♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Avis de tempête [ rp terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Phen Léviathan Tiãmat
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 638
POINTS : 4419
AGE : 28
CELEBRITE : Ben Barnes
EMPLOI : Sapeur-Pompier ~ Démon du Péché et de l'Envie, Grand Amiral de l'Enfer, Gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal et Chevalier de l'Ordre de la Mouche.
DATE DE NAISSANCE : 20/11/1988
ARRIVE LE : 27/02/2016
Localisation : Par delà les Septs Mers... et le confins des océans infernaux

MessageSujet: Avis de tempête [ rp terminé ] Ven 10 Juin 2016 - 1:06




Dès que le vent soufflera - La Bande à RenaudPhen & Théophile« Avis de Tempête »Il y a des évènements qui peuvent changer une vie, parfois ce sont des gens. J'étais acteur de changement. Il y a quelques jours, j'avais rencontré pour la première fois mon fils, et le moins qu'on puisse dire, c'est que la rencontre l'avait troublé. J'étais arrivé dans sa vie, la chamboulant comme aurait pu le faire une tempête dans un verre d'eau. Je l'avais retourné, perturbé, j'avais détruit ce qu'il pensait connaître et pourtant... il m'avait prêté serment, comme s'il attendait ma venue depuis longtemps sans le savoir. Je ne savais pas encore de quoi l'avenir serait fait pour lui, pour moi, pour nous. Mais je savais qu'il aurait un rôle à y jouer, à lui de faire en sorte de ne pas être qu'un simple passage dans l'histoire.

Après l'avoir quitté, je n'étais pas rentré chez moi. Du moins pas dans le pied à terre qui était attaché à la vie humaine que je m'étais choisi cette fois-ci. J'avais préféré rester au cœur de l'océan pour ces quelques jours que les humains appelaient repos. Après trois nuits de garde, n'était-ce pas là tout ce qu'un homme pourrait rêver ? Ce matin, alors que l'aube venait à peine de poindre, j'étais enfin sorti des abimes et j'avais pris un billet pour embarquer dans le premier ferry venu. Accoudé à la balustrade sur le pont, je fixais les vagues comme si je voulais m'y noyer, complètement plongé dans mes pensées. En moi tourbillonnait un avis de tempête mais la mer, elle, était calme. Si calme... bien trop calme. La pluie se mit à tomber trempant mes cheveux et dégoulinant dans mon cou. Les humains se hâtèrent de rentrer se mettre à l’abri. Pas moi. On aurait presque pu penser que je ne l'avais pas remarquée, je n'avais pas bougé un cil. De là à penser que j'envisageais de rejoindre l'océan, de me jeter dans les vagues pour m'y noyer, il n'y avait qu'un pas. Combien de fous n'avaient-ils pas voulu un jour rejoindre l'océan, mère nourricière attendant le retour de ses petits avec un appétit des plus féroces ?

Le ciel s'assombrissait de plus en plus. La météo avait annoncé un grand soleil et une mer calme, mais les marins eux seuls le savaient, le large pouvait être bien traitre pour qui ne savait pas en voir les signes. Et même pour celui qui s'en sentait capable d'ailleurs. Mon cœur sourit alors que les vagues se levaient faisant tanguer avec force notre faible coquille de noix et le vent se mit à souffler envoyant les mèches de mes cheveux humides à la rencontre de mes yeux. La tempête arrivait et mon cœur chantait en réponse alors que mon esprit, lui, se perdait au plus profond de mes pensées.

J'entendais les cris des humains inquiets, j'entendais la peur dans leurs voix alors qu'ils découvraient qu'au fond ils ne maîtrisaient rien. Cette paisible traversée à destination d'ailleurs allait se changer en une lutte pour la survie. Un homme m'interpella, m'enjoignant je crois à me mettre à l'abri, je l'ignorai. Il me secoua et je me dégageai de lui pour replonger mon regard sur l'horizon. Il finit par hausser les épaules et partir en courant pour accomplir une charge quelconque et moi je souriais. Un fou... ou un être libre. Je me demandais bien quelle image je pouvais bien renvoyer.

© 2981 12289 0

•••••••••••••••••••••••••••••••••••



Dernière édition par Phen Léviathan Tiãmat le Jeu 25 Aoû 2016 - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Sam 11 Juin 2016 - 22:08


Avis de tempête

with Théophile & LéviathanThéophile n'aimait pas rester les pieds posés à terre.
Mais il y avait pire que les pieds posés à terre.

- Je vais vomir....

Il était accoudé à un bateau qui n'avait rien à voir avec le ferry, mais qui paraissait plus modeste et n'était la que pour certaines fonctions, comme balader les gens.
Il se sentait mal. Il avait la sensation qu'il allait recracher tout ce qu'il possédait dans son ventre.
Mais coincé ici, à cause d'un fichu oiseau, il n'avait pas le choix.
Cet oiseau, c'était un oiseau malade qu'il avait décidé de ramener à un vétérinaire spécial.  Pourquoi y aller par la voie de la mer ? Théophile lui même ne savait pas. Il avait eut envie d'essayer. C'était censé être plus rapide que la voie de la terre s'il s'était contenté de marcher. Et aussi. ..il n'était pas sur que son incantation qui faisait que les gens ne le voient pas, marche quand il tenait un être vivant.

A présent il regrettait. Il était presque à même de s'envoler pour ne plus avoir à supporter cette sensation de tanguer. Mais le billet avait coûté un peu cher, alors il ne pouvait pas se permettre. Et puis se balader avec une cage à oiseau n'aura rien de pratique non plus.
Soudain, il commença à faire mauvais. Théophile sentit le vent se faire plus fort. Et au lieu de se sentir mal, il respirait enfin.
Il était dehors, pose à côté de lui, l'oiseau piaillant un peu.
Théophile restait inquiet pour celui ci et l'observais.  
Puis, le mauvais temps n'eut de cesse d'augmenter, et Théophile se dit que ça serait vraiment trop dommage de ne pas en profiter. Tant pis pour le billet.
Il observa le ciel, et pris son élan en tenant bien la cage. Maîtriser le vent sous la pluie serait peut être difficile, mais il ferait de son mieux.

Il fouilla néanmoins dans son sac pour y trouver des lunettes dit "de pilote » qu'il gardait sur lui en cas de pluie. Il les mit. Il mit un drap sur la cage pour que l'oiseau soit un minimum protège de la pluie.
Il plongea dans le vent qui l'attrapa. Il s'efforça de rester concentré malgré la tempête et se mit à voler.
Malgré son amour du vent, il était clair que celui ci pouvait être traître pendant les tempêtes.
Théophile volait dans les airs, ayant oublié de se cacher. Tant pis.... Néanmoins, il sentait que l'oiseau se sentait mal, vu comment il chantait. Alors, rapidement, il se posa sur le premier bateau venu, se disant que vu la tempête il n'y aurait personne dehors.
Personne.  Ou presque.  Son regard se tourna vers un homme.
Reste la sur le bateau.
Oh. Théophile espéra qu'il ne l'avait pas vu comme lui n'avait pas fait attention à lui. Il tint la cage à oiseau dans ses bras tandis que l'oiseau chantait un peu.
Théo préférait faire comme si de rien n'était. De toute façon il ne comptait pas rester longtemps sur le bateau. Ça n'était pas sa destination.

[ pour les lunettes… Ben si tu as vu X-men apocalypse, de ce que j’ai vu des extraits, Quicksilver à les bonnes lunettes xD]

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phen Léviathan Tiãmat
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 638
POINTS : 4419
AGE : 28
CELEBRITE : Ben Barnes
EMPLOI : Sapeur-Pompier ~ Démon du Péché et de l'Envie, Grand Amiral de l'Enfer, Gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal et Chevalier de l'Ordre de la Mouche.
DATE DE NAISSANCE : 20/11/1988
ARRIVE LE : 27/02/2016
Localisation : Par delà les Septs Mers... et le confins des océans infernaux

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Dim 12 Juin 2016 - 13:43




Dès que le vent soufflera - La Bande à RenaudPhen & Théophile« Avis de Tempête »J'avais beau paraître perdu dans mes pensées, je n'en étais pas moins parfaitement conscient de ce qui se passait autour de moi, de chaque bruissement de câble dans le vent, de chaque murmure. La tempête était quelque chose qui faisait vibrer mon moi intérieur. La tempête était plus qu'une libération et je la savourai. J'avais choisi d'ignorer cet humain qui me demandait de me mettre à l'abri le considérant tel un insecte qui avait voulu influencer un oiseau. Pourquoi me soucier d'un être aussi faible et pathétique ? Il y avait parfois dans ce monde un humain qui semblait en valoir la peine, mais ils étaient plus que rares. Malheureusement. Dieu avait bien raté son coup en espérant créer des créatures parfaites. Ils les voulaient soi-disant à son image d'après la légende, sauf que la Bible le considérait lui aussi comme parfait, et il ne l'était pas. Aucune créature vivante ne pouvait être parfaite car le simple fait d'être la rendait imparfaite. La perfection dans le monde ne pouvait être existante. C'était juste impossible. Le mot sans doute n'aurait dû lui-même pas exister.

Dans le ciel, flirtant avec le vent, luttant contre lui en essayant de le chevaucher, un être arrivait. Je le sentais au plus profond de moi-même bien avant que je ne puisse l'apercevoir quelque peu malmené. Oh il était beau ainsi ce petit humain vacillant désormais sur le pont du navire. Il avait sans doute cru pouvoir dompter ma tempête, quelle présomption... Mais ces humains qui se croyaient au dessus des éléments étaient parfois les plus intéressants. Au moins eux ne semblaient pas dominés par la peur. Parfois, d'eux naissaient ceux qui en valaient la peine. Ceux que parfois on appelait héros. Mais d'héros, celui-là n'en avait pas vraiment l'apparence. Il ressemblait à un petit rat mouillé, ses cheveux plaqués contre son front et ses lunettes d'aviateur qui lui mangeaient une partie du visage dérobant à ma vue ses traits. Un petit rat désargenté.

Un chant d'oiseau me troubla... L'humain portait une cage où un oiseau était privé de ce qui lui incombait surement le plus : sa liberté. Pire... il était effrayé. L'humain n'avait en aucun cas pris compte de ce qu'un petit être bien plus fragile que lui pouvait ressentir à être balloté de la sorte au cœur d'une tempête. La nature de l'oiseau l'aurait porté à se cacher, à se protéger, et il n'en avait eu nullement la possibilité. Quelque part, cet humain et moi étions semblables... Moi non plus ne je ne m'étais pas toujours préoccupé des humains et de leur ressenti quand la mer se déchainait, quand l'eau se faisait sauvage pour les engloutir tout entier. Alors je ne dis rien et je fixai sans mot dire le nouvel arrivant. Il ne pourrait ignorer que que j'avais vu. Seulement il ne pouvait savoir que c'était moi qui était à l'origine de la fureur des éléments. Je semblais juste comme lui. Un être qui n'aurait sans doute pas dû se trouver là et qui pourtant l'était.


© 2981 12289 0

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Dim 12 Juin 2016 - 21:14


Avis de tempête

with Théophile & LéviathanThéophile souleva le drap contenant l’oiseau. Il prit un air un peu inquiet. Balloté par la tempête, l’être ne devait pas trop apprécier cela. D’autant que Théophile détestait aussi le fait de le garder en cage, sans avoir trop de choix, puisque il ne pouvait pas se permettre de le garder sur lui, cela serait pire.
Il fronça les sourcils, bien que ses lunettes cachent la plupart de tout ce qu’il y avait autour de ses yeux.

Il observa l’homme qui se trouvait tout comme lui en extérieur. Peut-être était-il dingue, dans tous les cas, il ne semblait être ni troublé par la tempête, ni par l’apparition soudaine du blond sur le bâteau en volant.
Théophile se dit que c’était parfaitement bénéfique, il pourrait rester un peu sur le bâteau de cette façon.
Il se concentra. Quand il volait, c’était plus difficile de maîtriser totalement le vent, puisqu’il bougeait en même temps. Mais là, posé sur le bâteau, et il arrêta le souffle violent du vent, tout autour de lui.
Après tout, l’homme face à lui, ne serait pas choqué non ?

Théophile ouvrit lentement la cage, et s’assura que l’oiseau n’était pas plus malade qu’au départ. Il le caressa lentement, restant concentré sur sa maitrise du vent, bien que cela n’empêche pas l’eau de tomber sur lui.
Il observa l’oiseau, et soupira d’inquiétude, avant de rentrer l’être dans sa cage.

- …C’est bientôt terminé…On va repartir, tu vas être guéri et tu pourras voler à nouveau, d’accord ?

Il referma doucement la cage

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phen Léviathan Tiãmat
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 638
POINTS : 4419
AGE : 28
CELEBRITE : Ben Barnes
EMPLOI : Sapeur-Pompier ~ Démon du Péché et de l'Envie, Grand Amiral de l'Enfer, Gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal et Chevalier de l'Ordre de la Mouche.
DATE DE NAISSANCE : 20/11/1988
ARRIVE LE : 27/02/2016
Localisation : Par delà les Septs Mers... et le confins des océans infernaux

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Dim 12 Juin 2016 - 22:03




Dès que le vent soufflera - La Bande à RenaudPhen & Théophile« Avis de Tempête »Mon vent arrêté par un morveux ? Je n'étais pas certain d'aimer ça. Enfin, le vent n'avait pas cessé, pas tout à fait. Tout autour de nous, il se déchainait encore mais il semblait laisser désormais une petite zone autour de l'homme, du sorcier qui venait de prendre pied sur le bateau. Pour un temps... car je n'était pas décidé à lui laisser la main mise sur ma tempête, sur mon œuvre. Il ne pouvait pas le savoir, mais là, il ne tentait pas que de contrôler un vent sauvage il tentait de contrôler mon domaine et cela, je ne pouvais pas l'accepter. Peu importe qu'il sache en vérité qui il était entrain d'affronter. Il n'avait pas à le faire.

La pluie, elle, ne le laissait pas en paix, et c'était presque une maigre consolation pour moi. Je m'avançais vers le sorcier, faisant bien fit de ce qu'il pouvait penser d'un homme qui n'hésitais pas à braver des éléments qu'il est censé fuir. J'avais tout de l'humain en cet instant, et pourtant je n'en n'avais jamais été un. Imité parfois, joint à eux quelques fois, mais jamais je n'étais né comme eux, et jamais je n'avais eu ce que beaucoup appelaient une famille. Aujourd'hui, c'était peut-être fou... mais j'avais une fille et un fils. Une fille qui ignorait qui j'étais, et un fils qui venait de me découvrir. Une bien drôle de famille, mais il semblait que c'était la mienne et que... quelque part, j'étais entrain de l'accepter, de la construire, et de la rassembler.

Le jeune homme semblait doux. Malgré la tempête j'entendais ses dires. Il pensait sauver cet oiseau. Cela en était presque touchant s'il ne tentait pas de le conduire par la mer en pleine tempête. On aurait presque plus pu penser qu'il voulait le tuer que le sauver en vérité, mais les humains n'étaient pas tous connus pour leur grande intelligence. Ils avaient réussi à tuer bien des espèces, à commencé sans doute par la leur. Combien de peuples n'avaient-ils pas exterminés au cours des siècles pour une cause ou pour une autre ? Oh bien sûr parfois les démons leur avaient soufflés des idées, mais ils n'étaient pas les seuls en cause. Pour la destruction, l'être humain en vérité n'avait pas besoin des démons. Le mal couvait en lui. Autant que le bien, parfois plus, et parfois moins.

Alors que j'arrivais à seulement un mètre de lui, le vent brisa la concentration du sorcier pour revenir avec plus de force le tourmenter. L'autre serait-il surpris que mon vent était plus indomptable que son vent habituel ? Peut-être, peut-être pas. J'ignorai quel était son expérience de la chose, et s'il était réellement doué dans ce qu'il faisait. Peu m'importait... Il ne pourrait pas lutter contre moi. Et puis... moi je n'avais pas besoin de sorts, c'était juste en moi... presque instinctif. Il ne pourrait jamais soupçonner que j'étais la cause de ses tourments, et ce serait bien plus amusant ainsi. J'aimais le secret. Je l'avais toujours aimé. Le mystère était parfois une denrée si rare dans le monde actuel.

" Perdu en mer ? "

Une manière comme une autre de briser la glace. Ma voix était claire et parfaitement audible pour lui, j'en étais presque certain. Après tout, même si le mugissement du vent devenait presque assourdissant, je n'en étais pas moins fort proche de lui. Et puis... pour peu que j'en savais, il pouvait peut-être parfaitement lire sur mes lèvres. Cet être... j'avais l'impression de le reconnaître... Oui, il me disait quelque chose. Je l'avais déjà vu ce sorcier, et il y a peu. Oh lui-même ne m'avait jamais rencontré, mais j'avais observé ses évolutions dans la maison de mon fils avant de venir à sa rencontre. Oui... il m'avait semblé... influençable... Peut-être pouvait-il être plus intéressant que ce que j'avais pu apercevoir de lui jusqu'à aujourd'hui.

Vêtu simplement d'une chemise noire à manches longues et d'un pantalon en jeans sombre rendu collant par la pluie, je lui faisais face. Mes cheveux étaient sans doute aussi humides que les siens et rien ne protégeait mes yeux et pourtant, mes paupières ne ployaient pas sous la force du vent ni sous celle de la pluie. Contrairement, assurément, aux siennes s'il venait à ôter ses horribles lunettes.

© 2981 12289 0

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Dim 12 Juin 2016 - 22:29


Avis de tempête

with Théophile & LéviathanThéophile était plus préoccupé par l'oiseau que par l'homme qui semblait se ficher d'avoir vu un homme voler.  D'autant qu'en prime il devait empêcher le vent de souffler trop fort pour l'oiseau. Mais il allait de toute façon devoir repartir s'il voulait vite arriver à destination. Il regrettait d'avoir pris la voie de la mer pour aller ou il voulait.
Il sentit soudain le vent se dérober à sa demande de rester éloigner. Même si Théophile adorait ça, le vent qui soufflait, il n'aimait pas que l'oiseau en soit tout balloté.
Théo plissa les yeux et tenta de regagner son contrôle sur le vent sans y parvenir. Dans une telle situation, même simplement repartir en volant allait s'avérer dangereux. En somme, le blond était comme coincé la.

Il resta interrogateur quand à la nature de ce vent. Théophile connaissait le vent. Pour vivre avec depuis ses deux ans, il avait tout appris de lui. Et ce vent ci n'était pas normal.
Il protégea l'oiseau comme il pu, sentant un peu le froid et il entendit la phrase de l'homme.
Cet homme qui ne semblait vraiment pas perturbé outre mesure par ce qu'il se passait autour de lui.

Théophile le fixa.

- pas perdu. Coincé. Je sais où je dois aller.

Il se tut un instant avant de poursuivre

- Je ne sais pas qui vous êtes, mais soit vous êtes fous, soit inconscient.  Soit vous aimez encore plus le mauvais temps que moi. Mais vous...vous ne semblez ni perdu ni coincé

Parce que même ici, Théophile commençait à fatiguer de la tempête.
Malgré ses lunettes il ne voyait pas grand chose. Celles ci étaient un peu recouverte de pluie.
Il parvenait à peine à déterminer à quoi pouvait ressembler ce type, finalement.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phen Léviathan Tiãmat
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 638
POINTS : 4419
AGE : 28
CELEBRITE : Ben Barnes
EMPLOI : Sapeur-Pompier ~ Démon du Péché et de l'Envie, Grand Amiral de l'Enfer, Gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal et Chevalier de l'Ordre de la Mouche.
DATE DE NAISSANCE : 20/11/1988
ARRIVE LE : 27/02/2016
Localisation : Par delà les Septs Mers... et le confins des océans infernaux

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Dim 12 Juin 2016 - 23:22




Dès que le vent soufflera - La Bande à RenaudPhen & Théophile« Avis de Tempête »Je ne pouvais pas voir ses yeux se plisser à cause de ses lunettes, mais je ne pouvais assurément pas manquer la tension dans ses épaules. Il tentait de lutter, de maîtriser un tant soi peu le vent qui le titillait et le malmenait mais... C'était là bien inutile. Le vent n'avait pas d'autre maître que moi aujourd'hui... et surtout pas en mon domaine. Cela aurait presque été attendrissant de le regarder lutter. On aurait dit un jeune poussin qui apprenait à voler. Persévérant, sans doute. Mais parfois la persévérance ne faisait pas tout. La plus grande force d'un être pouvait être de reconnaître ses propres limites, d'accepter d'avoir perdu, ou de devoir renoncer un temps. J'ignorais ce qu'il pensait de cette philosophie mais il me sembla qu'il prenait conscience de son impuissance car il cessa soudainement de lutter pour me scruter. Je devais lui paraître des plus incongrus... même les marins eux-mêmes avaient renoncés à rester sur le pont. Il n'y avait que nous deux nous deux et cet oiseau. Je me serai presque senti coupable pour l'oiseau... presque. Après tout ce n'était pas moi qui l'avait entrainé dans cette galère.

" J'imagine qu'on est tous un peu coincés quelque part "

Fou ou inconscient. Je ne pensais pas être ni l'un, ni l'autre mais nous n'avions pas été élevé dans le même monde ni certainement pas avec les mêmes valeurs. Avais-je d'ailleurs vraiment été élevé ? La question pouvait se poser. Je n'avais pas vraiment eu la même jeunesse que la plupart des créatures. Je n'étais pas né bébé.. un jour j'avais simplement été, et j'avais découvert ce que pouvait être l'existence et ses contraintes. J'avais découvert le monde avant qu'il ne soit vraiment monde et j'avais appris. Lui... il avait connu le monde déjà formé, il avait connu un monde avec des règles bien ancré, il avait eu une histoire derrière lui... cela n'avait pas été mon cas. Pourtant je ne le regrettais pas. On ne pouvait pas regretter quelque chose qu'on avait jamais connu, quelque chose que de toute manière on ne pourrait jamais avoir. Car s'il y avait bien une chose certaine en ce monde, c'était que l'on ne pouvait revenir en arrière. Jamais...

" Comme vous je ne suis pas perdu...  "

* Et pour être coincé ici, il faudrait vraiment que je le veuille, mais cela... Je ne peux pas vraiment te le dire *

" Mais j'ignore si cette fragile esquisse pourra résister. Si elle ne le peut pas, il est certain que je ne resterai pas coincé ici bien longtemps, tout comme vous. Remarquez... vous... vous êtes encore capable de voler "

Ce qui n'était pas mon cas. Je savais faire beaucoup de choses, mais voler ne faisait pas partie de mes attributions. Quoi qu'avec le vent... peut-être pourrai-je m'amuser à jouer comme lui dans le ciel. Ce n'était pourtant pas une chose qui m'avait un jour attirée. Je préférai nettement arpenter le fond des mers et les océans. Mais enfin... quand je disais qu'il était capable de voler, avec ce vent qui se refusait à lui, je doutais qu'il puisse encore le faire désormais. Seulement je me demandais s'il se confierait à moi. Il devait se demander ce que je savais sur son monde... me prenait-il pour l'un des siens ? Un sorcier ?

" Il est vrai que j'aime ce temps, j'ai presque l'impression d'entendre la mer chanter, pas vous ? "

Un chant de victoire, la victoire de la mer et des éléments sur les hommes. Un chant presque millénaire. Le chant de la nature sauvage et libre, celle qui ne souffrait pas les ordres des hommes. Celle qui espérait encore un jour être à même de lutter. La nature parfois avait encore le pouvoir se se libérer du joug des hommes, même s'il fallait parfois lui donner un coup de pouce.

" Mais je crois que votre fragile ami n'aime guère cela... peut-être devriez-vous vous mettre tous deux à l'abri. Je peux peut-être vous proposer ma cabine ? "

Je souris. Moi qui avait refusé d'écouter un humain me conseiller la même chose, voila que je me prenais à une once de bonté. Pourquoi ? Peut-être parce que ce sorcier m'intriguait un peu. Je me demandais s'il avait une certaine valeur, une valeur digne d'être sauvée. Mon fils l'avait pris comme esclave, moi je n'avais pas encore déterminé ce que je voyais en lui. Pour l'heure... je réservais mon jugement.


© 2981 12289 0

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Lun 13 Juin 2016 - 8:51


Avis de tempête

with Théophile & LéviathanThéophile ne put s'empêcher de trouver la première réponse de ce type, complètement bizarre. Il serra la cage contre lui en l'observant d’un air de dire qu’il était vraiment étrange.
Il l'entendit parler du bateau comme d'une esquisse et eut d'ailleurs bien du mal à percuter de quoi il parlait au départ, avant de comprendre. Théophile n’avait pas envie que le bâteau coule.  Quand l'homme lui fit remarquer qu'il pouvait voler, Théophile songea au fait que voler allait s'avérer difficile dans l'état actuel de vent. Si celui-ci refusait de se laisser faire, il ne pourrait rien faire, sinon se faire arracher par le vent, puis secoué par celui-ci, avec le risque de terminer à l'eau.
Il entendit ce type dire qu'il aimait ce temps. Mais Théo ne trouvait pas que la mer chantait. Il fallait dire que mis à part l'élément de l'air, Théophile n'avait jamais vraiment fait attention aux autres éléments. Et n’était donc pas sensible vis-à-vis d’eux.

Et vu qu'il semblait avoir le mal de mer.... l'eau n'était sûrement pas quelque chose qu'il appréciait pour le moment.
Il l'entendit lui proposer sa cabine et même si Théophile n'avait pas très envie de se retrouver un peu plus enfermé, il voulait sauver l'oiseau et ne refusa pas.
Il le faisait d'abord pour l'animal que pour lui. Parce que devoir se retrouver dans un lieu inconnu qui n'allait sûrement pas là ou il voulait.... ce n'était pas quelque chose d'affriolant.
Il se leva, dégoulinant d'eau, se retrouvant obligé de lutter contre l'élément qu'il aimait le plus.
Il observa l'homme

- ....Je vous suis....

Il le suivit jusqu'à l'intérieur et une fois à l'intérieur, il comprit qu'il était trempé. Et que de fait, il mettait de l'eau partout. Il avait froid aussi.
Sur le chemin il leva ses lunettes sur sa tête. Son champ de vision devint un peu plus clair.
Théophile suivit toujours l'homme et ce jusqu'à sa cabine.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phen Léviathan Tiãmat
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 638
POINTS : 4419
AGE : 28
CELEBRITE : Ben Barnes
EMPLOI : Sapeur-Pompier ~ Démon du Péché et de l'Envie, Grand Amiral de l'Enfer, Gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal et Chevalier de l'Ordre de la Mouche.
DATE DE NAISSANCE : 20/11/1988
ARRIVE LE : 27/02/2016
Localisation : Par delà les Septs Mers... et le confins des océans infernaux

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Mar 14 Juin 2016 - 17:19




Dès que le vent soufflera - La Bande à RenaudPhen & Théophile« Avis de Tempête »Le mal de mer, voila une chose qui aurait sans doute pu me faire sourire si j'en avais eu connaissance. Ce sentiment de malaise et de mal être en mer, je ne l'avais jamais connu. L'océan me faisait sentir chez moi, que je sois sur lui, en lui, en dessous ou au dessus de lui. La mer faisait partie de moi, et de mon âme. Je crois que jamais je ne pourrai la renier ni rester des siècles loin d'elle. Je peinais à concevoir qu'une telle beauté puisse rendre malade, même sa fureur je la trouvais magnifique. Au cours des siècles, j'avais vu bien des hommes et des femmes ne pas être sensibles à sa beauté, bien des êtres ne pas être en phase avec elle et pourtant, tous autant qu'ils étaient, les hommes naissaient d'un cocon amniotique... de l'eau donc... c'était à ne rien y comprendre. Les humains que Dieu avait créé étaient plein de contradictions.

Le jeune sorcier sembla peser le pour et le contre de mon invitation. De contre, je ne voyais qu'une seule chose. Il ne me connaissait pas, et je n'étais ni effrayé par ses soi-disant prouesses ni fasciné. Il devait se demander pourquoi. A moins qu'il ne se demande plutôt ce que j'étais. Quoi qu'aujourd'hui, un humain pouvait parfaitement avoir connaissance des mutants, et par extensions des sorciers. Le monde avait bien changé. Avant les sorciers étaient chassés, aujourd'hui... oh et bien cela dépendait, mais certains avaient su tirer leur épingle du jeu et prétendre être les bons samaritains de cette ère.

En entrant dans la coursive où se trouvait ma cabine. Je sentis une bouffée de chaleur me prendre. Par rapport à l'extérieur, l'atmosphère était presque étouffante. Cependant, ici comme à l'extérieur, les parfums d'embruns étaient maîtres. On ne pouvait nier qu'on était en pleine mer, surtout que le bateau ne cessait de tanguer. Mon compagnon ne semblait d'ailleurs pas particulièrement fan du roulis. Moi... et bien je me sentais bien. Pas une nausée ni une perte d'équilibre à l'horizon, on aurait presque pu penser que j'avais navigué en pleine tempête toute ma vie. Je n'avais pourtant pas l'air d'un marin ainsi vétu et je le savais parfaitement bien. Aujourd'hui je n'étais ni capitaine, ni pirate, ni même membre d'équipage. Juste un simple passager pris en otage comme les autres par la tempête...ou presque.

Le sorcier ôta ses lunettes au moment même où je me retournais vers lui après avoir ouvert ma porte. Son regard me paraissait si jeune, comme s'il n'avait encore rien vécu. Il semblait perdu même s'il m'avait assuré du contraire. Ou peut-être pas perdu, mais en tout cas fragile. Un humain qui ne maîtrisait pour une fois pas son environnement. Un humain qui doutait et qui avait peur d'une certaine manière, mais pas de moi. pourquoi aurait-il eu peur de moi ? Je semblais être un gentil petit humain qui voulait le prendre sous mon aile un instant. Je le laissais passer devant moi sans rien dire et avisant la minuscule salle de bain, je pris un grand essuie que je lui tendis. Je ne lui fis pas l'affront de le frotter moi-même comme un enfant et je pris moi aussi une serviette dans l'armoire mais bien plus petite pour mes cheveux. L'eau ne m'avait jamais vraiment géné et moi... je n'avais pas froid.

" Vous tremblez "

Et son oiseau tout ébourrifé ne semblait pas en meilleur état. Il semblait presque ne plus tenir sur ses pattes et j'avais comme un doute quant à ses possibilités de survie. Cependant je n'en fis pas la remarque à l'homme dont j'étais sans doute cencé ignorer le nom et l'identité. A vrai dire, je savais peu de choses sur lui. Je l'avais juste quelque peu observé au contact de mon fils, rien de plus. Je n'avais pas enquété sur lui, ne pensant pas en avoir spécifiquement besoin dans un futur proche. Comme quoi je n'étais pas omniscient.

" Vous m'avez dit savoir où vous vous rendiez. Puis-je vous demander où si ce n'est pas indiscrêt ? Vous ne ressemblez pas vraiment à une oie sauvage cherchant les pays chauds "

Je lui souris d'un air un peu amusé tout en plaçant ma petite serviette sur le dos de l'unique chaise située devant le bureau. La cabine n'était pas initialement faite pour recevoir, mais elle était fonctionnelle pour un voyage plus ou moins long d'affaires.


© 2981 12289 0

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Mar 14 Juin 2016 - 19:00


Avis de tempête

with Théophile & LéviathanPeut être était ce parce que l'élément de l'air n'était plus présent comme il l'avait été, à l'extérieur, que Théophile sentit à nouveau la sensation d'être barbouillé. Il se rappela combien il avait fait une erreur en voulant tenter la voie de la mer.

Quand il enleva ses lunettes, le blond pu mieux percevoir l'identité de l'interlocuteur. Il ne l'avait jamais vu et le trouva juste banal. Après, il n'avait pas de type particulier, et la beauté n'était pas ce qui l'intéressait au prime abord quand il rencontrait quelqu'un. Et bien qu'il aurait pu, il ne se questionna toujours pas plus sur ce qui poussait cet homme a ne pas être surpris de ses exploits avec le vent. Après tout, il supposait juste que soit ce type était dingue ou insouciant, soit il avait connaissance de la magie. Du moment où l'homme n'avait pas posé de questions, Théophile ne s'en était pas posé non plus.

Le blond tenait toujours la cage. Il ne prit pas de place dans la cabine. Théophile ne voulait pas s'imposer par politesse machinale. Il resta sur le seuil. Observant l'oiseau en cage, s'excusant de son état dans une pensée et d'un regard triste.
Il fini par poser la cage sur un meuble et attrapa la serviette qu'on lui tendait avec un remerciement.

- Vous tremblez
- ....je crois que j'ai un peu froid mais je suppose que c'est normal.

Théophile commença à se frotter avec la serviette pour essuyer sa tête.
Alors qu'il était en train de se sécher, l'homme s'adressa encore à lui.
Il tiqua quand il le compara avec un oiseau. A croire que c'était une mode parmi les gens bizarres.

- Je me disais futilement que voler jusqu'au vétérinaire pour oiseau que je connais, non loin de Jacksonville, aurais été maladroit pour rester discret. Je ne sais pour quelle raison je me suis dit que le bâteau irait plus vite.

Il soupira. Ouvrit la cage et commença à réchauffer l'oiseau comme il pu

- Non seulement je n'ai pas été discret finalement, mais en plus j'ai découvert que je détestais être sur un bateau et j'ai mis en danger cet oiseau.

Ce constat ne lui plaisait guère mais il fallait croire que Théophile n'avait pas de chance aujourd'hui.
Son regard se tourna vers l'inconnu qui l'avait invite dans sa cabine :

- Je suppose que je n'avais pas besoin d'être discret avec vous. Vous n'avez pas semble surpris par mon arrivée par les airs.

Théophile se préoccupa de l'oiseau. Il soupira à nouveau. Il aurait aimer connaître une incantation de soin. En plus, cela aurait pu lui permettre d'effacer le mal de cœur qu'il recommençait à avoir.

- Merci de me prêter votre cabine. J'espère que cette tempête va se calmer...

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phen Léviathan Tiãmat
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 638
POINTS : 4419
AGE : 28
CELEBRITE : Ben Barnes
EMPLOI : Sapeur-Pompier ~ Démon du Péché et de l'Envie, Grand Amiral de l'Enfer, Gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal et Chevalier de l'Ordre de la Mouche.
DATE DE NAISSANCE : 20/11/1988
ARRIVE LE : 27/02/2016
Localisation : Par delà les Septs Mers... et le confins des océans infernaux

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Mer 15 Juin 2016 - 13:47




Dès que le vent soufflera - La Bande à RenaudPhen & Théophile« Avis de Tempête »Froid... Normal.  Oui sans doute. Je n'étais pas homme à ne pas ressentir le froid. Cela aurait été stupide de prétendre le contraire. Je n'étais pas comme les vampires des légendes, je n'étais même pas un vampire d'ailleurs. Mais il était certain que j'avais une plus grande résistance que les humains à cela... plus encore bien sûr quand je revêtais ma forme originelle. Cependant je ne voyais pas ce que je pourrai lui dire à ce sujet. Je ne tremblais pas, c'était sans doute suffisant comme réponse.

" Jacksonville ? Ce n'est pas du tout notre direction. A chaque minute, nous nous en éloignons un peu plus "

Je portais mon regard sur lui sans vraiment être concerné ou inquièt par cet état de fait. Personnellement, peu importait notre route car je saurai toujours faire marche-arrière par la voie des mers ou par simple téléportation. Nous pouvions aussi bien aller au bout du monde que cela n'aurait aucune importance. Cela dit je savais pertinament que nous allions en direction de l'Europe. Une croisière d'amusement pour la plupart des voyageurs à bord. Dommage pour eux qu'ils soient désormais en danger de mot plutôt qu'à savourer le soleil sur le pont.

" Ce bateau s'arrête d'abord en France, au Portugal, en Italie puis en Grèce. Oh bien sûr après il ferra demi-tour mais cela risque d'être un peu long si j'ose dire et je ne suis pas certain que votre compagnon tienne jusque là... tout comme ce bateau d'ailleurs. La mer est très sauvage "

J'énonçais ma constatation comme si je n'avais rien avoir avec la situation actuelle. De toute manière qu'aurait-il pu y comprendre ? Même un humain sorcier ou mutant ne pouvait pas avoir un talent aussi grand sur les éléments. Il se serait posé trop de questions et je n'avais pas envie de lui apporter les réponses.

" Non, je n'étais pas surpris c'est un fait "

Je souris mais sans rien ajouter de plus. A lui de faire ses propres conclusions. Je ne lui devais rien après tout et pour le moment je ne savais pas si je pourrai me servir de lui un jour, à part comme pigeon voyageur peut-être.

" Une tempête se calme toujours. Le tout est de savoir quand, pas si "

Il était plus que certain pour moi qu'il ne m'aurait pas remercié s'il avait su que ses tourments découlaient en grande partie de moi. Pour l'heure je n'avais en tout cas aucune intention de calmer les éléments. Quant aux soins, ce n'était pas de ma compétence.

" Il y a un médecin à bord si vous voulez, ce n'est pas un vétérinaire mais en attendant il pourra peut-être jeter un oeil sur votre protégé. Seulement ne lui dites pas que vous n'êtes pas passager. Il ne comprendrait pas "

© 2981 12289 0

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Mer 15 Juin 2016 - 15:19


Avis de tempête

with Théophile & LéviathanThéophile se fichait bien que le bateau sur lequel il avait atterri n’allait pas du tout au bon endroit. Dès l’instant où la tempête s’arrêterait, il retournerait dans la bonne direction. Mais rien ne lui disait que l’oiseau ne succomberait pas avant.
Il regretta encore plus d’avoir fait un petit tour dans les airs. Cela avait été égoïste. Soi-disant parce qu’il n’avait pas du tout aimé se trouver sur un bateau. Mais à présent il était puni : il se retrouvait coincé sur un bateau qui n’allait pas du tout dans la bonne direction.

Le blond écouta vaguement les lieux où allait le bateau. Cela ne l’intéressait pas du tout. Il eut un regard en direction de l’oiseau, toujours plus inquiet. Et si le bateau coulait ? Théophile ne pourrait pas repartir correctement dans cette tempête.
Comprenant au fur et à mesure qu’il s’était mis dans un bien triste pétrin, il aurait désiré retourner dans le temps pour s’empêcher de faire des idioties, et pouvoir sans peine atteindre la direction désirée juste par le vol. Quitte à se faire capter.

Quand l’homme affirma qu’il n’était pas surpris, il ne précisa rien de plus. Théophile ne savait donc pas les raisons qui l’avaient poussé à ne pas être surpris, mais de fait, il supposa que cela correspondait à une de ses hypothèses.
Quant à la tempête… Théophile aurait aussi aimé savoir quand une tempête se calmait. Pour pouvoir être sûr qu’il n’arriverait rien à l’oiseau.

L’homme parla d’un médecin, et Théo secoua la tête :

- Un oiseau n’est pas un être humain, et je me doute que si je précise ne pas venir de ce bateau, j’aurais des ennuis. Je ne sais même pas ce qu’il a. Et avec mes bêtises, j’ai dû empirer les choses.

Théophile passa une main dans ses cheveux et les secoua.

- Je devrais peut-être tenter de contrôler à nouveau le vent…

Il s’oublia, et se ficha que l’homme ne comprenne pas, puisqu’il continua :

- Le vent n’est pas normal… Je le sens… C’est comme si quelqu’un le contrôlait déjà… D’habitude…Lui et moi on s’entend bien… Je ne lui impose rien…Il ne m’impose rien… Alors pourquoi…

Les yeux rivés vers l’oiseau, le blond n’observait pas l’homme. Il n’avait pas conscience du fait que dire à voix haute qu’il s’entendait avec le vent pouvait paraître un peu étrange. Et puis, de fait, Théophile s’en fichait bien de ce que l’autre pouvait penser. Il n’était que de passage, il ne le reverrait sûrement jamais.
Il tourna soudain ses yeux vers l’homme, en désespoir de cause :

- Si vous n’avez pas été surpris par mon apparition en vol, je suppose que vous possédez peut-être vous aussi une capacité ? Peut-être que ça pourrait…M’aider, aider cet oiseau, ou je ne sais quoi…

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phen Léviathan Tiãmat
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 638
POINTS : 4419
AGE : 28
CELEBRITE : Ben Barnes
EMPLOI : Sapeur-Pompier ~ Démon du Péché et de l'Envie, Grand Amiral de l'Enfer, Gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal et Chevalier de l'Ordre de la Mouche.
DATE DE NAISSANCE : 20/11/1988
ARRIVE LE : 27/02/2016
Localisation : Par delà les Septs Mers... et le confins des océans infernaux

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Jeu 23 Juin 2016 - 10:30




Dès que le vent soufflera - La Bande à RenaudPhen & Théophile« Avis de Tempête »Le jeune homme en face de moi avait de gros cernes qui lui mangeaient une partie du visage. Sans doute qu'en d'autres temps, il aurait pu être mignon, mais la fatigue et la tempête avaient presque fait de lui un mort-vivant. Je ne savais pas si son apparence était le parfait reflet de ce qu'il ressentait, mais il m'avait l'air de pouvoir bientôt s'écrouler. Je n'étais vraiment pas certain que ce petit humain survive à un naufrage. Pas que les humains aient beaucoup cette faculté en temps normal de toute manière, mais... En plus il ne me paraissait pas familier de l'élément liquide. Pauvre petit sorcier désarmé au cœur même de mon domaine. J'aurai presque eu pitié. Sauf que pour éprouver une quelconque pitié, il aurait fallu que je tienne un peu à lui, et... ne le connaissant point, je n'avais pas ce genre de sentiments à son égard. Il était plus que rare que je sois miséricordieux, mais je l'étais sans doute plus aujourd'hui qu'à une certaine époque.

" A une époque je suppose que l'on pouvait considérer le bateau comme un mode de transport rapide pour traverser les mers, mais de nos jours... Enfin je suppose que je ne dois pas vous apprendre qu'il existe bien des autres moyens aujourd'hui ? Vous êtes un humain et un sorcier j'imagine ? "

C'était cela où il était un mutant. Ce n'était pas inscrit sur son front, mais une chose était certaine, il n'était pas un démon. Ça je l'aurai senti. Tous les démons n'avaient pas cette faculté, et je ne pouvais certainement pas découvrir Lucifer s'il ne le voulait pas, du moins je l'imaginais, mais les démons mineurs... eux étaient si pathétiques. Cela dit, je ne m'imaginais pas que cet homme était un mutant, j'avais comme l'instinct qu'il était un sorcier au plus profond de moi-même. Un vieil instinct démoniaque si l'on peut dire. Après tout, nombre d'entre eux s'étaient associés et s'associaient encore à notre espèce.

" L'océan n'est pas toujours tendre avec qui ne peut le comprendre et les vents qui le dominent n'aiment pas trop le contrôle des mortels je le crains. Ici les éléments aspirent à la liberté... loin du contrôle des hommes "

Je ne m'étais jamais senti autrement plus chez moi que sur l'océan ou à sa proximité directe, mais je pouvais concevoir que d'autres n'avaient pas mes gènes et mes envies. Tout le monde avait ses propres désirs... et j'étais bien placé pour le savoir. Combien de fois n'avais-je pas guidé les humains sur les chemins de leurs envies ? J'avais tant de fois murmuré à leurs oreilles pour les libérer du carcan des conséquences et de la bienséance. Parfois... il suffisait d'un simple coup de pouce pour changer un destin.

Le petit humain n'avait pas l'intention d'aller voir le médecin de bord, et c'était son choix après tout. Personnellement je ne pouvais pas lui apporter de l'aide concernant les soins de son oiseau. Je n'étais pas un sorcier adepte de magie blanche et je n'avais jamais vraiment cherché à développer ce genre de dons. Ce n'était pas vraiment le propre des démons de soigner et même si je n'étais pas le démon lambda par excellence, j'avais moi aussi des limites.

" Comme vous voulez. Au moins aurait-il pu avoir une chance "

Vouloir appuyer sur la conscience de l'humain ? Peut-être... Je n'avais pas vraiment intérêt à ce qu'il aille voir le médecin de bord car après tout ce dernier n'était même pas une de mes connaissances. Je savais juste qu'il y en avait un à bord. Il y en avait toujours un à bord. Les passagers pouvaient être si fragiles que c'était juste nécessaire... Mais au moins, cela l'aurait occupé. S'il ne lui avait pas fait de sort de soins, j'imaginais que comme moi, il n'avait pas ce genre de dons. Qu'espérait-il faire en ouvrant la cage et en essuyant l'oiseau ? Il était si mouillé que je doutais qu'il puisse le sécher assez rapidement que pour lui éviter la mort. Bien plus petit que nous, il devait avoir diablement plus froid encore que ce jeune sorcier.

" Vous n'avez pas réussi une fois, le vent ne se laissera pas plus faire alors que vous êtes affaibli. La seule chose que vous pouvez encore espérer gagner est le repos éternel parmi les poissons. Je doute que cela soit la destinée que vous vouliez  "

Pourquoi est-ce que je le guidais ainsi ? Je devenais bien trop bon. Que m'importait qu'il tente de m'affronter à nouveau dans le ciel après tout. Il n'était qu'un moucheron lutant contre une tornade. Enfin... je lui avais donné une piste. Je ne le forcerai pas à la suivre. Dieu avait voulu les humains en pleine possession de leur libre arbitre, ils avaient donc le droit de choisir s'ils voulaient mourir ou non dans la mesure du possible bien sûr. Après tout, ils n'avaient pas toujours le choix, sinon cela n'aurait pas vraiment été drôle. Et puis parfois le choix de quelque uns changeait le destin de bien des autres. Il n'y avait qu'à voir les tueurs de masses... ou Hitler.

" Vous dites ne rien lui imposer alors que vous me parliez de contrôle juste avant. A partir du moment où le vent vous aide, il a aussi le choix de ne plus le faire. Vous lui avez imposé de vous porter, mais ici... il est plus libre que jamais. Ne sentez-vous pas ce parfum sauvage qui flotte dans l'air ? "

Il voulait que je l'aide avec son animal... Il pensait que je pouvais peut-être faire quelque chose pour lui. Etait-ce le cas ? Oui. Bien entendu. La tempête n'était-elle pas née de mes envies ? L'océan n'était-il pas mon domaine le plus cher ? Je pouvais tout arrêter, je pouvais même l'emmener bien plus rapidement que ne le ferait même son vent si je le voulais que ce soit par la mer... ou par une téléportation. Le tout était de savoir si je le voulais. Me dévoiler à un petit sorcier sans importance ? Je ne voyais aucun élément qui penchait en faveur d'une idée aussi saugrenue. Pourquoi aurais-je voulu le sauver ? Parce que mon fils tenait à lui ? Je n'en étais même pas certain.

" Le fait que je n'ai pas été surpris ne me donne malheureusement pas de pouvoir de guérison pour autant. Je suis incapable de le soigner "

Incapable de le soigner, ce qui ne niait pas que j'avais peut-être d'autres talents. Quant à l'aider... il lui faudrait bien plus que de vaines paroles que pour me donner envie de le faire. Il n'était rien pour moi, rien qu'un petit humain de plus qui croyait qu'il pouvait dompter les vents et les tempêtes. Rien qu'un petit humain de plus qui avait cru qu'il pouvait être maître de l'océan.
© 2981 12289 0

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Jeu 23 Juin 2016 - 12:58


Avis de tempête

with Théophile & LéviathanThéophile se contenta de hocher la tête, quand l’homme demanda s’il était un sorcier. Oui. Il ne savait pas exactement comment il savait ça, mais supposa que peut-être qu’il ne connaissait pas les mutants, où qu’il s’y connaissait suffisamment pour cela… Dans tous les cas, cela ne sembla pas le choquer, bien que le mystère autour de son interlocuteur semblait toujours plus épais.
Seulement, Théophile n’avait rien contre le mystère, et bien qu’il fut parfois très curieux, il ne l’était pas, en cet instant, ou au moins, pas pour ce sujet.

Dans tous les cas, cet homme semblait s’y connaître au niveau de la mer. Bien que Théo ne fût pas sûr que le vent qu’il avait senti, n’était bel et bien contrôlé par rien du tout.
Le sorcier qui aimait la liberté, ne supportait quand même pas la mer, ses vagues, et le malaise qu’elle lui provoquait. Il n’avait rien contre, juste que physiquement parlant, cela ne semblait pas fonctionner entre eux deux.
Il baissa légèrement les yeux, quand l’inconnu parla de la chance qu’aurait pu avoir l’oiseau. C’est vrai. Mais Théophile savait que la maladie de l’oiseau devait être différente à celle d’un humain. Il observa l’être, se débattre pour vivre, et ne pouvait s’empêcher de sentir la culpabilité tordre son ventre. Si l’oiseau venait à mourir, cela serait uniquement de sa faute, pour ne pas avoir su le protéger.

Le blond leva ses yeux vers le brun, quand celui-ci suggéra qu’il valait mieux qu’il coule puisqu’il ne pourrait pas s’amuser à se laisser porter par le vent. Il fronça les sourcils, sentant comme une remontée de détermination vriller dans son cœur. Il ne se laisserait pas faire. Bien qu’il n’avait aucune envie d’imposer au vent son pouvoir. Généralement, son lien avec l’élément ressemblait plus à une entente, même si cela tenait du contrôle.

- Je ne coulerais pas.

Peut-être que Théophile était-il fou de se croire capable de braver la tempête, mais il ne ressentait pas la fatigue qu’on pouvait lui donner. Depuis qu’il était enfant, il n’avait jamais eu à faire d’effort pour s’entendre avec le vent. Il ne voulait pas que cela change aujourd’hui.

- Il est clair que ce qu’il y a autour de nous n’est pas le vent calme que j’ai l’habitude d’arborer, de caresser, et de suivre sans difficulté. Mais il reste mon ami. Mon allié. Lui et moi, nous nous connaissons depuis bien longtemps.

Depuis sa naissance quasiment, depuis ses deux ans, depuis que son pouvoir s’était rapidement réveillé. Depuis, il n’avait eu de cesse de se laisser emporter par le vent.
Mais restait l’oiseau. La mer vaste. La possibilité de se noyer. Même si Théophile savait plutôt bien nager. Mais qui pouvais oser nager dans la mer en furie ?

- Peut-être qu’aujourd’hui, il ne veut plus m’apporter son aide… Mais je refuse de le forcer. J’en ai sûrement un minimum le pouvoir… Mais déjà, il est vrai que je ne suis pas sûr d’en avoir encore la force, et en plus… J’ai réellement la sensation, qu’il n’est pas comme d’habitude, alors…

Théophile observa l’oiseau. Sans même avoir le pouvoir de comprendre les animaux, il sentait bien que l’être ailé, ne tiendrait pas longtemps
Il soupira et tenta le tout pour le tout. Une dernière incantation. Une dernière chose.

- Je vais essayer quelque chose…Pour guérir l’oiseau.

Levant ses mains qui tenait la petite chose, il posa l’oiseau sur ses cheveux. S’étant inspiré de Raiponce pour l’incantation qui allait suivre, il savait que c’était le seul moyen pour que l’incantation fonctionne.

- Fleur aux pétales d'or, répands ta magie, inverse le temps, rends-moi ce qu'il m'a pris. Guéris les blessures, éloigne la pluie, ce destin impur, rends-moi ce qu'il m'a pris, ce qu'il m'a pris

Il ferma les yeux en même temps, puis, baissa à nouveau ses mains. Rien du tout.
L’oiseau semblait toujours au plus mal.
Théophile chercha une autre solution alors.

- Vous parlez de l’océan, de la mer, de la tempête comme si vous les connaissiez. N’y a-t-il aucun moyen, que vous puissiez arrêter cette tempête ? J’ignore qui vous êtes. J’ignore ce que vous êtes. Mais je veux sauver cet oiseau. Et si le vent ne peut plus être mon allié, vous êtes ce qui me reste.

Mais peut-être que l’homme ne pouvait rien pour lui, et en ce cas, Théophile n’aurait d’autre choix que d’insister sur son pouvoir quitte à vider son énergie.

- …Enfin, je peux toujours rêver, je suppose alors…

Théophile sembla se diriger vers la sortie de cabine en tenant toujours l’oiseau. Prêt à braver le vent.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phen Léviathan Tiãmat
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 638
POINTS : 4419
AGE : 28
CELEBRITE : Ben Barnes
EMPLOI : Sapeur-Pompier ~ Démon du Péché et de l'Envie, Grand Amiral de l'Enfer, Gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal et Chevalier de l'Ordre de la Mouche.
DATE DE NAISSANCE : 20/11/1988
ARRIVE LE : 27/02/2016
Localisation : Par delà les Septs Mers... et le confins des océans infernaux

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Sam 25 Juin 2016 - 17:22




Dès que le vent soufflera - La Bande à RenaudPhen & Théophile« Avis de Tempête »Ne pas vouloir couler était tout à son honneur, mais si le bateau succombait à la tempête, combien de temps résisterait-il ? Il était vrai que ce bateau n'était pas le Titanic et que l'eau était loin d'être aussi froide que lors de ce naufrage, mais ils étaient assez loin des côtes et lorsque la fatigue prenait les sens d'un homme, quelque soit sa volonté, il finissait par ne plus pouvoir lutter. Déjà en période calme, il était impossible qu'un humain puisse regagner la côte à la nage d'aussi loin, alors en pleine tempête ? C'était un doux rêve. Je ne savais pas si cette volonté farouche était une preuve de courage ou de stupidité. Peut-être un peu des deux.

Le petit sorcier me disait que le vent était son ami... qu'il était bien présomptueux. Le vent n'aurait jamais été l'ami d'un être si frêle, jamais.  Peut-être qu'un courant s'était un jour pris d'affection pour lui, mais penser que le vent sauvage qui soufflait sur l'océan pourrait s’accommoder de lui était bien risible pour moi. La preuve ? Il avait dû se poser sur le pont de ce bateau. Le vent l'avait abandonné, et lui voulait encore y croire.  Les humains... sans doute fallait-il bien leur rendre ça, certains étaient plus que tenaces.

Je haussais un sourcil à la petite chansonnette qu'il poussait. Ridicule et inefficace. J'avais envie de lui en faire la remarque, mais... à quoi bon me fatiguer à lui indiquer ce qu'il avait de toute évidence remarqué ? J'aurai certainement pu l'enfoncer, mais j'avais juste envie de jouer un peu. Cela me changerait sans doute les idées et puis... ne voulait-il pas une chance de sauver son animal ?

" Connais-tu Moïse ? "

Je souris tout en le regardant. Sans doute devait-il me prendre pour un fou de lui parler d'un personnage biblique alors qu'il me demandait mon aide. Mais je n'attendais pas de réponse de sa part à une question que je voulais rhétorique. J’enchainais d'ailleurs directement.

" Je te propose un jeu, un pari sur ta vie. Saute dans l'océan et nage le plus loin que tu peux, si tu n'es visible de personne de ce bateau, lève le bras et la mer se scindera ouvrant devant toi un chemin jusqu'à la terre ferme au fur et à mesure. Si tu te trompes et si tu peux être aperçu ou si tu doutes... un serpent de mer géant s'emparera de toi. Qu'est-ce que tu en penses ? As-tu envie de jouer ? "

J'avais l'air d'un humain normal, gentil, souriant, avenant. Un humain qui n'aurait sans doute jamais proposé un pari aussi fou et aussi dangereux. Qu'allait-il faire ? Me rire au nez ou me croire ? J'avais hâte de connaître sa réaction. Parfois je trouvais vraiment les humains divertissants et il était presque dommage que Lucifer veuille les éradiquer. Peut-être que je pourrai lui proposer d'en garder certains comme animaux de compagnie ? Je suis presque certains que beaucoup de démons s’ennuieraient aujourd'hui si cette espèce n'existait pas.
© 2981 12289 0

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ] Lun 27 Juin 2016 - 19:31


Avis de tempête

with Théophile & LéviathanThéo qui songeait déjà à devoir utiliser ses dernières ressources pour braver la tempête, entendis la voix de l'homme qui l'avait invite dans sa cabine.
Il se retourna.
Pourquoi lui parlait il de Moïse?
Bien sûr que Théophile le connaissait. Même sans avoir été éduqué dans un environnement religieux extrême - sa mère était étrangement protestante malgré son statut de sorcière et pratiquait, mais n'avait jamais vraiment fait pratiquer ses enfants -.
Moïse. Celui qui ouvrit les eaux. Ou récupéra les tablettes des dix commandements aussi. Cette histoire était facilement connue.

Avant même que Théophile puisse l'interroger sur cette phrase, l'homme continua.
Proposant une sorte de défi étrange, vague et tout particulièrement dangereux. Surtout pour quelqu'un comme Théophile qui était aussi indécis et recouvert de doutes.
Mais Théophile s'interrogea. Quel pouvoir avait ce type pour lui proposer une chose pareille ? Parce que s'il proposait ça, c'est qu'il devait savoir que c'était possible.
Le blond se demanda s'il allait lui répondre s'il tentait de lui demander.
Préférant ne pas demander finalement, il eut un temps de réflexion. L'oiseau dans ses mains allait périr de toute façon.
Mais et lui ? S'il échouait, ou si ce type racontait des bobards, il se noierait aussi.
Théophile sonda le regard de cet homme. Il ignorait quelle capacité il avait. Mais il semblait sérieux.
Le blond emballa l'oiseau et le serra contre lui en s'excusant doucement. Remettant ses lunettes, priant pour ne pas les perdre. Les resserrant à peine.
Il regarda l'homme.

- Je vais participer. Bien que je doute que ça soit une bonne idée.

à ces mots il prit son élan, sortit de la cabine en trombe, trouva un endroit parfait et sauta en plongeant plus ou moins.
L'eau était salée, glacée et surtout agitée. Théophile savait nager comme quelqu’un qui savait nager parce qu’il fallait savoir. Ce n’était pas un professionnel de la nage.
Mais comme le vent n'allant que dans une seule direction, il faisait fi de tout ce qui pourrait le déconcentrer. Il se rassura en sentant le vent, même si celui ci n'était pas celui avec lequel il s'entendait.

Il fit aussi attention à l'oiseau même si celui ci devait tout de même subir la folie de celui qui avait voulu le sauver.
Il commença à nager autant qu'il pouvait. Il forçait sur ses bras et ses jambes, ignorant le sel pénétrant dans sa bouche. Ignorant le fait que dans la mer, subsistait des tas de poissons plus ou moins dangereux.
Il pensait juste à ne pas se faire voir. S'éloignant autant qu'il pouvait, se saluant d'avoir plongé pour ainsi finir un peu plus loin du bateau
Il ne songeait même pas à son éventuelle mort.
Il repensait un peu à Orphée. Ne te retourne pas, lui avait on dit. Mais l'artiste avait agis en imbécile.

Dans ces moments là, il ne fallait juste pas réfléchir et simplement faire ce qu'on te dit.
Théophile ne pu guère avancer, puisque la mer était remplie de vagues qui lui donnait l'impression de toutes vouloir le couler.
Il fini par s'assurer juste d'être au moins loin du bateau. Il ne pensait même pas à douter. Se concentrant seulement sur ce qu'il allait devoir faire ensuite. Il leva brusquement son bras, l'autre tenant l'oiseau tandis que ses pieds battaient, ou plutôt se débattaient.
Mais il n'avait aucune envie de se faire cueillir par une créature qui n'était même pas censé exister. Alors ce type bizarre qu'il avait croise avait intérêt à jouer le jeu lui aussi.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Avis de tempête [ rp terminé ]

Revenir en haut Aller en bas

Avis de tempête [ rp terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Avis de tempête
» Avis de tempêtes sur Circus Attractions [PV Sarrah]
» Avis de tempête.
» 03. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (terminé)
» Il y a plus d'un type de tempête (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: 
Hors-Jeu
 :: 2016
-