♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3745
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Jeu 25 Aoû 2016 - 8:08

Je préférais que tu me laisses tranquille


Donc c'était bien une expression. J'avais encore du mal à comprendre certaines choses. Mais je commençais à avoir beaucoup d'expressions en tête.

Il semblait observateur. Parce que finalement, si ça se trouve, il ne les avait vu que quelques instants. C'était intéressant, d'autant que maintenant je pouvais confirmer ce qu'il disait. Mais le bleu qu'elle avait aurait pu aussi être autre chose. Comme une chute. Ou quelque chose de ce type.
Mais le poing était souvent utilisé pour les coups. S'il le tenait comme s'il allait s'en servir ça avait plus de sens.
Il me demanda quelque chose et je le regardais

- Comment ça ? Ça ne doit pas être agréable pour la fille au niveau de la douleur mais si l'homme ne contrôle pas ses émotions ça ne doit pas être agréable pour lui non plus. J'ai remarqué que quand beaucoup d'éléments désagréable se mélangeait, cela donnait quelque chose. Parfois imprévisible.

Et je l'avais subi moi même, quand j'y réfléchissais.
Je vis la femme se mettre à son tour à frapper. Ça me semblait logique : elle voulait se défendre parce que la douleur n'était pas agréable.
J'entendis le démon me demander encore une chose et réfléchit à mes réponses avant de répondre :

- Logique. Quand on se fait frapper, il est normal de se défendre. Et je crois que l'homme va passer à l'acte sexuel avec elle.

Je disais ça, parce que c'était courant, quand un homme tenait une femme comme ça, de faire ça. J'avais déjà vu ça a quelques reprises. Bien que ce fut dans la fiction. Mais la fiction présentait toujours une réalité.

- Du coup c'est moins logique parce que je ne comprends pas pourquoi il fait ça sans raison. Donc je dois me tromper.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieghart Allister
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 334
POINTS : 2265
AGE : 39
CELEBRITE : Sebastian Stan
EMPLOI : Mafieux, bras droit de son Paimon
DATE DE NAISSANCE : 13/04/1978
ARRIVE LE : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Jeu 25 Aoû 2016 - 21:19

Je préférais que tu me laisses tranquille


Encore une fois, il ne lui fournit qu'une froide constatation. Sytry trouvait amusant sa façon de penser. Ce n'était pas comme ça que les insectes normaux se figuraient la réalité. Plusieurs en auraient été choqués, d'autres auraient dit que le mec avait raison, et ils avaient de ceux qui se prenaient pour des héros. Le gamin rentrait dans une catégorie à part.

-L'imprévu, c'est la vie petit. Enfin, ça dépend pour qui. Quand tu connais beaucoup de mystères ou la nature des choses, l'imprévu disparaît souvent. Mais, il en restera toujours une parcelle.
Dit-il en pensant qu'on ne pouvait pas contrôler nos rencontres ni les conséquences de nos actions.

Sytry lui jeta un regard amusé lorsqu'il lui annonça qu'il crut que l'homme allait passé à l'acte sexuel. Sytry se pencha vers lui en regardant l'homme détacher ses pantalons.

-Aujourd'hui, ta raison. On vient de tomber sur un vrai petit connard humain. Tu vois, pour se penser viril et maintenir le contrôle sur sa copine, il se sent obliger de la violer. De cette façon, la femme lui devient soumise. Voilà pourquoi il agit ainsi. Jalousie, contrôle, puissance, amour tous des sentiments puissants. Déclara-t-il en s'amusant du couple au loin.


-Qu'est-ce qui t'a fait supposé ça ? Tu as déjà vu ce genre d'acte avant? Ça ne te donne pas envie de défendre la pauvre humaine? Demanda-t-il pour tester les états de ses sentiments en lui. Ils semblaient être en sourdine ou juste très incompris. OU son problème ailleurs que les sentiments… Un problème beaucoup plus profond.



•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Le conflit entre le perso et sa joueuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3745
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Sam 27 Aoû 2016 - 0:06

Je préférais que tu me laisses tranquille


Ce qu'il disait était sûrement vrai. Quand on connaissait plus de chose on n’était jamais surpris. Et lui était un démon. Je savais que Lucifer s’était réveillé, je me demandais s’il était aussi âgé que Lucifer. Je ne savais pas trop comment fonctionnait les démons. Mais s’il était aussi lointain que ce que les textes disaient, cela rendait encore plus logique le fait que ce démon ait une masse de fils.
Je fus satisfait d'avoir finalement eut raison mais je ne comprenais pas pourquoi cet homme devenait alors un "connard". Est-ce que violer quelqu'un était au-delà d'un crime ? Si sa femme n'était pas contente, elle pouvait toujours porter plainte contre lui. Il y avait des recours pour ça. Mais si elle se retrouvait dans une situation de dominée, peut être que mentalement elle n'en aurait pas la force. Les femmes battues pensaient même aimer leur mari alors...

C'était intéressant à regarder.
Le démon me demanda ce qui avait pu me faire penser ça. C'était logique, vu que je lui avais moi-même demandé des explications quant à son raisonnement.
Par contre je ne comprenais pas pourquoi il voulait que je défende cette femme. Ce n'était pas à moi de porter plainte pour elle, d'autant que je ne la connaissais pas, et qu'elle aimait son mari quand même, alors cela aurait été idiot.

- J'ai déjà lu ça, dans des livres. C'était des fictions, mais quand ils répètent un même élément c'est assez souvent la vérité. J'ai donc lu un livre plus réaliste la dessus. Par contre, je ne comprends pas. Je ne suis pas avocat, et cette femme, si elle est bien une femme battue, aime son mari, donc si je la défends elle n'en voudra pas, et je ne la connais même pas. C'est à elle de se débrouiller. Si elle n'est pas satisfaite, c'est facile de tuer quelqu'un. Il faudra juste qu'elle soit discrète.

Mais vu qu'ils semblaient vivre dans un coin pauvre et rempli de crime, cela sûrement facile de commettre un crime discrètement. Mais elle ne le fera pas.

- Ou bien c'est lui, qui la tuera avant.

Cela arrivait souvent.
Toutes ses explications avaient été dites le plus méthodiquement du monde


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieghart Allister
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 334
POINTS : 2265
AGE : 39
CELEBRITE : Sebastian Stan
EMPLOI : Mafieux, bras droit de son Paimon
DATE DE NAISSANCE : 13/04/1978
ARRIVE LE : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Dim 28 Aoû 2016 - 19:05

Je préférais que tu me laisses tranquille


En écoutant ses réponses, Sytry commençait à comprendre ce qui ne tournait pas rond chez ce môme. Lorsque tu étais aussi vieux que Sytry et que tu adorais jouer avec la psychologie humaine, tu connaissais les grandes lignes de leur comportement tel un documentariste animal. Le môme ne lui disait pas que c'était pas bien ce que l'homme faisait et ne semblait pas du tout révolter face à son geste. Encore une fois, il lui sortait un raisonnement presque mathématique. Une petite cloche qui sonnait dans l'oreille du démon. Il commençait à penser que le gamin ne connaissait pas les notions du bien et de mal. Ça expliquerait pourquoi il ne réagissait pas à sa nature. Pour les hommes, sa race était la pire de tout l'univers (ou presque.) Ils craignaient les enfers comme la peste. Le gosse ne comprenait même pas pourquoi il devrait normalement protéger la femme.

Sytry souriait en s'abaissant à la hauteur du môme.

-Tu as raison, c'est très facile de tuer quelqu'un. Même très amusant, divertissant. Que soit l'homme ou la femme, peu importe qui meure? On s'en fout. Le plaisir reste le même. La défendre? Oui, pourquoi pas. Mais, le plaisir serait moindre voir même complètement effacer. Tu as raison vaut mieux qu'on les laisse s'entre tuer, de toute façon, il n'y a pas de mal à ça, han?

Le démon lui parlait sur un ton presque musicale. Il jouait avec les intonations, appuyait sur certains mots. Tout dépendamment de la réponse du petit, il allait voir s'il avait raison ou pas. Le démon se releva en tournant son regard vers la scène. Ils ressemblaient à deux chats qui se battaient. C'était amusant ce genre de spectacle. Ils s’entre-tuaient entre eux sans besoin qu'il y somme une graine de folie.



•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Le conflit entre le perso et sa joueuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3745
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Dim 28 Aoû 2016 - 23:12

Je ne savais pas si tuer quelqu'un était amusant. A vrai dire, j'avais l'impression que certaines personnes trouvaient ça drôle et d'autres non.
Je ne comprenais pas ce que le plaisir venait faire la. Je ne ressentais pas de plaisir, J'observais juste. Je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire par "il n'y a pas de mal à ça" et fronçais les sourcils avant de répondre

- Ils font ce qu'ils veulent. Je ne sais pas si c'est mal.

J'observais la scène au loin. Je me demandais quand même comment cela allait finir

- La femme est moins forte que l'homme. Je pense que ça va être lui qui va la tuer. Je ne sais pas ce qu'il fera après. Il devra cacher son crime.

Sauf s'il voulait se faire arrêter par la police. Peut être qu'il avait envie d'aller en prison, je ne savais pas.

- Mais je ne comprends pas pourquoi tu parles de plaisir. Qu'est ce que ça viens faire la ?

Je ne ressentais pas de plaisir. Simplement de l'incompréhension

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieghart Allister
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 334
POINTS : 2265
AGE : 39
CELEBRITE : Sebastian Stan
EMPLOI : Mafieux, bras droit de son Paimon
DATE DE NAISSANCE : 13/04/1978
ARRIVE LE : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Lun 29 Aoû 2016 - 1:18

Je préférais que tu me laisses tranquille


Un soupir las sortit d'entre ses lèvres. Le gamin ne l'amusait plus. Il posait beaucoup trop de questions sans importances et pas du tout marrante. Il roula des yeux désespéré. Au moins, il comprenait que ce môme ne détenait pas les notions du bien et du mal. Sur quoi pouvait-il travailler pour le briser, pour jouer avec ses sentiments ? En attente de solution, il décida de lui répondre sur un ton impatient.

-On s'en fout de qui va tuer qui. De comment il va cacher son crime! Qu'est-ce que le plaisir à là-dedans ? Ouvre tes yeux petits. C'est amusant de voir quelqu'un s'écraser et se détruire.

Il soupira fortement. Au moment où il allait tourner les talons pour laisser le gamin planter là, une idée germa dans son esprit noir. Il se souvenait d'un détail important qu'il avait oublié. Lorsqu'il avait abordé des conneries sur les parents, le môme eut un regard blessé ou quelque chose de ce genre. Une lueur diabolique illumina son regard bleuté. Il revint sur ses pas.

-Dis-moi, tes parents t'ont abandonné ? Tu m'as toujours pas répondu là-dessus. Oh! Qu'est-ce que ton père penserait de toi en te voyant aimer les barrettes ? Tu le dégoûterais. À moins que tu le dégoûtes déjà. Allez raconte-moi, il t'a battu puis il est parti sans mot ?

Sytry sortit son poison de sa bouche en souriant malicieusement. Il espérait avoir du plaisir à nouveau. Il commençait à se lasser de cette petite merde dépourvue d'intelligence. Devait-il le cramer ou le laisser vivre dans sa stupidité ? Les robots de son genre devenaient rapidement saoulant à ne rien comprendre.



•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Le conflit entre le perso et sa joueuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3745
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Lun 29 Aoû 2016 - 8:09

Je préférais que tu me laisses tranquille


Je ne comprenais vraiment pas en quoi il était amusant de voir quelqu'un se détruire en fait.
Alors qu'il allait partir sans plus d'informations et que j'allais faire de même, il se retourna en fait vers moi.

Me demandant si mes parents m'avaient abandonné. Je ne voulais pas répondre. Papa allait revenir.
Pourquoi Papa serait dégoûté s'il me voyait avec une barette ? Qu'est ce que ça changerait ? Et avec une couette ? Est ce que Papa n'aimerait pas les choses que les gens désignaient comme pour les filles ? Papa était intelligent, il ne s'en preoccuperait pas.... je crois.

- Papa ne m'a pas....

Battu.
Peu avant il m'avait giflé. Il avait été déçu de moi. Vraiment.
Je mis une main sur ma joue. Je m'en rappelais. Peut être que Papa était parti à cause de moi.
Peut être qu'il ne reviendra pas où qu'il essaiera encore de me tuer. Il avait essayé de me tuer....
Mais je ne voulais pas croire que Papa ne m'aimait pas. Je ne voulais pas, parce que j'étais sur que c'était faux. Papa allait revenir. Il allait m'aimer....je crois.... je mis mes mains sur ma tête. Je ne voulais pas y penser....

Il y eut comme un léger souffle derrière Sytry. Comme une lumière. Une silhouette apparu. A la flamboyante chevelure rousse, qui lui tapota l'épaule avec un air déterminé. Elle attendit que par réflexe le démon se retourne pour lui envoyer un coup de pied bien placé avec colère

- Laisse le tranquille ! Tu en as assez fait !

J'entendis une voix. Je l'avais déjà entendu. Une fois. Peut être deux. J'observais, et vit la rousse. C'était l'infirmière de quand je m'étais brûlé le dos. Elle était la. Je ne comprenais pas ce qu'elle faisait la...


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieghart Allister
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 334
POINTS : 2265
AGE : 39
CELEBRITE : Sebastian Stan
EMPLOI : Mafieux, bras droit de son Paimon
DATE DE NAISSANCE : 13/04/1978
ARRIVE LE : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Lun 29 Aoû 2016 - 18:44

Je préférais que tu me laisses tranquille


Sytry sentait qu'il le tenait. Il grattait la blessure cachée au fond du gamin. Il en ressentait un sentiment accompli. Il s'amusa de la réaction du retardé. Il hésita sur le battu. Oh, c'était mignon. Il venait de tomber sur un lent d'esprit qui se faisait battre. Le démon le toisait avec un sourire malicieux sur les lèvres. Il porta une main sur sa joue avant de les porter sur sa tête.

-Que c'est dommage que ton papa soit du genre violent! Il dût être tanné de devoir te donner la leçon et est parti.


Une fois qu'il tenait la faiblesse de quelqu'un, Sytry y jouait dedans. Il maniait les couteaux pour bien les rentrer dans la plaie béante. Il n'hésitait pas à les tourner et retourner sans cesse pour agrandir la blessure. Il manipula alors les émotions du petit pour lui apporter plus de tristesse.

Un souffle étrange et un tapotement lui fit se retourner pour voir ce qu'il se passait. Une belle femme apparut de façon surnaturelle. La femme le frappa dans les parties en lui disant de lâcher tranquille cet attardé. Sa force n'était pas humaine. Une humaine ne lui aurait pas fait de mal, mais elle, si. Il se plia en se tenant les parties entre les mains et poussa un juron. Son regard chargé d'éclair se tourna vers la femme.

-Qu'est-ce que tu es ? Pourquoi protèges-tu cet attardé ? Demanda-t-il interrogateur. Il recula en se massant l'entrejambe. C'était la première fois depuis des siècles d'existences qu'il tombait sur ÇA.



•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Le conflit entre le perso et sa joueuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3745
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Lun 29 Aoû 2016 - 19:27

Je préférais que tu me laisses tranquille


Je ne me sentais pas bien soudain. Je le savais, parce que j’avais cette impression de boule dans la gorge. Je ne voulais pas penser à Papa, mais c’est comme si je me retrouvais à y être obligé. Et je n’arrivais pas à y penser en bien.
Je baissais les yeux, c’est pour ça que je n’avais pas vu la femme rousse arriver. Ca faisait longtemps que je ne l’avais pas vu.

Elle venait de donner un coup au démon, et elle semblait sourire. Je la vis remettre sa longue chevelure derrière ses oreilles, et répondre, en attrapant le démon par le col :

- Comme si j’allais répondre à un sale type comme toi. Et m…Alec n’est pas un attardé.

Comment elle savait mon nom ? Je m’étais déjà posé la question… Elle paru le lâcher

- Et je te jure que si tu essaies encore de le blesser, je vais te faire la peau, connard !

Je la vis disparaître, et fut un peu surpris de la voir réapparaître devant moi. Elle tournait le dos au démon. Je savais que ce n’était pas une bonne idée, si elle voulait vraiment se battre contre lui, mais je n’eus pas le temps de lui dire, parce qu’elle me caressait le visage :

- Tout va bien ? Je suis désolé…Je n’ose jamais…Enfin, ce n’est pas grave. Je suis là.
- D’accord, mais tu lui tournes le dos. Si tu veux vraiment te battre contre lui, ce n’est pas quelque chose de pratique.


La gardienne eut un air surpris, avant de sourire, et de se retourner le plus vite possible, comme pour se défendre de la moindre attaque du démon. Elle voulait défendre Alec aussi en même temps
Elle paraissait être assez rapide. Je me  demandais qui elle était. Pourquoi elle voulait toujours me protéger.
Le regard de la femme flamboyait autant que sa chevelure, d’un air de dire « essaie toujours de m’approcher, j’ai pas peur »


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieghart Allister
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 334
POINTS : 2265
AGE : 39
CELEBRITE : Sebastian Stan
EMPLOI : Mafieux, bras droit de son Paimon
DATE DE NAISSANCE : 13/04/1978
ARRIVE LE : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Lun 29 Aoû 2016 - 21:35

Je préférais que tu me laisses tranquille


La jeune femme le prenait par le col profitant de son effet de surprise sur Sytry. Un sourire fendant se dessinait sur ses lèvres malgré qu'elle tenait. Elle osa même le menacer.

-Difficile de tuer un démon, j'espère que tu le sais. Et puis, tu es mignonne en colère. Répliqua-t-il sur ton coquin. Le démon était parfaitement calme. Il ne se sentait pas menacer ni inférieur. Une curiosité s'emparait de lui. Qui était-elle? Quelle était sa nature? Il préparait déjà sa défense dans sa tête. Dès qu'elle le relâcherait, il userait de son feu et il s'insinuerait dans sa caboche.

Elle disparaît puis réapparut devant l'attardé. Sytry souriait toujours en examinant sa cible. Parfait, la conne lui tournait le dos. Ses deux mains se firent face. Une vague de feu se formait et s'agrandissait au fur et à mesure qu'il distançait ses deux mains. Lorsqu'elle se retourna, il relâcha le mur de flamme sur elle. Pendant que le feu se dirigeait vers elle, il tenta de lui semer des graines de peur et d'angoisse.

-Oh jolie rousse, tu vas apprendre à te mêler de ce qui te regarde. Cet attardé est mon expérience. Je m'amuse avec qui je veux.

Le plus drôle était que le débile mentale réfléchissait mieux que cette femme. Quelle héroïne faisait-elle! Un gloussement sortit même des lèvres du démon.

-Tu me donnes presque envie de te prendre avec ce jolie corps. Qui refuserait un bel homme comme moi?

Son regard bleuté la toisait de manière moqueuse. Sytry se concentrait plus qu'on ne le pensait sur les réactions de la fille. Elle pouvait se téléporter tout comme lui et elle pouvait le blesser. Il rassemblait au fur et à mesure les informations qu'il avait sur elle pour trouver sa faiblesse. Il devait gratter cette cuirasse pour découvrir la façon de s'en débarrasser.

-Alors, Alec ton papa te déteste et te frappe pour te le faire savoir ?

Quoi de mieux que travailler ces deux cibles en même temps ? Une lueure sadique s'alluma dans son cœur pourrie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3745
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Lun 29 Aoû 2016 - 23:34

Je préférais que tu me laisses tranquille


Alors qu’elle ressentit la peur en elle, Amy paru se troubler un instant, et réagit le plus vite possible quand elle vit le mur de flamme, en disparaissant avec Alec, elle réapparu non loin, parce qu’elle avait encore du mal avec ce pouvoir. Alec termina au sol, en s’interrogeant toujours sur cette rousse

Je la vis faire comme une grimace, juste après que nous nous soyons déplacés. Je ne voulais pas être une expérience, je ne comprenais pas pourquoi il disait que j’en étais une.
Elle paraissait énervée, d’un seul coup. Et eut comme un sourire, je ne comprenais pas. On ne souriait pas, quand on était énervé, si ?

- Toutes les femmes un tant soit peu intelligente du monde, te refuserait, démon. Et je le répète, cet enfant, n’est pas un attardé.
- Je ne suis pas un enfant.


Elle parut avoir une réaction étrange, comme si elle s’en rendait compte, avant d’avoir un drôle de sourire, à nouveau. Elle me fit une sorte de clin d’œil.
J’entendis le démon s’adresser à moi pour me rappeler les choses sur mon père. Je ne voulais pas y penser. Peut-être que si je me concentrais sur la femme ça irait mieux…

- Tu vas la fermer.

Je vis la femme sortir comme une boule lumineuse de ses mains, qu’elle eut, j’eus l’impression, du mal à garder dans ses mains, mais qu’elle parvint à envoyer.

- Je ne te laisserais pas le toucher !

Elle semblait vouloir le défendre au mieux, se mettant bien devant Alec, qui ne comprenait pas ce qu’elle faisait ici, ni qui elle pouvait être. Il se releva, et attrapa un bout de son vêtement, comme un enfant perdu

- Dit, répond moi. Qui es-tu.

Je vis la femme sursauter, et se retourner avec un sourire, encore. Mais son sourire était encore différent. Son sourire était doux, elle frotta la tête d’Alec, à nouveau comme si elle parlait à un enfant

- Amy. Appelle moi Amy.

Ses mots semblaient cacher autre chose, comme si elle voulait plus. Elle se tourna vers Sytry et le fusilla du regard

- Eloigne toi de m…lui, démon. Vas-t-en !
- Ca ne me dit pas qui tu es.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieghart Allister
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 334
POINTS : 2265
AGE : 39
CELEBRITE : Sebastian Stan
EMPLOI : Mafieux, bras droit de son Paimon
DATE DE NAISSANCE : 13/04/1978
ARRIVE LE : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Lun 29 Aoû 2016 - 23:53

Je préférais que tu me laisses tranquille


Sa tactique paressait efficace. La jeune femme s'énerva rapidement contre lui. Il sourit à sa remarque tout en lui faisant un clin d’œil. Il remarqua qu'elle ne se téléportait pas avec facilité. Intéressant.

-Oh c'est mignon, tu tentes de sauver la réputation du retardé. À moins que tu préfère handicapé mentale ou débile? À ton choix rouquine

Sa langue de vipère laissait échapper encore de son poison sur eux. Il appréciait la réaction chez sa menace. Sytry remarqua que le gamin déconcentrait la rouquine. Elle se préoccupait trop de lui. Son regard se portait souvent vers l'attardé plutôt que de son ennemi, lui.Elle osa lui dire de fermer sa gueule. Le démon lui sourit avec ses dents blanches comme toutes réponses.

-Et toi, vas-tu finir par me répondre? Tu parlais comme elle à ton papa? C'est pour ça qu'il te laisse moisir dans les rues avec une prostituée rousse.

Il faisait exprès pour tourner le couteau dans la plaie. Il voulait que le gamin déconcentre encore plus la  demoiselle.

La rousse se plaçait devant le môme en disant qu'elle ne le laisserait pas le toucher. Ça, c'était déjà trop tard. Combien de fois l'avait-il toucher depuis sa rencontre ? Une lumière blanche le toucha de plein fouet, Sytry se recula en sentant une douleur envahir son corps. Comme des milliers de piqûres. Ses yeux se noircirent sous l'effet même de cette douleur. Étrange…

Il se téléporta à son tour pour réapparaître derrière eux. Il poussa violemment l'attardé au sol avant de se saisir de la gorge de cette garce. Ses mains s'enflammèrent tandis qu'il la tenait.

-Tu es plus mignonne comme ça. Tu ES quoi ?


Il voulait le savoir, car cette boule de je ne sais quoi l'avait ébranlé plus qu'il ne le montrait. Il camouflait la douleur pour ne pas qu'elle le remarque.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3745
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Mar 30 Aoû 2016 - 0:20

finalement, Amy avait doublement envie de lui refaire la face. Peut être parce qu'il était décidé à ne pas se taire.

Je ne comprenais pas pourquoi il me désignait comme étant handicapé mental. Je ne l'étais pas. La preuve, j'étais parvenu à rattraper mes années de cours manquantes en très peu de temps. Si j'avais été retardé, je n'aurais pas réussi à faire ça.
Je ne parlais pas comme ça à Papa. Jamais. Je ne voyais pas comment il pouvait déterminer que cette fille était une pute, elle n'avait pas d'habit courts. Sinon son short. Mais ça allait. Elle ne ressemblait pas à une prostitué.

- Je ne pense pas que ça soit une prostituée. Et je ne parlais pas comme ça à Papa.

Je vis le démon disparaître et tombait par terre quand il me poussa. Je me retournais, pour voir le démon tenir Amy par la gorge. Elle paraissait faire une grimace.
Amy sentait la douleur la traverser et n'arrivait pas à disparaître
Le demon se posait la même question que moi.
Enfin, ça y ressemblait.

Je regardais mes mains saigner un peu - à cause du choc mais ce n'était qu'un point et remarquait que la femme semblait avoir la même égratignure mais elle n'était pas tombée.

- Tu as envie...de savoir, hein, démon ?

Amy semblait sourire. elle souriait beaucoup

- Tu ne toucheras pas à Alec. et je t ' interdis....Premièrement, de le traiter de retardé....

Je la vis créer encore la sorte de lumière dans ses mains

- Je ne suis pas un retardé de toute façon.

La lumière paru disparaître. Amy avait besoin de concentration, mais il était vrai que toute son attention était porte sur Alec qui ne semblait même pas penser à l'aider

- Et deuxièmement... je ne suis pas une prostitué.

Oui c'est ce que j'avajs dit. Je la vis finalement donner un coup de tête au démon. Je ne savais pas si ça lui ferait très mal, mais je ne comprenais pas pourquoi ils se battaient.

- Alec. Fuis. L'entendis je me dire.
- Pourquoi ?
- Parce qu'il ne nous lâchera pas et que je ne veux pas qu'il t'atteignes vraiment
- Mais il ne me tiens pas


Amy paru comprendre qu'Alec n'avait pas compris l'expression et serra les dents

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieghart Allister
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 334
POINTS : 2265
AGE : 39
CELEBRITE : Sebastian Stan
EMPLOI : Mafieux, bras droit de son Paimon
DATE DE NAISSANCE : 13/04/1978
ARRIVE LE : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Mar 30 Aoû 2016 - 0:39

Encore une fois, le gamin répondit de manière méthodique. Sans demander son reste, il décida d'agir. Malgré la douleur de l'attaque de la rousse, il se téléporta derrière eux poussant le petit au sol pour s'en prendre à elle. Sytry soupira lorsqu'elle lui répondit pas une autre question. Pourquoi ne pouvait-elle pas se contenter par lui répondre?

-Si je te le demande ma belle, c'est parce que je savoir.

Il lui répondit comme si elle était une demeurée. Elle continuait à lui interdire d'insulter le retardé ce qui fit sourire à nouveau Sytry.

-Mais, pourquoi je le traiterais pas d'attardé tandis que s'en est un? Regarde-le! Il réfléchit aussi bien qu'un chien.

Encore une fois, une lumière jaillit avant de disparaître. Mais, étrangement, la lumière l'avait effleuré. Il sentit comme une brûlure dans son ventre à l'endroit qu'elle l'avait effleuré. Il serra la mâchoire en se demandant qu'est-ce que c'était. Heureusement, la lumière s'effaça. Elle lui disait qu'elle n'était pas une prostitué avant de lui donner un coup de tête. Ses mains lâchèrent la jeune femme et il recula en posant une main sur son front. Sa force n'avait rien d'humaine. La preuve en était encore là. Une femme normale n'aurait pas réussi à le faire mal avec ce genre d'attaque.

Elle demanda à Alec de fuir, mais ce crétin restait là se demandant pourquoi.

-Si tu fuis, tu ne reverras jamais ton père. Il aurait honte d'avoir un fils aussi lâche. Oh en fait, il doit déjà avoir honte d'avoir un attardé comme fils ! Je le comprend de pas vouloir t'avoir. Tu dois être un accident.

Il décida de ne pas bondir à nouveau sur elle. Il devait se concentrer pour conserver son énergie le plus longtemps possible. Il commençait à voir la menace qu'elle représentait pour lui. Sytry tenta encore de s'immiscer dans sa tête en amenant une terreur. La peur faisait perdre tous les moyens. Il n'avait pas remarqué la blessure à la main du môme et celle de la femme. Il était trop concentrer à tenter de deviner les faiblesses de la femme.

-Si tu n'es pas une pute, tu es quoi ? Oh non. Me dit pas que tu veux baiser cet attardé? C'est répugnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec M. Hanson
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 1171
POINTS : 3745
AGE : 19
CELEBRITE : Skandar Keynes
EMPLOI : Etudiant à l'Institut Parker / Ancien assistant du projet shadow
DATE DE NAISSANCE : 03/12/1997
ARRIVE LE : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Mar 30 Aoû 2016 - 7:55

Je préférais que tu me laisses tranquille


Un chien.... ça me rappelait quelque chose, mais me concentrer sur Amy m'empêchait d'y penser.
Je l'entendis à nouveau parler de mon père, mais je ne comprenais pas pourquoi il disait que Papa pourrait avoir honte parce que j'étais un attardé. Je n'en étais pas un.
Et je ne comprenais pas comment on pouvait être un accident. Mais J'observais Amy et elle semblait froncer beaucoup les sourcils.

Amy n'eut pas le temps d'empêcher le démon arriver, et quand elle sentit la terreur, elle se laissa submerger par elle. Elle ne savait pas contrôler bien ses pouvoirs, alors qu'est ce qui lui disait qu'elle saurait vraiment protéger Alec contre ce démon ?
Mais quand elle entendit les dernières paroles du démon, elle paru ne plus avoir si peur que ça. C'était plus de l'énervement


- Jamais...Je ne ferais ça avec lui. Jamais.

Je les observait. Elle ne semblait pas avoir tant de capacités pour se battre, parce qu'elle ne bougeait pas plus avec ses paroles.

- Pourquoi elle voudrait forniquer avec moi ? Et je ne suis pas un attardé. Tu es vraiment stupide.

Il répondait encore avec sa logique. Cela lui semblait incongru de pouvoir penser qu'il puisse être un attardé ou qu'il puisse coucher avec cette femme

- Je sais ce que tu essaies de faire, mais je ne te laisserais pas faire. Cet enfant est à moi. Je le protégerais même sous ton pouvoir. Et je ne te dirais pas ce que je suis.

Elle paraissait déterminée et ses yeux lançaient des éclairs, malgré les quelques traces de peur et de doute qui se peignait sur son visage, et contre lequel elle ne semblait pas pouvoir lutter

- Je ne pense pas être à toi.

Les gens n'appartenaient à personne. Enfin peut être que moi j'appartenait quand même à Papa.


© Koala Volant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Alec Michael Hanson


You've probably never quite understood
What it means to be in love, so I'll explain
It's joy and fear and sacrifice and pain
But it's not in vain


Parce que j'ai des awards wouais (et que je suis fan):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieghart Allister
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 334
POINTS : 2265
AGE : 39
CELEBRITE : Sebastian Stan
EMPLOI : Mafieux, bras droit de son Paimon
DATE DE NAISSANCE : 13/04/1978
ARRIVE LE : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry Mar 30 Aoû 2016 - 17:36

Je préférais que tu me laisses tranquille


Elle fut atteinte visiblement par son immersion dans son crâne. Il sourit content de sa défense. Il s'économisait, car sans savoir pourquoi, elle était capable de le blesser. Surtout avec ses étranges boules lumineuses. Le pire, c'est que ses paroles firent l'effet désiré. Elle répliquait, se fâchait, ça l'atteignait et il adorait ça. Il jouissait de cette sensibilité touchée. Maintenant, il n'allait pas s'arrêter de sitôt. Il était comme une sangsue, une fois qu'il trouvé le bon sang, il le suça jusqu'à la moelle.

Le gamin reprit la parole en l'insultant ce qui ne le touchait aucunement. L'attardé était trop débile pour voir ses cartes en main et ses tactiques posés. Il n'avait pas été un assassin de Lucifer pour rien… La femme continuait de parler et de vouloir le protéger. C'était touchant.

-Tu es certaine ? Et ce n'est pas de ma faute si ce rejeton est détesté par ses parents. Désolé gamin, mais tes parents doivent regretter de t'avoir eu. Et comment ça, cet enfant est à toi? Tu es sa maman? Hum. Tu as l'air trop jeune pour ça. Sauf pour une pute, ça se pourrait très bien.

Sytry utilisait les propres paroles de son ennemi pour les retourner contre elle. Il s'amusait ainsi. Il n'avait même à réfléchir longtemps. Il tenta d'augmenter le conflit à un échelle supérieur en testant s'il était capable de lui mettre des graines de folies.

-Et puis, même si tu me repousses aujourd'hui. Je reviendrais à la charge une autre fois. Je trouverais bien ce que tu es. En tout cas, tu n'es pas une humaine, ni une mutante, ni un sorcier, c'est clair.

Il n'allait pas dire qu'il avait supposé ça à cause de sa puissance qui était plus forte que ces classes là. Il souriait aussi, toujours aussi malicieux. Il remarqua la blessure à la main de la jeune fille. Pourtant, il ne l'avait pas touché là…. Étrange.



•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Le conflit entre le perso et sa joueuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry

Revenir en haut Aller en bas

Je préférais que tu me laisses tranquille [Sytry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Entre génie on se comprend! [Pv: Gilles de Rais]
» Ton sang, tu me laisses le voir couler ?
» La folie est un art. Laisses-moi te l'enseigner...
» Fig Helldorado?
» T'as fini de me laisser sans nouvelles !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-