♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

[Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Mer 22 Juin 2016 - 13:55

Attention, méchants pas beaux à l'horizon !

Feat Lilou & Claunech



Commençant à bien connaitre l’institut et ses occupants, Lilou aimait aller visiter Jacksonville dès qu’elle en avait l’occasion. Aujourd’hui comme bien d’autres jours, la brunette décida d’aller se perdre en ville, sans but bien précis.

Déambulant donc de rue en rue, Lilou ne fit rien de bien spécial, à l’exception de s’acheter une bonne glace au chocolat. Son estomac n’avait pas pu résister à la tentation en passant devant le marchand de glace… Oh et puis, c’était son péché mignon les glaces. Qui n’aimait pas ça ? Et autant ne pas penser au poids qu’elle allait prendre à force de manger tout ce qu’elle voyait…

Lilou continua donc de marcher dans les rues quasi désertes, quand soudain, des cris attirèrent son attention, ce qui poussa la mutante à aller voir ce qui faisait ce vacarme. Se dirigeant donc dans la ruelle étroite sur sa droite d’où provenait le bruit, l’orpheline aperçut au loin trois jeunes hommes en train de martyriser un pauvre chien. Coups de pieds, moqueries et rires se faisaient entendre de la part des trois jeunes hommes, qui continuaient de frapper à sang la pauvre bestiole. D’habitude, la brunette n’était pas du genre à sauver les chiens – surtout qu’elle les aimait pas trop -  mais la situation lui faisait mal au cœur, et prise de colère, elle se dirigea droit sur eux, sans trop réfléchir.

- Hey, bande de cons, vous ne savez vous en prendre qu’à plus faibles que vous ? hurla-t-elle de colère.


***


Il y avait toujours eu des gens stupides qui ne savaient pas s’amuser. Très vite, Adrien s’en était aperçu, et très vite aussi, le jeune homme avait eu tendance à mépriser ces personnes qui venaient en aide à la veuve et à l’orphelin. Tss, comme c’était touchant. Mais au fond, tout cela, c’était de la grosse blague. Il n’y avait que les plus forts qui survivaient : la preuve avec lui qui avait dû s’en tirer alors qu’il venait des bas-fonds de Jacksonville. Ça avait été rapide : il avait touché à la drogue, à l’alcool, et très vite, il était devenu un truand qui avait eu sa propre bande. Bien entendu, il en était devenu le chef et faisait régner avec un certain plaisir la peur qu’il inspirait aux autres. Il n’y avait rien de plus délectant, en plus de faire sentir sa toute-puissance sur des êtres plus faibles que soi.

D’une certaine manière, c’était ce qu’Adrien faisait aujourd’hui avec ses deux hommes de main. Il avait trouvé un chien errant qui vagabondait de rue en rue. Il boîtait. Le dealeur n’avait pu supporter sa mine abattue et son appel à la clémence. Ce clebs réclamait de la pitié ? Eh bien, il allait le lui en donner en l’achevant en beauté.

Il avait donc commencé sa sale besogne avec un certain plaisir. Comme prévu, le chien avait été trop faible pour réagir. Mettre la bestiole à terre avait donc été une chose facile, surtout qu’il était aidé par ses chers camarades de rue. Mais voilà, il fallait toujours que quelqu’un se mêle à leurs affaires et leur dise que ce n’était pas bien. Qu’est-ce que la fille avait dit déjà ? Ah, oui : elle leur avait demandé s’ils ne savaient pas s’attaquer qu’à plus faibles qu’eux.

Avec un regard mauvais, Adrien se détourna de la pauvre bête pour dévisager la jeune femme devant eux. Elle était maigre, mais vachement jolie, il fallait l’avouer. Si elle ne les avait pas traités de cons, il aurait presque pu être magnanime et passer l’éponge moyennant réparation, mais la brunette semblait avoir du caractère et il n’allait pas laisser les choses se passer ainsi.

- Quoi, t’es jalouse ? fit-il avec un sourire goguenard.

Le jeune homme ouvrit la bouche pour continuer sur sa lancée, mais il fut interrompu par une réplique de la jeune femme et… une sensation glacée.

Lentement – très lentement – Adrien leva les yeux vers sa tête. Il ne voyait pas bien, mais manifestement, cette gamine lui avait lancé la glace qu’elle avait en main. Elle avait même fait cela avec suffisamment d’adresse pour que sa glace vienne tomber dans ses cheveux… avant qu’elle ne retombe au sol, salissant son tee-shirt au passage.

Pendant un instant, Adrien ne réagit pas. Il fallait dire qu’on lui faisait rarement des offenses pareilles, et que bon, lancer une glace sur un inconnu ne se faisait pas tous les jours. Puis, le jeune homme releva les yeux vers l’étudiante – elle avait tout l’air d’en être une, en tout cas – et un sourire mauvais, très mauvais, apparut sur son visage.

- Toi, je vais te faire la peau, murmura-t-il, assez fort néanmoins pour que la gamine puisse l’entendre.

Inutile de dire que c’était une promesse. Et qu’elle allait bieeen souffrir avant qu’il ne la laisse enfin tranquille.

[Ecrit par Emily Stoern]


***


Pour seule réponse, celui qui semblait être le chef de la bande lui demanda si elle était jalouse. Lilou ne put s’empêcher de rire face à cette réplique idiote, et lui répondit aussitôt :

- Jalouse d'un baudet ? fit-elle d’un air moqueur, désolé, ça risque pas !

Pour clôturer la conversation face à l’impertinence de ce gars, la mutante ne put s’empêcher de lui lancer sa glace en pleine figure.

« -Quel gâchis, je voulais vraiment la manger cette glace moi ! » pensa-t-elle tristement en observant la réaction du jeune homme, qui ne semblait effectivement pas très ravi de son acte.

- Toi, je vais te faire la peau.

Oups. Bon ok, elle avait peut-être sous-évalué la situation et s’était laissée emportée ! Ils étaient quand même trois. Et elle était seule.

- Moi aussi je t’aime, t’inquiètes pas mon beau ! Allez, on se voit un autre jour !

Lilou se mit alors à courir en direction opposée à ses poursuivants, qui ne comptaient malheureusement pas la laisser partir sans se venger un minimum.  Une vingtaine de mètres plus loin, haletante, la mutante aperçut une silhouette, et sans perdre une seconde la brunette se dirigea vers elle. Quelqu’un pour l’aider ! Mais cette dernière personne ne semblait pas les avoir vu et Lilou lui fonça dedans, n’arrivant pas à l’éviter et l’emporta sur le sol avec elle. Relevant la tête, l’orpheline écarquilla les yeux de surprise. C’était le gars qui l'avait dérangé durant son entrainement personnel.

- Le crâneur donneur de leçon ?! Désolée mais euh, j'vous conseille de courir ! Il y a des gens pas beaux et pas contents qui arrivent ! Et ils sont pas sympathiques !

Et elle avait la flemme d'utiliser son pouvoir de téléportation. Non, elle devrait plutôt dire que cela l'amusait, et cela aurait été trop simple de fuir en se téléportant.





Dernière édition par Lilou Makensy le Mar 27 Déc 2016 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Jeu 8 Sep 2016 - 9:43

Habituellement, il faisait calme dans les rues. En journée, en tout cas, chacun vaquait à ses occupations sans se préoccuper réellement des gens qui les entouraient, et au maximum pouvait-on voir quelques salutations ou certains sourires pendant que deux personnes se rencontraient. Il en allait de même pour le démon, et pour être honnête, Claunech ne s’attendait pas vraiment à voir une de ses connaissances aujourd’hui. Peut-être que certains démons le chercheraient et se présenteraient à lui à l’improviste. Mais rencontrer une mutante qu’il connaissait déjà n’avait pas vraiment traversé son esprit quand il avait quitté son appartement. Il s’était certes amusé avec Lilou quand il l’avait surprise en plein entrainement pour mieux maîtriser son pouvoir, mais le démon ne comptait pas vraiment la revoir de prime abord. Il avait plutôt pensé la laisser retourner à ses problèmes et à sa vie de tous les jours sans plus interférer à l’intérieur de son existence qui semblait déjà bien mouvementée.

Aussi Claunech ne s’attendait pas à la voir foncer sur lui comme un boulet de canon. Peut-être aurait-il pu l’éviter s’il avait utilisé ses pouvoirs, mais il était naïvement parti du principe que cette jeune femme qui courait allait simplement l’éviter et se mettre sur le côté.

Ce n’était qu’après qu’il l’avait reconnue. Un instant trop tard pour qu’il l’arrête et qu’ils ne se retrouvent pas au sol. Un instant trop tard, aussi, pour qu’il lui demande ce qu’elle faisait là à courir comme une dératée.

Mais l’étudiante à l’Institut n’avait pas perdu son franc-parler. Bien au contraire, elle le reconnut à son tour en l’appelant le « donneur de leçon ». Claunech aurait presque pu s’amuser d’être rester un crâneur aux yeux de la jeune femme, mais celle-ci semblait pressée et il comprit rapidement que quelque chose n’allait pas. Pour preuve, selon Lilou, des gens mécontents la poursuivaient et le démon fronça des sourcils. Qu’est-ce qu’elle avait fait ?

Claunech eut bientôt la réponse en voyant trois truands arriver sur les lieux. Moins essoufflés que Lilou, il semblait avoir une dent contre la jeune femme, visiblement, puisque celui qui semblait être le chef darda bien vite son regard sur elle. Le démon le vit l’inspecter à son tour l’espace d’une seconde, le catégoriser négligemment comme quelqu’un qui ne le dérangerait pas pour se reconcentrer sur la jeune femme, toujours à terre à côté du démon.

- Tu ne pourras pas aller plus loin, ma mignonne, fit-il avec un regard mauvais, avant d’adresser une œillade presque furieuse à Claunech. Fous-le camp, toi ! Avant que je ne règle ton compte à toi aussi !

Qu’est-ce que Lilou avait dit déjà ? Ah oui, qu’ils étaient peu sympathiques, pas beaux et pas vraiment gentils. Un sourire naquit sur les lèvres de Claunech tandis que le truand ne s’intéressait déjà plus à lui. La jeune femme avait oublié une chose, aussi. Celle de dire qu’ils étaient stupides.

Car sous-estimer un individu, quel qu’il soit, revenait à être prétentieux.
Se croire le meilleur et tout permis, du reste, revenait à être un imbécile.

Et Claunech semblait être en face d’un truand appartenant à ses deux catégories.

- Eh bien, eh bien, tu ne sembles pas arriver à faire les choses dans la dentelle, toi non plus.

Comme Lucifer quoi. Sauf qu’avec Lucifer, ces trois types seraient déjà morts.

- Toutes tes amis sont comme ça ? lança-t-il à Lilou avec un sourire tandis qu’il se remettait debout de manière presque nonchalante.
Peut-être que la jeune femme le prendrait mal, mais Claunech s’amusait plus à provoquer l’autre gars devant lui en faisant comme s’il n’existait pas. D’ailleurs, celui-ci poussa un grognement réprobateur tandis qu’il se mettait à fixer dangereusement le démon. Si on pouvait appeler ces types-là dangereux avec les pouvoirs que le bookmaker et ses congénères possédaient.

- Tu devrais revoir ton entourage, jeune fille, je ne suis pas sûre que tes professeurs et ta famille apprécieraient de savoir que tu as un macaque et deux babouins dans tes contacts.

Avec ça, l’autre devrait rager suffisamment pour s’activer. Il laissait juste quelques secondes à Lilou pour rester dans le champ de bille ou pour bouger bien à l’abri. Genre, derrière lui, par exemple. Ou le démon ne l’épargnerait peut-être pas si elle restait statique comme un piquet entre les deux hommes qui se fixaient l’un de colère, l’autre de mépris non dissimulé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Jeu 8 Sep 2016 - 23:45

Attention, méchants pas beaux à l'horizon !

Feat Lilou & Claunech


Ses amis les brutes ne semblèrent pas ravies de voir qu’elle venait de tomber sur le professeur Liam, qui n’avait pas tardé à se relever, suivi de Lilou. La jeune femme se mordit la lèvre, se demandant comment il allait réagir. Devait-elle s’inquiéter qu’ils les balancent tous du haut d’une grue ? Bien que cela puisse être assez drôle à observer au début, la mutante n’avait pas envie de blesser de stupides humains sans raisons. Pas encore, du moins. Aussi stupides soient-ils. Enfin, il fallait quand même leur pardonner, ils ne savaient pas qu’ils avaient un crâneur donneur de leçon devant eux.

- Toutes tes amis sont comme ça ? lui demanda-t-il soudainement, la faisant sortir de ses pensées, un grand sourire sur ses lèvres.

Il lui cassait déjà les pieds, lui. Et pourquoi s’amusait-il à les énerver encore plus ! C’est bon, c’était déjà de jolis chiens enragés qu’ils avaient à côté d’eux ! Pas besoin qu'ils bavent de rage en plus.

- Ceux-là sont gentils en comparaison à certains. Par exemple, ils ne me téléportent pas sur une grue sans prévenir, eux. Répondit-elle en haussant les épaules, ignorant à son tour les voyous.

Mais il ne sembla pas l’écouter,  apparemment trop occupé à cerner les types qu’il avait en face de lui. La mutante le copia, et se retourna vers ses anciens poursuivants, toujours à côté du démon.

- Tu devrais revoir ton entourage, jeune fille, je ne suis pas sûre que tes professeurs et ta famille apprécieraient de savoir que tu as un macaque et deux babouins dans tes contacts.

Lilou hésita une seconde avant de répliquer. La jeune femme n’avait plus de famille à proprement parler. Et ses professeurs, elle n’en avait rien à cirer de leurs avis. Elle fréquentait qui elle voulait, quand elle voulait. C’était aussi un avantage d’avoir la téléportation comme pouvoir… Elle pouvait faire le mur et revenir discrètement lorsqu’elle le désirait… Bon, sauf quand sa téléportation la trahissait et l’emmenait dans la mauvaise chambre. Là, c’était plutôt l’option cris et désarroi.

- Qui sait, répondit-elle simplement d’une petite voix, tout en observant les trois zigotos se diriger vers eux, apparemment pas très contents de la remarque de son cher interlocuteur.

Mais l’intention de Lilou n’était pas de les combattre elle-même. Maintenant qu’elle avait un protecteur à ses côtés, la mutante comptait bien en profiter ! D’un pas, elle se mit derrière son professeur, et l’observa leur donner une jolie leçon.

- Je vous en prie, c’est vous qui avez cherché à les provoquer encore plus, je vous donne l’immense honneur de dresser ces animaux ! J’suis gentille, hein ? fit-elle d’un grand sourire.

Les pauvres. Ils allaient se faire massacrer. Ah non. Rectification : les trois jeunes hommes étaient déjà par terre. Woaw, c’est que son professeur qui n’était toujours pas à l’institut était un joli combattant !

- Hum, pas mal du tout ! Mais je dois juste vous rappeler un truc, la jeune fille elle a un nom : Lilou Makensy ! Et… merci pour l’aide, aussi. Vous désirez un café ou autre boisson en guise de remerciements ?

Si seulement Lilou savait qu’elle parlait à un démon… Elle lui aurait proposé de s’étouffer avec son propre sang.
.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Ven 9 Sep 2016 - 21:01

Oh. Lilou semblait toujours avoir mal pris leur petit tour sur la grue. Pourtant, il n’avait jamais eu l’intention de provoquer sa mort, mais il pouvait toujours comprendre qu’elle prenait mal les choses. Ce n’était en tout cas pas ce qu’on attendait quand on rencontrait un « futur professeur de l’Institut ». Sauf qu’il n’était pas un enseignant. Il était un démon. Mais ça, la jeune fille ne le savait pas encore.

Et les trois truands non plus.

Ceux-ci avaient d’ailleurs mal pris sa remarque, visiblement. Stupides, fonceurs, et orgueilleux, qui plus est. Il était peut-être temps de les remettre à leur place. D’ailleurs, Lilou eut la bonne idée de se mettre derrière lui, tandis qu’elle lui laissait « l’infime honneur » de dresser ces animaux. A ses paroles, Claunech laissa échapper un ricanement.

- Je ne perds pas mon temps avec de la vermine, tu sais.

Mais bref. Il avait trois vers de terre à écraser. Il n’allait pas les tuer, par contre. Ils n’en valaient pas la peine. En revanche, Claunech allait bien vexer leur fierté masculine.

Et de fait, il ne leur laissa aucune chance. Jouant principalement entre sa téléportation et son aérokinésie, il offrit plus à Lilou un spectacle qui se jouait à sens unique. D’un certain côté, ils étaient lourds, lents, et étaient loin d’être des combattants hors pairs, comme pouvaient l’être certains humains, ou même certains démons. Face à Bélial, par exemple, ils auraient plus été… de la grosse daube, en fait. Ce qu’ils étaient déjà….

Ce fut lorsque Claunech mit les deux premiers hommes à terre qu’il s’intéressa plus au chef de la bande. Celui-ci avait rapidement compris qu’ils ne faisaient pas vraiment le poids, mais cela ne l’empêchait pas pour autant d’être têtu. Il semblait notamment avoir une dent contre la demoiselle, car il avait pris soin de contourner le démon pour essayer de régler le compte de Lilou. D’ailleurs, il était en train de lui formuler toute sorte de menaces d’une voix remplie de rage. Bon, il fallait dire qu’elle l’avait menée dans un petit guêpier, là. Et que Claunech devait avoir détruit sa journée. Mais  ce n’était pas son problème, et le démon se matérialisa juste au moment où l’abruti levait son poing pour l’abattre sur la jeune fille.

Avec un sourire mauvais, Claunech interrompit son geste en faisant pression avec son aérokinésie et lui souffla deux mots, presque dans un murmure.

- Tu gênes.

Et ledit abruti s’envola presque en vol plané pour heurter avec un certain fracas toute sorte de poubelles qui trainaient au bout de la rue. La chute n’avait certainement pas dû être agréable et il devait même être assommé, mais au moins, il était là où il devait être. Au milieu des déchets.

D’une oreille distraite, Claunech écouta Lilou le complimenter avant de lui rappeler comment elle s’appelait. Le démon fronça par contre un instant des sourcils lorsqu’elle lui révéla son nom de famille. Makensy… Il n’avait pas déjà entendu ce nom quelque part ? Il y avait déjà un bon nombre d’années, mais sa mémoire lui faisait rarement défaut quand même à ce niveau-là.

Cherchant quel souvenir ce mot pouvait réveiller en lui, le démon se dirigea d’un pas nonchalant vers l’abruti qui avait cru pouvoir le terrasser. Il le dévisagea une seconde avant de répondre à Lilou qui devait le suivre un peu à l’arrière. Boire un café n’avait certainement pas été dans ses projets du jour, mais ma foi, il pouvait bien se permettre un petit imprévu dans sa journée.

- Pourquoi pas ? finit-il par répondre. Mais c’est lui qui va payer, dans ce cas. Il nous doit bien ça pour tous les désagréments qu’il nous a causés, tu ne penses pas ?

Un sourire sur les lèvres, Claunech s’empara du portefeuille que le truand portait sur lui. Comme il s’en doutait, il avait bien de l’argent sur lui. Sans doute de l’argent sale, récupéré sur des gens plus faibles que lui.

- Au fait, fit-il en se relevant et en se retournant vers la jeune fille avec un regard sincèrement intrigué. Comment tu t’es retrouvée dans une telle situation ?

Parce que même si Jacksonville n’était pas une ville idéale, on ne rencontrait pas non plus des truands à tous les coins de rue.

- Tu lui as balancé quelque chose sur lui pour qu’il t’en veuille autant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Ven 23 Sep 2016 - 23:16

Attention, méchants pas beaux à l'horizon !

Feat Lilou & Claunech


Liam accepta sa proposition d’aller boire un verre à un café ou autre endroit qu’ils trouveraient en premier lieu, mais à condition que ce soit le chef de leurs (ex) poursuivants. Il argumenta sa phrase en disant qu’il leur devait bien ça pour tous les dégâts causés. Avec un petit sourire narquois, Lilou accepta la proposition en hochant de la tête.

- On peut même le surnommer « petit chien chien », je trouve que ça lui va bien. Même s’il aboie assez fort.

Ces mots prononcés, son interlocuteur s’empara du portefeuille de sa pauvre victime sans défense, et ils les laissèrent la pour se diriger vers la grand-rue plus animée que ces petites ruelles…

- Au fait, comment tu t’es retrouvée dans une telle situation ? Tu lui as balancé quelque chose sur lui pour qu’il t’en veuille autant ?

Lui répondre qu’elle avait tendance à s’attirer facilement des ennuis et aller dans des endroits peu fréquentables pour une jeune femme de vingt-deux ans était assez difficile à avouer…

- Je me promenais au hasard dans la ville, et j’les ai vus martyriser un pauvre chien – qui doit s’être enfuit depuis le temps – et du coup, j’ai foncé sans réfléchir vers eux. Ils n’étaient pas contents, et j’ai donc balancé ma bonne glace sur cet idiot. Quel gâchis, au passage. Puis… J’ai couru, et ils m’ont suivi… Et vous connaissez la suite.

Lilou haussa les épaules, puis reprit la parole aussitôt, apercevant leur but ultime du moment : s’asseoir et boire un coup dans ce magnifique café qui les incitait à venir à eux.

- Je pense que nous avons trouvé notre cible.

Ils s’installèrent donc, et commandèrent chacun à leur tour ce qu’ils désiraient. Pour sa part, Lilou ne se fit pas prier vu que c’était leur victime qui payait, et demanda deux crêpes, une dame blanche et un coca, sous les yeux ébahis du serveur.

- Alors, reprit-elle, vous venez faire quoi dans ce coin de la ville ? Et vous avez été embauché finalement à l’institut ? Je ne vous y ai pas encore vu…



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Dim 2 Oct 2016 - 21:58

Attention, méchants pas beaux à l'horizon


Lilou renchérit face à ses paroles, en rajoutant même qu’ils pourraient surnommer le « petit chien chien » à l’occasion. C’aurait été possible. En soi, le jeune homme devant eux n’avait pas vraiment la possibilité de protester, mais chance pour lui, Claunech n’avait pas envie de passer son temps avec de la vermine. Même si c’était pour lui faire sentir qu’il n’était rien et qu’il avait choisi la mauvaise personne à poursuivre, aujourd’hui.

Alors qu’ils s’engageaient dans d’autres ruelles, Lilou lui expliqua ce qu’elle faisait ici. Apparemment, le groupe qui l’avait poursuivie martyrisait un pauvre chien et elle l’avait prise en pitié… C’était louable que d’être intervenue, mais la jeune fille n’avait pas vraiment réfléchi aux conséquences. Encore que l’étudiante à l’Institut aurait pu utiliser sa téléportation pour s’enfuir sans problème. Mais visiblement, ou elle n’en avait pas eu envie, ou elle avait préféré ne prendre aucun risque. Les deux cas étaient possibles.

- Tu as balancé ta glace sur cet idiot ? répéta Claunech, amusé en s’imaginant la scène. Tu n’as vraiment pas eu froid aux yeux. Mais pourquoi n’avoir pas utilisé ton pouvoir ? Même si tu n’allais pas loin, tu aurais pu les narguer sans leur laisser aucune chance de te rattraper.

Le démon la laissa ensuite choisir leur cible du moment, un bar-restaurant qui avait l’air plus ou moins de bonne qualité. Elle ne se fit pas prier, d’ailleurs, demandant au serveur deux crêpes et même une dame blanche. C’est que la demoiselle avait faim, et elle semblait n’avoir aucune vergogne à voler le compte d’un autre. Bien, il n’aurait ainsi pas à balayer ses éventuels remords durant leur discussion.

Quoi qu’il en soit, Claunech choisit pour sa part un café et une autre crêpe à la carte tandis que Lilou lui posait déjà des questions. Ce qu’il venait faire en ville ? Rien de bien important, sans doute : il avait juste bouclé quelques paris avant de sortir de chez lui. A partir de là, Lilou avait rapidement surgi de nulle part, et le bookmaker n’avait pas vraiment établi la suite de ce qu’il allait faire. Quant à l’autre question… Il était peut-être un peu de temps de faire tomber le masque, non ?

– Disons que je ne faisais rien de spécial jusqu’à ce que tu arrives. Considère que je faisais un tour de la ville et que je serais peut-être allé à l’un ou l’autre endroit si je ne t’avais pas croisée.

Genre, en Enfer, tout ça, tout ça. Mais Lilou n’aurait peut-être pas été ravie, si elle apprenait ça, et en fin de compte, elle lui avait peut-être épargné de voir des imbéciles qui en avaient pour son argent.

– Je comptais aller dans un lieu bien au chaud, conclut-il, je suis sûr que tu l’aurais adoré.

Ou pas.

- Sinon, poursuivit le démon, mes plans ont changé, je ne vais pas venir à l’Institut. Je suis un peu trop occupé pour ça et mon… activité de chasseur de démon est assez bien remplie aussi.

En fait, Claunech enchainait mensonge sur mensonge avec la jeune fille. Mais bon, c’était drôle. Après, celui-ci ne durerait pasnon plus, il allait vite la faire déchanter d’une manière ou d’une autre.

- D’ailleurs, reprit-il d’un ton plus sérieux, ton nom, c’est bien Makensy ? Tu n’aurais pas de la famille par ici ?

Son nom lui disait quelque chose, il fallait juste qu’il retrouve ce qui lui échappait. 

feat Claunech & Lilou


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Sam 22 Oct 2016 - 23:59

Attention, méchants pas beaux à l'horizon !

Feat Lilou & Claunech


Liam opta pour sa part pour une crêpe et un café. Quant à sa question de savoir ce qu’il faisait par ici, son interlocuteur lui répondit bien vite à sa question.

– Disons que je ne faisais rien de spécial jusqu’à ce que tu arrives. Considère que je faisais un tour de la ville et que je serais peut-être allé à l’un ou l’autre endroit si je ne t’avais pas croisée. Je comptais aller dans un lieu bien au chaud, conclut-il, je suis sûr que tu l’aurais adoré.

Oh ? Un endroit chaud ? La jeune femme ne demandait pas mieux que d’aller bronzer quelque part suite à tous les ennuis qu’elle avait pu avoir ces derniers temps. Cela lui ferait du bien de prendre un peu de repos…

- Sinon, poursuivit le démon, mes plans ont changé, je ne vais pas venir à l’Institut. Je suis un peu trop occupé pour ça et mon… activité de chasseur de démon est assez bien remplie aussi. [/color]

Chasseur de… démons ? Il déconnait ou il était sérieux, là ? Quant au fait qu’il ne vienne pas à l’institut, cela était dommage. Il aurait pu être un professeur original vu ses méthodes loufoques d’enseignement. Mais cela aurait au moins donné un peu d’animation…

- Vous êtes chasseurs de démons ? Genre, pour de vrai ? Vous les tuez comment ? lui demanda-t-elle, curieuse de savoir comment il faisait, même si elle connaissait déjà les moyens de tuer un démon.

Mais sa curiosité était attisée suite à ces dernières paroles. Après tout, son but final était de pouvoir tuer des démons… Dans un futur encore lointain, vu sa puissance.

- D’ailleurs, reprit-il d’un ton plus sérieux, ton nom, c’est bien Makensy ? Tu n’aurais pas de la famille par ici ?

Famille. Mot interdit. Biiiip, erreur, veuillez reposer votre question. Lilou se mordit vaguement la lèvre inférieure, hésitant à ignorer la question. Que venait faire sa famille là-dedans ?

- Mes parents… sont morts… murmura-t-elle tout en mangeant une grande bouchée de sa dame blanche qui venait d’être servie afin de se geler la bouche et penser à autre chose quelques secondes. Tués par des démons. Mais… quel rapport avec la conversation ?

Lilou détestait devoir parler de sa famille, alors il avait intérêt à passer à un autre sujet s’il n’avait rien à lui dire d’intéressant.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Dim 23 Oct 2016 - 15:44

Attention, méchants pas beaux à l'horizon


 Lilou était du genre curieuse, Claunech l’avait rapidement compris. En tout cas, elle semblait depuis leur première rencontre poser beaucoup de questions, et de fait, elle entra dans son jeu quand elle crut réellement  qu’il était bien un chasseur de démon. Il la ferait juste désenchanter plus rapidement, cette fois, en lui disant assez vite la vérité. Mais cella restait un peu amusant de voir une jeune fille si naïve, malgré son grand caractère.

Quoi qu’il en soit, il la laissa l’interroger avant de répondre à son tour.

- On ne vous apprend pas la manière de les tuer à l’Institut ? Ca resterait dur pour pas mal d’entre vous, mais je pensais que vos professeurs auraient quelques connaissances à ce sujet… Et qu’ils vous en feraient part.

En tout cas, le directeur devait au moins savoir un minimum d’informations sur son espèce. Encore que, les connaissances ne faisaient pas tout. Déjà pour neutraliser un démon, il fallait une bonne adresse et de grosses compétences. Alors les tuer…

- Je les tue à ma manière, éluda-t-il, avec un mince sourire sur les lèvres. Surtout la vermine. Tu sais, ces imbéciles qui n’arrivent à rien foutre qu’à minauder pour de l’argent, ou qui ne réussissent car faire chier Lucifer au bout du compte.

Ceci dit, entre la vermine humaine et la vermine démoniaque, c’était la première qu’il massacrait le plus, souvent par l’arme du désespoir. C’était l’une des meilleures pour enfoncer les gens. D’autant que parfois, ils finissaient le sale boulot tout seul, en s’envoyant en Enfer par leurs propres moyens.

Sa réponse donnée, Claunech observa ensuite Lilou se mordre les lèvres suite à l’énonciation de sa famille. Tout en avalant une gorgée de son café, il la vit se morde les lèvres tandis qu’elle hésitait à lui répondre. Une réaction assez intéressante : c’était la première fois qu’il voyait la jeune femme plus décontenancée par ses propos.

Ce ne fut qu’au bout d’un léger silence qu’elle lâcha sans doute une de ses blessures secrètes. Ses parents étaient décédés. Rien qui ne chagrine tant que ça Claunech, mais son nom avait quand même attisé sa curiosité. D’autant que selon la mutante, ils avaient été tués par des démons… Quelque chose qui lui semblait loufoque, dans tout ce qu’elle disait.

- Alan et Lilia Makensy étaient des connaissances à moi… lâcha-t-il face à sa dernière question. C’est pour cela que je m’interrogeais. Ils s’appelaient comme ça ? demanda-t-il en déposant sa tasse de café sur sa table. Ou il s’agit d’autres personnes qui n’ont pas de liens avec ta famille ?

Quant à être tué par des démons… C’était bien trop hâtif pour le dire, ils avaient besoin de la réponse de Lilou pour pouvoir se prononcer. La seule chose dont il était sûr, c’était que ses deux anciens amis n’avaient pas été tués par des congénères de sa race. Plus par des sorciers, vu ce qu’on lui avait dit, et ce dont il avait finalement été voir.

- Ces deux amis vivaient bien, si on peut dire. Jusqu’à ce qu’ils se fassent avoir par des sorciers rancuniers envers eux et notre race. Ils les ont massacrés, visiblement, et n’ont pas vraiment pu faire face. Je n’ai pas compris pourquoi ils ne s’étaient pas téléportés en Enfer, pour se protéger de leurs attaques… Après, peut-être avaient-ils quelque chose à protéger, qu’ils ne voulaient pas abandonner ? Je n’ai jamais trouvé leur enfant, qu’ils m’avaient pourtant présenté…

Claunech la regarda, guettant une éventuelle réaction de la part de la jeune fille. Avec tout ce qu’il avait, peut-être comprendrait-elle que l’un des parents – et lui-même – étaient un démon. Après… Le tout était de voir si c’était bien ses géniteurs, et si surtout, il ne l’avait pas trop bousculée avec ses révélations…

[J'ai mis Alan pour le nom du père, mais j'édite dès que tu dis quoi pour son nom ^^]

feat Claunech & Lilou


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Mer 26 Oct 2016 - 21:40

Attention, méchants pas beaux à l'horizon !

Feat Lilou & Claunech


Sur le sujet de chasseurs de démons, Liam lui répondit du tact au tact qu’il tuait juste les démons les plus faibles, de la vermine comme il les appelait, et que les moyens de les tuer, ils avaient sûrement dû voir ça en cours. Lilou ne releva pas les détails, et posa ensuite sa question sur ses parents, en se demandant réellement ce que venait faire ce sujet de conversation ici. Un moment de silence s’installa suite à ses révélations sur sa famille, tout en mangeant des morceaux de ses crêpes, sa glace étant déjà morte dans son estomac.

- Alan et Lilia Makensy étaient des connaissances à moi… C’est pour cela que je m’interrogeais. Ils s’appelaient comme ça ? demanda-t-il en déposant sa tasse de café sur sa table. Ou il s’agit d’autres personnes qui n’ont pas de liens avec ta famille ?


Lilou ne réussit pas à dire quoi que ce soit. Entendre le nom de ses parents, cela lui faisait encore assez mal. La jeune femme aurait tellement voulu les connaître. Et voilà qu’un type qu’elle n’avait rencontré que quelques fois venait et parlait d’eux comme s’il avait été un de leurs bons amis. Tout ce qu’elle réussit à faire était d’écouter la suite. Parce qu’il ne pouvait pas rester là sans rajouter des détails en plus, préciser là où il voulait en venir.

- Ces deux amis vivaient bien, si on peut dire. Jusqu’à ce qu’ils se fassent avoir par des sorciers rancuniers envers eux et notre race. Ils les ont massacrés, visiblement, et n’ont pas vraiment pu faire face. Je n’ai pas compris pourquoi ils ne s’étaient pas téléportés en Enfer, pour se protéger de leurs attaques… Après, peut-être avaient-ils quelque chose à protéger, qu’ils ne voulaient pas abandonner ? Je n’ai jamais trouvé leur enfant, qu’ils m’avaient pourtant présenté…

Il mentait. C’était des démons qui avaient tués ses parents. Pas des sorciers. Et la suite de sa phrase… Signifiait que ses parents étaient des démons ? « Notre race » signifiait que son interlocuteur en était un également ? Sa grand-m ère lui avait donc menti ? Ce n’était pas possible. Toutes ces années passées auprès d’elle dans le mensonge ?

- Mensonge… Vous… Mentez… Mes parents… Démons ? C’est… Des démons qui ont tués… mes parents… Pas des sorciers…

Des décharges électriques sortaient de ses mains, sous la confusion totale qui régnait dans son esprit, Lilou était en train de perdre le contrôle de ses pouvoirs.

-  C’est ma grand-mère… Elle me l’a dit… Vous mentez… VOUS MENTEZ MERDE !

Il avait réussi à vraiment l’énerver. Et son pouvoir était hors de son contrôle avec toutes ses émotions complètement bouleversées.

- Dites-moi que vous mentez, je n’hésiterais pas à vous électrocuter, fit-elle d’une voix éteinte et froide, s’en foutant royalement qu’il puisse être un démon.

Il l’avait énervée en lui mentant ainsi. La jeune femme avait besoin de preuves. Et sa menace n'était pas vraiment vraie, si la jeune femme continuait à perdre le contrôle de son pouvoir, elle risquait de s'électrocuter elle-même en plus des autres personnes à proximité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Sam 5 Nov 2016 - 22:26

[quote="Liam \"Claunech" Taylor"]

Attention, méchants pas beaux à l'horizon




Claunech ne se formalisa pas vraiment que sa première question soit sans réponse. Si Lilou connaissait bien les deux démons qu’il avait connu par le passé, alors la jeune fille devait être littéralement sciée qu’un inconnu comme lui les connaisse. Il ne chercha cependant pas non plus à savoir les états d’âme de la mutante, et poursuivit son récit tout en continuant à siroter son café. Et autant le silence dura de longues secondes après qu’il ait fini d’ouvrir la bouche, autant Lilou fut semblable à une bombe proche de l’explosion.

Explosion qui se manifesta d’abord par des balbutiements avant de prendre plus d’ampleur, sous l’effet de sa colère, de ses doutes et peut-être de sa peur.

- Mensonge… Vous… Mentez… Mes parents… Démons ? C’est… Des démons qui ont tués… mes parents… Pas des sorciers…

Sans répondre, Claunech déposa sa tasse tandis qu’il dévisageait la jeune femme. Il avait visiblement tapé juste. Une fille d’un démon et d’une humaine… Il ne l’aurait quand même pas cru quand il l’avait croisée la première fois. Même quand il avait entendu son nom, d’ailleurs, le bookmaker n’avait pas directement fait le lien et n’avait émis qu’une hypothèse. Comme quoi, le monde pouvait offrir bien des surprises, mais il n’était pas sûr que Lilou apprécie ce qu’il lui avait révélé.

Comme pour confirmer ses dires, la jeune femme reprit la parole d’une voix blanche tandis que se manifestaient quelques éclairs au bout de ses mains. A leur vue, Claunech fronça des sourcils mais il n’eut pas le temps de faire un geste que la demoiselle se mit à lui hurler dessus. Ramenant son regard sur la mutante, le bras droit de Lucifer retint un léger ricanement quand elle le traita de menteur et qu’elle chercha à ne pas regarder la réalité en face.

Lui, mentir ? Les démons mentaient moins que les humains ne pouvaient le croire, et si la vérité faisait mal à sa protégée d’un jour, ce n’était pas son problème.

Qu’elle le menace ouvertement, par contre, ne faisait pas partie des choses qu’il lui permettrait de faire. Aussi, quand elle lui désigna le fait de l’électrocuter, Claunech lui décocha un regard univoque et presque ironique. Elle pourrait jouer avec lui si elle le voulait, mais alors elle perdrait sans qu’elle n’ait le temps de bouger d’un doigt.

Et pour preuve, Claunech disparut devant elle pour réapparaître juste derrière son dos. L’empêchant de réagir au quart de tour grâce à sa chronokinésie, il lui saisit l’un de ses poignets avant de lui faire une clé de bras et de la forcer à se mettre sur ses jambes.

- M’électrocuter ? lui demanda-t-il en se penchant vers elle jusqu’à murmurer dans son oreille. Le temps que tu me touches, je t’aurais déjà mis dans la poussière, Lilou. Sache discerner un peu quels ennemis tu peux mettre à terre avant de les menacer sans prévenir. Ca t’évitera des ennuis. Beaucoup d’ennuis.

Quant à ses éclairs qui sortaient de ses mains… Pour l’heure, ils ne l’atteignaient pas, et le démon avait justement mis la mutante dans une situation inconfortable pour que la douleur l’oblige à cesser l’activation de ses pouvoirs. Peut-être même que cela l’obligerait à reprendre ses esprits, et Claunech ne la libéra que quand il fut sûr que la mutante n’allait pas lui péter un câble en lui hurlant dessus.

- Du reste, si tu ne veux pas voir la réalité en face, ce n’est pas mon problème. Mais il n’en reste pas moins que si ton père et ta mère étaient bien ceux dont je t’ai parlé… Alors il y a tout à croire que c’est moi qui ait raison, et pas tout ce que ta grand-mère t’a raconté.

La raison de son mensonge était cependant un mystère et Claunech eut la bonne idée de ne pas lui faire remarquer qu’elle était du coup une demi-démone. Il imaginait déjà sa tête horrifiée. Après, à dire que Lilou entrerait un jour dans le monde des démons… Cela restait à voir. Claunech n’allait pas la forcer à quoi que ce soit, mais si la mutante décidait de faire le pas, alors il poursuivrait so évolution avec un certain intérêt…


feat Claunech & Lilou


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Sam 12 Nov 2016 - 23:18

Attention, méchants pas beaux à l'horizon !

Feat Lilou & Claunech


Suite à ses paroles comme quoi il mentait, Liam semblait plutôt calme face à ses dires. Ou plutôt, celui-ci parut calme avant ses menaces prononcées quelques secondes plus tôt. Il disparut d’un seul coup, réapparaissant aussitôt derrière elle en l’immobilisant avec un clé de bras. La mutante ne l’avait même pas vu se téléporter…

- M’électrocuter ? lui demanda-t-il en se penchant vers elle jusqu’à murmurer dans son oreille. Le temps que tu me touches, je t’aurais déjà mis dans la poussière, Lilou. Sache discerner un peu quels ennemis tu peux mettre à terre avant de les menacer sans prévenir. Ca t’évitera des ennuis. Beaucoup d’ennuis.

La douleur dans son bras et le fait de s’être fait battre ainsi sans avoir pu répliquer un minimum vexèrent assez Lilou, qui émit un petit grognement pour montrer son indignation. Après, il n’avait qu’à comprendre son point de vue, il lui annonçait quand même de but en blanc que son père était un démon, créature contre laquelle elle avait voulu se battre toute sa vie en les croyant responsable de la mort de ses parents. Mais les regards des gens du café commencèrent à se tourner vers eux, se posant des questions sur leur bagarre. Levant les yeux au ciel, la brunette murmura qu’elle s’était calmée et qu’il pouvait la lâcher, surtout avant que les humains ne fassent des actions idiotes en venant s’interposer.

- Du reste, si tu ne veux pas voir la réalité en face, ce n’est pas mon problème. Mais il n’en reste pas moins que si ton père et ta mère étaient bien ceux dont je t’ai parlé… Alors il y a tout à croire que c’est moi qui ait raison, et pas tout ce que ta grand-mère t’a raconté.

Un serveur choisit ce moment pour venir à leur rencontre, histoire de s’assurer que tout allait bien.

- Oui oui, euh, désolée… On s’entrainait pour un spectacle que nous faisons ensemble… Désolée pour les désagréments, on se tiendra sages à présent…

Le serveur parut croire son mensonge inventé de toutes pièces, ce qui ne fit qu’agacer encore plus la mutante. Certaines personnes étaient vraiment stupides…

- Qu’est-ce qui me prouve que ce que vous me dites est vrai ? fit-elle en se rasseyant, toujours en train d’assimiler les paroles du démon.

Lilou se doutait qu’un démon ne s’ennuierait pas à mentir et inventer un truc pareil face à un simple mutant sans doute sans importance à ses yeux, mais la mutante avait besoin d’un minimum de preuves.

- Et cela implique-t-il quelque chose… pour moi ? Vous savez qui les a tués ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Ven 18 Nov 2016 - 20:47

Attention, méchants pas beaux à l'horizon




L’un des avantages de Lilou était qu’elle comprenait rapidement. C’était tant mieux pour elle dans un sens. Claunech n’aurait pas forcément aimé devoir se répéter, ou même avoir affaire à une miss « je sais tout » qui agissait comme une peste. Bon, dans ce cas-là, il aurait peut-être été plus explicite pour la calmer une bonne fois pour toute, mais il était vrai qu’ils étaient aussi dans un café… Et donc dans un lieu public. Claunech avait réagi vite – il s’était même téléporté sans que personne aux alentours n’ait vraiment capté son geste – et désormais, sa manière de tenir la jeune femme posait un peu question. Un serveur s’approcha même pour les questionner du regard, mais Lilou fut la plus rapide pour trouver un prétexte. Un spectacle. Il y avait mieux comme excuse, mais le démon ne chipota pas. L’humain non plus d’ailleurs, et il se détourna dès lors que le bookmaker lâcha la mutante pour revenir d’une démarche tranquille jusque sa place.

La jeune étudiante qu’il avait en face de lui était donc mi démone,  au fond d’elle-même. Ce n’était pas sûr qu’elle en soit ravie, vu ce qu’il avait pu comprendre sur sa « réserve » envers son espèce. Après, avoir vécu dans un tissu de mensonges ne devait pas l’aider à accepter sa situation… Si elle la comprenait pleinement toutefois.

Malgré tout, Lilou semblait douter ou être encline à le croire, puisqu’elle lui demanda une preuve de ce qu’il lui rapportait. A sa question, Claunech fronça des sourcils tout en reprenant sa tasse de café. Qu’est-ce qu’il en savait lui ? Ce n’était pas comme s’il était un spécialiste de sa vie, ni celle de ses parents décédés…

Ceci dit, il pouvait bien y avoir un élément, si ses souvenirs ne lui faisaient pas défaut.

- Quand j’étais passé chez eux, ils avaient voulu me montrer un cadeau pour leur fille. Un collier spécialement à son nom, avec un souvenir d’eux à l’intérieur. Il était doré, il me semble… Mais ce n’est pas comme si ça avait été ma principale préoccupation en venant chez eux.

Laissant Lilou réagir si elle le voulait, il la vit ensuite lui poser une autre question, peut-être pertinente d’ailleurs.

- Et cela implique-t-il quelque chose… pour moi ? Vous savez qui les a tués ?

Hum. Dans un sens, bien sûr qu’elle était impliquée, puisqu’il y avait une partie d’elle qui n’était pas humaine et qui ferait bien surface à un moment ou un autre. Elle devrait tôt ou tard faire un choix pour son avenir, mais la jeune femme devait plutôt sous-entendre dans sa question des représailles des sorciers qui avaient assassinés ses parents.

- Je ne les connais pas, et si je les ai croisés, alors je n’ai jamais su qu’ils avaient tué tes parents. Mais je doute que leur enfant les intéresse, après tout ce temps. Sauf s’ils sont particulièrement rancuniers ou qu’ils ont cœur de finir totalement ce qu’ils ont commencé. Donc, à moins que tu ne les cherches, je ne crois pas que ça implique grand-chose à ce niveau-là.

C’était la première chose. Pour la seconde…

- Sinon, le fait d’avoir eu un père démon et une mère humaine a une petite importance quand même. Tu as une partie démone en toi. Si elle était mutante, ce qu’il y a lieu de croire, tu en es une aussi. Mais si elle était une simple humaine, alors tu pourrais éventuellement entrer dans le monde démoniaque un jour ou l’autre…

Il ne lui proposait rien, bien sûr. Mais il l’informait quand même. Juste pour qu’elle sache et qu’elle ne soit pas… subitement prise au dépourvu.

Spoiler:
 


feat Claunech & Lilou


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou] Mar 27 Déc 2016 - 19:29

Attention, méchants pas beaux à l'horizon !

Feat Lilou & Claunech




Le démon ne tarda pas à lui répondre, satisfaisant un minimum sa curiosité.

- Je ne les connais pas, et si je les ai croisés, alors je n’ai jamais su qu’ils avaient tué tes parents. Mais je doute que leur enfant les intéresse, après tout ce temps. Sauf s’ils sont particulièrement rancuniers ou qu’ils ont cœur de finir totalement ce qu’ils ont commencé. Donc, à moins que tu ne les cherches, je ne crois pas que ça implique grand-chose à ce niveau-là.

Sa question était aussi pour savoir si son côté mi-démon, mi-humain impliquait quelque chose. Mais la jeune fille n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche afin de poser d’autres questions que Liam reprit aussitôt :

- Sinon, le fait d’avoir eu un père démon et une mère humaine a une petite importance quand même. Tu as une partie démone en toi. Si elle était mutante, ce qu’il y a lieu de croire, tu en es une aussi. Mais si elle était une simple humaine, alors tu pourrais éventuellement entrer dans le monde démoniaque un jour ou l’autre…

- Beurk, ne put-elle s’empêcher de répondre, dégoûtée par cette idée.

Cependant, dire autre chose était assez compliqué. Son cerveau assimilait toujours les informations que venaient de lui transmettre le monstre.

- Je… Vais vous laisser cette fois… J’électrocuterais personne, promis… Et euh… Salut ?

Sans vraiment prévenir, Lilou s’était concentrée afin de se téléporter loin. Trèèès loin. La nuit allait être longue pour elle, il lui fallait encaisser toutes ces informations.

[Je me suis permise de clôturer vu mes absences.]




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou]

Revenir en haut Aller en bas

[Fini] Attention, méchants pas beaux à l'horizon ! [Claunech & Lilou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nous sommes noirs et très beaux » Eloge de Anténor Firmin
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67
» de beaux tracteurs
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-