♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Judith Marston
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 313
POINTS : 1254
AGE : 158
CELEBRITE : Emma Stone
EMPLOI : Arnaqueuse / Voleuse / Cambrioleuse / Squatteuse
DATE DE NAISSANCE : 13/03/1859
ARRIVE LE : 30/12/2015
Localisation : Dans ton frigo. D'ailleurs, tu ranges où ta mayonnaise ? C'est tellement le bazar là-dedans... Tu pourrais pas ranger ? Comment ça c'est un cambriolage ? Ben oui.

MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Mar 5 Juil 2016 - 9:09


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


[Bah elle peut très bien ne pas savoir j’imagine xD]

Je fusillais cette fille du regard quand elle parla du fait que le chocolat ne me tuerait pas. Avant de faire un grand sourire amusé. Non, c’était clair que le sucre et le sel ne me tueraient jamais. J’aimais trop ça.
Elle pouvait bien continuer de me poser des questions, tant qu’elle continuait de répondre aux miennes. Et puis, elle m’amusait à vouloir tuer des démons et à ne rien connaître d’eux.
Mais quand sa question vint, je l’observais, en clignant des yeux. Elle était sérieuse ? Elle ne savait pas qui était Lucifer ? Je ne parvins à me vexer en l’entendant comparer ce fils de foin de fumier à un de mes exs. J’étais beaucoup trop sur les fesses qu’elle ne sache pas qui c’était.
Je me mis à rire, ne me préoccupant pas du fait qu’elle avait sûrement raison en disant que de fait, si elle l’invitait ici, je disparaîtrais. Il était hors de question que je recroise la route de ce sale type.
Mais je doutais qu’elle puisse ramener ce type ici sans se faire tuer.

Quand elle me demanda si j’étais prête à révéler comment tuer des démons, j’eus une hésitation. L’inconvénient de cette information, c’est qu’elle la retournerait contre moi. L’avantage, serait que cela pourrait être amusant à observer.

- Hm. Vous m’amusez vraiment, les humains. Avec votre vengeance. Quoique je vous comprends hein. Si on me donnait l’occasion de refaire la face de Lucifer, je la saisirais sans attendre.

Je ne pus m’empêcher de rire encore un peu, en songeant au fait qu’elle ne savait pas qui c’était.

- Lucifer. Tu sais vraiment pas qui c’est ? Genre on t’a rien appris ? Le roi de l’enfer, le diable, tout ça tout ça. Tu sors d’une grotte, ou bien ? Je devrais te cramer pour avoir osé dire qu’il ait pu être mon petit ami, mais le fait que tu sois ignorante à ce point m’amuse.

Je continuais de rire, sans pouvoir m’arrêter.

- Mais crois-moi, t’as pas envie de lui faire face. Rien que de voir sa sale gueule, ça permet de deviner qu’on ne peut pas plaisanter avec lui.

Je grimaçais à nouveau. Ça m’agaçait. D’autant que j’avais juré allégeance à ce mec. Eurk. Heureusement que je m’étais vite reprise.

- Dis-moi. Si je te dis comment tuer les démons, tu vas sûrement vouloir me tuer non ? J’ai quelque chose à te proposer, parce que tu me plais.

Je me saisis du chocolat que le serveur ramena, et en bu une bonne gorgée. Aaah…C’était tellement agréable.

- Je t’apprends à te servir de ton pouvoir de téléportation, et je t’apprends comment tuer les démons, et en échange… Tu m’achètes des bonbons et des gâteaux apéros de temps en temps, et tu ne me tues pas. Je vais pas te tuer, ça serait vraiment pas drôle, et j’ai une fascination pour tous ces humains comme toi, avec de l’espoir et de la détermination.

Même si elle m’avait traité de clown et d’idiote, je m’en fichais bien. Je voulais juste m’amuser un peu.

- Ah. Et je voudrais aussi des infos sur l’Institut du coup. Juste parce que c’est trop fun cet endroit.

Je songeais à ces démons qui faisaient des pactes. Ça serait sûrement plus prudent si j’en faisais, mais de fait je n’en avais pas envie. Je n’en avais jamais fait. Et puis si je faisais un pacte, cette fille refuserait. Je n’aurais qu’à me tenir sur mes gardes, pour bien faire en sorte qu’elle ne tente pas de me tuer.



•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Judith Marston


I'm a bitch, I'm a lover, I'm a child, I'm a mother I'm a sinner, I'm a saint, I do not feel ashamed I'm your hell, I'm your dream, I'm nothing in between You know you wouldn't want it any other way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Mer 6 Juil 2016 - 20:51


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"



Le rire de Judith. Ce rire était juste insupportable. Qu’avait-elle dit comme bêtise pour la faire rire, d’abord ? Qu’avait-elle encore dit de travers ou de stupide ? Elle ne voyait pas…  La démone prit la parole, aidant Lilou à comprendre qu’apparemment l’amusement de son interlocutrice venait du fait de son ignorance sur qui était ce Lucifer…

- Lucifer. Tu sais vraiment pas qui c’est ? Genre on t’a rien appris ? Le roi de l’enfer, le diable, tout ça tout ça. Tu sors d’une grotte, ou bien ? Je devrais te cramer pour avoir osé dire qu’il ait pu être mon petit ami, mais le fait que tu sois ignorante à ce point m’amuse.

Lilou prit un air boudeur, détestant lorsque cette démone se moquait autant. Et non, on lui avait rien appris, sinon sa méconnaissance des démons ne serait pas aussi énorme… Quant à ce Roi des Enfers, eh bien, elle préférait encore avoir croisé Judith en premier lieu en fait ! Au moins, à présent, elle connaissait son existence. SI jamais on lui en parlait à nouveau, elle saurait de qui il s’agit…

- Mais crois-moi, t’as pas envie de lui faire face. Rien que de voir sa sale gueule, ça permet de deviner qu’on ne peut pas plaisanter avec lui.

Vu la tête que faisait son interlocutrice, Lilou voulait bien la croire. Surtout si c’était leur chef – la mutante le supposait du moins ! – Lilou n’avait aucune envie de le croiser. Il fallait dire qu’elle avait un peu peur de voir sa vie écourtée rapidement si elle le rencontrait, l’image qu’elle se faisait des démons n’étant pas celle d’un joli conte de fée. A l’exception de deux ou trois cas comme Judith, la brunette supposait qu’ils n’hésitaient pas à tuer... Ou faire bien mal, au moins. Vu également la crainte de l’institut vis-à-vis des démons, cela ne contribuait pas à aider Lilou à penser qu’ils puissent être gentils…

- Dis-moi. Si je te dis comment tuer les démons, tu vas sûrement vouloir me tuer non ? J’ai quelque chose à te proposer, parce que tu me plais.

Oh. Même si elle ne l’avouerait jamais, elle commençait aussi à apprécier la démone, même si une autre part d’elle-même ne pouvait s’empêcher de détester la nature de Judith, et son comportement quelques fois. La mutante hocha alors la tête, attentive à la proposition que pouvait lui suggérer son interlocutrice.

- Je t’apprends à te servir de ton pouvoir de téléportation, et je t’apprends comment tuer les démons, et en échange… Tu m’achètes des bonbons et des gâteaux apéros de temps en temps, et tu ne me tues pas. Je vais pas te tuer, ça serait vraiment pas drôle, et j’ai une fascination pour tous ces humains comme toi, avec de l’espoir et de la détermination. Ah. Et je voudrais aussi des infos sur l’Institut du coup. Juste parce que c’est trop fun cet endroit.

Lilou hésitait…La proposition la tentait bien, en tout cas. Mais c’était une démone. Le point le plus dur à accepter était celui-ci. Lui donner des informations sur l’institut, il fallait avouer que Lilou n’avait pas prêté d’allégeance suprême à ce-dernier, et n’avait aucuns comptes à leur rendre. Pour l’instant, du moins. Alors, ce point-là, c’était le cadet de ses soucis. Lui donner des bonbons la faisait rire, il n’y avait juste que son portefeuille qui rouspèterait. La tuer… Cela n’était pas dans son intérêt pour l’instant. Pas tant qu’elle ne maitrisait pas son pouvoir. La proposition lui convenait donc à cent pourcent, le plus dur était d’accepter le fait qu’elle ose faire « alliance » avec un démon.

- Tu préfères quelle sorte de bonbons, dis-moi ? fit-elle avec un sourire, cédant à cet accord.  Je ne te tuerais malheureusement pas, promis. Et le reste de tes conditions est également accepté. Je te contacterais comment pour que je m'entraine avec toi ?

Il n’y avait plus qu’à espérer que ce soit les bonbons qui étouffent Judith, si elle ne  pouvait le faire elle-même. Lilou en prendrait de bien grands, avec lesquels Judith avaient des chances de s’étouffer avec.

- Alors, comment vous tue-t-on ? On vous coupe la tête ? Ou on doit vous brûler comme les sorcières dans les films ?

Petite réflexion de quelques secondes, avant de reprendre, intéressée de connaître la réponse :

- Ou bien, je dois simplement demander à ce que vous vous entretuez entre vous ? J’avoue que moi, j’suis pas contre à ce que vous entretuez, ça fait moins de démons par la suite. Non mais, sérieux, tu as bien eu envie de tuer un autre démon un jour. Genre… Votre roi, là. Personne ne veut le renverser et prendre sa place ? C’est triste… Surtout vu la tête que tu fais lorsqu’on évoque son nom, tu n’es vraiment pas sortie avec ?

Elle s’emballait un peu, là. Mais bon, son cerveau avait du mal à se mettre en mode veilleuse, et elle avait toujours pleins de questions à poser. Ok, elle allait se taire et espérer que la démone ne soit pas énervée suite à ces interrogations multiples. Mais ce n’était pas dans le pacte de se taire, alors Lilou ne privait pas d’émettre ses idées.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith Marston
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 313
POINTS : 1254
AGE : 158
CELEBRITE : Emma Stone
EMPLOI : Arnaqueuse / Voleuse / Cambrioleuse / Squatteuse
DATE DE NAISSANCE : 13/03/1859
ARRIVE LE : 30/12/2015
Localisation : Dans ton frigo. D'ailleurs, tu ranges où ta mayonnaise ? C'est tellement le bazar là-dedans... Tu pourrais pas ranger ? Comment ça c'est un cambriolage ? Ben oui.

MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Jeu 7 Juil 2016 - 22:16


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


A elle de choisir. Si elle disait non, je m’amuserais encore un peu à l’observer, mais sinon ? Sinon rien, elle ne me donnerait plus d’informations, donc à quoi cela servirait ?
Mais je la voyais hésiter, et songea un instant à lire ses pensées. Mais la télépathie coupait le goût du sucre, souvent, parce que j’était concentré…Alors je préférais attendre.
Finalement, elle me demanda mes bonbons préférés, et je fis un grand sourire. Bien elle voulait. Tant mieux, autant pour moi, que pour elle.

- Les langues de chats, les choses acidulées, et les œufs. Sinon, j’aime tous les bonbons.

J’étais très simple. Même les réglisses, j’aimais ça. Il n’y avait pas un bonbon qui ne passait pas l’entrée de ma bouche, de mon goût. J’avalais tout. J’aimais ça.
Quand à la question du contact, je lui répondit rapidement :

- Tu as un téléphone ? J’en ai un.

Qui contenait si peu de numéro, que j’en avais à peine dizaine, dont un qui m’amusait particulièrement puisqu’il s’agissait aussi d’une personne à pouvoirs.
Dans tous les cas, mes conditions étaient acceptées, et je sentais que j’allais bien m’amuser avec cette fille. Lilou.
Du coup, il fut normal qu’elle me pose finalement des questions sur les démons. J’éclatais de rire quand elle parlait de brûler un démon. Bien sûr, cela aurait été très bête, vu qu’on maitrisait le feu.
Elle paru vouloir en savoir plus sur Lucifer. Je grimaçais à nouveau quand elle osa prétendre que j’étais sortie avec. Je l’attrapa soudainement, avec un grand sourire mauvais.

- Tu sais, je ne demande pas grand-chose. Des bonbons, et des informations. Mais si tu oses répéter que je suis sorti avec ce truc…Je te jure que je ne ferais que du feu de ton joli minois. D’ailleurs, cela serait bête qu’un démon meurt par le feu, s’il peut le maitriser…Tu ne penses pas ?

Je me rassis, bu un peu de mon chocolat, et poursuivit dans ma lancée :

- C’est vrai que certains démons s’entretuent. Forcément, Lucifer faisait une grande sieste, alors il s’est fait des ennemis. Depuis qu’il s’est réveillé, et même avant ses fidèles et ses infidèles se font la guerre…Et il y a les électrons libres comme moi, qui n’ont pas envie de faire partie de cette… Mascarade.

J’avais failli dire « merde », mais ça n’aurait certainement pas été poli. Et j’étais la politesse même voyons.

- Lucifer n’est pas, et ne sera jamais mon petit ami. Je lui ai…Prêté allégeance, mais on va dire, que c’était contre mon gré. Et cette histoire s’arrête là.

Je sentis mes doigts serrer la tasse. Si j’avais eut plus de force, j’aurais sûrement fait exploser celle-ci.
Mais je devais rester calme.

- Sinon…Pour tuer un démon… Il y a plusieurs façons. Lui faire boire son sang. Un couteau tueur. L’empêcher de nourrir ses besoins terrestres. Et même, vos pouvoirs peuvent marcher sur eux.

Je songeais au fait que ça devait être a peu près tout. Je le savais, vu que nombreuses personnes avaient tenté de me tuer, sans jamais y parvenir.

- Je te souhaite bon courage en fait, pour tuer l’un d’entre nous.

Je fis un sourire, observant Lilou. Je me moquais un peu, mais en même temps, j’étais intéressé par ce fait qu’elle veuille tuer des démons.

- En plus, certains sont plus puissants…



•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Judith Marston


I'm a bitch, I'm a lover, I'm a child, I'm a mother I'm a sinner, I'm a saint, I do not feel ashamed I'm your hell, I'm your dream, I'm nothing in between You know you wouldn't want it any other way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Mar 2 Aoû 2016 - 22:12


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"



Les numéros de téléphones échangés, et les moqueries de Judith suite à ses idées étranges sur la mort envisageables d’un démon passés, la démone lui raconta qu’effectivement certains démons s’entretuaient…

- C’est vrai que certains démons s’entretuent. Forcément, Lucifer faisait une grande sieste, alors il s’est fait des ennemis. Depuis qu’il s’est réveillé, et même avant ses fidèles et ses infidèles se font la guerre…Et il y a les électrons libres comme moi, qui n’ont pas envie de faire partie de cette… Mascarade.

Ils leurs arrivaient d’être aussi débiles que les humains et de se disputer pour le pouvoir, en somme.  Quant au fait que son interlocutrice ne soit pas activement du côté de Lucifer ou dans celui de ses ennemis n’étonna pas trop Lilou. Il fallait dire que Judith avait un sacré caractère, quand même.

- Lucifer n’est pas, et ne sera jamais mon petit ami. Je lui ai…Prêté allégeance, mais on va dire, que c’était contre mon gré. Et cette histoire s’arrête là.

Lilou n’insista pas sur le sujet de petit-ami, ne voulant pas particulièrement attiser plus que cela la colère de Judith. Le sujet avait l’air d’être clos, de toute manière.

- Sinon…Pour tuer un démon… Il y a plusieurs façons. Lui faire boire son sang. Un couteau tueur. L’empêcher de nourrir ses besoins terrestres. Et même, vos pouvoirs peuvent marcher sur eux.

Beurk. Boire du sang, quelle idée… Un couteau tueur pouvait être bien, après fallait-il en trouver un et savoir utiliser correctement ce couteau contre le démon qu’on voulait tuer. Ça, c’était autre chose. Quant à utiliser ses pouvoirs sur un démon, ça, ca n’allait pas l’aider. Pas avec un simple pouvoir stupide de téléportation.

- Je te souhaite bon courage en fait, pour tuer l’un d’entre nous.

Ahahah, inutile de lui rappeler sa faiblesse actuelle. Saleté de démone accroc aux chocolats chauds...

- En plus, certains sont plus puissants…

- Malheureusement… fit-elle dans un soupir avant de voir l’heure sur sa montre. Par contre, je vais devoir t’abandonner, chère professeur ! On m’attend à l’institut ! Au plaisir de revoir tes prouesses de clown !

Lilou se leva avec un sourire narquois sur son visage à l’attention de la démone, laissa assez d’argent afin de payer les chocolats chauds, et fila en direction de l’institut, sans laisser le temps à Judith de la retenir une nouvelle fois. Son cerveau avait eu assez d’informations en une après-midi. Maintenant, il lui fallait un peu de repos !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou

Revenir en haut Aller en bas

"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Tome 8 - [SPOILER] Aprés l'avoir lu...
» Pokemon Rumble World
» De quel film/série/animé/jeu est tirée cette image ?
» Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy]
» Quand l'élève dépasse le maître

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: 
Hors-Jeu
 :: 2016
-