♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 266
POINTS : 1973
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Jeu 3 Mar 2016 - 22:38

Je fuis mes responsabilités encore une fois. Un coup de plus qui n'a pas bien marché et j'ai la moitié des professeurs qui me traque pour me donner une punition. Je suis sûr que je suis devenu leur sport national! Je suis partie du terrain de l'école, espérant ainsi de ne pas me faire prendre. C'est certain qu'ils vont m'attendre demain, mais pour l'heure, je profite. J'arrive à me trouver un coin tranquille dans un parc où je peux enfin souffler et me détendre. Je m'assoie à l'ombre d'un arbre et regarde le ciel rempli de petits nuages blancs. Je me sens en paix... mais je suis certain que ça ne durera pas. Les profs vont me donner deux fois plus de tâches quand je vais enfin rentrer à l'institut! Mais pourquoi? Ils sont pas capable de rire ou quoi? C'est si difficile d'apprécier mon humour? J'étais sûr que ça allait leur plaire pourtant... Je ne comprends rien et ça m'énerve! Je frappe le sol de mon poing avant de souffler longuement. J'ai l'impression d'être si seul... Pourquoi je n'arrive pas à me faire des amis? Pourquoi tout le monde me déteste?! Je ne fais rien de mal! Je fais même tout pour me faire accepter, mais personne ne veut entendre! Je soupire tristement avant d'entendre des bruits de pas derrière moi. Je me retourne vivement quand je remarque que ce n'est que Luciano. Je souris largement et me relève pour aller vers lui, soulager de le voir. Je ne sais pas trop comment il fait pour apparaître ici et là, mais il semble toujours là pour moi, comme un ange gardien. Oui... Ça doit être un ange. C'est la seule explication possible! Je le regarde, les yeux brillants de joie

-Tu es là! C'est cool! J'ai fait comme tu m'as dis, mais ils ont pas aimé... Ils me chassent, là, et s'ils me trouvent, je vais encore avoir des mois de corvées idiotes! Ils font tout pour m'empêcher de voir mon oncle et ils comprennent rien à rien à mes blagues... Pourtant, je suis tes instructions à la lettre! Je suis peut-être pas assez bon... Papa avait raison, je ne vaux rien.

Je baisse lentement la tête, ma joie de moment complètement disparut. Je ne suis qu'un raté. C'est ce que tout le monde pense. Et c'est ce que tout le monde pensera toujours. Je ne serais rien d'autre que le gamin raté des Collins. Je soupire tristement et racle le sol de mon pied dans une ultime tentative de reprendre le contrôle de moi-même

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 548
POINTS : 1912
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Ven 4 Mar 2016 - 20:38

Parle moi de toi

Je me rappelais d’une parabole que celui qui disait être le fils de Dieu avait conté un jour. Celle d’un homme qui semait des grains pour récolter du blé. Bien que je me fichais bien de l’histoire complète, je me sentais souvent comme ce semeur.
J’entretenais mon jardin, faisant pousser des plantes amusantes, et finissant par les arracher pour qu’elles n’appartiennent qu’à moi.
Et les jeunes pousses, étaient les plus amusantes à observer. Il était intéressant de constater que malgré la phrase stupide du « Heureux sont les simples d’esprits car les portes du Paradis leur seront ouvertes », les humains les plus cruels, restaient les enfants. Certains diraient que c’est parce qu’ils n’avaient pas conscience réellement de la notion de bien et de mal, mais en vérité, je dirais que c’est parce qu’ils étaient juste stupides. Et donc plus dociles. Et donc beaucoup plus malléables et amusants à contrôler.

Si je parlais de tout cela, c’était bien parce que ce jour là, je comptais rendre visite à l’un d’eux. Son pouvoir était bien étrange, et plutôt moderne, mais surtout, il aimait…Faire des bêtises. Normal, pour un morveux. Mais moi, j’aimais en profiter. Cela le rendait toujours plus facilement influençable.
Alors que je le sentais morose, je fis mon apparition sans attendre. Je savais pour quelle raison il était comme ça, et évitait néanmoins d’en sourire, même si je m’en amusais bien. Parfait, il avait fait tout comme je lui avais suggéré.

Il semblait vraiment heureux de me voir, et c’était parfait pour lui.
Je l’entendis se plaindre, et retins un soupir d’exaspération. Enfin, c’était normal, c’était un humain, et les humains se plaignaient souvent.
Quand je l’entendis se rabaisser, j’en profitais, et posait ma main sur sa tête, en faisant un sourire qui se voulait « gentil ». Tu parles.

- Moi, je comprends tes blagues. Je sais ce que tu vaux, ne t’en fais pas. Et s’ils t’empêchent de voir ton oncle, fait leur comprendre qu’ils ne peuvent pas avoir de prise sur toi. Venge-toi. Ils arrêteront de t’embêter.

Je lui soufflais une idée comme exemple. Puis, j’enlevais ma main après lui avoir caressé la tête.

- Je sais de quoi tu es capable, ce sont eux les imbéciles qui ne valent rien. D’accord ?

Tu parles. Enfin, même si c’était vrai, ce gamin n’était qu’un imbécile aussi. Mais Eliott avait au moins la chance – pour lui- d’être un enfant.

- Au pire des cas, s’ils continuent de ne pas apprécier tes blagues, je te montrerais comment t’occuper d’eux.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 266
POINTS : 1973
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Ven 4 Mar 2016 - 21:10

Luciano a toujours été gentil avec moi. Je ne sais pas pourquoi. On se connaissait pas qu'il avait ce regard et cette gentillesse, comme j'imagine qu'un papa doit avoir. Peut-être que c'est un papa? C'est pour ça qu'il sait comment me parler et comment faire des blagues amusantes. J'ai toujours aimé quand il pose sa main sur mon épaule. Je me sens toujours plus fort, toujours apprécié. Je l'écoute attentivement alors qu'il me remonte le moral et fronce un peu les sourcils. Me venger? Mais je ne sais pas comment me venger! Si je fais une blague de plus, je suis sûr que je vais finir sur le bûcher! Mais j'aimerais tellement qu'ils arrêtent de m'embêter! Je voudrais aller voir Oncle Wolfgang quand j'en ai envie et passé toutes mes journées à jouer plutôt que de travailler à l'école avec des matières idiotes qui servent à rien. Oui. Oui, je veux plus qu'on m'embête! Je redresse lentement la tête, les yeux légèrement plus brillant. Je crois en lui, en ses paroles. Je suis sûr que je pourrais arriver à faire quelque chose pour qu'ils me laisse tous tranquille. Peut-être même arriver à me faire un ami ou deux en leur montrant combien je suis doué. Je replace mes lunettes qui avaient glissées sur le bout de mon nez avant de parler d'une voix enjouée

-Tu veux bien me montrer comment faire? S'il te plaît! Je veux plus qu'ils m'embêtent, ça m'énerve. Ils se pensent tellement bon et ils arrêtent pas de dire que je suis trop jeune pour décider par moi-même, mais c'est faux! Je suis brillant et je vais leur montrer. Tu veux bien m'aider? Dis oui! Je serais tellement heureux, t'as pas idée!

Je fais un large sourire, tentant de l'amadouer pour qu'il accepte. Je veux tellement qu'il me montre! On dirait un de ses livres que mon oncle me parle souvent. Un qui détient tous les secrets, un qui explique des savoirs millénaires longtemps oublié. Luciano est mon livre, mon conteur de secret. Il devait être comme moi quand il était jeune. Je suis sûr qu'il aurait été mon ami si on était de la même époque. Peut-être qu'il aurait même pu venir à l'institut avec moi! On aurait été dans la même chambre et on aurait passé notre temps à jouer et faire des coups à tout le monde. Ça aurait été tellement génial! Je regrette un peu que ça ne soit pas le cas, mais c'est pas grave. Je peux profiter de l'instant présent et de son savoir d'adulte. C'est tout ce qui m'importe

-S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît! Je veux savoir comment faire pour plus qu'ils m'embêtent et pour m'occuper d'eux s'ils refusent d'arrêter. Je veux tout savoir! Dis-moi et je ferais tout pour toi!

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 548
POINTS : 1912
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Dim 6 Mar 2016 - 14:36

Parle moi de toi

C’était merveilleux. Cet enfant était à ma merci, et il ne se rendait même pas compte à quel point cela pouvait être dangereux pour lui. C’était tellement parfait, que j’aurais pu à cet instant, faire la fête. Mais je ne le ferais pas, parce que ce n’était qu’un morveux, c’était normal qu’il soit aussi con pour se laisser avoir si facilement. Fêter une victoire pour un minable petit gamin, cela aurait été bien stupide.
Enfin, j’allais lui expliquer comment faire le mal. Alors que j’allais commencer à lui inculquer mon savoir, il paru insister. Hey, j’allais lui en parler sans même qu’il me supplie hein.
Sa dernière phrase me fit tiquer. Que c’était facile. Il était là, à portée de main, son âme, son utilité. Je pouvais parfaitement passer un pacte avec, et tout avoir de lui, juste parce qu’il ferait tout pour moi en échange d’une simple information que j’aurais pu lui demander sans rien en échange.

C’était réellement merveilleux.
Mais peut-être trop facile. Hum. Est-ce que j’allais attendre un peu avant de faire un pacte ? Oui. Je pense. Pour le moment. J’allais encore un peu le corrompre, puis le jour où il sera prêt, je m’amuserais de lui, je prendrais son âme, et il ne comprendra rien à ce qui lui arrive.

- Du calme Eliott, allons. Je vais t’expliquer.

Fut finalement ce que je répondis. Je réfléchis un peu à ce que je pourrais lui proposer.

- Si tu ne veux plus qu’il t’embête, il faut que tu ripostes quand ils essaient de t’attraper. Certains des personnages dont tu empruntes le code peuvent attaquer non ? Attaque les. Montre leur que tu es plus fort qu’eux.

Je souriais doucement, comme si mes conseils étaient à prendre au mot, comme si c’était la bonne chose à faire. Enfin honnêtement, à mes yeux, c’était la bonne chose à faire.

- Débat toi, ce n’est pas grave s’ils ont mal, ils le méritent. Ils te veulent du mal en premier, non ? Donc tu as le droit de riposter. Tu comprends ?

Je caressais sa tête lentement, songeant au fait qu’il ferait un merveilleux chien, au vu de sa loyauté naïve envers moi. Je ricanais intérieurement, et le fixais, les yeux brillants d’une malice malsaine que je ne parvenais pas tout à fait à masquer.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 266
POINTS : 1973
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Dim 6 Mar 2016 - 17:36

Je l'écoute un moment, un peu inquiet de ses explications. Leur faire du mal? Mais... ils vont me détester! Je suis déjà assez seul comme ça, je n'ai pas besoin de l'être encore plus. Je tortilles mes mains l'une contre l'autre et baisse la tête en réfléchissant. C'est vrai que c'est eux qui m'attaque en premier. Ils s'en prennent à moi alors que je veux seulement les faire rire. Et ils m'empêchent de voir mon oncle et ça me fait toujours mal... Mais ça vaut vraiment que je les attaque? Je me pince les lèvres alors que Luciano caresse sa tête et je redresse lentement les yeux pour le regarder. Il semble heureux de son idée. J'aimerais avoir aussi confiance que lui... Mais si je n'arrive plus à me faire des amis à cause de ça? Je vais finir seul, complètement seul. Je n'ai pas envie de ça! Il doit bien y avoir d'autre façon, non? Peut-être que non... C'est pour ça que Luciano me donne cette solution. Pourquoi il me mentirait? C'est mon ami non? Je me pince les lèvres et mordille l'intérieur de la joue, en proie d'une grande hésitation. Ça se transcrit dans ma voix qui n'est plus aussi enjouée, ni aussi sûre qu'avant

-Mais... si je leur fait du mal... ils vont me détester encore plus. Et ils voudront même plus me parler. Je vais finir seul. Et si mon oncle l'apprend? Il ne va pas être content lui non plus... Je veux pas me retrouver seul! Pas encore une fois! Et... et si ça tourne mal? J'ai pas des jeux de bisousnours moi! Les codages ne rigoles pas, ce sont des armes et des monstres et de capacités mortelles! Si j'arrive pas à bien le maîtriser et... que je... tue...? Je... vais finir en prison! Plus personne ne voudra de moi comme ami...

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 548
POINTS : 1912
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Dim 6 Mar 2016 - 20:39

Parle moi de toi

Ce qui était ennuyant avec les enfants, c’est que même s’ils pouvaient être parfaitement cruels sans s’en rendre compte, il arrivait un âge où ils parvenaient tout de même à comprendre ce que la morale exigeait. Ce qui était aussi irritant, c’est qu’ils avaient cette fâcheuse tendance à se plaindre pour tout et rien, à l’instar des autres humains.
Je manquais de grincer des dents, quand je l’entendis me dire qu’il terminerait seul. Et alors ? On était mieux seul que mal accompagné. Honnêtement, j’avais vécu un sacré paquet de temps tout seul, avec un grand plaisir. Si j’avais les démons, c’était juste parce que m’occuper de tous les humains en même temps, ça n’était pas ce qu’il y avait de plus pratique, même pour moi.
Je le voyais qui continuait de jacasser en paniquant, et me retenait de rouler des yeux. Je finis par poser mes deux mains sur ses épaules, me plaçant à sa hauteur.

- Calme-toi, bonhomme. Tu me fais confiance non ? Ce sont eux qui te font mal. Si tu les laisses faire, ils ne comprendront pas qu’ils doivent te craindre. S’ils te font du mal, alors mieux vaut pas qu’ils trainent avec toi. Et je suis sûr que ton oncle comprendra. Tu te seras juste défendu, après tout. Non ?

Je fis un petit sourire :

- En plus, tu es suffisamment fort pour ne tuer personne, hum ? Au pire, ça sera de la légitime défense, il ne t’arrivera rien.

Je le fixais de façon à ce qu’il puisse croire que je lui faisais confiance. Tu parles. Ce morveux avait certes, un pouvoir plutôt intéressant pour se débarrasser de ses congénères même sans le vouloir, mais à part ça ?

- Et moi, tu sais bien que je voudrais toujours de toi.

Je caressais encore un peu sa tête avant de me redresser.

- Donc tu vois, tout ira bien.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 266
POINTS : 1973
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Dim 6 Mar 2016 - 21:06

Je le regarde un moment alors qu'il me parle. Ses gestes, sa voix... Évidemment que je lui fais confiance! Il a toujours été là pour moi quand tous les autres ne voulaient que me donner des stupides punitions! Je me calme peu à peu, écoutant tout ce qu'il a à me dire comme un bon élève. Oui... il a raison. Je n'ai pas à m'inquiéter. Je pourrais seulement leur faire peur. Je dois bien avoir un ou deux jeux d'horreurs suffisamment effrayant pour qu'ils me laissent tranquille un bon bout de temps. Et s'ils continuent... Je n'hésiterais pas à sortir mes plus puissants codages! Je souris faiblement avant de le regarde, surpris quand il me dit qu'il voudra toujours de moi, quoi qu'il arrive. Je le regarde un long moment, les yeux brillants, avant de me serrer dans ses bras dans un geste spontané. Oui, je n'ai rien à craindre. Personne ne se mettra en travers de ma route! Je vais leur montrer à qui ils ont à faire et ils me laisseront tranquille une bonne fois pour toute. Je me sens si confient, comme si rien ne pouvait m'arrêter. J'aime cette sensation. Ça change de l'apitoiement continuel que je vis à cause de mes parents. Mes parents... peut-être que Luciano aurait une idée pour eux? Peut-être qu'il pourrait trouver une solution pour qu'ils me reconnaissent finalement comme leur fils!

-Luciano... Tu penses que ça pourrait marcher aussi sur mes parents? Je veux dire... tu penses que s'ils me voient utiliser mon pouvoir et tout ce que je peux faire, ils vont m'accepter comme leur fils?


Je recule un peu pour pouvoir l'observer, me sentant beaucoup mieux maintenant.

-J'aimerais bien les impressionner, leur montrer tout ce que je sais faire! Tu crois qu'ils trouveraient ça cool et qu'ils viendraient me voir plus souvent? Peut-être même que maman va me faire un câlin! Ça serait tellement génial...

Je souris, plein d'espoir. J'espère vraiment que ma famille pourra m'accepter si elle voit tout ce que je suis capable de faire. Je ne suis pas un raté, je suis quelqu'un de bien et de doué! Je veux leur prouvé, prouvé que je suis réellement leur fils

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 548
POINTS : 1912
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Lun 7 Mar 2016 - 19:12

Parle moi de toi

Je ne fus pas surpris de réceptionner le morveux dans mes bras. Les humains et surtout les enfants avaient cette étrange tendance à s'enlacer quand ils étaient contents lors de moments "chargés d'émotions". Eurk.

Soudain je l'entends me demander si l'utilisation de son pouvoir pourrait lui permettre de s'entendre mieux avec ses parents. A vrai dire, j'en doute, mais je pourrais toujours prétendre que oui, et ensuite faire genre "oh ah bon ça n'a pas marché ? Tes parents ne sont pas très gentils." Impressionner ses parents. A quoi bon ? A mon avis, les parents de ce gamin avaient du avoir la peur de leur vie en voyant qu'il n'était pas comme eux. Les humains ont toujours été comme ça, ce qui les rend répugnants à souhait, comme je les aime. Grâce à ça, ils ont décimés d'eux même les indiens et d'autres civilisations encore.

- Je ne sais pas, tu peux toujours essayer après. Leur montrer un truc "très chouette" que tu saurais faire. Ou leur faire une de tes blagues, voir si ça les fait rire.

Je me doutais que ça ne serais pas le cas. Oh, tant pis.

- S'ils ne changent pas d'avis sur toi, c'est qu'ils sont aussi bêtes que ceux qui te poursuivent.

Enfin, tous les humains sont des abrutis alors...


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 266
POINTS : 1973
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Mar 8 Mar 2016 - 4:02

Je le regarde un moment et souris faiblement. Oui... Je suis sûr que je vais leur montrer quelque chose de chouette. Ils vont aimer et enfin m'accepter. Il va juste falloir que je réussisse à les convaincre de venir me rendre visite ou bien réussir à me rendre à la maison et y entrer... Je trouverais bien une solution le moment venu. Pour l'heure, je veux seulement profiter de l'instant présent et de mon ami. Luciano est tellement un bon conseiller! Je suis certain qu'il doit être un père formidable, lui! Enfin... Il est père? Je ne sais même pas s'il a une famille qui l'aime lui. Peut-être qu'il est aussi seul que moi et c'est pour ça qu'il vient souvent me voir? Je lui fais signe de venir avant de m'assoir à l'ombre de l'arbre. Je lève les yeux pour observer les branches qui claquent une contre l'autre sous le doux vent.

-Tu as une famille, toi? Je veux dire... tu dois bien avoir des parents, sinon tu ne serais pas là... Mais tu es papa, toi? Tu as un enfant? Parce que moi, je serais vraiment fier d'être ton fils. T'es tellement cool et tu m'aides toujours quand j'en ai le plus besoin. Tu as une petite amie? Ou bien une femme? Ou bien un amoureux, moi, ça me dérangerais pas si tu aimes les hommes, hein! Je suis bien d'accord avec ça.

Je rougis un peu, trouvant avoir été un peu trop loin. Je ne devrais pas autant parler. En fait, je devrais plutôt penser avant de parler. Mais je n'y arrive pas! Mes pensées sont trop rapides et elles sortent sans que je puisse les retenir, c'est comme ça! C'est pas ma faute...

-Pardon... Je devrais me retenir, mais... j'ai tellement de questions! J'ai l'impression de te connaître, mais non en même temps. Tu es mystérieux, Luciano. C'est plutôt cool. On dirait que tu es un de ses personnages dans les jeux vidéo. Celui qui aide le héros dans l'ombre. Mais beaucoup plus cool qu'un Robin. Plus un... Sheik à Link!

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 548
POINTS : 1912
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Mar 8 Mar 2016 - 18:46

Parle moi de toi

Le gosse ne remit pas sur le tapis le sujet de ses parents. A la place, il préféra me demander pour ma famille. Ma famille hein. J'en aie eut une. Il y a tellement longtemps de ça. Un père, des frères... Tu parles. A quoi ça m'a servi finalement ? A part à terminer à la place où je suis à présent, je ne vois pas vraiment. Il me dit qu'il serait fier d'être mon fils. Je ne suis pas sûr si je préfère lui ou Roch. Après tout, les deux sont juste des abrutis minables. Parce que bien sûr, j'ai un fils. Un seul. Et ça me suffit largement, honnêtement. Quand je vois ce que ça donne d'en avoir un, j'aurais préféré ne pas en avoir du tout, tiens. Eliott me sors une ribambelle de compliments, comme quoi je suis cool tout ça. C'est beau, l'insouciance. Même s'il est vrai que je suis "cool". Il me demande si j'ai en gros, quelqu'un dans ma vie. Je pense à Aalyah. Cette stupide chienne qui ne voit même pas à quel point je m'amuse d'elle. Mais non, moi, je n'ai personne. Et c'est tant mieux, puisque cela me permet de me taper tout et n'importe quoi en y prenant mon pied.
Je suis finalement assis à côté de lui, quand je l'entendis s'excuser. C'est vrai qu'il parlait beaucoup, mais c'était un morveux, les morveux, ça parlait toujours trop. Quand il me parla du fait que j'étais mystérieux, je manquais d'exploser de rire. Mystérieux. C'est vrai. J'étais l'un des êtres les plus anciens de ce monde, j'avais de quoi cacher une ribambelle de chose. Comme...Ma simple identité, pour commencer.
Je l'entendis me comparer à je ne sais quel personnage de jeux vidéo. Ce truc était nouveau pour moi. Avant de m'endormir, il n'y en avait pas. Alors je me foutais de ressembler à je ne sais qui plus qu'à un autre.
Par contre, une chose était sûr : je n'étais pas celui qui aide le héros dans l'ombre. J'étais celui qui tuait le héros. Ou alors, j'étais moi-même le héros.

- Si tu le dis... Je ne connais pas les jeux vidéo.

Je haussais les épaules, bien que j'étais légèrement mécontent qu'il me compare à l'acolyte plus qu'au personnage principal. Sale gamin aveugle.

- J'ai une famille, oui. J'ai un enfant. Il n'est pas toujours très obéissant et je suis obligé de le corriger pour son insolence, mais bon. J'ai été longtemps absent de sa vie alors j'ai l'impression qu'il se croit tout permis.

Je ne mentais pas là. Je sous-entendais certes que je ne suis pas si aimant avec lui, mais je m'en fichais totalement.

- Tu es un meilleur fils que lui, Eliott.

Ou pas. Mais bon, il fallait bien cultiver ses rêves, hm.

- Et sinon, je n'ai personne dans ma vie. Et je m'en porte très bien.

Enfin, en fait, j'avais des milliers de choses disponibles pour assouvir mes envies, mais je n'allais pas lui raconter en détails ce que c'était que la luxure. Pas encore. Un jour. Quand il sera prêt. Là, si je lui montrais maintenant, il se contenterait d'avoir peur, ça aurait été bien inutile.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 266
POINTS : 1973
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Mer 9 Mar 2016 - 4:42

Il répond à toutes mes questions alors qu'il s'assoie à côté de moi. Je retiens péniblement l'envie de m'appuyer sur son bras et l'observe attentivement, écoutant comme le bon élève que je ne suis pas. Il ne connaît pas les jeux vidéo?! Il faudra vite régler ce problème! Je penserais à lui amener une de mes consoles un jour. Il ne peut pas rester dans l'ignorance ainsi bien longtemps! Le pauvre... Je l'écoute alors qu'il parle de sa famille. Il ne s'étends pas dessus, comme s'il en avait honte... ou comme moi plutôt. Il c'est peut-être fais rejeter lui aussi. Ça doit être difficile, même pour un adulte. Je grimace un peu quand il dit avoir un fils qu'il ''corrige''. Je sais pas comment il fait, mais ça ne doit pas être à coups de câlin et de bisous. Je suis un peu triste qu'il soit ainsi... qu'il n'aime pas son fils inconditionnellement. Peut-être que ça va s'arranger quand ils se connaîtront plus? Je me fige quelques secondes quand il me dit que je suis un meilleur fils. Ça veut dire qu'il me considère comme son fils! Peut-être que je n'aurais pas besoin de mes parents finalement...

-Ça l'air bien être toi. T'as l'air d'avoir le droit de faire ce que tu veux, quand tu veux, où tu veux! C'est nul être un enfant. Tout le monde croit que tu es idiot et personne ne veut jamais te croire. Tu n'es pas assez important pour faire des choses amusantes et surtout pas assez doué pour jouer les héros. J'aimerais bien être toi. Je pourrais parcourir le monde entier! Et... pour ton fils, je suis sûr que ça va s'arranger entre vous. Je suis peut-être pas le meilleur conseiller pour ça, mais... peut-être si tu essayes de le comprendre, il va faire des efforts pour te comprendre toi? Ou... ou encore, tu peux lui montrer combien t'es cool quand tu veux. Je suis sûr que quand il va voir ce que moi je vois, il va être heureux d'être ton fils!

Je souris largement avant de ramener mes jambes près de mon torse et poser ma tête sur mes genoux. Je fixe un moment devant moi avant de tourner la tête vers mon ami.

-Tu me le présenteras un jour, hein?

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 548
POINTS : 1912
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Mer 9 Mar 2016 - 12:57

Etre moi, si c'était bien ? Bien évidemment que oui. J'étais après Dieu, l'être le plus puisant du monde. J'étais crains, j'étais adoré, j'avais des cales pieds autant que des esclaves utiles. Et je pouvais me permettre de me débarrasser de ceux qui ne me servaient à rien. Je l'entendis geindre sur ce que ça faisait d'être un enfant, et m'affirma que je saurais un jour m'arranger avec Roch. Oh oui, s'il me léchait les pieds et qu'il faisait tout comme je le voulais certainement. En attendant... Eliott me suggéra d'essayer de le comprendre. HAHAHA. Le comprendre. Il n'y avait rien à comprendre. Celui que je devais appeler mon fils était un imbécile qui s'attachait à des êtres qu'il était censé corrompre et haïr. C'était totalement stupide. Enfin, ce gamin parlait de choses qu'il ne connaissait pas. Il était persuadé que j'étais sympathique avec lui, alors... Finalement, il me demanda de lui présenter mon fils un jour. Mais oui, bien sûr, allons. J'imaginais parfaitement la rencontre : "Voici mon fils" et devant Eliott se dresserait la stupide carrure de ma progéniture, qui semblait plus âgé que moi. Beaucoup plus âgé. L'image me fit rire.

- Si tu veux. Le jour où il cessera d'être un idiot, peut-être.

Peut-être même que ça sera lui qui s'occupera d'étriper ce gamin mièvre et stupide.

- Mais cessons de parler de ma famille. Ca n'est pas très intéressant.

Ca l'était moins que de parler de moi.

- Plus qu'un acolyte, tu n'as pas des héros, pour moi, dans tes jeux vidéo ?

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 266
POINTS : 1973
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Jeu 10 Mar 2016 - 1:23

Je fronce les sourcils alors qu'il rit. Qu'est-ce qu'il y a de si drôle dans ce que j'ai dis? Je veux seulement rencontrer son fils! Pourquoi il en rit? Et pourquoi il préfère ne pas me le montrer avant qu'il ne ''cesse d'être un idiot''? Je trouve ça si étrange... En tout cas, il ne semble pas aimer mes questions. Ou plutôt, ça l'ennuie. Je vais pour essayer de trouver un autre sujet quand il me pose une question plutôt... intrigante. Je le regarde attentivement, surpris alors qu'il me demande si je pourrais le représenter comme un héros. Je réfléchie attentivement, passant tout les héros que je connais en revue. Il n'a rien de Link, ça c'est sûr. Je le vois plus comme un anti-héros. Un qui agit en premier pour son compte, mais qui se retrouve malgré tout à sauver le monde. Je mordille ma lèvre alors que je réfléchis, tentant désespérément de lui trouver un héros avant de sourire doucement. Oui. Je pense bien avoir trouvé un qui lui va bien. Mais j'ignore comment lui expliquer... il ne connaît rien aux jeux vidéo! Je pourrais prendre son apparence dans le pire des cas, s'il ne comprend vraiment pas.

-Et bien... Je pense que Ezio de Assassin's creed t'irait bien. C'est un assassin, mais pour le bien. Il se bat pour protéger la liberté du monde entier contre les Templiers et... hm... il est... coureur de jupon? C'est ça le terme pour quelqu'un qui n'a personne dans sa vie, mais des femmes différentes chaque soir? Et bien... Je te vois bien en lui. Tu es mystérieux, comme un assassin, et, bah... tu sais... tu préfères ne pas te trouver de petite ami... Alors voilà! Je pense que ça serait lui qui te représente le plus!

Je fronce un peu les sourcils en réalisant soudainement qu'il ne doit pas avoir beaucoup de passe-temps. Je veux dire... Il ne sait même pas c'est quoi un jeu vidéo! Il doit tellement s'ennuyer, seul, à rien faire!

-Mais toi... tu fais quoi comme activité si tu joues pas aux jeux vidéo? Tes journées doivent être longues et ennuyeuses, non? Comment tu fais pour ne pas devenir fou?

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 548
POINTS : 1912
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Ven 11 Mar 2016 - 12:55

Parle moi de toi

Je n’étais pas forcément intéressé par ce qu’il allait me sortir, mais je préférais me renseigner sur la vision qu’il avait de moi, histoire d’être sûr qu’il ne m’imaginait pas n’importe comment. Il me parla d’un Ezio et tandis que je visualisais mentalement ce qu’il pouvait imaginer par là, je souriais. Je ne me battais pas pour la liberté du monde, mais pour être libéré des humains.
C’est ainsi qu’un morveux de treize ans fan des jeux vidéo me voyait ? Intéressant. Je n’aurais jamais pensé à ça. Après tout, si je m’étais imaginé, j’aurais plus choisi le diable dans n’importe quel jeu où « il » aurait pu se trouver.

Il me demanda ce que je pouvais faire comme activité, à part les jeux vidéo. Je jouais aussi. A ma façon. A murmurer aux oreilles des gens, à flaner ça et là dans les rues pour observer le monde et ses humains envahissants.

- Je fais autre chose. Je…Lis parfois.

Lestextes crachant la haine d’une quelconque personne, l’améliorant, le rendant pire.

- Je rencontre des gens. Je travaille.

Rencontrer des gens. La plupart ne me voyaient pas, en vérité.

- Je m’occupe de mes employés aussi.

Mes employés. Tu parles. Les démons n’étaient pas mes employés, c’étaient mes larbins à défaut d’être aussi mes créations.

- Même si je sais qu’à tes yeux, les jeux vidéo comptent beaucoup, tu ne dois pas oublier qu’il y a d’autres choses dans la vie.

Je souriais. Il y avait d’autre choses oui. La luxure. La gourmandise. La paresse – bien que pour cette dernière il s’agissait plus de « paresse envers Dieu » mais je considérais que la flemme était un mal douteux pour Dieu aussi.
Mais je ne précise rien.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickard Rosenbach
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 266
POINTS : 1973
AGE : 41
CELEBRITE : Andrew Scott
EMPLOI : Parrain de la mafia
DATE DE NAISSANCE : 04/05/1976
ARRIVE LE : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Sam 12 Mar 2016 - 4:14

Autres choses dans la vie que les jeux vidéo? Je ne vois pas qu'est-ce qui pourrait être mieux que ça... En fait, tout ce qui m'a dit ne m'inspire pas du tout. Lire, ça ne m'intéressant pas. J'ai toujours détesté, même quand j'étais petit. Je ne sais pas pourquoi les gens aiment ça tellement... C'est que plein de lettres qui n'ont même pas de sens! Je préfère les écouter avec la voix de mon oncle. Autrement... je n'arrive pas à profiter. Quant à rencontrer des gens.... Personne ne me prend au sérieux. Je ne suis qu'un enfant et personne ne veut devenir ami avec un enfant. Et les autres enfants de mon âge... ils ont tous déjà leurs propres amis et je ne serais qu'un boulet pour eux. Je préfère rester seul que de me promener avec des idiots qui ne se soucieront pas de moi. Travailler? Pff! Nah! J'ai déjà assez de corvée comme ça à l'Institut alors travailler en plus, je n'aurais simplement plus de temps pour moi. Je regarde attentivement Luciano. J'aimerais le rendre vraiment fier de moi et me trouver une autre activité plus adulte. Peut-être qu'il va encore plus m'aimer si je m'applique à trouver une activité qui lui plairait. Je me pince un peu les lèvres et souris faiblement, incertain quant à mon idée

-Hm... Et... tu voudrais me montrer une activité? J'aimerais vraiment avoir quelque chose d'autre que mes jeux, mais... je déteste les livres et aucune personne ne veut être mon ami. Quant à travailler, non merci. J'ai pas envie de gaspiller tout mon temps à faire du ménage idiot... Tu... tu aurais une idée pour moi? S'il te plaît... Je... veux te rendre fier

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Paimon

Je serais le roi. Peu importe le prix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 548
POINTS : 1912
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer] Sam 12 Mar 2016 - 18:15

Parle moi de toi

J’entendis l’enfant me demander s’il voulait que je lui montre une activité. Je pouvais lui montrer comment boire, fumer, se droguer, ce genre de chose. Il voulait me rendre fier. Me rendre fier.
Mais oui, je savais ce que je pouvais lui montrer comme activité. En plus, je pouvais joindre l’utile à l’agréable.

- Laisse-moi réfléchir.

J’observais autour de nous. Je savais ce que je voulais lui faire faire, mais en vérité, il y avait tant de choses que je pouvais lui demander…
Des choses qui le mettraient en danger. Qui lui apporterait tout un tas d’ennuis. Et moi qui ne devais pas oublier que malgré tout, ce sale morveux avait quand même une notion de morale.
Sauf si je démontais celle-ci.
Je lui pointais un magasin qui se trouvait non loin de l’une des sorties du parc non loin de là où on était. Coup de bol, c’était un magasin de jeu vidéo. Il ne pourrait rien me refuser. Eliott était trop stupide pour ça.

- Voici ce que tu peux faire. Tu vas aller là dedans. Tu vas prendre un jeu vidéo, celui que tu veux, mais ne pas le montrer au vendeur, et sortir. Il ne t’arrivera rien, tu as le droit. C’est une activité intéressante non ? En plus si ça te plait, on pourra la refaire plusieurs fois.

J’allais m’arranger pour que ce gamin ne se fasse pas chopper. Ca serait dommage de le gâcher si rapidement.

- Ca te dit ?


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer]

Revenir en haut Aller en bas

Parle moi de toi, Ô cher ''papa'' [Ft Lucifer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Chère maman, cher papa... (Ethan ?)
» Cher Papa Nowel
» Réflexion sur papa Dessalines
» Host papa
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: 
Hors-Jeu
 :: 2016
-