Coucou Invité ♥ Et éventuellement bienvenue si tu es un newbie sans couleur !
Les inscriptions à l'event sont ouvertes, cliquez ICI pour découvrir le contexte et vous inscrire !
Pour tout nouveau personnage être de lumière, démon ou humain, 50 points te sont offerts dès ta validation !
150 points sont attribués dès ta validation en prenant un scénario, lien ou PV! Et en plus tu feras un heureux, what else ?
L'Agence S.P. qui lutte contre la criminalité surnaturelle a débarqué sur Institut Parker! Plus de détails ICI !

Partagez|

When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Sam 11 Juin 2016 - 21:58


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest
Edriss & Gregory

Peut être parce qu'Edriss ne pouvait mourir, il se consumait à petit feu.
Il avait cessé ses recherches. Il ne faisait plus rien. Dans un état proche de la catatonie il recevait de plus en plus de démons chez lui et ne prenais même plus conscience que l'état de son appartement était catastrophique.
Il restait là, assis dans son canapé, un joint dans la bouche. Joint aux composants spéciaux qu'il s'était concocté tout seul. Cela ne rendait pas dépendant, et ne provoquait pas tant d'hallucinations mais....il était tranquille. Il avait même l'impression de pouvoir mieux réfléchir.  Il ne sentait plus rien. Il y avait plusieurs effets, et il avait l’impression que c’était de toute façon agréable.
Il n'était pas revenu à l'institut. Il n'avait encore jamais eut l'audace de désobéir pour voir apparaître Lucifer. Pourtant il aurait pu. Il s’était promis de ne plus jamais échouer ou d’aider Lucifer d’une quelconque façon, même involontaire.
Il soupira.
Il réfléchissait à tout ce qui lui était arrivé. Il sentit son ventre gronder. Il se leva. Il fallait qu’il se nourrisse quand même. Un minimum. Il fit un pas et tomba. Il lui sembla perdre conscience. Les effets du joint étaient au moins efficace aussi de ce côté là. Et puis...ça atténuait la douleur que la plupart des démons lui faisait subir. Même si cette douleur…N’était vraiment rien.
Quand il reprit vaguement connaissance il lui sembla entendre sa porte sonner. Il n'avait pas verrouillé. ... il soupira. Il devait se relever. Au moins pour aller verrouiller. Il ne voulait voir personne. Il ne savait pas qui c’était…Mais les démons ne sonnaient pas.
Il tomba à nouveau.
Tant pis.... Au pire…La personne le retrouverait et pourrait peut-être le nourrir…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Sam 11 Juin 2016 - 22:16


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest


Feat Edriss


Cela faisait un moment déjà que je n'avais pas eu de nouvelles d'Edriss. Pas que ça m'inquiétais, je me fiche de lui! Je suis vraiment un mauvais menteur. Ça fait peut-être deux semaines qu'on ne c'est ni vu, ni parlé et je ne peux m'empêcher de penser à lui. J'ai peur qu'il lui ai arrivé malheur. Que son père l'aille retrouvé et... achevé. J'ignore pourquoi j'ai peur, je ne comprends vraiment pas. Comme je ne comprends pas pourquoi je sors du confort de mon manoir pour marcher jusqu'à l'appartement d'Edriss. Je dois être fou ou bien je fais de la fièvre. Et pourtant, j'accélère le pas, toujours plus vite, le souffle court, comme si je sentais que quelque chose n'allait pas. J'arrive enfin à l'adresse et je sonne. Personne ne répond. Je sonne de nouveau. Et encore et encore. Toujours pas de réponse. J'entends ma voix, étrangement inquiète, qui appelle le nom de mon allié. Aucune réponse. Je teste la poignée qui se tourne lentement. Je pousse la porte et entrer dans l'appartement. L'odeur me frappe en premier. C'est dégoûtant. Je pensais Edriss plus propre que ça. Ça me déçoit un peu... Je marche lentement, faisant attention pour ne pas mettre les pieds dans... les tas de... enfin. Les traîneries au sol, disons ça. Une des traînerie attire mon attention. Je me précipite vers Edriss qui est affalé au sol et le redresse lentement. Il est vraiment en piteux état. Mon regard est affolé et remplie de rage alors que mon cerveau imagine déjà ma vengeance. On ne s'en prend pas ainsi à mes alliés. Peu importe qui a fait ça, je le détruirais. J'aide Edriss à marcher jusqu'à la salle de bain, ignorant ses insultes et autres commentaires.

-Tais-toi, tu veux? Je vais m'occuper de toi. Tu t'es vu au moins? Tu es vraiment dégoûtant. Tu as besoin de bain. Puis de quoi manger et un maudit bon ménage. Qu'est-ce qui t'es arrivé, bon sang?! Pourquoi tu ne m'as pas appelé?! J'étais fou d'inquiétude!

© KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Sam 11 Juin 2016 - 23:18


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest
Edriss & Gregory

Edriss sentit qu’on le redressait. Qui pouvait venir chez lui pour se préoccuper de lui ? Qui pouvait venir, alors qu’il avait fermé sa porte à tout le monde ? Il lui sembla voir un corps, un visage, mais il était encore sonné, par les effets du joint, et de la fatigue accumulée.
Il se sentit soudain debout, et qu’on le forçait à marcher. Il secoua la tête. Il bougea un peu. Il somma à ce qu’on le laisse tranquille. Il ne voulait pas qu’on s’occupe de lui. Même dans un pareil instant. Mais il n’était pas sûr que ça soit par fierté, ou parce qu’il préférait qu’on le laisse dans sa merde, et puis c’est tout.
Il entendit une voix. La voix de celui qui le tenait. Cette voix lui disait quelque chose. Mais de toute façon, il commençait à reconnaître la personne.
Qu’est ce que ce type faisait chez lui ? Pourquoi lui spécifiquement ? Pourquoi ne s’était-il pas contenté de le laisser tomber comme il aurait du le faire ? Comme tous les autres avaient fait ?
Il l’entendit lui dire qu’il allait s’occuper de lui…En quel honneur ? Il parla de lui faire prendre un bain, de le nourrir, de faire le ménage…En quel honneur ? Pourquoi ? Il en faisait trop…
Et pourquoi ce type voulait-il qu’Edriss l’appelle ? Edriss n’avait besoin de personne.
Mais la goutte qui fit déborder le vase, fut l’instant où il lui dit qu’il était fou d’inquiétude.

Edriss observa Gregory, le regard hagard, presque dans le vide, à moitié assommé.
Et il éclata de rire.

- C’est la meilleure celle là.

Que quelqu’un s’inquiète pour lui. Et puis quoi encore ? C’était quoi ça ? Un rêve ? Une illusion ? Une vaste blague ?
Cela faisait quelques jours que toutes les personnes qui l’avaient rencontré, n’avais fait que vouloir s’informer de son état sans tenter de l’aider à l’améliorer – sinon en s’en plaignant -, soit en empirant son état.
Edriss était au fond du trou. Il ne croyait plus en la lumière.
Il s’entendit répliquer :

- Je n’ai pas besoin de toi. Je suis parfaitement bien là où je suis. Rentre chez toi. Tu perds ton temps.

Tu perds ton temps. C’est aussi ce qu’il avait dit à Chelsey.
Il sentait que sa voix était pâteuse. De toute façon, il tenait à peine debout. Il n’aurait même pas la force de mettre Gregory dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Mar 14 Juin 2016 - 2:02


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest


Feat Edriss


-TU N'AS PAS BESOIN DE MOI?! Non, mais tu es fou là, Edriss! Tu t'es pas vu depuis combien de mois, hein?! Regarde toi! Tu es un loque, un moins que rien! Qu'est-ce qui t'es arrivé pour que tu deviennes comme ça? C'est... ce n'est pas toi ça. Il y a quelques temps, on cherchait un moyen pour trouver le point faible de Lucifer et détruire la barrière de l'Institut et là... Mais regarde-toi! Tu n'es pas Edriss. Je ne sais pas où il est caché derrière toute cette crasse, mais je vais le trouver. Tu peux être sûr. Peu importe ce que ça prend!

Je le fais entrer dans la salle de bain et l'oblige à se regarder dans le miroir un moment avant de soupirer longuement. Je le laisse là un instant, en profitant pour aller lui faire couler un bain pendant qu'il ''s'admire''. Je fouille un peu avant de trouver du savon. Je me tourne vers Edriss et m'approche lentement de lui.

-Tu es assez en forme pour te nettoyer seul ou je dois t'aider aussi? Approche, ton bain est presque prêt et tu en as grandement besoin. Et ne fais pas le pudique! On est entre homme de toute façon.

© KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Mar 14 Juin 2016 - 8:27


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest
Edriss & Gregory

Edriss n'eut aucune réaction quand Gregory lui cria dessus. Il songea juste au fait qu'il ne comprenait même pas pourquoi il se préoccupait autant de lui. Il n'était pas sûr que ça fasse des mois que sa vie ait été ruiné par sa propre bêtise. Mais vu qu'il avait un peu perdu la notion du temps.....peut être se trompait-il.
Le temps où il cherchait le point faible de Lucifer et de détruire la barrière était tellement....loin. Il n'y pensait même plus. Et puis....il avait trouvé le point faible de Lucifer.
Et celui-ci s'était retourné contre lui.

Edriss observa vaguement la salle de bain avant de se retrouver devant son miroir, à s’observer plus ou moins. Il avait quelques petites taches de sang sur le visage.
Il avait aussi un début de barbe, négligée et sale. Lui qui aimait toujours être rasé de près et sans saleté. Depuis combien de temps n'avait-il pas touché à un rasoir ?
Et puis...ses cheveux n'avaient pas tant poussés que ça....mais ils n'étaient plus si ordonnés qu'avant.
Il trempait dans sa sueur aussi. Depuis combien de temps avait il oublie de changer de haut ? Depuis combien de temps s'enfermait il chez lui ? Ça ne faisais pas tant de temps pourtant....
Mais ce qui était le plus marquant chez lui...Était ses yeux. Ou plus exactement son regard. Alors qu'avant ils brillaient d'une lueur de fierté et de mépris, à présent, ils étaient presque vide. Ne regardant plus rien qu'un reflet dans le miroir qui ne semblait ne ressembler à rien.
Edriss se demanda même un instant si c'était vraiment sa véritable apparence actuelle qu’il voyait.
Si ce n'était que ça....ce n'était pas si grave...

Il vit Gregory revenir avec lui. Lui sommant en clair d'aller prendre un bain. Comme un automate, Edriss commença à enlever son haut. Il avait compris que ces temps-ci, quand vous leur obéissiez, les gens finissaient par vous laisser tranquille. Et puis...il n'était plus sûr de ne pas être un chien qui exécute les moindres ordres de son maître à présent. Après tout, Edriss avait cette impression que s'il n'obéissait pas bien vite à chaque ordre qu’on pouvait lui donner, il allait ressentir de la douleur.
Il eut du mal à enlever ses habit, vu son état à moitié conscient. Il eut ainsi bien des difficultés à enlever son pantalon qu'il n'arrivait pas à retirer.
Il manqua même de tomber mais se rattrapa plus ou moins. D'habitude, quand on lui demandait de finir nu, c'était la personne qui le voulait voir dans cet état qui s'occupait de lui retirer ses habits.
Edriss se demanda d'ailleurs comment il faisait à chaque fois pour parvenir à les remettre.
Son corps était criblé de marques diverses. Quelques griffures, quelques morsures, parfois des brûlures. Il se guérissait souvent, à l’aide de potions diverses, mais parfois, il gardait quelques cicatrices pendant encore un petit temps.
Il regarda la baignoire puis osa quand même demander

- Si je me lave tu me laisses tranquille ?

Edriss ne voulait pas d'aide. De toute façon pourquoi en aurait il voulut ? Il n'avait plus aucun espoir. Il avait des milliards de recherches à faire, sur le point faible de lucifer, sur comment se débarrasser du sort qui l'emprisonnait, sur la potion demandé pour Lucifer...
Tant de recherches qui ne menait à rien.
Edriss avait l'impression de n'avoir plus rien. Et il n'avait même pas le droit de mourir.
Alors il n'arrivait pas à calculer que quelqu'un essayait de l'aider. Que quelqu'un lui voulait du bien. Que quelqu'un l'appréciait.
Il se mit dans sa baignoire et fit une grimace de douleur. Songeant automatiquement qu'il avait dû faire mal les choses pour recevoir cette douleur. Avant de se rappeler que quand on rentrait dans l’eau chaude avec des blessures, ça ne faisait jamais du bien.
Il finit par être couché dans sa baignoire.
Finalement il n'était pas si sûr d'avoir la force de se laver....il ferma un peu les yeux et plongea dans l'eau.

S'il s'endormait dans la baignoire, est ce que ça comptait comme un suicide ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Lun 20 Juin 2016 - 3:23


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest


Feat Edriss


Je grimace en voyant son état. C'est bien pire que je ne l'avais imaginé. Il semble à peine en mesure de se dévêtir sans perdre l'équilibre. Et son corps... Il est couvert de marques. Ça me dégoûte. Pas Edriss, mais le fait que des gens... ou des choses ont pu lui faire ça sans en payer le prix. Qu'a-t-il enduré tout seul? Pourquoi n'a-t-il pas demandé de l'aide? J'aurais pu venir l'aider, j'aurais pu lui offrir un endroit où il aurait été en sécurité. Depuis l'épisode avec mon père, je me suis assuré que mon domaine soit protégé des démons et toutes les créatures possibles et inimaginables. Si seulement il était venu demandé de l'aide... si seulement j'étais venu plus tôt. Je garde un œil sur lui alors qu'il rejoint la baignoire, mais je ne pense pas qu'il soit en état de se laver lui même. Je soupire longuement en l'entendant et m'approche du bain avant de m'agenouiller. Je le maintient hors de l'eau à l'aide d'un bras, l'autre s'occupant de le savonner avec une douceur que je ne me connaissais pas. Je fais attention à ses marques tout en m'assurant qu'elles soient bien nettoyées pour pas qu'elles s'infectent même si elles paraissent vieilles. Je le regarde tristement. J'ai l'impression d'être en face d'un étranger. Mais maintenant, je suis là, je vais pouvoir l'aider. Je vais pouvoir le sortir de sa misère même s'il ne veut pas. Je ne le laisserais pas couler!

-Je ne pense pas que tu sois en état de te laver toi-même alors, non. Je ne te laisserais pas après ça. Je vais m'assurer que tu sois entièrement propre et bien nourris. Ensuite, je te fais une valise et on s'en va. Je t'amène chez moi. Plus aucune... chose viendra te faire du mal, ok? Ça va aller... tu va être en sécurité, je te promets, Edriss.

Je le rince doucement avant de me décider à laver ses cheveux et sa barbe naissante. Je veux le décrasser complètement, enlever cette carapace pour retrouver l'ami que j'ai connu. Je m'assure qu'il soit complètement propre avant de le sortir du bain et le sécher rapidement, faisant toujours attention à ses blessures. Je le laisse quelques minutes pour aller lui trouver des vêtements plus ou moins propre et le rhabiller lentement. Bien, ça plus d'allure. La prochaine étape, lui redonner sa tête d'avant. Je trouve un rasoir au bout de plusieurs minutes et commence à lui faire la barbe avant de m'attaquer à ses cheveux, faisant de mon mieux pour lui couper les mèches trop longues. Ce n'est pas la meilleure coupe, mais c'est déjà mieux. Je le conduis alors lentement à la cuisine, mais il ne semble rester rien de comestible dans cette appartement. Je pousse un long soupire avant de sortir mon cellulaire et commander des plats légers et nutritifs. Je ne sais pas depuis combien de temps il n'a pas mangé, mais connaissant les prisons, s'il mange trop d'un coup, il va être malade et ça ne sera pas mieux

-J'espère que tu aimes le thaï. Tu vas manger végé ce soir. Regarde toi... pourquoi, Edriss? Qu'est-ce qui t'es arrive, merde? On dirait une épave... Une épave propre, mais tout de même... Qui t'a fais toutes ses marques? Et ne me dis pas personne! Je me fiche bien que tu ne veules pas de mon aide, je te laisserais pas dans cet état, compris?!

© KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Lun 20 Juin 2016 - 16:03


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest
Edriss & Gregory

Lucifer avait gagné. Il avait réussi son coup. En apposant cette marque sur le front d'Edriss il l'avait achevé. Sans qu'il ne puisse réellement mourir ce qui en fait....Était encore pire.
Et à présent, il se retrouvait à être lave par un autre que lui parce qu'il n'avait pas la force de le faire lui-même. Mais il se laissait faire. Comme une marionnette désarticulée qui n'aurait plus la force de lutter contre ses fils.

Edriss se disait qu'après tout ça, Gregory le laisserait tranquille. Il n'arrivait pas à se rendre compte d'à quel point l'autre sorcier voulait l'aider.
Il grimace à peine quand Gregory le lave en touchant à ses cicatrices. Il a l'habitude de la douleur et ceci n'est plus rien à côté de ce qu'il a pu subir.
Il entendit Gregory lui dire qu'il ne le laisserait pas. Qu'il l’arrangeait un peu mieux de fait pour l'emmener.

Quand Gregory parla du fait qu'il sera en sécurité, un rire traversa la bouche d'Edriss. Un rire faible qui ne croyait pas aux paroles de son seul et unique allié.
En sécurité ? Il ne le serait jamais. Voilà à quoi il songeait. De plus en plus de démons venaient lui rendre visite. Il était même surpris qu'il n'y en ait toujours pas eut pendant la visite de Gregory.

Il se laissa faire quand il le sortit pour le laver et il l'aida quand même un peu pour s'habiller. Même si pour lui ça n'avait aucun sens.
Avant, il prenait un soin infini à composer ses costumes. A présent.... Il songeait au fait que c'était vraiment futile. Surtout que personne ne devait remarquer le soin qu'il y apportait, avant. Ils étaient tous trop bête pour remarquer les marques de luxe. Ou son goût pour le bien faire de sa garde-robe.

Il se laissa à nouveau faire quand Gregory entreprit de le raser. Là encore ça avait perdu en intérêt à ses yeux. Surtout qu'à ses yeux, dans quelques minutes, ou plutôt dans quelques jours, il ne se raserait plus. A nouveau. A quoi bon...il n'avait plus besoin de sortir. Il devait attendre les démons. Et les laisser faire.
Il aperçut très rapidement sa tête.

Cela ressemblait à Edriss. A celui qui voulait devenir roi. A celui qui était prêt à tout pour ça.
Cela lui ressemblait....Le sourire méprisant et la lueur maligne dans les yeux en moins.
Pendant qu'ils marchent dans l'appartement, Edriss sembla enfin remarquer le bazar et l'odeur. Est-ce encore son appartement ? Est-ce vraiment chez lui ? Depuis quand cela était il...si désordonné...
Il entendit encore la voix de Gregory lui parlant de nourriture thaï avant de dériver rapidement sur son état.
Edriss entendit celui qui l'avait lave, habillé et coiffé, parler d'aide. De l'aide ?
De l'aide...
Il parut enfin percuter que Gregory était là, pour vraiment l'aider. Qu'il comptait l'aider. Lui qui ne voulait même plus essayer de s'aider lui-même....

- M'aider....

Il avait encore envie de rire. Parce que ça sonnait faux. Personne ne voulait plus l'aider. Tout le monde s'en fichait. L'exploiter, le faire obéir, oui. Mais l'aider ?
Il regarda Gregory. Edriss avait oublié le reste de sa phrase. Il se mit à rire. Pour de vrai. Exauçant son envie. Un rire limite hystérique. Un rire de possédé.

- Qui voudrait m'aider ?! Je suis....Le torchon de ces démons ! J'ai échoué comme une merde ! Je n'ai même pas le droit de mourir ! Ils ne peuvent même pas me tuer et ils en profitent pour m'achever un peu plus ! Personne ne veut m'aider ! Tout le monde s'en fout ! Et ils ont raison tiens.... je suis devenu le chien de Lucifer et je suis le chien de mon père, je suis tiraillé de tous les bouts. Qui voudrait aider une merde comme moi ?!

Il se mit à tousser. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas crié comme ça. Ou qu'il n'avait pas crié avec des paroles audibles autre que des grognements de douleur. Il avait mal à la gorge.
Il se laissa tomber au sol, comme épuisé juste par cette action, continuant de rire entre deux toux.
Il se sentait perdu. Vide, aussi. Il ne pouvait pas croire que quelqu'un voulait l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Dim 26 Juin 2016 - 22:50


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest


Feat Edriss


-Moi! Moi, je veux t'aider! Moi, je veux te rendre comme tu étais avant! Tu n'es pas une merde, Edriss, tu as simplement besoin de te reprendre! Et je vais t'aider parce... parce que... Parce que, ok! Je vais y arriver, je... je vais  te remette sur pied et je vais te protéger. On ira chez moi, tu seras en sécurité là-bas et personne ne te fera plus jamais de mal, tu m'entends? Mais tu dois arrêter de faire l'idiot et dire que personne ne veut t'aider!  

Je m'accroupie lentement à ses côtés et l'observe un bref instant pour m'assurer qu'il va bien. Une fois les vérifications faites, je prends son visage entre mes mains et le regarde droit dans les yeux. Je veux revoir mon ami, celui qui est fier comme un paon et brillant. Je suis certain qu'il est encore là, caché, mais je vais le trouver. Je vais le trouver et le ramener. Il ne devrait pas être si loin, non? Maintenant qu'il est propre et rasé, il ressemble un peu à ce Edriss. Il manque que l'attitude, la confiance. Et je vais lui redonner. J'approche lentement mon visage du sien et appose mon front contre celui d'Edriss avant de fermer les yeux et souffler doucement

-Moi, je vais t'aider. On ira à la maison et là-bas, aucun démon ne pourra venir te demander de... faire toutes ses choses qu'ils t'ont fait. Tu vas être protéger, Edriss. Je vais te protéger. Et tu pourras reprendre ta confiance en toi et tu pourras redevenir comme avant... Je te le promet, Edriss. Je... vais te protéger contre l'enfer entier s'il le faut, je m'en fiche! Je ne les laisserais plus te toucher. Je vais t'aider moi. Je vais te protéger. Je vais te sauver. Parce que... parce que... Je...

Les mots s'étranglent dans ma gorge et le seul moyen de communiquer ce que je veux dire c'est pas des gestes. Après un bref moment d'hésitation, je pose mes lèvres contre les siennes. Lentement, lui laissant le temps de me repousser, et brièvement pour pas qu'il se sente obligé de quoique se soit.

© KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Lun 27 Juin 2016 - 13:34


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest
Edriss & Gregory

Crois en moi, puisque je ne crois plus en rien

Lui. Gregory l’affirmait, lui voulait l’aider. Lui voulait encore soutenir Edriss. Lui. Pourquoi lui ? Ils se connaissaient à peine. Edriss lui faisait confiance mais pas complètement. Edriss ne le voyait que comme une relation d’intérêt. Edriss n’arrivait pas à comprendre.
Pourquoi lui spécialement ?
Et il semblait tellement déstabilisé dans ses propos, et à la fois si sûr. Sûr de vouloir, sûr de pouvoir, aider Edriss qui avait l’impression de ne plus rien avoir.
Plus rien avoir.
Une voix murmura : « Tu as encore des choses ».

Il avait encore son talent pour les potions. Son expérience. Ses ressources.
Mais plus important encore.
Il avait encore des alliés. Peut-être indésirables. Comme l’Institut. Mais Chelsey avait eut l’air de dire qu’il pouvait revenir enseigner. Que de fait, ils combattaient la même chose. Lucifer.
Et il y avait Gregory. Qui depuis son arrivée, se démenait pour secouer Edriss qui n’arrivais pas à se sortir de la noyade.
Qui n’arrivait plus à nager dans ces eaux troubles et agitées.

Edriss regardait Gregory sans comprendre. Il le laissa prendre son visage, mais cette fois, quelque chose brillait dans ses yeux. De l’interrogation. Gregory avait sûrement mieux à faire que de l’aider. Edriss n’arrivait pas à comprendre qu’on puisse l’aimer. Après tout, il était du genre insupportable, du genre qu’on a envie de détester, et il aimait ça, qu’on le déteste.
Mais qu’on l’aime…C’était comme nouveau pour lui.
Il se sentait très proche de Gregory.

- Je ne…

Gregory le coupa, répétant encore qu’il allait l’aider. Comment pouvait-il être protégé des démons ? Finalement, même ce type était meilleur que lui ? Edriss n’était même pas assez puissant pour se défendre des démons, et lui y parvenait. Il ressentit une sensation amer le maintenir. Il déglutit.
Mais ça n’expliquait toujours pas pourquoi le sorcier qui était en ce moment même entrain de vouloir le soutenir…Voulait l’aider à ce point.
Parce que ? Parce que ??
Il sentit les lèvres de Gregory sur les siennes, et se sentit froncer les sourcils sans comprendre. Parce que ça ? Parce qu’il…
Edriss sentit comme si son cœur s’arrêta de battre sous le choc. Avant que tout cela ne redémarre. Et qu’il sente par réflexe, ses mains se tendre pour pousser aussi fort que possible ce qui venait de le toucher.
Un rire sortant de sa bouche. Un rire légèrement vide, surtout nerveux, surtout amer. Très amer.

- Te fous pas de moi. Que tu m’aides, passe encore, même si je ne comprenais vraiment pas pourquoi, mais… que tu m’aides pour…Pour…

Lui-même n’arrivait pas à le prononcer. Lui-même refusait de le prononcer.

- Je ne sais pas ce que tu cherches, peut-être à te moquer de moi. C’est ça. Tu n’es pas venu m’aider. Tu es venu m’enfoncer. C’est ça ?

Son ton amer faisait briller toute sa haine des jours-ci qu’il laissait s’accumuler sans arriver à l’exprimer.

- Comme si…Comme si quelqu’un pouvait… Laisse-moi rire ! Ca serait tellement cucul ! Comme si j’avais besoin de ça !

Edriss se releva, se redressa, reculant :

- Tu es fou. Personne pourrait vouloir aider à ce point. Et pourquoi est-ce que tu m’aimerais hein ?! Qu’est ce que tu sais de moi ?! Je te méprisais autant que les autres ! Je me méfie de toi autant que les autres ! Tu penses vraiment m’aimer ?! Mais t’es juste… Idiot en fait !

Ce qu’il disait était confus, complètement désordonné. Ce qu’il disait était blessant, surtout. Mais pas que pour Gregory. Pour lui aussi. Edriss avait toujours vécu dans la haine. Pour lui, l’amour n’avait strictement aucun sens, ne pouvait pas exister.
Il avait toujours vécu entouré de caprices, d’égoïsme, d’égo tout court, d’ambition, de haine, de rejet, de mépris, de mauvaises intentions. L’amour n’était pas pour lui. La générosité non plus.

- Je n’ai pas besoin de ton aide !

Il semblait alors complètement déstabilisé. Son visage trahissant une palette d’émotions étonnamment large, quand cinq minutes plus tôt il n’exprimait que le vide, et la morosité. Mais à présent vivait la haine, la rage, la colère, la peur, la terreur, la confusion, l’espoir, l’envie, tout ce genre de choses.

J’ai peur de ta gentillesse, elle promet tant de bonheurs, tu sais, j’ai peur


[Première citation ! ….Je sais pas d’où elle viens. Deuxième citation ! Viens de « ca ira » de Joyce Jonathan xD]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Lun 4 Juil 2016 - 0:03


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest


Feat Edriss



Je me fais soudainement repousser par Edriss et je sens un peu mon cœur sombrer dans ma poitrine. Je le fixe alors qu’il se redresse et me lance toutes ses phrases cruelles sensées me repousser. Je l’écoute, le visage neutre alors que le sien semble passer par toutes les couleurs des sentiments. Je secoue lentement la tête, presque tristement. Pas parce que il refuse mes sentiments, mais parce qu’il semble vraiment déterminer à me chasser, déterminer à trouver que tout ce que je lui ai dit, ce n’est que du vent. Je me relève lentement du sol pour lui faire face. Je sens une certaine colère monter en moi. Je suis outré. Outré qu’il puisse douter de moi à ce point. Tout ce que j’ai fait pour lui, ce n’est pas suffisant pour lui prouver ce que je dis? Je l’aidé pour Lucifer, pour la barrière. Je l’ai aidé à se laver, à se raser, à s’habiller. Je veux l’aider même s’il n’a jamais fait pareil avec moi. Je veux l’aider et lui me repousse comme si j’étais un sac de merde. Je reste pourtant calme, même si mes poings se serrent et desserrent à un rythme régulier. Quand je parle, ma voix est grave et neutre, ne laissant transparaître aucunement ma rage qui bout en moi. Je suis un volcan sur le bord de l’éruption et pourtant, j’arrive à garder mon calme.

-Regarde-moi dans les yeux et ose répéter tout ce que tu m’as dit. Ose me dire encore que je suis ici pour te faire couler. Ose dire encore une fois que je me moque de toi. Aller. Fais-le. Tu as bien réussi tout à l’heure. Ça n’était pas si compliqué alors pourquoi tu ne le redis pas, hein? Regarde-moi. Regarde-moi! Et ose me dire que je me fou de toi, que je suis fou, que je suis idiot! Aller! Qu’est-ce que tu attends?!

Je respire un coup pour me calmer, reprendre constance, mais c’est si difficile. J’ai des larmes qui perlent sur le coin de mes yeux, mais je les ignore. Deux coups de paupières et il n’y en a plus. Je me reprends lentement avant de fixer droit dans les yeux Edriss. Je fais un pas vers lui, le regard plein d’interrogations.

-Tu ne comprends donc rien, hein? Je m’en fiche de tout ce que tu peux penser à mon sujet. Je me fiche que tu penses que je ne suis pas fiable, que je suis idiot, que je suis méprisable. Je vais te prouver le contraire. Je vais te prouver que tu peux me faire confiance, que tu peux te fier sur moi, que je peux te donner des conseils, t’aider! Pourquoi refuses-tu que l’on t’aide? Que je t’aide? Ça ne te coûte rien et tu pourras redevenir celui que tu étais. Pourquoi tu refuses?!

© KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Jeu 7 Juil 2016 - 22:53


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest
Edriss & Gregory

Edriss tourna son regard vers Gregory dès l’instant où il lui demanda de le regarder. Son esprit était brisé en des milliards de morceaux qui avaient tous des avis différents sur la question. Certains étaient d’avis que de fait, Gregory était bien la dernière personne qui avait pu aidé Edriss, et qu’il ne fallait pas qu’il rejette, tandis que les autres parties de lui, rejetais Gregory avec violence, prétextant qu’Edriss n’avait pas besoin d’aide.

Edriss n’y comprenait plus rien, tout allait trop vite, ces temps ci. Sa chute, sa déchéance, et cet amour que Gregory venait de lui avouer sans perdre de temps, en l’imposant par le contact de ses lèvres.
Edriss ne voulait pas y croire. C’était impossible que quelqu’un puisse l’aimer. Il n’avait pas besoin de ça. Surtout pas. Il ne voulait pas de ça…

Mais au lieu de lui dire, qu’il était un idiot, qu’il voulait le faire couler, Edriss n’arrivait pas à prononcer un mot, perdu, confus, totalement largué, et sans moyen de parvenir à se raccrocher à quelque chose pour parvenir à agir.
Il entendit ce que Gregory lui disait, mais ça sonnait comme quelque chose de loin. A part ses questions. Ces questions…
Il savait y répondre.

- Je ne redeviendrais jamais celui que je fus ! Ca ne sert plus à rien, merde ! Pourquoi personne ne veux le comprendre ?! Pourquoi tout le monde insiste ?! J’ai joué au con, et on ne m’a même pas accordé la peine de mort !

Il avait abandonné l’idée de chercher une solution. Il se complaisait à se morfondre, et préférait rester à l’état de larve. Edriss n’avait plus envie de s’épuiser à être fier de lui au point d’avoir les chevilles qui gonflent. Sûrement avait-il peur que cela se termine à nouveau mal.

- Je n’ai plus envie de croire en des fadaises ! En des affabulations !

Edriss passa ses deux mains sur le visage, et dans ses cheveux. Il était désorienté complet. Il était brisé, et comme cela ne lui était jamais arrivé, cela était pire.

- Et je vais te le répéter oui ! Tu es complètement idiot de vouloir aider une cause perdue ! Il faut que tu arrêtes de te faire aveugler par…Par des sentiments que tu ne devrais pas posséder ! Tu n’as pas besoin de ça, crois-moi. Ça ne va que te poser des problèmes !

S’inquiétait-il pour Gregory ? Peut-être. Mais surtout, il ne voulait pas qu’il gâche son talent pour lui.

- Laisse-moi…

Edriss essaya de reculer encore, de s’éloigner, mais le poids de ce qu’il avait fumé, la fatigue, et la confusion, lui fit perdre l’équilibre. Il songea à quel point il devait avoir l’air stupide. Mais de toute façon, même s’il était blessé mortellement, il ne mourrait plus. Il n’y croyais pas.
Néanmoins, il lâcha, dans sa chute, dans un murmure :

- …Ou si tu veux vraiment m’aider…Achève moi…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Sam 9 Juil 2016 - 17:35


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest


Feat Edriss


Je le regarde tomber, toujours sous le choc de ce qu'il m'a dit. Je reste un moment immobile et silencieux. Comment peut-il me demander de le tuer? Après tout ce que je lui ai dis... il ne peut pas me demander une telle chose. Pas à moi. Alors que je viens juste de lui avouer... Je fais un pas en arrière, prêt à partir, m'enfuir, le laisser dans sa merde pour ne plus jamais revenir. J'ai pas envie de me perdre en essayant de le sauver. Mais sans que je m'en rende compte, je fais un pas en avant. Et un autre. Je suis rapidement en face de lui, accroupie pour être à sa hauteur. Je le regarde toujours dans mon silence, n'ayant aucune idée quoi faire. Je finis par le redresser lentement et le serrer contre mon corps. Je peux sentir ses os... Son corps est tellement frêle. J'ai peur de le briser si je serre trop fort. J'ai peur de le blesser si je m'emporte. L'image d'une poupée de chiffon m'apparait en tête et je tremble à cette idée. Non. Non, ce n'est pas Edriss. Ça, ce n'est pas Edriss. On l'a brisé, mutilé, mais ce n'est pas le Edriss que je connais. Je suis certain que sous cette carcasse se trouve le maître de potion. Il faut seulement creuser un peu... Mes lèvres s'approchent de son oreille pour murmurer lentement, presque tendrement

-Mourir c'est tellement facile. Il suffit de se trancher les veines, sauter d'un pont, se pendre à une corde. Mourir... C'est facile. C'est pour ça qu'il faut vivre pour être fort et puissant. Je suis idiot... Je l'admets. J'aurais dû remarquer avant dans quel état tu étais. J'aurais dû voir et venir à ton aide bien avant. Je suis navré d'avoir attendu. Mais je suis là, maintenant. Je... vais t'aider. Je vais te guérir. Je vais faire de toi Edriss Dunkle de nouveau et tu rayonneras encore plus qu'avant. Tu... es un maître en potion, Edriss. Le meilleur de tous. Tu pourras trouver une potion pour te libérer. Et tu en sortira grandit et fort. Plus que n'importe qui. Laisse-moi seulement t'aider. On va aller au manoir. Je vais te faire à manger et tu pourras te reposer. Personne ne te fera plus de mal. Je serais là... pour toi. Je... je t'aime, Edriss. Et même si toi tu ne m'aimes pas, ce n'est pas grave. Ça me suffit de savoir que j'ai pu t'aider, même pour une courte période. N'abandonne pas... pas maintenant. Pas aussi vite. Bats toi. Bats toi et gagne!

© KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Lun 11 Juil 2016 - 14:39


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest
Edriss & Gregory

Edriss pensa, en vain, que tout cela suffirait à Gregory pour le lâcher, le laisser tranquille, ou l’achever. Il aurait pu prier en cet instant, pour que la dernière option survienne. Mais à la place, Gregory se contenta de le relever, pour le serrer contre lui. Edriss avait du mal à comprendre ce geste. Cela lui semblait lointain. Après tout…Après tout, ce genre de geste ne lui avait jamais été offert sinon pendant une partie de jambes en l’air, sans sentiments aucun.
Il lui sembla entendre la voix de Gregory murmurer à son oreille. Edriss supposa qu’il était prêt à insister. Même s’il n’avait aucune idée des raisons qui le poussaient à vouloir insister à ce point.
Ah si. L’amour.
Cela lui semblait bien maigre, et surtout, complètement falsifié. Incongru. Impossible.

Au lieu de dire qu’il était idiot pour les bonnes raisons, il préféra juste préciser qu’il était idiot pour ne pas être arrivé plus tôt.
Un maître en potions. Il est vrai qu’il y a quelques temps, Edriss était le meilleur dans son genre pour faire des potions. Enfin, à ses yeux. Jusqu’à ce qu’il rate une potion pour ne la rendre que temporaire, et qu’il se fasse clairement punir pour ce fait.
Les mots de Gregory, sa déclaration, lui semblait lointaine. Toujours comme si elle sonnait faux. Sûrement qu’Edriss refusait d’y croire. Il refusait, parce que le mot « amour » n’avait jamais fait partie de son dictionnaire, sinon en synonyme de moquerie, ou de sentiment inutile.

- Gagner ? Je me suis battu. Au début. Quand cette pute m’a fait du chantage. J’étais à ça…

Il sentit sa gorge se bloquer. Il sentit une vague de colère le frôler. Il ne pouvait pas s’exprimer là-dessus.

- J’ai joué au con. J’ai pensé être le meilleur.

Et la potion s’était avéré un échec. Au moins vers la fin.

- J’ai cherché à me débattre. A m’en sortir.

Il s’entendit rire.

- Ce n’est pas en m’aidant, ce n’est pas en m’aimant, que je vais trouver la solution. Ce n’est pas une potion qu’il me faut, c’est une balle dans la tête. Je n’arrive pas à… A me relever… Je ne sais même pas si j’ai envie… Je ne peux pas juste choisir…L’option de facilité ?

Il s’entendit marmonner. Il perdait le contrôle de ses paroles. Il était épuisé. Il racontait n’importe quoi.

- Ca va faire un siècle que je suis ici… Et tout ça pour… Quelque chose qui à présent est inatteignable…Je ne comprends pas…Pourquoi les gens insistent… Je peux pas juste…Mourir…

Finalement, être contre quelqu’un, avait quelque chose de confortable, et Edriss était fatigué. Il se sentit partir, et se raccrocha à Gregory pour se réveiller un bon coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Lun 18 Juil 2016 - 2:48


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest


Feat Edriss


Je le soutiens alors qu'il semble s'écrouler sur moi. Il a l'air si fragile comme ça... une poupée de chiffon. C'est effrayant de le sentir ainsi. Je finis par soupirer et le serrer contre moi, l'amenant lentement au salon pour qu'il puisse s'assoir. Je le fais asseoir lentement avant de le regarder. J'ai envie de lui hurler. Lui crier que ce n'est qu'un crétin, qu'il n'a aucune idée de ce qu'il est en train de faire, qu'il est en train de tout ruiner. Sa vie, sa santé, son avenir. Mais il va s'en ficher si je lui dis ça, non? Il semble tellement abattu. J'ai l'impression qu'aucun de mes mots ne pourra le faire réagir. Pas de la bonne manière en tout cas. Je vais devoir changer de tactique. D'abord, il faudra qu'il reprenne des forces. Ensuite, je m'assurerais qu'il reprenne ses esprits. Mais pour le moment... il a surtout besoin de se détendre et retrouver un peu de contenance physique. Justement, j'entends frapper à la porte et je me lève rapidement pour aller prendre la nourriture. Quand je reviens auprès d'Edriss, je lui ouvre tous les plats pour qu'il puisse choisir bien que je sens qu'il ne voudra rien manger. Il faut que je trouve une solution... et vite.

-Je sais... aucunement ce que tu traverse. Ça doit être horrible si tu souhaite tant la mort. Mais on va faire un petit marché, ok? C'est tout simple. Tu me donne une chance. Je vais prendre soin de toi et te remettre sur pied du mieux que je peux. Si je n'y arrive pas et que tu es vraiment... vraiment désespéré... je... je te tuerais. Je... je te libèrerai de tes souffrances. Mais tu dois essayer, me donner une chance de te sauver. On est d'accord? Un mois. C'est tout ce que je te demande. Un mois d'effort et si ça ne marche pas... je te mettrais à mort.

Un mois... Aussi bien le tuer tout de suite. Comme si je pouvais réaliser un tel exploit en un seul mois. Pourtant, j'ai envie d'y croire, je veux y croire. Je dois être capable de faire ça! Non? Je... je suis capable? J'inspire profondément avant de lui approcher un plat, espérant qu'il accepte mon marché

© KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Jeu 21 Juil 2016 - 13:11


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest
Edriss & Gregory

Edriss ne prononça pas un mot de plus, alors que Gregory l’abandonna pour aller chercher la nourriture. Il réfléchissait. Cela valait-il la peine d’essayer d’aller mieux, après tout ? Pourtant, quelque part en lui, il se sentait bien mieux maintenant qu’il était rasé et lavé. D’ailleurs, il sentait les odeurs diverses de son appartement qui avait clairement besoin d’un bon coup de ménage.
Gregory sembla revenir avec de quoi manger, et le sorcier regarda d’un air distrait, tous ses plats qui lui faisaient face.
Etait-il obligé de manger ? Il n’en avait pas envie. Il n’avait même pas si envie que ça. Il somnolait presque à moitié.

Il entendit la voix de Gregory s’adresser encore à lui.
Il lui demandait une chose étrange. Un service de fou, mais qui aux oreilles d’Edriss sonnait comme une délivrance. Il lui proposait de le tuer. A la condition qu’il tente de le sauver. Il y tenait, à le sauver. Mais quelque part, toujours si profond, dans les abysses de son âme, il sentait comme un souffle d’air frais à cette idée.
Un murmure, plus faible que le bruit de l’air à son état habituel, que la plus infime des brises, qui disait « sauve moi ».

- Comme tu veux.

C’était une réponse courte et concise, et comme pour l’affirmer, par réflexe, Edriss attrapa finalement un plat. Il n’avait sincèrement pas l’impression d’avoir faim.

- Mais tu perds ton temps, crois-moi. Je suis sûr que tu as beaucoup mieux à faire.

Il fit un minuscule effort, et posa de la nourriture dans sa bouche, mais jugea que cette bouchée lui suffisait.

- Je n’ai pas faim. De toute façon, je n’ai pas besoin de manger, si je ne me nourris pas, ça compte comme un suicide, donc je ne meurs pas.

Il disait ça d’un air blasé, comme si c’était normal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory Dim 31 Juil 2016 - 20:49


When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest


Feat Edriss


Je souris faiblement en l’entendant accepter. Génial. Ça va déjà m’aider à prendre soin de lui s’il y met un peu du sien. Je le laisse choisir le plat qu’il désir avant de moi-même manger un peu. Je vais avoir besoin de force si je veux réussir à le remettre sur pied. J’espère seulement que je vais y arriver… Quelle question! Bien sûr que je vais y arriver! Pff… Comme si je ne pouvais pas y arriver. Je suis Gregory Hamiton! Je ne suis pas personne, je suis un puissant sorcier. Peut-être même le meilleur que cette ville n’aille jamais connu! Je ne me laisserais pas faire par le défaitisme. Je vais y arriver. Je vais guérir Edriss. S’il m’aide un peu. Je gronde alors qu’il dit ne pas avoir faim. Je pensais que les consignes étaient claires. Il doit m’aider à l’aider. Et ce n’est pas comme ça qu’il va y arriver. Je prends sa fourchette et lui fait une bouché que j’approche de sa bouche

-Tu dois m’aider, Edriss. Sinon, notre marché ne tient plus. Je te demande de simplement faire quelques efforts pour moi. Tu as besoin de manger pour reprendre des forces. Et une bouchée ce n’est pas suffisant. Aller. Tu vas voir, tu vas rapidement finir ton assiette, sans même t’en rendre compte. Mais tu dois faire des efforts. Je sais que tu es capable… Mange. S’il te plaît. Je veux retrouver mon ami…


© KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory

Revenir en haut Aller en bas

When I'm falling down, when there is no light, there you are. There you here. Be my anchor, be my help, be my guest [Gregory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» La mythologie de Falling Angels
» Falling skies feat. Vasilisa Hope
» MUSE
» 02. Catch me, I’m falling.
» Falling in love again [Siloe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2017-