♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Sam 3 Sep 2016 - 0:02

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Feat Lilou & Lancelot



Les cours... Qui a inventé ce concept, sérieusement ? Bien que cela ne déplaise pas à Lilou d’étudier, cela l’énervait lorsque la journée s’éternisait et que la matière ne l’intéressait pas. Ses seules pensées étaient tournées vers son lit bien douillet, où elle pourrait dormir en paix. Bon, en vérité, tout ce que la mutante désirait était de ne pas penser à ce qui s’était passé quelques heures auparavant, durant le cours où ils apprenaient à maitriser leurs pouvoirs. Dans son groupe, ils étaient tous doués de magie de type « moléculaire », comme l’institut nommait cela. Et alors qu’elle et d’autres étudiants doués de la capacité de se téléporter s’entrainaient, la jeune femme s’était laissée emportée. Lilou avait défié un autre étudiant pour voir qui était le plus fort des deux, et maitrisait le mieux la téléportation. Malheureusement, cela s’était mal fini. La victoire n’avait pas été dans son camp. Alors qu’elle s’entrainait avec une folle furieuse de démone en dehors des cours, elle avait perdu ! Enfin, si éviter de se faire tuer par des boules de feu de Judith pouvaient être réellement considérées comme un entrainement potable. Ce dernier point était encore une réflexion à poursuivre...

Une fois les cours finis, l'étudiante était décidée de se montrer à elle-même que les autres avaient tords, et qu’elle savait utiliser son pouvoir même si elle n’était pas sous tension. Qu'elle n'était pas nulle. Motivée comme jamais, Lilou jeta un regard pour être sûr que personne ne l'osbervait, et utilisa sa téléportation pour aller dans sa chambre…

… pour apparaitre dans un endroit inconnu. Le lieu dans lequel venait d’atterrir la jeune femme n’était en tout cas pas sa chambre. Mais celle d’autres étudiants. Pestant contre elle-même, se disant que ce n’était vraiment pas son jour de chance, Lilou commença à observer où elle s’était encore fourrée. Dans tous les cas, il ne semblait pas y avoir âme qui vive. C'était déjà un bon point.

La chambre présentait deux côtés occupés, et n’était pas aussi décorée que chez elle. Il faut dire que pleins de photos étaient accrochées partout sur son mur, ainsi que pleins de posters. Et il y avait une peluche qui trainait aussi sur son lit, aussi ringard cela soit-il. Mais cela, seule sa voisine de chambre absente la majorité du temps le savait. Quels secrets avaient donc les occupants de cette pièce ?

« - Il n’y a personne… Personne ne saura si je fouille un peu, non ? » , se fit-elle à elle-même, tentant de convaincre sa bonne conscience que cela n’était pas si mal que ça de faire une petite enquête.

Son regard balaya alors la chambre de long en large, s’arrêtant sur des armoires qui se trouvaient le long du mur… Avec un petit sourire sur ses lèvres, Lilou décida que ce serait son premier lieu d’inspection. Et la brunette s’en alla donc ouvrir les tiroirs de la commode. Des t-shirts, casquettes, pantalons… Et… Des caleçons ?

- Beurk ! s’écria-t-elle, dégoûtée de sa trouvaille. C’est une chambre de garçons, ici ?!

Grimaçant, la mutante lâcha le caleçon par terre. Depuis son arrivée, Lilou croyait être dans une chambre de fille. Elle n’avait pas fait attention… La mutante décida de tout laisser comme ça, n’osant plus toucher les vêtements. Ils étaient peut-être sales, ça appartenait à des mecs après tout… Et des garçons, ça ne rangeait pas, et laissait son sale linge partout, non ?

« - Bon bah, tant que je suis contaminée par la saleté de ces inconnus, autant continuer encore un petit peu ! » pensa-t-elle, regardant le bordel qu’elle venait de créer autour des armoires, les vêtements remis n’importe comment par rapport à ce qu’ils étaient quelques minutes plus tôt.

A présent, c’était au tour de la table de nuit qui se situait à côté d’un des deux lits de subir une petite fouille. Peut-être découvrirait-elle un objet trop drôle. Lilou s’installa donc sur le bord du lit, le trouvant assez confortable, et ouvrit le tiroir… Des objets ici et là, auxquels elle ne prêta aucune attention, sa curiosité étant attirée vers une sorte de livre. Était-ce un bête bouquin ? Un journal intime ? La jeune femme le saisit, au même moment où la porte s’ouvrit derrière elle. Un joli étudiant se trouvait le seuil de la porte, la regardant avec un regard étrange.

- Euh… Salut ? lâcha-t-elle, ne sachant que dire d’autre. A priori, elle ne devrait pas se trouver là, encore moins sur le lit d’un parfait inconnu. Ni avec la chambre sens dessus dessous. C'est à toi ? rajouta-t-elle toute bête, désignant le livre qu’elle avait dans la main.

[Si problème, quelque chose qui ne va pas ou à changer, n'hésites pas à me mp ! ]



Dernière édition par Lilou Makensy le Sam 5 Nov 2016 - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot Blackburn
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 232
POINTS : 212
AGE : 23
CELEBRITE : Grant Gustin
EMPLOI : Etudiant
DATE DE NAISSANCE : 16/01/1994
ARRIVE LE : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Sam 3 Sep 2016 - 17:13


Une petite fouille s’impose ! Permission ou non !

Lilou Makensy


J’étais sur les rotules, c’était mon premier jour de cours et utiliser mes pouvoirs de façon intensive n’est pas quelque chose d’habituel. Je me demande comment mes jambes pouvaient encore soulever mon poids sans flageoler aucunement. En plus de tout ça, je devais puer la mort. Pour preuve, une fille m’a regardé avec intérêt avant de grimacer en sentant mon odeur ! Excusez-moi de ne pas sentir la rose après une séance d’entraînement ! Qui est-ce qui a décidé que le sorcier devait suivre des cours de magie offensive et défensive … Ok me répondez rien … Ma question est stupide. Je m’arrêtai devant les escaliers et les regardai comme si c’était une véritable montagne. La mort dans l’âme, je me mis à grimper.

Plus mon ascension avançait, plus je me disais que les paliers devaient être un très bon point de repos et que l’établissement devrait mettre des lits à ces endroits-là pour éviter des morts dans les escaliers. Si mon frère était là, il rigolerait en me voyant dans cet état … En tout cas, c’est ce que je ferai moi ! C’est vrai quoi, je devais avoir l’air d’un minable qui n’a pas pris de douche depuis une bonne décennie ! Note à moi-même, inventer une potion contre la sudation malodorante. Mais bon, avec mes capacités en potion, je serai capable de faire un cocktail explosif ! Sur ces bonnes réflexions, je me rendis compte que j’étais déjà arrivé à mon étage. Je pris mon sac de sport de mon dos pour regarder ce que j’avais à l’intérieur et je fus soulagé de constater que j’avais pensé à tout pour passer aux douches avant de retourner dans ma chambre.

Super, j’allais me débarrasser de cette odeur rapidement et me défaire de ma tenue de sport. C’était encore des fringues avec l’insigne de mon ancienne université, je devais avouer que mes amis me manquaient en ce moment. Mais pas question de déprimer sur ça, sinon mon frère s’en rendrait compte et voudrait repartir tout de suite. Je n’aurai rien gagné à  me morfondre et lui non plus. Je cessai toute réflexion pendant ma douche rapide. Punaise, qu’est-ce que ça fait du bien ! Je crois que les douches communes vont devenir mon endroit préféré ! Une fois sortie, je me séchai pour me rhabiller avec un tee-shirt à l’effigie d’un groupe de musique et un blue jean. Je sortis de la salle de bain pour prendre le chemin de ma chambre mais quelque chose m’interpella. Un cri … féminin ? Je pris quelques instants avant d’entrer.

Je pris l’initiative d’être le plus discret possible pour entrer. Une fois la porte ouverte, je m’adossai au cadre de la porte pour observer une jeune fille brune. Elle est plutôt jolie, je me fis la réflexion que c’était parfaitement mon genre … mais aussi celui de mon frère. J’haussai les sourcils surpris … Est-ce que cette jeune fille pourrait être la petite amie de mon frère ? Mon esprit me criait que oui ! Cela me rendit heureux … J’avais eu raison de le laisser seul le premier jour ! Purée, je suis impressionné ! Dante a fait plus fort que moi. La prochaine fois que je vois mon bro, je serai obligé de te féliciter et de m’avoir vaincu ! La brunette était  assise sur le lit de mon frère et tenait son livre dans ses mains. Elle leva les yeux vers moi, elle paraissait embarrassée. C’est là que je remarquai l’état de la chambre et surtout mon caleçon parterre.
Soudain, elle prit la parole pour me saluer et demander si le livre de Dante était à moi. Je fus encore plus surpris, elle ne connaissait mon frère et son goût pour la lecture … On ne peut pas dire que je partage ce trait de caractère avec lui.


« Salut ! Non, c’est à Dante. C’est lui le cerveau ici. T’as déjà dû remarquer son intelligence en étant avec lui. »


Je pris mon sourire de frère complètement gaga de son grand frère et m’approchai d’elle pour me pencher sur le livre afin d’en voir le titre ou l’auteur. Mais c’était peine perdue, ça ne me disait rien du tout. Pour ne pas rester sur mon échec, je relevai les yeux pour regarder le visage de la jeune fille et réalisai que je n’étais pas présenté.


« Oh désolé, je me suis pas présenté. Je suis Lancelot Blackburn, le demi-frère de Dante. Il a dû te parler de moi … ou alors non mais c’est normal. Enfin, je le comprends s’il veut te garder que pour lui. »


Je lui offris un autre sourire pour la mettre en confiance.


Fiche de liens (c) Miss Yellow

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


"Peu importe en qui tu pries. Je continuerai à prier pour que tu crois en moi. Parce que je t'aime et je resterai à tes côtés même si ton dieu s'appelle Mufasa ou Pumba ... Je sais plus.C'est lequel des deux le lion dans le ciel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Sam 3 Sep 2016 - 23:14

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Feat Lilou & Lancelot




Observée de long en large par le nouvel arrivant, toujours embarrassée, Lilou se retenu de rajouter quoi que ce soit, s’attendant à ce qu’il la renvoie sur le champ… Avec pleins de grands cris, cela n’aurait même pas surpris la jeune femme. Pire, le jeune homme pourrait appeler le directeur, se plaindre, et qu’elle se fasse renvoyer suite à cela ! Enfin, si elle se retrouvait dans cette situation, la mutante inventerait mille mensonges possibles pour essayer de garder sa place au sein de l’institut. C’est donc angoissée que la brunette attendit la réaction de l’inconnu, qui ne tarda pas à manifester… Sans choisir l’option d’un scénario catastrophe, comme elle se  l’était imaginée.

Au lieu de cela, il lui répondit d’un air assez joyeux, et lui annonça que le livre appartenait à un certain Dante. La fin de la phrase, comme quoi elle aurait dû remarquer l’intelligence de son colocataire de chambre vu qu’elle était avec lui… Eh bien, cette partie-là, son cerveau avait du mal à saisir où il voulait en venir. Peut-être était-ce un autre étudiant qui était dans sa classe… Néanmoins, il n’avait pas dû lui faire grande impression… Vu qu’elle ne voyait pas qui c’était… Mais sa réflexion n’eut pas le temps de continuer, le bel inconnu se dirigeant vers elle afin d’inspecter le livre qu’elle tenait en main. Il ne fit pas de commentaires sur ce bouquin, et reprit la parole aussitôt.

- Oh désolé, je me suis pas présenté. Je suis Lancelot Blackburn, le demi-frère de Dante. Il a dû te parler de moi … ou alors non mais c’est normal. Enfin, je le comprends s’il veut te garder que pour lui., fit-il en souriant.

Lilou avait peur de comprendre où voulait en venir Lancelot. La prenait-il pour une petite amie potentielle de ce cher Dante qu’elle n’avait jamais croisé ? Un petit rire involontaire sortit de sa bouche, se disant que celui qui supporterait son caractère de folle et ses questions incessantes n’était pas encore né. Ou elle ne l’avait pas encore rencontré ! Bien que la mutante flirtait beaucoup avec les garçons, cela n’allait jamais plus loin, Lilou s’enfuyant avant ou s’arrangeant pour ne plus jamais revoir le pauvre fou qui avait essayé de la supporter. Maintenant, la question restait de savoir si elle jouait le jeu afin de savoir pour qui il la prenait exactement, une petite amie ou une très bonne amie de son demi-frère ? Hum… Dans tous les cas, se présenter serait un bon début.

- Lilou Makensy, enchantée de te connaitre, Lancelot ! Euh… Et désolée pour tout le bazar… Je dois avouer que je suis assez curieuse… admit-elle tout en redéposant le livre dérobé quelques instants plus tôt sur la table de nuit.

Peut-être un peu trop. Un regard vers le caleçon encore par terre pour se convaincre elle-même que fouiller chez les autres pouvait amener à découvrir des trésors inattendus. Mais la question restait de savoir si elle prenait le parti de l’honnêteté, ou le parti de la comédie ? Peut-être qu’elle devrait faire genre qu’elle connaissait Dante, histoire qu’il ne se pose pas de questions sur le comment elle était rentrée ici… Il y avait vraiment trop de choix...

- On n’a pas encore beaucoup discutés, avec tous les cours qu’on a eu… Alors je ne connais que ton nom qu’il a évoqué, mais sans plus. En tout cas, tu es plus joli que la description qu’il m’a faite de toi !

Oups. Elle ne devrait pas partir sur l’option compliment, ce n’était pas une bonne idée. Pas s’il croyait vraiment qu’elle était la petite amie de son frère. Elle mentait déjà assez en disant qu’elle connaissait le frérot de son interlocuteur. A quoi il ressemblait en plus ? Pitié, que Lancelot ne lui pose pas cette question piège.

- C’est un bon ami,  reprit-elle en continuant de mentir, et donc, je evux savoir, vous vous entendez bien ? Ou je dois te balancer ce joli oreiller en pleine figure afin que tu sois gentil avec ?

Grand sourire sur ses lèvres, Lilou était assez intéressée par la réponse. La brunette s’était saisie du coussin, prête à réaliser sa menace. S’ils étaient frères, ils avaient intérêts à bien s’entendre ! Pour sa part, elle n’avait pas eu l’occasion d’en avoir, ses parents étant décédés peu de temps après sa naissance. La mutante considérait donc chanceux les gens ayant encore leurs parents – aussi chiants soient-ils – et trouvait cela dommage lorsqu’une famille ne s’entendait pas.

- Attention, je veux une preuve. Sinon, c’est trop facile, rajouta-t-elle amusée. Tu as cinq minutes pour me convaincre. Et ce réveil sera notre témoin…

Pauvre petit appareil qui trainait sur la table de nuit et qui n’avait rien demandé à personne. Il se retrouvait pris dans son délire. Mais l’heure tournait… Qu’allait faire Lancelot ?




Dernière édition par Lilou Makensy le Lun 5 Sep 2016 - 22:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot Blackburn
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 232
POINTS : 212
AGE : 23
CELEBRITE : Grant Gustin
EMPLOI : Etudiant
DATE DE NAISSANCE : 16/01/1994
ARRIVE LE : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Dim 4 Sep 2016 - 21:52


Une petite fouille s'impose

Lilou Makensy


Je lus une expression bizarre sur son visage que je ne sus traduire. J’oserai peut-être la qualifier de déconcerté ? Mais je ne pouvais pas en être sûr à 100%. Un rire vint compléter le tableau de la jeune fille. Sa réaction me faisait un peu peur genre comme si elle était cinglée et bonne à être internée. Mais étant gentleman, je ne lui fis aucune réflexion là-dessus. Oui vous avez vu je suis trop sympa et aimable ! Je m’aime … Mais bref, ce n’est pas le sujet ! Je revins à la brune qui s’accaparait toute mon attention mine de rien et sûrement sans le savoir. Je comprenais pourquoi elle était la petite amie de mon frère, elle avait l’air plutôt intéressante de beaucoup de points de vue. Je la vis prendre une expression plus sûre d’avant de parler :

« Lilou Makensy, enchantée de te connaitre, Lancelot ! Euh… Et désolée pour tout le bazar… Je dois avouer que je suis assez curieuse… »

Je haussai les épaules, cela ne me dérangeait pas plus que ça. Je n’avais jamais été un maniaque de l’ordre. Le seul fait qu’on soit arrivé il y a peu était la cause de cette chambre parfaitement rangée et pas encore en désordre … Enfin maintenant ce n’était plus à faire ! Merci Lilou, je me sens mieux dans ma propre chambre grâce à toi. Bon Dante m’engueulerait peut-être mais je pourrais mettre tout sur ton dos ! Ce ne sera même pas un mensonge en plus !

« Je ne peux pas trop t’en vouloir. Tu voulais sûrement avoir plus d’informations sur Dante … Il est assez secret mais il est pas méchant. Néanmoins, ceci est à moi. »

Je soulevai le pauvre caleçon abandonné parterre et le montra à Lilou. C’est vrai quoi depuis quand mon frère aurait des caleçons avec le logo de mon université au niveau du devant … J’avoue, j’étais vraiment fan de ma fac à Cheyenne et j’en ai fait un peu trop en allant à la boutique souvenir. Ma mère s’était moquée en disant que je pourrais sûrement m’habiller toute une semaine rien qu’avec ces vêtements-là. Elle n’avait pas tort … J’ai testé une fois, j’ai tenu cinq jours !

« On n’a pas encore beaucoup discutés, avec tous les cours qu’on a eu… Alors je ne connais que ton nom qu’il a évoqué, mais sans plus. En tout cas, tu es plus joli que la description qu’il m’a faite de toi ! »

Je relevai les yeux vers elle pour lui adresser un regard acéré … Je me souvenais très clairement de la fois où une fille s’était faite amie de Dante juste pour l’être avec moi … J’avais trouvé cela franchement pitoyable. Je m’assagis en me disant que c’était pas vraiment possible. Lilou n’avait encore jamais entendu parler de moi et cela se sentait. Je lui souris comme pour m’excuser des suspicions que j’avais pu avoir sur son compte à l’instant. Même si elle n’était pas au courant, je me sentais un peu excusé quand même par elle. En vrai, si j’avais osé parler à voix haute, peut-être qu’elle m’aurait arrachée les yeux avec ses ongles.

« Merci pour le compliment. Je ne peux que te retourner le compliment, t’es bien plus jolie que ce que j’imaginais la copine de Dante. Pas que je sous-estime mon frère mais il préfère l’intelligence à la beauté. »

S’il m’entendait, je serai déjà enterré six pieds sous terre ou alors ça ne devrait pas tarder. Mon frère n’aime pas que je me moque de lui comme ça, c’est peut-être pour ça que je le fais juste quand il n’est pas là. Question de survie vous voyez ! Je ne veux pas mourir à cause de mes propos, ça serait vraiment trop bête !

« C’est un bon ami et donc, je veux savoir, vous vous entendez bien ? Ou je dois te balancer ce joli oreiller en pleine figure afin que tu sois gentil avec ?

C’est fou ce que je me sentais menacé par une jeune fille comme elle avec un seul oreiller comme arme. J’hésitai entre la prendre en dérision ou lui répondre franchement. Et pourquoi pas les deux ? Je me saisis fermement du boxer que j’avais dans la main pour l’approcher de Lilou. Sait-on jamais, elle pourrait se sentir menacée par la saleté d’un homme même si ce caleçon était en vérité propre. Lilou reprit la parole :

« Attention, je veux une preuve. Sinon, c’est trop facile, tu as cinq minutes pour me convaincre. Et ce réveil sera notre témoin. »

C’est qu’elle commençait à m’amuser réellement avec ces demandes un peu farfelues. Très bien, tu veux de la preuve et bien tu en auras pour ton argent ! Le caleçon se rapprochant de plus en plus du visage de la brune, je souris en m’exprimant :

« Si tu me balances cet oreiller, je n’hésiterai pas un instant à te mettre ça dans la bouche ma belle, copine de mon frère ou pas ! Mais si tu insistes pour savoir notre relation. »

Je retirai mon tee-shirt, dévoilant mon corps peu musclé mais fluide dans l’ensemble et surtout un tatouage au nouveau de mon pectoral gauche. Ce n’était pas chose, juste le prénom de mon frère.

« Est-ce la juge Makensy est heureuse de la réponse ou alors je dois fournir d’autres preuves de mon amour pour mon frère ? »

En réalité, ce jeu m’amusait beaucoup et j’aurai bien aimé le continuer.



Fiche de liens (c) Miss Yellow

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


"Peu importe en qui tu pries. Je continuerai à prier pour que tu crois en moi. Parce que je t'aime et je resterai à tes côtés même si ton dieu s'appelle Mufasa ou Pumba ... Je sais plus.C'est lequel des deux le lion dans le ciel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Dim 4 Sep 2016 - 23:15

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Feat Lilou & Lancelot



Lancelot ne semblait pas choqué plus que ça du désordre mis dans sa chambre. D’un certain côté, cela diminuait la culpabilité de Lilou… Mais si on voyait les choses autrement, cela voulait-il dire que ce jeune homme aimait vivre dans un désordre pas possible ? La mutante tenta une seconde de comprendre, mais capitula aussitôt. Elle ne comprendrait jamais la logique des garçons. Ils étaient si étranges… Pensée qui ne tarda pas à être confirmée lorsque Lancelot se saisit du seul vêtement qui était bien le seul à avoir sa place par terre. Oui oui, ce caleçon là, vous avez bien vu. Bien que mignon avec une sorte de logo dessus, la jeune femme s’en méfiait.

Et au moment où elle prononça sa menace de lui balancer l’oreiller en pleine figure, Lancelot ne parut pas très craintif. Peut-être n’avait-il pas entendu ? Ou l’orpheline devait penser à prendre un objet plus convaincant la prochaine fois qu’elle inventerait une idée pareille. Genre le bouquin. Après tout, qui en avait quelque chose à foutre de ce livre, excepté ce Dante (pauvre livre, fuis vite !) ? Pourquoi n’avait-elle pas pensé à ce foutu livre avant ? Maintenant, c’était trop tard. La menace était dite.

Mais son regard restait obnubilé par le caleçon dans la main de Lancelot, qui se rapprochait dangereusement de sa zone vitale. Woaw, mais que faisait-il, lui ?! La jeune femme allait lui dire d’éloigner ça directement, que ce n’était pas une preuve valable, mais n’en eut pas le temps... Lancelot la devança en prenant la parole…

« Si tu me balances cet oreiller, je n’hésiterai pas un instant à te mettre ça dans la bouche ma belle, copine de mon frère ou pas ! Mais si tu insistes pour savoir notre relation. »

Heyyyy ! C’était pas du jeu, naméoh !  C’était elle qui menaçait les gens, pas l’inverse. En plus, Lilou ne risquait pas de gagner face à lui s’il voulait vraiment réaliser son chantage. Elle fronça les sourcils, sur la défensive, et se mit au fond du lit, contre le mur. Défense qui fut néanmoins vite transpercée, son interlocuteur commençant à retirer son t-shirt sous les yeux de la demoiselle. Alors lui, il n’y allait pas de main morte ! Il n’hésitait pas du tout. Dix bons points pour Griffondor ! Euh non, pour Lancelot. Bref, Lilou ne se priva pas du spectacle. Bien que peu musclé, il n’était pas si mal que ça. Avec un joli tatouage au niveau de son pectoral gauche. Le nom de son frère y était indiqué. C’était trop mignon !

« Est-ce la juge Makensy est heureuse de la réponse ou alors je dois fournir d’autres preuves de mon amour pour mon frère ? »

Choix difficile. Elle aurait voulu lui balancer l’oreiller sur la tête, juste pour rire un peu. Mais il y avait l’horrible chose immonde nommé « caleçon » à moins d’un mètre d’elle. Et l’intimidation qui allait avec. Même si le tatouage l’avait pleinement convaincue, la brunette aimait les défis et prendre des risques…

- Je peux demander une deuxième preuve, juste pour le plaisir d’allonger ma menace ? Il reste encore deux minutes, alors autant utiliser tout le temps que notre témoin nous offre. Il serait très triste si on l’oubliait aussi vite… fit-elle tout en prenant le réveil de sa main libre, l’autre tenant toujours le coussin. Hein oui, petit réveil ! Regarde Lancelot, il nous le confirme ! Il t’accorde même du temps bonus si tu le désires !

En fait… Il allait la prendre pour une cinglée. S’il appelait des psys ou autre personnel médical pour s’occuper de son cas, cela ne l’étonnerait même pas. Lilou devait avouer qu’elle était en forme aujourd’hui. Mais c’était de sa faute à lui. Il l’avait menacée à son tour, ruinant tous ses espoirs, et elle devait maintenant trouver un moyen d’éviter la confrontation tout en lui balançant quand même l’oreiller.

- En contrepartie, rajouta-t-elle, tu peux me demander quelque chose  à ton tour ! Mais juste parce que le tatouage est trop mignon, va pas croire que ton caleçon tout pua… Euh, typique de garçon, va me faire capituler !

La mutante se mordit les lèvres, réalisant qu’elle venait de se trahir à cause de ce vêtement qu’elle croyait toujours sale. D’ailleurs, peut-être devrait-elle lui balancer de but en blanc qu’elle n’était pas la petite amie de son frère, et faire tomber le joli conte de fées. Hum… Non, elle attendrait encore un peu, juste le temps de voir la réaction du jeune homme. Elle s’amusait trop, hors de question qu’elle se fasse renvoyée de la chambre direct à cause de ce petit mensonge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot Blackburn
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 232
POINTS : 212
AGE : 23
CELEBRITE : Grant Gustin
EMPLOI : Etudiant
DATE DE NAISSANCE : 16/01/1994
ARRIVE LE : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Jeu 8 Sep 2016 - 18:34


Une petite fouille s’impose

Lilou Makensy


Je vis à la tête de Lilou qu’elle était un peu embêtée que je la prenne à son propre jeu en lui mettant le caleçon sous le nez comme cela. Je me demandais si j’aurai eu le cran de mettre ma menace à exécution. Je me pense néanmoins assez débile pour le faire même si Dante m’engueulerait pendant des heures après. Je n’avais pas vraiment envie de subir ce moment que j’avais déjà subi plusieurs fois dans ma vie.  Lilou se mit à reculer dans lit pour se mettre dos au mur au sens littéral de l’expression. Mais bon, j’avais dû lâcher mon arme dans la bataille contre mon tee-shirt qui visait à l’enlever. C’était l’un des meilleurs moyens pour prouver à la brunette que je suis un très bon petit frère et que j’aime mon aîné.
Mais l’expression de la jeune fille resta dubitative. Elle voulait me tester ou quoi ? Parce que dans ce cas-là, je relèverai le défi. Je ne voulais pas que ma future belle-sœur me prenne pour un trouillard ou une poule mouillée. De toute façon, je n’étais pas du genre à réfléchir avant d’agir mais plutôt l’inverse … Je pense que si j’avais été pris à Poudlard, j’aurai été un gryffondor. C’est vrai quoi, je suis un fonceur né et je ne brille pas par mon intelligence. De plus, je suis un peu trop niais pour être un serpentard. J’aurai peut-être trouvé ma place chez les poufsouffles mais qui aimerait être un pouf’ ? Quelqu’un de pas sain d’esprit d’après moi.
Bref, je me reconcentrai sur Lilou pour savoir la suite des évènements. Je redoutais un peu qu’elle me demande d’enlever en bas pour compléter le tableau. Mais j’avoue que je trouverai ça plus que drôle. La jeune femme se décida enfin à ouvrir la bouche :  


«  Je peux demander une deuxième preuve, juste pour le plaisir d’allonger ma menace ? Il reste encore deux minutes, alors autant utiliser tout le temps que notre témoin nous offre. Il serait très triste si on l’oubliait aussi vite… »

Elle prit le réveil dans sa main sans pour autant lâcher son arme massivement mortelle, l’oreiller. Mince, moi qui pensais qu’elle aurait la bonne idée de la laisser tomber comme ça, j’aurai pu répliquer sans craindre de représailles.

« Hein oui, petit réveil ! Regarde Lancelot, il nous le confirme ! Il t’accorde même du temps bonus si tu le désires ! »

Je souris, j’avouais que ça m’amusait vraiment beaucoup de jouer à son petit jeu. Mais je craignais un peu que mon frère rentre dans la chambre et me voit torse nu devant sa petite amie. Je crois qu’il aurait des envies de meurtre envers ma personne. Mort à cause de son propre frère, c’est assez dramatique pour être classe donc j’approuve !!


« En contrepartie, tu peux me demander quelque chose  à ton tour ! Mais juste parce que le tatouage est trop mignon, va pas croire que ton caleçon tout pua… Euh, typique de garçon, va me faire capituler ! »

Mes yeux devaient briller d’intérêt. Ça s’était très intéressant pour moi. Mais je devais d’abord trouver comment la convaincre encore plus. Je me mis à chercher dans mes potes de jeans qui contenaient mon graal, mon portefeuille. Une fois celui-ci ouvert, je me mis en quête d’une photo et la tendit à Lilou, toujours assise sur le lit.

« Merci déjà pour mon tatouage. Ensuite, t’inquiète pour mon caleçon, il était propre. Pour finir, cette photo représente Dante nu quand il était bébé. »

J’avais cette photo me servant beaucoup quand je cherchais à embêter mon frère mais c’était une preuve d’affection que je l’ai toujours sur moi. J’en avais une autre mais Lilou ne devenait pas la voir vu que j’étais aussi dessus. Je fis mine de réfléchir profondément.

« Alors … Qu’est-ce que je pourrais te demander ? Voyons … »

Je fis un tour sur moi-même très lentement en regardant tout autour de moi, faisant semblant de chercher une idée intelligente. Je m’assis donc à côté d’elle en fixant mon regard au sien et un sourire apparut sur mes lèvres. Je devais alors avoir un petit côté sadique ou rusé je ne sais pas trop.

« Raconte-moi votre premier rendez-vous ! »

On dirait pas mais je suis un grand fan d’histoire romantique enfin surtout celles de mon frère en fait …


Fiche de liens (c) Miss Yellow

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


"Peu importe en qui tu pries. Je continuerai à prier pour que tu crois en moi. Parce que je t'aime et je resterai à tes côtés même si ton dieu s'appelle Mufasa ou Pumba ... Je sais plus.C'est lequel des deux le lion dans le ciel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Mer 21 Sep 2016 - 22:17

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Feat Lilou & Lancelot



[Noooon ! Tu vas cramer ma couverture !  XD Bref, sincèrement désolée pour le retard]

Lancelot accepta de lui montrer une deuxième preuve de son amitié avec son frère, ce qui amusa beaucoup la mutante qui l’observa attentivement. Il chercha dans son jeans un objet, pour finalement faire apparaitre un joli portefeuille. Ce dernier dans ses mains, il fouilla à l’intérieur, et en ressorti cette fois-ci la fameuse preuve tant attendue : une jolie photo de Dante bébé… Qui plus est, sans vêtements ! Lilou prit donc la photo pour l’observer avec un grand sourire. C’était trop mignon des bébés ! Encore plus lorsque c’est l’image qui représente votre faux petit-ami !

« Merci déjà pour mon tatouage. Ensuite, t’inquiète pour mon caleçon, il était propre. Pour finir, cette photo représente Dante nu quand il était bébé. »

Comment ça le sous-vêtement était en réalité propre ? Elle s’était faite piégée ? Et elle n’avait plus d’oreiller à lui balancer en pleine figure, elle l’avait lâché pour regarder l’image, tout comme le réveil ! Mais Lilou ne tenta pas de reprendre ses armes, le voyant réfléchir à ce qu’il allait lui demander. Et l’orpheline craignait le pire.

« Alors … Qu’est-ce que je pourrais te demander ? Voyons … »

Lilou plissa les yeux, tentant de le convaincre mentalement qu’il pouvait oublier la contrepartie ! Mais sa corruption mentale ne fonctionna pas. Non, pas du tout. Lancelot s’assit à côté d’elle, et la regardait avec un grand sourire sur ses lèvres. La mutante n’aimait pas ce regard, ni ce sourire, cela ne présageait rien de bon…

« Raconte-moi votre premier rendez-vous ! »

Hein ? Un rendez-vous ? Quel rendez-vous ? Ah ! Celui avec son faux petit-ami ! La jeune femme prit quelques secondes pour réfléchir, se demandant si elle devait à présent lui inventer ce rendez-vous, ou lui faire perdre tous ses espoirs ?

- Eh bien… C’est à dire que.. commença-t-elle, perdant ses mots, ne sachant que dire. Euh… Il y en a eu un... Enfin, pas vraiment. Mais euh... .

Elle ne savait pas quoi inventer. Son imagination la trahissait au mauvais moment…

- Il n’y en a jamais eu, en fait... lâcha-t-elle finalement.

Lilou ne savait pas comment il prendrait la phrase. S'imaginerait-il qu'elle et Dante n'avaient pas encore eu de rendez-vous, ou capterait-il qu'elle ne connaissait pas Dante et qu'il n'y avait jamais eu de rendez-vous, ou encore autre chose ? Peu convaincue, elle regarda attentivement Lancelot dans les yeux, se demandant si elle pouvait vraiment lui briser le cœur ainsi en lui annoncant qu'elle lui mentait ? C’est qu’il avait été drôle quand même, et sympathique… Si le jeune homme ne captait pas, tant pis pour lui !

- Mais, maintenant, ta question est écoulée ! C’est à moi, madame la juge en a décidé ainsi ! reprit-elle sans le laisser réfléchir ni réagir, espérant ainsi clôturer la question. Tu as des phobies, ou peur de quelque chose ? Genre, histoire que je puisse te surprendre la prochaine fois et te faire réellement peur plus qu’avec un simple oreiller !

Il n’y avait plus qu’à espérer que le mutant ne fasse pas plus de commentaires sur sa relation avec Dante, et qu’il ne tente pas d’en savoir plus. C’est que même si elle essayait d’échapper au sujet fatidique, Lilou était quand même intéressée par les réponses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot Blackburn
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 232
POINTS : 212
AGE : 23
CELEBRITE : Grant Gustin
EMPLOI : Etudiant
DATE DE NAISSANCE : 16/01/1994
ARRIVE LE : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Sam 24 Sep 2016 - 21:52


Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Lilou Makensy


[Tu surestimes Lancelot XD T’en fais pas Very Happy]

Bizarrement, cela me fit quelque chose de voir Lilou avec un sourire ancré sur le visage. Mais je ne cherchais pas à comprendre la nature du mouvement de mon âme. Je posais les yeux sur la photo que je venais de lui mettre entre les mains et un sourire naquit sur mes lèvres aussi. Ce papier était sûrement le papier le plus précieux que j’avais sur moi et je devais le garder à tout prix. Bon cela ne m’empêcherait pas d’en faire une copie pour Lilou si elle me le demandait gentiment. Mon sourire devint un peu sournois à cette idée. J’espérais juste que Lilou ne le prendrait pas pour elle, passer pour un psychopathe n’était pas vraiment dans mes priorités avec la jeune brune.  

« Eh bien… C’est à dire que… Euh… Il y en a eu un... Enfin, pas vraiment. Mais euh... »

Cette grande hésitation me parut suspecte au début mais je ne fis pas de réflexion. Après tout, peut-être qu’elle cherchait juste les bons mots pour m’en parler, ce que je pouvais comprendre. Si je devais raconter mon dernier rendez-vous en date, je devrais aussi mettre en route mon cerveau. Et aussi parce que mon cerveau a mis à la poubelle tous les souvenirs de mon ex. Donc il faudrait bien fouiller. D’un coup, Lilou reprit :

« Il n’y a jamais eu, en fait … »

Je hausse un sourcil, comment ça ?… Oh non … Je n’y crois pas que Dante ait été assez débile pour ne pas l’inviter en rendez-vous. Note à moi-même, penser à lui mettre une claque quand il rentrera dans la chambre. Notre mère ne nous avait pas élevé comme ça et il allait en entendre parler de moi et de notre mère quand elle le saura. Je savais que cela faisait un peu balance mais c’était une des fonctions principales quand on est un petit frère.

« Mais, maintenant, ta question est écoulée ! C’est à moi, madame la juge en a décidé ainsi ! Tu as des phobies, ou peur de quelque chose ? Genre, histoire que je puisse te surprendre la prochaine fois et te faire réellement peur plus qu’avec un simple oreiller ! »

Un sourire étira à nouveau mes lèvres et mes yeux se levèrent vers le plafond. Mais je savais que si je voulais en savoir plus, il fallait jouer à son jeu et me plier à ses règles. Tant que celles-ci ne m’empêchaient pas de remettre mon tee-shirt. Donc maintenant je devais révéler à cette fille que je ne connaissais pas mes faiblesses.

« Ce dont j’ai peur … Mon père … être seul … Suffoquer … Donc désolé à part su tu viens déguiser en mon père, tu n’auras aucune chance contre moi et mes caleçons ! »

L’image qui s’imposa à mon esprit me fit rire, une lilou avec une barbe fournie et une toge de sorcier digne des films harry potter. Mon père était un cas franchement ou une caricature je ne savais pas trop. En tout cas, il avait beau être marrant à regarder, ses paroles et ses actes l’étaient beaucoup moins. Enfin bref, je chassai ses idées noires de mon esprit et me reconcentrai sur la brune devant moi.

« Je m’attendais à des questions beaucoup plus embarrassantes de votre part madame la juge. »

Fiche de liens (c) Miss Yellow

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


"Peu importe en qui tu pries. Je continuerai à prier pour que tu crois en moi. Parce que je t'aime et je resterai à tes côtés même si ton dieu s'appelle Mufasa ou Pumba ... Je sais plus.C'est lequel des deux le lion dans le ciel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Mer 28 Sep 2016 - 0:32

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Feat Lilou & Lancelot



[Ahahahah Lancelot XD ]

Lilou fut rassurée qu’il ne réagisse pas plus que cela à son faux rendez-vous, et ne tente pas de relancer le sujet. Peut-être reviendrait-il dessus dans quelques instants ? Quoiqu’il en soit, elle ne serait pas encore virée de la chambre tout de suite. Mais le moment de lui briser le cœur viendrait bien à un moment ou à un autre…

« Ce dont j’ai peur … Mon père … être seul … Suffoquer … Donc désolé à part su tu viens déguiser en mon père, tu n’auras aucune chance contre moi et mes caleçons ! »

La jeune femme laissa échapper un rire suite à cette dernière phrase, ne se voyant pas déguisée en homme. Mais si on l’y poussait, la mutante serait partante pour essayer… Après, cela ne serait surement pas très bien vu, et son intention n’était pas de faire peur au jeune homme. Encore moins en essayant de représenter un membre de sa famille. Cette notion était importante aux yeux de Lilou, et on ne plaisantait pas avec. Mais Lancelot n’avait pas encore dévoilé toutes ses cartes, et l’étonna même en reprenant la parole.

« Je m’attendais à des questions beaucoup plus embarrassantes de votre part madame la juge. »

Il fallait aussi avouer qu’en général les gens ne dévoilaient pas forcément leurs peurs comme ça. Heureusement d’ailleurs qu’il ne lui avait pas répliqué sa question, la jeune femme ne savait pas si elle aurait été capable de lui dire ses propres craintes.

- Hum ! Très bien, votre requête est entendue. Nous allons donc poursuivre cet interrogatoire, Maitre Lancelot. Tenez-vous prêt, j’espère que vous êtes bien assis !

Alors alors… Par quoi commençait-elle ? Il y avait beaucoup de questions à poser, et son cerveau n’était jamais en manque d’idées – ou alors vous êtes invités à l’emmener à l’hôpital sur le champ – et Lilou décida donc de continuer sur le sujet « petit(e)-ami(e) »…

- Bien, c’est décidé, la première question qui me vient à l’esprit est de savoir si tu as également une petite amie ? Tu pourrais aussi me raconter votre premier rendez-vous, histoire que je voie ton côté romantique ? A moins que je ne doive prévenir Dante qu’il doit revoir ton éducation sur cette partie-là…

Mais avec un joli corps comme le sien, il y avait peu de chances qu’il n’ait aucunes filles qui lui courent après. Lilou le trouvait mignon, pour sa part. Et le voir sans t-shirt était un plaisir pour ses yeux, soit disant passant. Qu’il lui ait déjà répondu ou non, la jeune femme continua sur sa lancée et termina sa vague de questions.

- Ensuite, si jamais cette question ne vous suffit pas ou que vous ne désirez pas en parlez, maitre Lancelot, vous pouvez toujours me raconter le pire moment de cette semaine que vous avez passé ? Ou alors…

La question qui la gênait le plus, mais l’intriguait néanmoins…

- Pourquoi ton père figure-t-il parmi tes peurs, si ce n’est pas trop indiscret ? Et si tu ne veux pas répondre à cette question, tu as droit à un joker, pas de problèmes. fit-elle avec un petit sourire avant de se coucher sur le lit, observant le plafond tout en attendant une réaction de son interlocuteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot Blackburn
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 232
POINTS : 212
AGE : 23
CELEBRITE : Grant Gustin
EMPLOI : Etudiant
DATE DE NAISSANCE : 16/01/1994
ARRIVE LE : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Lun 3 Oct 2016 - 18:55


N’est pas sorcier qui veut

Andrew Novakov


C’est fou ce que son rire sonnait bien à mes oreilles, pas que je devienne guimauve surtout pas. Mais j’avais l’habitude des rires de bécasses qui s’intéressaient juste à mon cas parce que je faisais des études de médecine ou pour approcher mon frère. Bon … j’avouais que des fois, il m’arrivait de profiter de ce genre de filles mais elles l’avaient cherché ! Ok c’était pas la meilleure défense du monde pour justifier mon caractère de merde. Je plaide coupable ! En parlant de ça, je reportai mon attention sur Lilou qui semblait continuer le jeu de l’accusé et du juge. Cela ne me gênait pas vraiment, je trouvais même cela très amusant au final. Depuis combien de temps je ne m’étais pas laissé aller comme ça ? La réponse simple depuis que mon père s’était « réveillé ».

« Hum ! Très bien, votre requête est entendue. Nous allons donc poursuivre cet interrogatoire, Maitre Lancelot. Tenez-vous prêt, j’espère que vous êtes bien assis ! »

Maître Lancelot … ça sonne vraiment bien ! Note à moi-même penser à des études de droits si jamais je me foire en médecine ! Enfin du tout, ça serait Maître Blackburn … Pas mal ! Ça ressemble juste à un nom de méchant. J’attendis donc sagement qu’elle trouve l’inspiration. Je me demandais bien quel sujet elle allait aborder pour me désarçonner. Je la croyais capable de cela.

« Bien, c’est décidé, la première question qui me vient à l’esprit est de savoir si tu as également une petite amie ? Tu pourrais aussi me raconter votre premier rendez-vous, histoire que je voie ton côté romantique ? A moins que je ne doive prévenir Dante qu’il doit revoir ton éducation sur cette partie-là… »

Ouch, touché ! Et coulé ! Je devais tirer une tête de dix pieds de long actuellement. Mais ma mine ne resta pas comme ça longtemps. Je fis une moue triste et mes yeux se détournèrent vers le mur que je trouvai d’un coup très intéressant. Mes affaires de cœur était plutôt compliqué du fait que je jouais des deux côtés de la barrière. Je me dis que je pouvais bien lui dire cela, elle était la petite amie de mon frère, elle allait bien vite se rendre compte que je pouvais mater Ryan Gosling sans être gêné ! Même si j’avoue que j’ai une petite préférence pour Chris Evans … Lilou reprit la parole pour compléter ses propos.

« Ensuite, si jamais cette question ne vous suffit pas ou que vous ne désirez pas en parlez, maitre Lancelot, vous pouvez toujours me raconter le pire moment de cette semaine que vous avez passé ? Ou alors… »

Elle me prenait pour qui ? J’allais répondre à toutes ses questions car je n’avais pas peur de ce qu’elle pourrait en penser. Je n’avais rien à cacher, enfin elle me donnait cette impression que je pouvais lui dire sans craindre que cela se retourne contre moi.

« Pourquoi ton père figure-t-il parmi tes peurs, si ce n’est pas trop indiscret ? Et si tu ne veux pas répondre à cette question, tu as droit à un joker, pas de problèmes. »

Je la fixai d’un drôle d’air … Je m’attendais à cette question mais je la redoutais un peu, il fallait l’avouer. Bon, j’allais reprendre ses questions dans l’ordre pour ne pas me tromper. Je posai une main sur ma nuque pour la masser quelques instants en fermant les yeux. Ce que j’avais raconté n’était pas très joyeux pour moi et la plaie était encore ouverte.

« Dante ne veut pas entendre de mes histoires. Pour répondre à ta question, j’avais un petit ami avant les vacances … Notre premier rendez-vous était une catastrophe … je lui ai renversé du soda dessus et suis tombé devant ses pieds à un moment. Mais apparemment, il trouvait ma maladresse adorable. Je l’avais emmené dans un parc et après il m’a largué dans ce même parc pour une de mes ex. »

Qu’ils aillent bien se faire … C’était bien, c’était à cause de moi qu’ils s’étaient rencontrés et rapprochés. Le tout sous mon nez sans que je m’en rende compte. Je n’étais qu’un naïf pour n’avoir rien vu venir comme ça. Je respirai bruyamment un coup pour refouler ma colère qui grandissait. Des fois, je me demandais si ma colère ressemblait à la montée de flammes de Dante.

« Cette semaine, je me suis encore planté en exercice de localisation. J’ai pas pu dire que le livre que je cherchais était dans la pièce d’à côté  … Je me suis senti terriblement con et incapable d’utiliser correctement mes pouvoirs à mon âge. »

Bon après, il fallait que je relativise, c’était la seule matière où j’étais mauvais. J’étais plutôt bon en incantations, c’était l’essentiel.

« Mon père est un sorcier intolérant qui croit qu’on doit tuer les humains et les mutants pour ne laisser que la race supérieure des sorciers sur terre. C’est un fou et il essaie de me menacer pour que je le rejoigne dans sa quête d’un monde parfait comme il le dit. Ne le dis pas à Dante, il n’est pas au courant, il s’inquiéterait pour rien. »


Fiche de liens (c) Miss Yellow

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


"Peu importe en qui tu pries. Je continuerai à prier pour que tu crois en moi. Parce que je t'aime et je resterai à tes côtés même si ton dieu s'appelle Mufasa ou Pumba ... Je sais plus.C'est lequel des deux le lion dans le ciel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Mar 11 Oct 2016 - 20:18

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Feat Lilou & Lancelot




Son interlocuteur resta silencieux quelques instants après qu’elle ait enfin fini de poser toutes ses questions, et commença à satisfaire sa grande curiosité en lui racontant son premier rendez-vous. Question à laquelle Lilou ne s’attendait pas à ce qu’il lui réponde, elle-même ayant évité la question.

« Dante ne veut pas entendre de mes histoires. Pour répondre à ta question, j’avais un petit ami avant les vacances … Notre premier rendez-vous était une catastrophe … je lui ai renversé du soda dessus et suis tombé devant ses pieds à un moment. Mais apparemment, il trouvait ma maladresse adorable. Je l’avais emmené dans un parc et après il m’a largué dans ce même parc pour une de mes ex. »

Ca ce n’est vraiment pas gentil du tout. Après, c’est certainement pour éviter d’être larguée ainsi du jour au lendemain que Lilou évitait d’avoir des relations avec les garçons qui lui plaisaient, et se limitait plus à des petits flirts sans importance. Soit, ce que le petit-ami de Lancelot avait fait était vraiment honteux et méchant. La brunette se retenu de poser d’autres questions suite à cette confidence, décidant que ce n’était pas le bon moment.

 « Cette semaine, je me suis encore planté en exercice de localisation. J’ai pas pu dire que le livre que je cherchais était dans la pièce d’à côté  … Je me suis senti terriblement con et incapable d’utiliser correctement mes pouvoirs à mon âge. »

La brunette observa alors le jeune homme après s’être de nouveau assise sur le lit, et se dit qu’il ne devait pas être plus vieux qu’elle. L’orpheline le laissa donc continuer de répondre à ses questions, avant de réagir sur ses propos.

« Mon père est un sorcier intolérant qui croit qu’on doit tuer les humains et les mutants pour ne laisser que la race supérieure des sorciers sur terre. C’est un fou et il essaie de me menacer pour que je le rejoigne dans sa quête d’un monde parfait comme il le dit. Ne le dis pas à Dante, il n’est pas au courant, il s’inquiéterait pour rien. »

Ah ouais carrément. Son père était un fou aliéné à enfermer à vie ! Sa famille a l’air assez oiginale, c’est le moins qu’on puisse dire.

-Moui, ce n’est pas drôle ça ! Et tu l’écoutes pas, j’espère ? Parce qu’au sinon, je me devrais te jeter un bon seau d’eau sur la tête pour te rafraichir les idées.

Petit sourire compatissant envers son interlocuteur, avant de reprendre la parole :

-Mis à part ça… Je me permets de réagir sur ton inquiétude de ne pas maitriser tes pouvoirs à ton âge, je pense que je peux te rassurer sur ce point ! Tu as quel âge? Dans la vingtaine, comme moi, non ? Alors, prenons-moi comme exemple… Je pense que je suis pire que toi niveau utilisation de nos pouvoirs, j’peux me téléporter où j’veux, mais j’arrive jamais à aller à la bonne destinaiton… Je me suis déjà retrouvée dans une piscine, ou encore juste à côté d’une bande de fous qui se bagarraient ! Alors que je voulais aller dans des endroits beaucoup plus calmes ou sûrs à la base.

D’ailleurs, cette conversation était peut-être le bon moment de lui avouer qu’elle s’était également téléportée ici par erreur, et ainsi faire tomber ce mensonge qui durait depuis trop longtemps. Son but n’était pas de mentir au jeune homme sur sa relation avec Dante, et répéter une nouvelle trahison dans la vie du jeune homme.

-Hum… Comment dire ça ? Euh… Et si je te dis que je me suis téléportée par erreur dans ta chambre, et que ma curiosité ma entrainée à fouiller ici sans savoir à qui appartenaient ces affaires ? commença-t-elle avant de rajouter les paroles fatidiques… Et que je ne connais même pas ton frère et que depuis le début je te mens sur notre relation qui n’existe même pas ? Mais que je t’apprécie quand même suite à cette conversation, et j’ai pas osé casser ce joli conte de fée de peur que tu t’énerves et me foutes direct à la porte ?

Woaw. La jeune femme lui avait tout dit en un bloc, mais elle ne savait pas comment il allait réagir et avait préféré mettre les choses à plats directement. Il ne restait plus qu’à voir comment il allait réagir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot Blackburn
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 232
POINTS : 212
AGE : 23
CELEBRITE : Grant Gustin
EMPLOI : Etudiant
DATE DE NAISSANCE : 16/01/1994
ARRIVE LE : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Sam 22 Oct 2016 - 12:48


Une petite fouille s’impose

Lilou Mckenzy


J’étais heureux qu’elle ne pose pas plus de questions là-dessus, mes blessures n’étaient pas encore pansés même si j’avais encore autre chose à penser actuellement. Genre prendre soin de mon frère, veiller sur ma famille et ne pas tomber ou alors me relever directement. Un soupire s’échappa de mes lèvres sans que je n’y fasse vraiment attention. J’étais un peu perdu dans mes pensées. Cela m’arrivait très souvent en ce moment, c’était un comble pour quelqu’un comme moi qui n’avait pas l’habitude de trop cogiter sur son sort. Heureusement que je n’étais plus sous le toit de notre mère sinon elle m’aurait engueulé comme quoi il fallait que j’arrête de me torturer comme ceci.
« Moui, ce n’est pas drôle ça ! Et tu l’écoutes pas, j’espère ? Parce qu’au sinon, je me devrais te jeter un bon seau d’eau sur la tête pour te rafraichir les idées. »

Je relevai les yeux vers elle avec un air plus qu’étonné. Bien sûr que non, je ne suivais pas ses idées, elles étaient bien trop loin de l’idée d’égalité qu’on m’avait enseigné quand j’étais petit. Je ne pouvais pas tourner ma veste comme ça sans n’avoir aucun remord.

« Mis à part ça… Je me permets de réagir sur ton inquiétude de ne pas maitriser tes pouvoirs à ton âge, je pense que je peux te rassurer sur ce point ! Tu as quel âge? Dans la vingtaine, comme moi, non ? Alors, prenons-moi comme exemple… Je pense que je suis pire que toi niveau utilisation de nos pouvoirs, j’peux me téléporter où j’veux, mais j’arrive jamais à aller à la bonne destinaton… Je me suis déjà retrouvée dans une piscine, ou encore juste à côté d’une bande de fous qui se bagarraient ! Alors que je voulais aller dans des endroits beaucoup plus calmes ou sûrs à la base. »

Je me permis un petit rire même si ça ne se faisait pas de se moquer des gens sur leur non-maîtrise de leur pouvoir. Mais rien que d’imaginer Lilou atterrissant dans une piscine, c’était déjà hilarant pour moi. Même si la suite n’était pas du même acabit ! Elle aurait pu se blesser en atterrissant dans une bagarre. Là, je n’avais pas de miroir mais je savais déjà que je tirai ma tête de frère soucieux. Dante me disait que je faisais toujours cette tête-là quand je m’inquiétais pour quelqu’un, ce qui arrive bien plus souvent que vous ne pouvez l’imaginer. D’ailleurs en parlant de tête bizarre, Lilou en faisait une que je qualifierais de coupable ?

« Hum… Comment dire ça ? Euh… Et si je te dis que je me suis téléportée par erreur dans ta chambre, et que ma curiosité ma entrainée à fouiller ici sans savoir à qui appartenaient ces affaires ? Et que je ne connais même pas ton frère et que depuis le début je te mens sur notre relation qui n’existe même pas ? Mais que je t’apprécie quand même suite à cette conversation, et j’ai pas osé casser ce joli conte de fée de peur que tu t’énerves et me foutes direct à la porte ? »

Je refis une tête étonnée avant de grimaçer et mettre ma tête dans mes mains. Qu’est-ce que j’avais été con ! Sérieusement, j’aurai dû m’en rendre compte plus tôt ! Le fait qu’ils n’aient pas eu de premier rendez-vous aurait dû me mettre la puce à l’oreille. Je m’étais totalement fourvoyé … Je suis sûr qu’à présent j’avais l’air idiot d’y avoir cru dur comme fer. Je me savais optimiste et totalement niais dans certains cas mais là, je battais  mes propres records en ce qui concerne ma bêtise. Je me redressai pour tourner le dos à Lilou, je ne voulais pas spécialement qu’elle voit ma tête de «  chiot désespéré » comme dirait ma mère. Pas que j’en veuille à la brune, c’est moi qui avais lancé le sujet … Elle a cru bon de me faire plaisir en me mentant … Face à moi-même, j’aurai peut-être fait pareil en fin de compte. C’est vrai que l’idée que mon frère ait une relation normale m’avait rendu heureux. Je n’en voulais pas à Lilou mais j’étais déçu c’est clair … Je ne savais plus quoi dire, j’étais triste.
J’étais de ce genre de personne qui quand elles sont tristes ne disent plus rien. C’est à ce moment-là que mon pouvoir décida de se manifester … Mes jambes se dérobèrent pour prendre leur forme de queue de poisson et je me retrouvai à tomber face contre le parquet. Je haïssais ces moments-là.

« hé merde … Euh … Lilou … On va faire un marché ! Je t’en veux pas si tu m’aides à me retourner sur le dos au moins … C’est pas qu’embrasser le parquet me plaît pas mais un peu oui … »

Oser faire de l’humour dans un moment pareil, cela me ressemblait bien. Après tout, il valait mieux en rire qu’en pleurer. Je me remerciais le ciel d’être un sorcier ce qui faisait qu’à mes transformations impromptues mes vêtements disparaissaient et réapparaissaient juste après.

« ça non plus je ne le contrôle pas à mes 22 ans … ça m’arrive pas souvent mais je me transforme si je suis sujet à une forte émotion. J’espère que ma chute t’a bien fait rire parce j’avoue que j’aurais ri à ta place. »

Je tournai la tête sur la côté pour la regarder et lui faire un sourire. J’étais le premier à me marrer quand un de mes potes faisait un câlin au sol alors je ne pouvais pas exiger qu’on ne me rende pas la pareil.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


"Peu importe en qui tu pries. Je continuerai à prier pour que tu crois en moi. Parce que je t'aime et je resterai à tes côtés même si ton dieu s'appelle Mufasa ou Pumba ... Je sais plus.C'est lequel des deux le lion dans le ciel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Lun 31 Oct 2016 - 19:41

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Feat Lilou & Lancelot




Suite à ses révélations sur sa fausse relation avec Dante, la jeune femme craignit le pire quant à la durée de temps pour laquelle elle serait encore dans la chambre. Mais le garçon ne s’énerva pas, à sa plus grande surprise… Au contraire, Lancelot cacha plutôt sa tête entre ses mains, et se retourna quelques instants dos à elle. Il devait sûrement réfléchir à ce qu’il allait lui répondre, et Lilou se mordit sa lèvre inférieure en attendant gentiment une remarque. Malheureusement pour son interlocuteur, il se transforma soudainement en une sorte de triton, tombant par la même occasion face contre terre. Bien qu’étonnée, la miss ne put s’empêcher de laisser échapper un petit rire face à la situation dans laquelle il se trouvait, mais reprit rapidement son sérieux en écoutant les paroles de Lancelot.

« hé merde … Euh … Lilou … On va faire un marché ! Je t’en veux pas si tu m’aides à me retourner sur le dos au moins … C’est pas qu’embrasser le parquet me plaît pas mais un peu oui … »

- Euh, oui… Euh…

Soudainement paniquée face à la demande du jeune homme, la brunette mit quelques secondes avant de s’accroupir près de lui et l’aider à se retourner. Ayant quand même pitié de lui, Lilou l’aida à s’adosser au lit ou à la table de nuit (au choix), avant de l’écouter à nouveau.

« ça non plus je ne le contrôle pas à mes 22 ans … ça m’arrive pas souvent mais je me transforme si je suis sujet à une forte émotion. J’espère que ma chute t’a bien fait rire parce j’avoue que j’aurais ri à ta place. »

Pour le coup, cette transformation inédite l’avait effectivement bien fait rire ! Même si elle savait que cela ne devait pas être drôle devant un public, Lilou n’avait vraiment pas pu s’en empêcher… Quoiqu’il en soit, elle devait lui poser deux-trois questions du coup.

- Je… Tu t’es pas fait mal, c’est bon ? Tu as besoin d’eau ? Tu vas pas mourir sur place, hein ? T’es vraiment un demi-poisson là ?
Sa curiosité revenait à la charge, oubliant ses soucis précédents et le fait qu’elle risquait de se faire virer de la chambre.

- Bien que tu sois aussi mignon en demi-poisson qu’en humain, je comprendrais si tu veux que je te laisse tranquille… Mais seulement si tu m’affirmes que tu ne vas pas mourir par asphyxie comme les poissons qui sont hors de l’eau !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot Blackburn
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 232
POINTS : 212
AGE : 23
CELEBRITE : Grant Gustin
EMPLOI : Etudiant
DATE DE NAISSANCE : 16/01/1994
ARRIVE LE : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Mar 1 Nov 2016 - 22:15


Une petite fouille s'impose

Lilou Makenzy


J’avais entendu son rire mais je ne lui en tenais guère rigueur. Un fois redressé, je ne pus m’empêcher de sourire en m’imaginant m’écraser parterre et aussi parce que je voyais bien que la brunette était en train de paniquer. C’est mignon, elle a des fossettes quand elle est inquiète.

« Je… Tu t’es pas fait mal, c’est bon ? Tu as besoin d’eau ? Tu vas pas mourir sur place, hein ? T’es vraiment un demi-poisson là ? »

Cette fille allait me tuer ! Elle faisait vraiment des têtes trop mignonnes, comme les hamsters ! Voilà, Lilou était un hamster pour moi … Je crois que ma chute avait eu pour effet de me griller mes derniers neurones encore sains … S’il en restait du moins. Je me fis quand même la réflexion que je préférai largement le demi-poisson au demi-thon comme m’appelait souvent Dante. Perso, je préférai quand même être un thon qu’un briquet sur pattes.

« Bien que tu sois aussi mignon en demi-poisson qu’en humain, je comprendrais si tu veux que je te laisse tranquille… Mais seulement si tu m’affirmes que tu ne vas pas mourir par asphyxie comme les poissons qui sont hors de l’eau ! »

Je papillonnais des paupières quelques secondes en hésitant à faire genre que j’étouffais. Je me l’interdis en me disant que cela serait vraiment débile vu qu’elle s’inquiétait vraiment pour moi. Cela n’arrivait pas souvent qu’on s’inquiète pour mon cas. Je faisais plutôt partie des gens qui s’inquiétait et non pas qui inquiétait … Ce beau discours … Pour finalement que je mime l’asphyxie pendant 10 secondes juste pour voir la mine de Lilou se déconfire en un instant. Je ne pus retenir mon rire et me protégeai avec mes bras pour éviter un envoi de coussin dans ma tête que j’aurai mérité. Faut dire que cette blague était digne d’un enfant de 4 ans et demi.

« Désolé pour la blague débile, j’étais obligé … Pour répondre à toutes tes questions. Oui, j’ai besoin d’eau mais pas tout de suite. Je contrôle parfaitement l’apparition de mes branchies, c’est le seul point que je maîtrise quand je me transforme sous le coup de l’émotion. »

Je voyais bien qu’elle était un peu contrariée que je me sois un peu foutu d’elle. Une autre idée bien débile passa dans mon esprit. Un sourire diabolique naquit sur mes lèvres et je me servis de tous les muscles de mon appendice de poisson pour aller coller ma nageoire sur la joue de Lilou.

« Ma nageoire sent le poisson et a la texture d’un véritable poisson donc je pense que je peux affirmer que je suis à demi-poisson sous cette forme. Même si je préfère le terme triton, c’est moins bizarre. »

Je décollai mes écailles de la joue de Lilou qui tira la tête typique de quelqu’un qui venait de se faire caresser par un poisson. Je vous jure c’est étrangement doux un poisson ou alors c’est que moi …

« Non, je préfère que tu restes avec moi … Je peux rien faire quand je suis transformé, à part me déplacer comme un phoque sur le côté. »

Pour étayer mes propos, je pris mon téléphone et allai sur internet pour chercher un gif*. Pour que Lilou comprenne bien à quel point je devais être ridicule …

« Moi, j’ai pas de poils blancs et de mine trop cute pour que ça passe. Moi, j’ai l’air d’un type qui rampe sur le sol après un cuite … Pas très sexy quoi … Ou alors, je peux faire des pompes sous cette forme, ça sert à rien mais ça me fait marrer. »

Fiche de liens (c) Miss Yellow

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


"Peu importe en qui tu pries. Je continuerai à prier pour que tu crois en moi. Parce que je t'aime et je resterai à tes côtés même si ton dieu s'appelle Mufasa ou Pumba ... Je sais plus.C'est lequel des deux le lion dans le ciel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou Makensy
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 257
POINTS : 1255
AGE : 23
CELEBRITE : Crystal Reed
EMPLOI : Élève à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 07/02/1994
ARRIVE LE : 04/05/2016
Localisation : Quelque part en train de m'attirer des ennuis

MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI] Sam 5 Nov 2016 - 19:56

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non !

Feat Lilou & Lancelot



Comme seule réponse, ce que son imagination avait réussi à imaginer se réalisa. Ou du moins, c’est ce que cru la demoiselle en voyant Lancelot faire semblant d’étouffer sur place, face à une Lilou devenue d’un seul coup toute blanche, morte d’inquiétude en en sachant que faire. Mais le rire du jeune homme stoppa sa panique, et la brunette comprit qu’elle venait de se faire berner ! Vexée, elle se saisit de l’objet le plus inoffensif à sa portée – soit le coussin – et le lui balança à la figure.

« Désolé pour la blague débile, j’étais obligé … Pour répondre à toutes tes questions. Oui, j’ai besoin d’eau mais pas tout de suite. Je contrôle parfaitement l’apparition de mes branchies, c’est le seul point que je maîtrise quand je me transforme sous le coup de l’émotion. »

- Je te boude, tu m’as vraiment faire peur ! répondit-elle encore contrariée de s’être fait avoir. Mais bon, je préfère que tu contrôles tes branchies et que tu ne meurs pas de suite, effectivement…

Mais son interlocuteur ne sembla pas vouloir s’arrêter là dans ses blagues à deux balles, et la miss vit arriver tout d’un coup la queue de poisson de Lancelot dans son visage, ce qui tira une grimace à Lilou, peu convaincue que se faire caresser par la queue d’un poisson soit plaisant ! Quoiqu’il en soit, une chose était certaine : tomber par terre devait avoir fait perdre plusieurs neurones à son ami !

« Ma nageoire sent le poisson et a la texture d’un véritable poisson donc je pense que je peux affirmer que je suis à demi-poisson sous cette forme. Même si je préfère le terme triton, c’est moins bizarre. »

- Beurk ! Ne refais jamais ça, pitié ! Je préfère  tes caleçons à ta queue remplie d’écailles qui pue le poisson, sans vouloir t’offusquer !

Lancelot retira aussitôt cette queue de poisson,  ce que la mutante ne refusa pas. Ensuite, le mutant rouvrit la bouche, afin de répondre à ses précédentes questions.

« Non, je préfère que tu restes avec moi … Je peux rien faire quand je suis transformé, à part me déplacer comme un phoque sur le côté. »


- Tu devrais peut-être penser à postuler dans un cirque, si jamais un jour tu manques de sous et que tu as besoin d’argent !

Il sortit alors son gsm et lui montra un gif, qu’elle regarda avec amusement.

« Moi, j’ai pas de poils blancs et de mine trop cute pour que ça passe. Moi, j’ai l’air d’un type qui rampe sur le sol après un cuite … Pas très sexy quoi … Ou alors, je peux faire des pompes sous cette forme, ça sert à rien mais ça me fait marrer. »

Lancelot avait une vision bien rigolote des choses qu’il pouvait faire lorsqu’il était transformé, ce qui la fit rire. Elle l’imaginait mal faire des pompes, quoiqu’il dise.

- C’est assez mignon ! Soit, je vais te chercher un verre d’eau dans la salle de bain, hors de question de ramper, monsieur le poisson ! Je reviens tout de suite !

Ces mots dits, la brunette se leva et s’en alla dans la salle de bain, à la recherche d’un verre. Par chance, les garçons avaient au moins ça dans leurs affaires, et Lilou le remplit donc, avant de revenir près du jeune homme…

… Lancelot qui était complètement endormi par terre, sûrement épuisé suite à sa transformation et les cours de la journée. Essayant de faire le moins de bruits possible, la brunette se saisit alors d’une couverture sur le lit, et la plaça au-dessus du jeune homme, avant de le laisser en paix. Il était tant qu’elle s’en aille après tout. Elle ne savait pas quand ce fameux Dante reviendrait des cours, et elle n’avait pas vraiment envie de faire sa connaissance tout de suite, bien qu’il ait été son faux-petit ami sans jamais la voir !

[The end]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Une petite fouille s'impose ! Permission ou non ! (lancelot) [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]
» Une petite conversation s'impose [Ryu]
» Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]
» Une petite explication s'impose ~ #NATSU
» [Libre] Une petite mise au point s'impose !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: 
Hors-Jeu
 :: 2016
-