pouvoir être avec toi, je vais faire de mon mieux pour te rendre heureux, ton père ne t'aime pas de la bonne façon, mais moi je suis là, et je le serrais toujours, ne t'inquiète pas et ne doute pas de mes sentiments.

Je l'embrasse sur le front et caresses ses cheveux avant d'éteindre la lampe de chevet et fermer la porte, la laissant entre ouverte. Je retourne au salon et me couche sur le canapé, je me recouvre de la couverture et fixe le plafond pensif, Watson sur les jambes. Je caresse son crâne d'une main et ferme les yeux lentement. Que ce serait beau cette vie...

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 267
POINTS : 3351
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Week end avec mon neveu. Mar 1 Mar 2016 - 4:10

Je l’écoute en silence avant de me coller contre lui, déposant ma tête contre son épaule. J’écoute son histoire sans queue ni tête. On dirait qu’il me lit le dictionnaire. Je regarde plus souvent les images pour tenter de comprendre. Je fronce un peu les sourcils. Je ne comprends pas grand-chose. Ce n’est pas très amusant comme histoire. Je ne vois pas pourquoi les enfants aiment ça, c’est nul! Pourtant, j’écoute. Je regarde les mots dans le livre et tente de les saisir en même temps que mon oncle les prononce. Mais ils sont si compliqués! On dirait que c’est du chinois… Très vite, je me lasse et commence à m’endormir. Pourtant, je reste les yeux ouverts, voulant faire plaisir à mon oncle. Il a l’air d’aimer me conter cette histoire. Je me frotte lentement les yeux avant de bailler longuement, complètement épuisé. Je regarde mon oncle fermer le livre avant de se lever et me prendre dans ses bras. Je me laisse transporter jusqu’à la chambre, pressé contre la poitrine de mon oncle. Je gémis un peu alors qu’il me dépose dans son lit et me borde. Je voudrais qu’il reste avec moi. Pourquoi il ne dort pas avec moi? Il y a assez de place… Il n’aurait pas à dormir dans le salon sur cet affreux divan. Je soupire tristement alors qu’il commence un nouveau discours.

-Je t’aime, mon oncle… Tu penses que je pourrais venir ici plus souvent? Ça serait super de passer plein de temps avec toi… J’ai vraiment envie de passer plus de temps avec toi… Tu pourrais me lire tous les livres bizarres que tu as. Ça serait cool, non? Bonne… nuit, oncle Wolf…

Je baille longuement et ferme les yeux. J’attends qu’il soit partie avant de me lever et fouiller dans mon sac à dos pour sortit ma peluche. Je retourne dans le lit rapidement et serre la peluche contre mon cœur avant de m’endormir rapidement, complètement épuisé de ma journée. Je n’aime pas trop dormir seul. Surtout dans une maison inconnue. Je sursaute à chaque craquement, à chaque bruit. J’ai beau serrer ma peluche contre moi, je suis terrifié. Pourquoi mon oncle n’est pas resté avec moi…? Je sursaute violement en entendant la porte grincer alors qu’elle ouvre lentement. Je me cache sous les couvertures, complètement paniqué, et essaie de me calmer, sans succès. Je pousse un petit cri alors qu’une masse monte sur le lit et tremble comme un feuille jusqu’à entendre un petit gémissement. Watson! Je sors de la couverture et observe le chien un moment avant de me serrer contre lui et fermer les yeux. Je m’endors presque instantanément, me sentant complètement en sécurité avec ce chien à mes côtés.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Week end avec mon neveu.

Revenir en haut Aller en bas

Week end avec mon neveu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» J'ai passé un excellent week-end ! Merci à tous c'était génial !
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-