♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Les victimes ont toujours tort. ~ Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lydia Hogan
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 128
POINTS : 1646
AGE : 21
CELEBRITE : Diana Curmei
DATE DE NAISSANCE : 24/05/1996
ARRIVE LE : 01/08/2016

MessageSujet: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Mer 3 Aoû 2016 - 14:09

Les victimes ont toujours tort.- Enfin, peut-être pas, mais toi si. -

Alec Hanson

Lydia Hogan


Comment décrire ce que je pouvais ressentir en me baladant de nouveau dans cette ville ? Un peu de rage, à l'idée d'y avoir été arrachée. Et un brin de fierté, puisque je suis parvenue à y retourner. D'une démarche assurée, plus confiante que je ne l'avais été auparavant, j'arpentais les chemins de ce parc, avec un soupçon de nostalgie, quand bien même il ne m'avait pas tant manquer que cela.
A dire vrai, je percevais bien plus d'émotions négatives que de positives. En effet, il y avait, dans mon esprit, une liste si longue de point que je voulais corriger. A commencer par ce que j'avais été. Bien sûr, en aucun cas je n'évoquais ici la période où mes pouvoirs se sont mis à ressortir, et où j'ai enfin pu goûter à l'extase d'un peu de sadisme. La cruauté était quelque chose à laquelle je m'étais habituée, et qui me plaisait, mais je savais encore me tempérer, ou plutôt écouter le rythme de mes pulsions les plus mauvaises. Aujourd'hui, j'étais de bonne humeur, et j'étais décidée à faire une bonne action. En effet, si avoir été une victime toute ma vie ne m'avait à ce jour qu'apporter de la honte dans ce souvenir, j'avais l'envie de secouer, de bousculer l'individu de mon choix qui montrerait certains des mes anciens traits. Oui, je pouvais me montrer gentille. A ma façon, bien entendu. Ne suis-je pas tout de même adorable ? Et après cela, on ose me séquestrer car je deviens un monstre. Ridicule choses qui ont osé, et ne peuvent à présent plus le regretter. Je ne cherchais pas leur rédemption, de toute évidence, le mal était fait. Un pardon, une larme, qu'est ce que tout cela allait changer ? Aurais-je pu grâce à cela effacer de ma mémoire leur visage plein de pitié, de honte, de tristesse à mon égard ? Non, rien n'aurais changé. Et la haine que je nourrissais envers ces personnages avaient été assouvi par mes propres moyens.
Que pouvais-je voir au loin ? Un garçon, le nez dans son bouquin avançant sans trop faire attention. Un vrai petit intello. J'avais été de ce genre là, le nez dans les livres, le cul sur une chaise que ce soit celle de la bibliothèque ou d'une salle de cours, devant toujours un nouveau bouquin que je dévorais. Mais finalement, c'est bien la pratique qui m'eut le plus apporté. Et revoir ces années perdues derrière moi m'irritait. Aussi, lorsqu'il passa à côté de moi, je ne put que feindre un accident, trop violent pour être plausible.


Les deux personnages se rapprochaient, de son pas confiant, Lydia marchait tout droit, sans l'envie de s'écarter de son chemin. Au contraire, c'était bien aux autres de se pousser pour elle, pour une fois. Mais certains ne faisaient pas assez attention à la route pour voir cette sorcière avancer. Aussi, son agacement quotidien s’abattit, tout de même délicatement avouons-le, sur un jeune homme avide de lecture, dont leur épaule se choquèrent. Bien sûr, l'étudiante y avait mis plus de force que pour un simple accident, par pure envie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3755
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Jeu 4 Aoû 2016 - 8:17

Les victimes ont toujours tort


La psychologie et la sociologie avaient quelque chose de concret comparé à tout le reste. Comparé aux réactions étranges des gens que je ne comprenais parfois pas.
Je ne savais pas si je commençais à m'habituer à être à l'institut mais j'en doutais. Mais je savais que j'allais sûrement devoir y rester.
Je serrais un peu le livre que je tenais. Je marchais en même temps. Je savais que cela signifiait que je devais regarder autour de moi pour éviter de taper dans quelqu'un parce que cela pouvait être une source d’embêtement pour moi.

Du coup, même si je marchais, je faisais attention à ce qu'il y avait autour de moi tout en lisant. Ce n'était pas si dur.
J’avançais.
Je voyais que je passais à côté d'une personne et l'ignorait. Je n'allais pas rentrer dedans après tout.
Pourtant, nos épaules se rencontrèrent et sous ma surprise je perdis le livre dans mes mains et manquais de perdre l'équilibre.
Je savais que ce n'était pas possible que le choc ait été si fort involontairement. Mais en ce cas je ne comprenais pas pour quelle raison cette fille m'avait bousculé.
Je me retournais vers elle

- On aurait pu s'éviter. Mais tu m'as bousculé. Pourquoi ?

Je me penchais en même temps pour ramasser mon livre. J'allais devoir retrouver la page où j’étais


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Hogan
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 128
POINTS : 1646
AGE : 21
CELEBRITE : Diana Curmei
DATE DE NAISSANCE : 24/05/1996
ARRIVE LE : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Jeu 4 Aoû 2016 - 22:32

Les victimes ont toujours tort.- Enfin, peut-être pas, mais toi si. -

Alec Hanson

Lydia Hogan


Je le savais bien, que j'étais une emmerdeuse. Je savais qu'aujourd'hui, l'on pouvait me reprocher un grand nombre de choses. De ne pas être assez altruiste, pour commence. L'égocentrisme faisait également partie de mes "défauts" -ou ce que les gens qualifiaient ainsi, pour ma part, je le vivais très bien-. J'étais égoïste, violente, manipulatrice, un brin séductrice mais cela allait plus avec la persuasion, et comme un moyen pour arriver à mes fins, ce qui revenait à la manipulation dont j'évoquais l'existence plus tôt. Mais j'étais aussi franche, et fidèle à mes principes. Et ça, je l'inscrivais davantage dans mes qualités.
Quoique certaines personnes préféraient croire en des mensonges. "Mais oui, chérie, tu es la plus belle." "Non, je ne regarde pas les autres garçons", ah oui, c'était un cas que je voyais souvent dans les couple, logé confortablement entre leur niaiserie et leurs secrets. C'était ainsi que je voyais leur romance. C'est vrai, j'avais forgé une vision bien pessimiste, mais pour moi, à partir du moment où l'on s'attache à une personne, on fait plus facilement preuve de faiblesse. Pitié, qu'on ne me sorte pas le discours nian-nian de la personne qui te donne le courage et l'objectif et donc qui te permet de rester debout malgré tout et j'en passe.
Mais bref. Je n'allais pas gâcher ma bonne humeur présente avec tous ces sujets insipides. D'autant plus que le jeune garçon que je venais de bousculer commença, à ma grande surprise, à engager la discussion...


Plongée dans ses pensées, vite changeantes, c'était de toute gaieté que Lydia avait subitement eu l'envie d'accorder son attention, par l'acte, à ce parfait inconnu. Leurs épaules entrechoqués, l'individu perdit son livre dans l'impact, mais ce fut un détail que la sorcière ne remarqua qu'en se retournant lorsqu'il lui eut adresser la parole. En quête d'explication, la jeune fille devait bien avouer ne pas en avoir qu'il trouverait valable, elle n'avait par ailleurs pas prévu que celui-ci l'interpelle, croyant davantage qu'il tracerait sa route après cela. Mais elle assumait chacun de ses gestes et chacune de ses décisions, et elle n'allait pas en cacher ses raisons, qu'importe la réaction de l'autre. Haussant les épaules, et affichant un sourire, elle lui fit donc l'honneur de lui répondre.

- Je pourrais te dire que ta tête plongée dans un bouquin ne me revenait pas, que tu me faisais penser à une personne que je n'aimais pas non plus, et que l'envie m'avait prise tout simplement. Mais est-ce que ces explications te seront d'une grande utilité ? Est-ce que tu serais susceptible de les comprendre et de les approuver ? Non, alors disons juste "pourquoi pas ?". Ça te suffira ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3755
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Ven 5 Aoû 2016 - 8:32

Les victimes ont toujours tort


Je ne comprenais pas vraiment ce qu'elle voulait dire par "ne me revenais pas" et même avec le contexte je ne parvenais pas à comprendre. Je compris néanmoins qu'apparemment je lui rappelais quelqu'un qu'elle n'aimait pas.
Je ne voyais pas en quoi. Et je me demandais si elle était assez impulsive pour pousser tous les gens qui ressemblaient à quelqu'un qu'elle n'aimait pas.

- Je ne sais pas si je peux les approuver et à vrai dire je crois que ce n'est pas important. Et je crois que je ne comprends pas non plus.

J'essayais en même temps de retrouver la page que je lisais sur le moment.

- Si tu bouscules tous les gens qui ressemblent à quelqu'un que tu n'aimes pas, tu as un problème je crois.

Je n'étais pas sûr qu'il existait un véritable problème mental provoquant ça, bien que les tocs pouvaient parfois amener à des comportements obsessifs et compulsifs comme leur nom l'indiquent.

- Ou alors tu es juste stupide pour juger les gens seulement par ça je pense. Ou tu as du temps à perdre. Cela dépend de combien de personnes ressemble à ce que tu n'aimes pas.

Alec avait dit ça comme si c'était parfaitement normal. Comme ce qui sortait de sa bouche était très logique.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Hogan
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 128
POINTS : 1646
AGE : 21
CELEBRITE : Diana Curmei
DATE DE NAISSANCE : 24/05/1996
ARRIVE LE : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Ven 5 Aoû 2016 - 15:09

Les victimes ont toujours tort.- Enfin, peut-être pas, mais toi si. -

Alec Hanson

Lydia Hogan


Une nouvelle fois, Lydia pouvait se montrer me surprise par ce garçon, par ses réponses et son comportement. Et dire, qu'au début, elle ne pensait que le bousculer et continuer paisiblement sa journée, mais ses plans aurait été trop simple, et peut-être bien trop fastidieux, quand bien même la conversation que son geste avait engendré ne pouvait pas non plus prétendre demeurer beaucoup plus attrayante. Mais c'était déjà ça, le temps passait plus vite, minutes et heures, même secondes, qu'elle aurait pu mettre à contribution dans une chose plus captivante, tant pis, elle assumait tout.
Le gamin, quoiqu'il n'avait pas l'air si jeune que ça, cherchait à comprendre, il posait la question du "pourquoi", et installait ensuite des hypothèse, essayant d'analyser la cause de ses agissements. Non, il n'était pas drôle ce petit là... Et lui donnait également l'impression d'être une personne très effacée, rien d'autre qu'un physique. Insipidité profonde. Il y avait un corps, mais qui ne recouvrait qu'un fantôme, qu'un semblant de page blanche. Peut-être se trompait-elle dans sa première impression ? Mais c'est ce que son ressentie lui disait, oui, cet individu là était le néant total.

La stupidité ou la perte de temps étaient ce qu'il soupçonnait à la base de ce bousculement, était-il réellement en train de décoder la raison d'un simple choc ? Ses livres lui était-il monté à la tête ? Se croyait-il dans une série policière. La sorcière se mise à rigoler.

- Je suis peut-être une personne stupide ET qui a du temps à perdre, qui sait ? Arrête dont de chercher des explications à tout. S'exclama-t-elle en continuant de rigoler. On dirait un petit apprenti sociologue. Se calmant peu à peu, elle n'afficha plus qu'un sourire, toujours amusée. Ou alors, j'ai peut-être aussi un problème. L'étudiante haussa les épaules. On a tous notre grain à nous, moi je bouscule les gens, et toi... Enfin regarde toi.

Pour elle, ça sautait aux yeux, ce gamin n'avait rien de plus équilibré qu'elle. Ils agissaient de manière différente, lui s'enfermant dans un comportement ennuyeux, mais il semblait tout de même très déconnecté de la réalité. Oh, sûrement qu'il ne s'en rendait pas compte, et qu'il ne comprendrait pas pourquoi elle dit une telle chose. Mais la raison semblait tellement couler de source. Pour sa personne cela dit, d'un individu à un autre, on ne percevait pas la même chose, et il était souvent plus difficile de se diagnostiquer un problème à soi-même, en réel problème, pas ces pseudos maladies qui ne valent rien que l'on croit se trouver nous même suite à la lecture de symptôme d'une maladie sur internet ou dans un livre. Non, une évaluation juste de ses faiblesses et anormalités étaient bien souvent trop loin de notre portée, soit une personne se reconnaissait à tort, soit elle ne voyait pas le problème. Exceptions à la règle existantes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3755
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Lun 8 Aoû 2016 - 8:05

Les victimes ont toujours tort


Je la regardais se mettre à rire. C'était étrange. Quand je disais à quelqu'un qu'il était stupide je n'avais jamais la même réaction.
Je ne voyais pas pourquoi je devrais arrêter de chercher comprendre. J'avais toujours pris le temps d'observer autour de moi pour comprendre. Je ne comprenais pas exactement ce qu'était qu'avoir un grain parce que je ne voyais pas ce que la jardinerie faisait la mais avec le contexte j'imaginais que cela avait un rapport avec son problème.
Quand elle me demanda de me regarder je ne compris pas bien pourquoi et de fait, à cause de ça, fit ce qu'elle me dit. Je ne voyais pas quel problème je pourrais avoir. Je n'avais pas de problème.

-Je ne comprend pas. Je n'ai pas de problème et je ne pense pas être stupide. C'est vrai que des fois je ne comprend pas tout et c'est pour ça que je cherche une explication.

Pour mieux comprendre la fois d'après et l'assimiler. Même s'il y a une chose que n'assimilerait jamais. Ou peut être jamais. La réaction des gens quand on leur disait qu'ils étaient idiots. Zyan n'avait jamais trop réagi, une fille m'avait griffé et elle, c'était juste mis à rire...

- et observer le comportement des gens ce n'est pas de la sociologie. C'est de la psychologie. Donc tu es vraiment bête.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Hogan
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 128
POINTS : 1646
AGE : 21
CELEBRITE : Diana Curmei
DATE DE NAISSANCE : 24/05/1996
ARRIVE LE : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Lun 8 Aoû 2016 - 16:28

Les victimes ont toujours tort.- Enfin, peut-être pas, mais toi si. -

Alec Hanson

Lydia Hogan


Décidément, ce petit bonhomme n'était vraiment pas drôle. Et plus ils communiquaient, plus elle prenait cette supposée stupidité pour de l'ignorance. En effet, sa première impression n'avait peut-être pas été la bonne, cet enfant n'était pas nature écervelée, il y avait davantage une impression de nouveau né. Elle ne savait pas comment expliquer cette perception. Mais le jeune garçon qu'elle avait devant lui, n'était pas civilisé, du moins, il ne connaissait pas les sens figurés, il semblait avoir grandit dans une bulle. De ce fait, elle ne le voyait plus comme une carcasse vide, mais comme une petite plante en train de grandir. C'était tour de suite un avis plus indulgent envers lui qui se forgea. Au départ, ses airs insouciants étaient insupportables, mais après quelques phrases, c'était quelque chose dont on s'habituait vite. Il devenait alors la représentation humaine -ou non- d'une... d'une petite peluche. Ou quelque chose dans ce genre, qu'on avait envie de protéger. Etait-ce son pouvoir ? Une sorte de séduction infantile ? Un boost de l'instinct maternel à son égard ? Pouvait-il contraindre les personnes, sans qu'elles ne se rendent compte, à le protéger ? Non, ce n'était pas possible, Lydia ne sentait aucun regret à l'idée de lui faire du mal, et de même, elle n'avait réellement aucun aspect s'apparentait à celui du mère. Cela n'avait sûrement rien à voir avec un quelconque pouvoir, il s'agissait peut-être plus de compassion, ou d'attendrissement ? Le voir traiter une personne d'idiote lui donnait l'image d'un chaton qui sortait les griffes, ce n'en était que plus adorable.

- Houla, alors la personne stupide va continuer de t'apprendre des choses, mais comprendre les agissements d'une personne est également quelque chose que l'on apprend en sociologie. En psychologie aussi, c'est un point commun. Ce n'est bien sûr qu'une branche minime, puisqu'il s'agit de s’intéresser, d'une point de vue plus large, à la société. Autre chose ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3755
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Mer 10 Aoû 2016 - 8:43

Les victimes ont toujours tort


Je fronçais les sourcils. Je crois que quelque part, j'étais peut être vexé. Mais en même temps, cette fille avait montré qu'elle n'était pas si stupide que ça. Je n'arrivais pas à la comprendre. Elle était très étrange. Elle donnait l'impression d'avoir toutes les réponses mais de ne faire que les garder pour lui. Après.... je ne savais pas vraiment. Je ne la connaissais pas du tout. Je devais me baser sur des impressions, ce qui, au final, se révélait souvent être faux.
Malgré toutes les observations que je pouvais faire j'avais souvent l'impression de ne jamais rien comprendre.

- Pourquoi je te demanderais autre chose ? Peut être que tu es moins stupide que je le croyais. Ça ne change rien au fait que tu es bizarre.

Je fronçais toujours un peu les sourcils,je crois. Ces temps ci, enfin...depuis que j'étais à l'institut, je le faisais de plus en plus souvent.

- Et ça ne porte pas vraiment trait à la société. Quoique, selon les normes de celle ci, peut être que tu es en dehors. Mais quand un seul individu est étrange, c'est plus la psychologie qui répond à ce genre de cas.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Hogan
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 128
POINTS : 1646
AGE : 21
CELEBRITE : Diana Curmei
DATE DE NAISSANCE : 24/05/1996
ARRIVE LE : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Mer 10 Aoû 2016 - 15:19

Les victimes ont toujours tort.- Enfin, peut-être pas, mais toi si. -

Alec Hanson

Lydia Hogan


C'était impressionnant de voir la tournure que pouvait prendre les choses. Les deux jeunes gens avaient fini par complètement dériver sur des explications, une divergence d'opinion. Si la sorcière commençait à le trouver vide et insupportable de part ce néant, il n'y avait maintenant qu'une indifférence amusée par ce personnage, qu'elle allait vite surnommé le "nouveau-né". En un sens, c'était plutôt affectueux, même si elle n'en était pas à se prendre d'un grand attachement pour lui, et quand bien même une fois cette discussion terminée elle ne chercherait pas à le revoir, quoiqu'elle le re-bousculerait peut-être si elle le croisait de nouveau, juste parce que c'était amusant de taquiner autrui. Quoiqu'elle risquerait de l'entendre demander pourquoi... Dans ce cas là, elle l'ignorerait sûrement et continuerait son chemin, tandis qu'il décrocherait peut-être un "tu es idiote" qui se perdrait dans ces oreilles. Quoique la nouveauté était que la sorcière ne demeurait plus stupide, mais bizarre. Pourquoi pensait-il ça ? Au moins, elle se sentait unique, quoiqu'il y avait plein de personnes "bizarres" dans ce monde, mais pour faire d'elle quelque chose que l'on pouvait qualifier ainsi, c'est qu'il n'en avait pas croisé beaucoup, sinon elle serait normale, très ordinaire. L'étudiante préféra ne pas aborder ce sujet, elle serait fichue de lui sortir que tout le monde était un peu bizarre et ce serait reparti pour un débat, ce dont elle n'avait pas très envie. Discuter avec lui faisait passer le temps, ce garçon était ... était ce garçon. Mais voilà, il ne fallait pas abuser de sa gentillesse, communiquer d'accord, faire trop durer la discussion, non merci.

- Je n'ai jamais dit que ce n'était pas non plus de la psychologie, mais je dis que c'est AUSSI de la sociologie. On y étudie également le comportement des gens, les conflits sociaux, les relations entre groupe ou envers des inconnus, par exemple "pourquoi telle personne va agir comme ça avec une autre ?" Ou même des questions comme "pourquoi cette personne s'est suicidée ?". Et ainsi je te montre que ce n'était pas idiot de dire que c'était de la sociologie.

La sorcière s'étira, elle avait l'impression que tout ça n'avait ni queue ni tête, que ces explications allaient passer par une oreille et sortir par l'autre, et qu'il ne voudrait pas comprendre. Tant pis, dommage pour lui, c'était son problème. Son avis lui importait tellement peu, et pour le moment, le temps qu'elle voulait bien lui accorder était écoulé, elle lui laissa tout de même l'occasion de répondre, et quoiqu'il en dise, tournerait ensuite les talons pour continuer sa route. S'il ne voulait pas entendre ce qu'elle lui disait, pourquoi rester ? Elle avait assumé son acte, donné une raison, ses principes étaient de ne renier aucun de ces gestes, et donc de pouvoir crier haut et fort ce qui l'avait pousser à le faire sans gêne, mais maintenant cela fait, rien ne la poussait à rester plus longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3755
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Mer 10 Aoû 2016 - 22:53

Les victimes ont toujours tort


Ce qu’elle disait n’était pas faux. Je devais même reconnaître qu’elle avait raison. Mais peu de gens que je connaissais s’intéressait vraiment à ce que j’appréciais un peu. Je ne pouvais pas prétendre ne pas comprendre cette étrange attirance pour la psychologie et la sociologie. J’aimais comprendre et observer le monde, donc tout cela allait ensemble.

- C’est vrai. Mais la façon dont tu l’as exposé n’était peut-être pas correct. Mais en ce cas, tu as raison.

Je décidais de demander, pour les connaissances qu’elle avait :

- Toi aussi, tu te renseignes là-dessus ? Je suppose que ma question est rhétorique, mais j’ai l’impression que c’est rare, alors…

Je préférais demander. Pour être sûr.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Hogan
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 128
POINTS : 1646
AGE : 21
CELEBRITE : Diana Curmei
DATE DE NAISSANCE : 24/05/1996
ARRIVE LE : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Jeu 11 Aoû 2016 - 15:00

Les victimes ont toujours tort.- Enfin, peut-être pas, mais toi si. -

Alec Hanson

Lydia Hogan


Elle ne pensait pas avoir dit quelque chose d'incorrecte, ni l'avoir exposé de telle façon dans ses phrases que cela pouvait sembler ainsi, mais elle préférait ne rien rétorquer afin de clore le sujet une bonne fois pour toute. Lydia était décidée à s'en aller... et pourtant, elle ne tourna pas les talons la première. En effet, le jeune garçon continua sur autre chose, qu'elle aurait pu fort facilement ignorer mais... quel crétin, il était vraiment trop attendrissant avec ses airs innocents. De plus, il semblait seul. La sorcière en venait à se demander s'il avait déjà eu une éducation, ou du moins comment étaient ceux qui aurait du s'en charger. Il faisait jeune, et pas seulement physiquement, bien que les apparences soient parfois trompeuses. C'était une vraie petite boule de mystère.
Par ailleurs, cet inconnu avait également l'air surpris par les connaissances de Lydia, sortis lors de ses arguments pour défendre son point de vue. Oh, ce n'était pas grand chose, elle n'avait qu'une très petite base sur le sujet, tout cela était tellement plus complexe. Mais elle avait été contrainte d'abandonner ces matières pour s'occuper davantage de sa magie, quelle tristesse, encore une raison de plus de détester ce qu'elle avait été, prête à renoncer à ce qu'elle aimait pour partir étudier autre chose, comme si les deux ne pouvaient pas être compatible et s'accorder harmonieusement.

- Oh, c'est franchement rien, j'ai pu faire un peu de socio avant de venir m'installer ici, on nous apprenait que c'était un mélange de psycho et de philo. Alors bien, sûr, j'ai forcément quelques bases, mais rien d'extra, j'suis sûre que malgré tout tu pourrais en sortir plus sur le sujet que moi. Ça m’intéressait, oui, ces trois domaines m'ont beaucoup plu, mais voilà, j'ai favorisé autre chose plutôt que de continuer à me renseigner dessus. Et c'est pas plus mal, tu vas encore me montrer ton désaccord, mais j'trouve pas que ce soit sain de se baser sur des théories pour vraiment comprendre les choses, c'est toujours bien de savoir comment ça DEVRAIT se passer, mais il y a tellement d'exceptions et d'imprévus que finalement, c'est sur le terrain que tu en apprends le plus. Donc j'te dirais bien de lâcher ton bouquin et de faire un test, j'dis pas non plus de ne plus jamais y retoucher hein, mais c'est pas dans les livres que se déroule la vie. Elle soupira, c'est vrai, ce gamin faisait ce qu'il voulait, et ce n'était pas ses bonnes vieilles paroles qui allaient changer quelque chose. V'là que j'me lance dans une morale de l'histoire, pathétique, oublie.

Mais qu'il ne compte pas sur elle pour éviter de le percuter si elle le revoyait marchant, livre à la main.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3755
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Ven 19 Aoû 2016 - 7:47

Les victimes ont toujours tort


Je trouvais qu’elle parlait beaucoup, mais sûrement qu’elle avait besoin d’expliquer pour quelle raison elle connaissait tout ça. En un sens, ça, je comprenais. Par contre, elle avait raison, quand elle disait que je ne risquais pas d’être d’accord avec elle. Me baser sur la théorie était toujours plus utile, je trouvais.
Et je savais que la vie n’était pas dans les livres. J’aurais été bête de croire que la vie était dans un objet non vivant.

- Je ne lis pas toujours. Mais je n’ai que ça à faire.

Papa ne me demandais plus rien, et à part fait les devoirs qu’on me donnait parfois, je ne voyais pas vraiment quoi faire d’autre…

- D’habitude Papa me dis quoi faire alors…

En ce moment je devais beaucoup décider pour moi-même et je n’étais pas sûr d’en être très content, en fait.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Hogan
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 128
POINTS : 1646
AGE : 21
CELEBRITE : Diana Curmei
DATE DE NAISSANCE : 24/05/1996
ARRIVE LE : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Mer 24 Aoû 2016 - 3:06

Les victimes ont toujours tort.- Enfin, peut-être pas, mais toi si. -

Alec Hanson

Lydia Hogan


Ses avis concernant ce personnage faisaient un peu les montagnes russes. Il pouvait très vite passer d'insupportable à étrangement attendrissant. Dans tous les cas, ces ressentis demeuraient moindres, étant donné qu'un soupçon d'indifférence à moitié vrai se plaçait en maître.
Le jeune homme avoua n'avoir que lire dans ses occupations, que faire de plus si "papa" n'était pas là pour le lui dire ? Ainsi ce mioche n'avait jamais eu à faire son propre chemin dans la vie ? Était-ce toujours son père ? C'était assez pitoyable comme éducation, mais ce côté totalement vide de sa personne était alors justifié, il n'était tout simplement qu'une petite marionnette ayant perdu celui qui la contrôlait.
Oui, ce n'était que de la pitié que la sorcière pouvait ressentir, mais la pitié loin du mépris qu'elle aspire aujourd'hui, non, celle qu'elle portait dans son esprit était dans le sens premier du terme.
Pourtant, ce ne fut que de très courte durée, puisque bien vite, un je m'en foutisme général reprit place en son crâne. Aussi, l'étudiante à l'institut Parker haussa les épaules.

- Ouaw, tu devrais p't'être te détacher de papa alors, hein. Genre pour de vrai, s'il en a décidé ainsi de son côté en ne te disant plus quoi faire, j'sais pas, accepte le et fais de même. Mais si tu t'plais dans ta dépendance... Grand bien te fasse, tu resteras une victime et tu te feras bousculer pas d'autres idiots, parfois plus violemment. En tout cas, on te marchera sur les pieds. Tu vas pas faire long feu tout seul comme ça...

Pour elle, il y avait une sorte de sélection naturelle, et lui, serait de ceux qui périrait bien vite. Avec un tel état d'esprit, cet individu se ferait manger tout cru très vite, en tout cas, elle avait fort à parier ceci. Mais la vie n'est-elle pas faite pleine de surprise ? Qui sait, peut-être que la chenille deviendra un jour papillon et prendra son indépendance, ou une pseudo-indépendance dans laquelle il arriverait à s'épanouir. Pour le moment, il faisait surtout peine à voir.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Le seul moyen de chasser un démon est parfois de lui céder...

Code de Jasmée sur Never-Utopia
Citation de Paule Saint-Onge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3755
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Mer 24 Aoû 2016 - 21:48

Les victimes ont toujours tort


J’avais l’impression que depuis que j’étais à l’Institut, ou plutôt, que je n’étais plus dans les bâtiments du Projet, que je n’étais plus avec Papa, tout le monde me disait de me détacher de lui. Chacun avec ses arguments. Chacun d’une façon différente.
Et je ne savais pas si je devais…Plus m’en préoccuper, ou non.

- Je ne suis pas une victime. Enfin je ne pense pas. Et comment je pourrais faire du feu ?

Je ne comprenais pas le rapport. Mais je pensais à une expression. Je comprenais de plus en plus quand quelqu’un utilisait une expression. Peut-être parce que je parlais de plus en plus aux gens. J’avais remarqué qu’au Projet, même si je sortais, je parlais peu aux gens autour de moi.
Mais maintenant…

- Et je ne pense pas que j’aurais de problèmes. Enfin, que le fait que je veuille Papa y change quelque chose.

Papa ne faisait pas que j’avais des problèmes…Enfin…Si d’une façon, mais ça je ne voulais pas y penser.
Je ne voyais pas comment je pourrais avoir de problèmes. Et de toute façon, si cela arrivait, un problème avait toujours une solution.

- Je ne pense pas que je dois m’inquiéter.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Hogan
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 128
POINTS : 1646
AGE : 21
CELEBRITE : Diana Curmei
DATE DE NAISSANCE : 24/05/1996
ARRIVE LE : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec Mar 20 Déc 2016 - 1:13

Les victimes ont toujours tort.- Enfin, peut-être pas, mais toi si. -

Alec Hanson

Lydia Hogan


Il n'était pas nécessaire de continuer cette discussion de sourd, et surtout stérile. Ce qu'elle disait se perdait dans l’atmosphère, et le gamin trouvait toujours de quoi contre argumenter. Tant pis pour lui, elle n'allait pas s'acharner à lui faire comprendre quelque chose qui, sans doute, ne voulait-il pas comprendre de toute façon. Égoïste, elle ne regrettait pas le moins du monde de l'avoir bousculé, et donner ainsi lieu à cette conversation absurde avec ce drôle de garçon.
Malheureusement ennuyée, elle qui s'attendait à plus de nouveauté dans sa vie, elle s'attristait juste de ne pas avoir pu pondre une conversation davantage stimulante. Cet individu avait pour autant la qualité de laisser tantôt indifférent, tantôt de susciter de la pitié, qui était déjà une forme d'intérêt à son égard. Il allait faire de toute évidence comme il voulait, et ne se soucier que de ce qu'il croyait savoir ou savait concrètement. Les conseils ne lui servaient pas, ne remplissaient pas cette marionnette vide.

La sorcière ne répondit même pas, que pouvait elle lui dire ? « Fais comme tu veux. » ? Il le savait déjà. « D'accord. » ? C'était inutile. De ce fait, la jeune fille ne fit que hausser les épaules, lever les yeux au ciel sans aucun mépris et tourner les talons. Lui dire au revoir ? Ils ne s'étaient même pas dit bonjour. Elle se permît alors de disparaître aussi soudainement qu'elle était apparue.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Le seul moyen de chasser un démon est parfois de lui céder...

Code de Jasmée sur Never-Utopia
Citation de Paule Saint-Onge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les victimes ont toujours tort. ~ Alec

Revenir en haut Aller en bas

Les victimes ont toujours tort. ~ Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LISTE PARTIELLE DES VICTIMES ET MAGOUILLES DU LAVALAS
» Le nombre de victimes du choléra risque d'augmenter exponentiellement.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-