Coucou Invité ♥ Et éventuellement bienvenue si tu es un newbie sans couleur !
Les inscriptions à l'event sont ouvertes, cliquez ICI pour découvrir le contexte et vous inscrire !
Pour tout nouveau personnage être de lumière, démon ou humain, 50 points te sont offerts dès ta validation !
150 points sont attribués dès ta validation en prenant un scénario, lien ou PV! Et en plus tu feras un heureux, what else ?
L'Agence S.P. qui lutte contre la criminalité surnaturelle a débarqué sur Institut Parker! Plus de détails ICI !

Partagez|

Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Sam 24 Déc 2016 - 20:28

Tu restes figé à la réaction de ton amant. Qu’est-ce qu’il avait soudainement? Ce n’était pas la première fois que tu étais violent avec lui. Il n’avait jamais réagis aussi… violemment aussi… aussi… froidement. Ça l’excitait même! Tu recules lentement, le regard rempli de larme de nouveau. Tu secoues vivement la tête avant de tourner les talons et partir en courant, sans oublier de prendre ta bouteille d’alcool. Tu cours sans te retourner. Tu cours jusqu’à sortir de la maison. Tu cours dehors, sur ton grand terrain, jusqu’à ne plus avoir de souffle. Alors seulement tu t’écroule au sol, sanglotant péniblement. Tu débouches ta bouteille rageusement et essaie de boire le liquide ambré, mais tu peines à le faire rouler dans ta gorge. Ça ne s’étend que sur ton menton, gâchant ton habit. Tu ne pouvais pas penser à autre chose que Sytry. Sytry qui te hurle dessus. Sytry qui n’était pas heureux. Sytry qui n’a plus aucun de plaisir alors que c’était votre fête… sa fête, son moment, son… tout. Tu fracasses la bouteille au sol avant de prendre ta tête dans tes mains, te berçant lentement sans arrêter de sangloter. Tu es laid comme ça. Tu pue l’alcool, tu as de la morve sur le visage, tu es dégoûtant… Pourquoi ton Sytry est encore à tes côté? Comment arrive-t-il à rester auprès de toi? Tu es un monstre, un échec, un… être dégoûtant et ingrat. Tu devrais crever. Tu rendrais un service à tout le monde. Peut-être que si tu envoyais ta tête à Lucifer, il pardonnerait Sytry et lui redonnerait sa place auprès de lui? Il aurait au moins une vie digne de ce nom. Il serait heureux. Il aurait tout ce qu’il désir… Et un amant bien mieux que toi. Il pourrait avoir son propre harem! Il… serait tellement mieux. Peut-être que ça pourrait être son cadeau? Peut-être… que ça pourrait être le meilleur cadeau que tu pourrais lui offrir. Tu serres tes jambes contre toi en position fœtale et cache ton visage contre tes genoux.
Tu entends soudainement des pas. Tu les reconnais… Sytry. Tu essaie de te cacher, de te faire le plus petit possible, disparaître sous la terre, loin de son regard, mais c’est un échec et tu le sais. Il t’a vu et il doit être encore plus dégoûté. Ça serait un miracle qu’il ne te vomisse pas dessus. Des mots arrivent pourtant à sortir de ta gorge enrouée. Péniblement, sous forme d’un murmure, mais tu y arrives entre deux sanglots

-Tu… devrais partir. Tu devrais m’abandonner là. Je gâche toujours tout. Je suis dégoûtant et un monstre insensible et… tu devrais même pas être en mesure de me tolérer! JE SUIS DÉGOÛTANT! Tu as raison, Sytry… tu as raison sur toute la ligne… Tu… as… raison…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Sam 24 Déc 2016 - 21:21

Lorsqu’il ouvrit les yeux, il se retrouvait seul dans la chambre. Son cœur se crispa à la seule idée que Paimon était partie, l’avait abandonné. Il bondit hors du tabouret se foutant d’être seulement en chemise. Il courut regarda dans chaque pièce jusqu’à sortir hors de la maison. Il le vit au loin en petites boules. C’était de sa faute s’il pleurait, s’il était malheureux. Il venait de le faire pleurer. Sytry désirait se flageller devant ses yeux juste pour le voir aller mieux. Sa gorge picota, ses yeux aussi. Malgré le fait que oui, Paimon était dégoûtant avec de la morve au nez et cette odeur pitoyable. Il l’adorait plus que tout. Il avait besoin de lui. Sans lui, il n’était plus rien. Ça lui fendait le cœur le voir dans cet état. Voilà pourquoi, il détestait quand il buvait. Les paroles prononcées de sa bouche le glaça. Sytry s’agenouilla auprès de son amant, lui prit les mains les yeux éteints.


-Non… Je n’ai pas raison… Pleure pas Paimon. Je suis un gros connard, désolé. Désolé. Désolé. Je veux pas que tu m’abandonnes. Je ferais n’importe quoi pour que tu me pardonnes. Tu peux m’attacher, je sais pas, me briser tous les os du corps. Tout ce que tu veux. Tu es pas un monstre insensible. Regarde-toi.


Il le serra dans ses bras avant de relâcher et saisir un morceau de vitre entre ses mains. Il trancha sa chair aux avant-bras se laissant saigner.

-Tu vois, je me punis. J’ai été mauvais… Mauvais amant, mauvais sujet. Désolé… S’il te plaît sèche tes larmes. Je ne pensais pas ce que j’ai dit… C’est que j’ai eu mauvais souvenir… tu sais.. truc stupide. Allez frappe-moi! Tu es Paimon, quelqu’un de grand qui a du cran. Tu te dois de me punir. Je te dois le respect.

Il le regarda le visage un peu plus que sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 8 Jan 2017 - 23:29


Happy anniversary, Honey!


I lost the count of the days because of you


Tu le regarde. Ton amant, ton Sytry qui est là, à tes côtés. Il prend tes mains dans les siennes. Tu as toujours aimé voir tes doigts se mêler aux siens, mais cette fois… Cette fois c’est différent. Tu trouves ça dégoûtant, déplacé. Tu devrais pas avoir cette chance, tu ne devrais pas être en mesure de le toucher, lui qui est si mignon, si parfait, si tendre et toujours… toujours là à tes côtés pour t’aider et toi? Toi tu n’es rien. Toi, tu ne fais que le blesser. Tu n’es même pas capable de le satisfaire, de le rendre heureux. Tu n’es qu’un égoïste et un incapable. Et là… il est encore là à vouloir te rassurer, prendre le blâme pour toi alors que tout est de ta faute. Il va même jusqu’à se blesser physiquement. Et toi, tu es là, immobile et silencieux. Tu le laisses faire. Tu le laisse se mutiler. Comment peux-tu le laisser faire ça? Comment tu peux le laisser… se faire ça alors… alors que tout est de ta faute? Et pourtant, tu restes là, immobile et insensible à ce qui arrive à ton amant, comme si tu n’étais pas conscient de ce qui arrivait sous les yeux. Puis, soudainement, ça t’apparait aussi clairement que dans un jour ensoleillé. Tu l’arrêtes soudainement avec ton pouvoir, utilisant probablement plus de force que nécessaire. Tu prends lentement ses poignets dans tes mains. Tu sens son sang chaud couler sur tes doigts. Tu caresses lentement ses blessures, forçant sa chair à se refermer. Tu continues tes caresses un long moment avant de tomber dans ses bras, te serrant désespérément à lui. Tu restes contre son torse, les yeux ouverts et encore des trémolos dans ton souffle.

-Arrête de te faire du mal. Arrête. C’est un ordre, Sytry. Arrête. Je… je veux pas… je veux pas te voir comme ça. TU FAIS TOUT POUR MOI! Et.. et moi! Moi… je fais rien. Je fais que te blesser encore et encore. Je suis mauvais pour toi. Pourquoi tu restes avec moi? Pourquoi tu me tolères alors que je te traite aussi mal encore… et encore… et encore… je...

Tu lèves lentement tes yeux vers lui, essayant de comprendre, de trouver la réponse dans ses yeux.

-Pourquoi tu m’es aussi fidèle? Pourquoi moi? Comment… comment y arrives-tu? Explique-moi, Sytry. Maintenant!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Lun 9 Jan 2017 - 20:25

Happy anniversary, Honey!

Sytry observait Paimon le regard sombre. Il se mordillait les lèvres en s’ouvrant les bras pour espérer faire plaisir à son amant. Il détestait le voir dans cet état lamentable. La faiblesse le rongeait se reflétant sur lui. Deux miroirs cassés face à face. Il préférait voir Paimon comme un être fort, indomptable. Il refusait d’avouer qu’il était aussi brisé que lui. Un des deux devaient être au minimum indemne.Il laisse le sang couler le long de ses avant-bras en observant inquiet son démon. Le silence le tuait. Il sentit la perte de contrôle de son corps, puis les mains de Paimon sur ses plaies. Sytry fronça des sourcils. Les plaies se refermèrent à sa grande surprise. Pourquoi ne le punissait-il pas ? Sans oser dire un mot de plus, il étira un faible sourire en coin sous les caresses. Au moins, il semblait tenir à lui. Comment pourrait-il réparer son amant ? Il ne pouvait même pas s’auto-réparer… Une peur violente le saisit. Est-ce que Lucifer connaissait la faiblesse de Paimon? Sa respiration se coupa. Il secoua la tête en s’imaginant Lucifer torturer son amant. Jamais, il devait le laisser se rapprocher de lui. La voix de son amant le fit sursauter.

Sytry le remarqua dans ses bras. Il fit abstraction du dégoût d’avoir sa morve sur sa chemise… Il la jetterait plus tard. Il lui caresse le dos en se raidissant à ses paroles. Il puisa dans toute sa force d’esprit pour faire taire le chant de sa faiblesse en lui. Il décolla Paimon de lui pour lui saisir les épaules, plongeant son regard éclatant d’une aura sévère.

-Ressaisit-toi. Ai-je l’air blesser ? Hum ? NON ! Ressaisit-toi. Tu veux être Roi ou pas ?! Tu me traites pas mal. Arrête. Ça suffit. Lâcha-t-il d’une voix ferme, grave. Il camouflait, ravalait ses fissures pour devenir marbre. Il sacrifiait ses propres ressentis pour tenter de renforcer son amant. Il s’imaginait trop Lucifer lui faire du mal. Il ne le tolérerait pas. Il décida qu’il prendrait toujours les coups pour lui.

La peur au ventre, il continua de le secouer doucement.

-Je te suis fidèle parce que je t’aime. Parce que tu le veuilles ou non, tu es mon Paimon. Je serais rien sans toi. Puisque tu es MON Paimon. Je te protégerais toujours, laisserais personne te blesser. Mais, Toi, tu te dois de recoller les morceaux brisés en toi. Rester loin de Lucifer et de sa bande. Promet-le moi.

©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Mer 11 Jan 2017 - 4:52


Happy anniversary, Honey!


I lost the count of the days because of you


Tu te raidis sous sa réaction soudaine. Ton Sytry. Ton Sytry qui joue les fort pour toi. Ton Sytry qui joue les braves pour te réparer parce que tu es trop misérable pour le faire toi-même. Ton Sytry qui lutte contre ses propres démons alors que toi... toi tu t'écrases et te laisse piétiné. Tu n'arrives pas à supporter son regard. Tu baisses honteusement la tête. Être roi... Qu'est-ce que ça pouvait bien signifier être roi. N'importe qui pouvait se proclamer roi. N'importe qui pouvait jouer les roi. C'était pas aussi simple d'être roi. Tu ne pouvais pas imaginer meilleure citation que G. R. R. Martin avec son Tywin Lannister: ''Un homme qui doit dire ''Je suis le roi'', n'est pas vraiment roi''. Hurler à tue-tête que tu veux être le roi est la même chose. Parler ne servira à rien. Tu. Dois. Agir. À commencer par te ressaisir et prendre le contrôle de ta vie. Tu dois te ressaisir. Tu dois arrêter de te morfondre et t'effondrer à chaque problème.

Petit à petit, tu te détends, tu reprends contrôle. Tu redresses lentement la tête vers ton amant. Tu es à lui et il est à toi. Vous vous complétez parfaitement. Ensemble, vous êtes parfait. Vous êtes comme le ying et le yan. Une symbiose nécessaire pour votre survie. L'un est le pilier de l'autre. Et si tu t'effondre, Sytry va te suivre dans ta chute... mais l'inverse est aussi vrai. Tu plonges ton regard dans celui de ton amant, une flamme nouvelle animant tes yeux. Tu dois te ressaisir. Sinon, comment peux-tu te proclamer roi?

Puis, tu l'entends parler de rester loin de Lucifer. Ça, ça tu ne peux pas accepter. Tu ne peux tout simplement pas accepter. Lucifer est ton ennemi. Tu devras l'approcher un jour au l'autre pour l'affronter, pour le défaire. Tu devras lui trancher la tête. Tu devras être celui qui lui prends la couronne de sa tête. Tu devras être le grand gagnant.

-Non. Je ne te promettrais pas ça, Sytry. Je dois approcher Lucifer si je veux le tuer. Je. Le. DOIS! Je vais arracher son stupide sourire moqueur de ses lèvres et sa misérable tête de son corps. Je... nous allons faire ça, Sytry. Tu m'as compris? Nous allons faire ça. Et on sera les maîtres de l'enfer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Jeu 12 Jan 2017 - 20:49

Happy anniversary, Honey!

Sytry observa Paimon. Il étira un petit sourire en le voyant se ressaisir, se calmer. Ses épaules se mollirent sous sa poigne. Son regard s’anima à nouveau, les larmes se séchaient. Son magnifique corbeau était prêt à s’envoler à dévorer. Il enleva ses mains de ses épaules pour lui caresser la joue, le menton. Son geste se suspendu à ses paroles. Il savait qu’il avait raison, mais refusait. Paimon n’était pas prêt à affronter Lucifer. Cette soirée le montrait.

-Nous sommes enfin d’accord sur une chose. Son sale sourire me lève le cœur.


Il rit en se mordillant les lèvres tentant d’alléger l’atmosphère et de le faire sourire.

-D’accord… Mais promet-moi de jamais le faire seul. Je m’en voudrais s’il t’arrive quelque chose et que je ne suis pas là… dit-il la voix un brin chevrotante. Il soupira en faisant taire cette merde de peur en repris sa caresse, se levant. Il essuya les brins d’herbes sur ses jambes, replaça ses cheveux avant d’offrir sa main à son amant.

-Viens rentrons. On a une soirée à finir. Juste toi et moiiii… ~

Il haussa les sourcils avant d’esquisser un clin d’œil. Que ferait-il sans son petit corbeau ? Ils étaient une union parfaite quoi qu’explosive, mais ils avaient besoins de chacun des deux. Symbiose parfaite. Heureusement, c’était leur magnifique secret. Ensemble, ils pouvaient écrasés, vaincrent. Union puissante de contrôle de corps.

©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 4:43


Happy anniversary, Honey!


I lost the count of the days because of you


Tu as toujours trouvé son rire charmeur. Tu le trouve léger et vivant. Tu aimes l'entendre rire. Ça voulait dire que les choses allaient relativement bien. Du moins, assez pour se permettre de rire un peu. Et la douceur de ses gestes... Tu n'as jamais compris pourquoi il était aussi doux avec toi, aussi tendre. Tu l'as toujours traité comme de la merde et pourtant, il est toujours a tes côtés, fidèle, aimant, doux. Tu ne peux imaginer ta vie sans lui. Ça serait du pur cauchemar. Tu ne veux même pas y penser. Si jamais Lucifer te l'enlevait... Tu ne saurais même pas quoi faire. Tu ne sais pas si tu serais tellement en colère que tu défoncerais la gueule de l'enfer entier ou si tu serais beaucoup trop amorphe pour faire quoique se soit, attendant patiemment que la mort daigne venir te chercher. Peut-être même un petit mixte des deux. Essayer de prendre le plus de gens possibles avant de crever, rejoindre ton amant.

Tu déposes une main sur la sienne et la presse tendrement, les yeux fermés. Tu veux absorbé ce moment, tu veux l'assimiler et le faire entrer dans ton crâne. Tu veux pouvoir en rêver cette nuit. Tu souris faiblement, te sentant de mieux en mieux. Tu es en sécurité avec Sytry, tu le sais. Il va te protéger et te servir jusqu'à la fin des temps. Et tu adores ça. Mais tu entends sa voix de nouveau et cette fois, quelque chose ne va pas. Tu ouvres vivement les yeux pour le regarder, écoutant attentivement ses paroles.

-Sytry... Si l'occasion ce présente et que je suis seul avec Lucifer, je n'hésiterais pas à le tuer. Tu comprends ça, hein? Arrête de t'en faire pour moi. Je suis un grand garçon. Je suis capable de prendre soin de moi... parfois. Fais-moi confiance. Je sais ce que je fais. Et on va l'emporter. Je te le promets.


Tu prends sa main, te redressant lentement avant de l'entendre. Tu ne peux t'empêcher de rire tendrement et lui voler un long et amoureux baiser. Tu déposes ta main libre sur son torse, le caressant distraitement, avant de te pencher à son oreille. Tu murmures sensuellement, jouant avec ta main sur son torse et tes dents sur son lobe. Tu essaie de l'excité, réparer ton erreur passé qui vous a conduit ici.

-...Dis moi... tu as décidé de quelle idée tu voulais réalisé? Je suis tout à toi. Tu peux faire ce que tu veux de moi. Tu n'as qu'à le dire et monsieur sera servie... Alors...? Que décide-tu, Ô magnifique Sytry...?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 5:18

Happy anniversary, Honey!

Sytry observa Paimon de ses yeux bleutés étincelants, douce lumière lunaire. Il était content de voir que sa blague passait comme du beurre. Paimon se détendait encore plus, souriait. Semblait être à nouveau lui-même. Les traces de la faiblesse disparurent dévoilant toute sa noblesse. Il penche la tête sur le côté avant de se raidir. Il refusait de s’imaginer Paimon seul avec Lucifer. Il connaissait tellement les ruses de Lucifer. Il n’hésiterait pas à les utiliser contre eux-mêmes pour les atteindre. Il le savait. Il hoche faiblement la tête.

-D’accord, mais arrange-toi alors de ne jamais raté ton coup. Je ne pourrais pas supporter s’il t’arrive malheur… dit-il d’une voix étranglée avant de ravaler cette boule piquante d’angoisse pour sourire à nouveau.

Il se redressa et lui tendit sa main en lui demandant de continuer leur petite soirée. Leur fiesta devait continuer. Son coeur s’allégea en sentant sa main dans la sienne. Du bout du pouce, il lui caressa le dessus. Sa peau douce, laiteuse. Malgré son odeur d’alcool… Il désirait profiter avoir du plaisir. Son rire réchauffa ses membres. Il fondait en l’admirant reprendre sa splendeur. Son magnifique corbeau des nuits qui dévore les âmes des plus infâmes. Ses plumes luisantes, douces, juste pour lui.Sytry se mordilla les lèvres en sentant la main de son amant sur son torse. Il se rapprocha de lui au même instant où il lui murmurait de jolies choses dans son oreille en lui mordillant son lobe. Sytry lâcha sa main pour entourer ses bras autour de son cou, passa ses doigts fins dans la chevelure de son amant.

-Je veux la plus grande des gâteries et cette fois pas feinte, les mains attachés souffla-t-il dans son oreille en se pressant contre lui. Il savait que Paimon allait comprendre à quoi il faisait référence.

-Il faut bien utilisé ton cadeau, non? Et oh, aucune goûte d’alcool.

Il haussa les épaules en posa sa tête sur son épaule.

©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 5:53


Happy anniversary, Honey!


I lost the count of the days because of you


Tu frémis en sentant ses bras autour de ton cou, ses mains dans tes cheveux. Tu en profitais, savourais le moment intime entre toi et lui. Ta main sur son torse se crispe, serrant sa chemise, alors qu'il te dit l'idée qu'il désire. La plus grande des gâteries... Tu aime comment il la décrivait. Et les mains attachées en prime? Tu te mordille les lèvres en imaginant déjà la scène. Oh oui, tu as une idée très précise de comment passer cette agréable nuit. Tu devais te reprendre après tout! Tu avais causé beaucoup de tord à ton amant. Tu veux qu'il soit le plus satisfait possible et tu espères que ton idée allait lui apporter cette satisfaction.

-Coquin va... Mais tu sais, la dernière fois, si tu avais été un gentil garçon, tu aurais eu ta gâterie. C'était pas une feinte. C'était une simple punition. Soit heureux que ce n'était que ça. J'aurais pu faire beaucoup, beaucoup pire.

Tu mords un peu plus violemment son lobe avant de vous téléporter dans la chambre. Tu restes un moment contre lui avant de reculer et te dévêtir, lui offrant un léger spectacle. Tu te retrouves vite nu devant lui avant de te diriger vers tes jouets

-Alors? Tu te déshabilles ou tu préfères avoir un sentiment de domination sur moi? Hm?

Tu récupères les menottes et le dildo avant de t'avancer vers le lit. Tu te laisse tomber dessus avant de regarder ton amant, hésitant un moment. Tu te demandes ce qui serait le plus amusant: Si lui est attaché ou toi... Si tu étais vraiment cruel, tu l'aurais choisi lui, mais tu te sens particulièrement de bonne humeur pour le moment. Alors, tu t'attaches les mains à la tête du lit, assurant d'avoir une position confortable. Tu regardes ton amant, le visage innocent, avant de mordiller sensuellement tes lèvres.

-Alors, majesté? Vous ne venez pas me réclamer? Si vous êtes généreux, il y a du lubrifiant dans le tiroir du haut. Sinon... ma bouche vous est toujours ouverte.

En disant ses mots, tu passes ta langue sur tes lèvres, les humectant généreusement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 6:21

Happy anniversary, Honey!



©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 17:40


Happy anniversary, Honey!


I lost the count of the days because of you


Tu frémis un peu en le voyant te rejoindre. Tu as envie de le toucher, de sentir les muscles de son torse sous tes doigts, son sexe dans tes main, sa chair sous ta langue. Mais tes mouvements sont limités à presque rien. Tu as beau tirer sur tes liens, tu n'arrive à rien. Alors tu profites simplement de la vue, tes sensations que veux bien t'offrir ton amant. Ses dents sur tes mamelons et sa langue. Tu gémis et tire instinctivement sur tes liens avant de soupirer de désespoir. Aucun moyen d'y mettre ton grain de sel. Tu peux seulement subir. Mais quand tu sens ses mains sous toi, caressant ton intimité. Tu courbes tes talons en poussant un petit cri de plaisir. Même si tu ne peux que subir, tu sens que tu vas avoir du plaisir garantie. Tu espères seulement qu'il pense utiliser le dildo. Ça serait le vrai bonheur.

Tu le vois enfin se mettre en position. Tu déglutie un peu avant d'ouvrir docilement la bouche. Tu plonges ton regard dans le sien, silencieux, attendant simplement qu'il agisse. Enfin, il s'approche un peu de toi et tu le prends lentement dans ta bouche, le tourmentait en faisant de petites lichés et glissant tes dents. Tu ris faiblement en voyant son air désespéré et finis par le prendre complètement, tournant ta langue, avalant, mordillant. Tu fais toutes tes meilleures techniques, les yeux toujours posés sur les siens, ne détournant jamais le regard. Tu as un petit sourire satisfais alors que tu continues encore et encore ton manège, voulant le satisfaire. Voulant te faire pardonner pour tout. Ton oublie de l'anniversaire. Ton caractère de merde. Toutes les fois que tu l'as frappé, blessé, torturé... Tu veux tout te faire pardonner, pouvoir recommencer à zéro. Et c'est une bonne technique de faire ça, non?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 18:54

Happy anniversary, Honey!



©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 20:06


Happy anniversary, Honey!


I lost the count of the days because of you


Tu souris en entendant les cris de ton amant. Ils étaient fabuleux. Tu aime les entendre. Tu regrettes presque de ne pas pouvoir les enregistrer pour pouvoir les écouter en boucle quand tu t'ennuie ou lui mettre comme sonnerie à tes texto. Tu souris un peu plus à cette idée et continue ton travail. Tu le sens se retenir. Tu le sens essayer de faire durer le plaisir et tu y réponds en t'acharnant avec encore plus d'entrain et de plaisir. Finalement, tu l'emportes à ce petit jeu entre vous et tu avales tout ce qui te délivre dans la bouche. Ça le goût de ton amant: puissant, viril, sexy. Tu adores. Tu passes une langue sur tes lèvres pour récupérer la moindre goutte qui se serait échapper avant de regarder ton amant. Tu te demande ce qu'il va te faire. Après tout, il n'était pas assez cruel pour te laisser ainsi après ce que tu lui avais offert! N'est-ce pas?

Tu as rapidement réponse à ta question quand il saisi ton sexe sensible. Tu gémis un peu et bouge des hanches, espérant trouver de la friction, du plaisir, pour soulager ton excitation. À ta grande surprise, ses lèvres viennent toucher ton sexe. Tout l'air de tes poumons s'échappent sous la surprise et la sensation de chaleur que ça te procure. Tu inspire lentement, mais la simple vision de ton amant, ainsi, la bouche sur ton membre, te coupe le souffle qui se fait court et rapide. Tu es presque déçu en le voyant se retirer, mais quand tu le vois se lever, tu t'agites. Il n'allait quand même pas te laisser comme ça! Il n'avait pas le droit de te laisser comme ça! Mais ton amant revient et tu te calmes un peu avant de voir ce qu'il a entre les mains. Tes pupilles s'agrandissent alors que ta langue vienne humecter tes lèvres. Tu écartes docilement les jambes à la simple vu. Tu es prêt à tout prendre. Tout, si ça peut soulager ton membre rigide.

Sytry est si tendre avec toi... Trop tendre peut-être. Tu gémis alors que le jouet entre lentement en toi, comme une torture. Mais rapidement, ton amant se fait rapide, plus profond et tu peux en profiter pleinement. Tes gémissements de plaisir doivent s'entendre dans toute la maison. Tu tire sur tes liens alors que tes hanches essaie de rencontrer le jouet, le mettre encore plus profond en toi. Tu te retiens le plus longtemps possible, tu ne veux pas que Sytry arrête. Tu voudrais passer la nuit entière sous ses soins, mais ton corps en dis autrement. Tu exploses en un cri de plaisir avant de devenir aussi mou qu'une poupée de chiffon. Épuisé, vidé, tu as les cheveux collés à ton crâne à cause de la sueur et ton cœur se démène dans ta poitrine. Ton amant te détache et tu laisses tes bras tomber mollement sur le lit. Tu fermes lentement les yeux, incapable d'avoir la moindre pensée cohérente. Tu arrives tout de même à donner un ordre plus ou moins clair à ton Sytry.

-Net... toie... moi... Pas... envie... gommant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 20:21

Happy anniversary, Honey!


Sytry allongé sur le lit reprend son souffle sent la fatigue s’insinuer en lui. C’était rare une soirée si intense. Ça dépassait ses espérances. À son ordre, il fronça des sourcils en le regardant avec un sourire sadique.

-Tu crois mérité ça ? Moi, te laver ?

Sytry sourit. Comme il était demandant! Mais, cette fois-ci il jouera les sadiques aussi. Déjà, il lui avait offert ce qu'il détestait faire le plus au monde. Le meilleur des cadeaux qu’il pouvait lui faire. Il se leva lentement s’éloignant du lit.

-Oh que non Paimon~ Tu es trop demandant. Je t’ai bien donné ce soir.  Lave-toi ~ toi-même!


Il s’esclaffa avant se glisser lui-même sous la douche. Se débarrassa des saletés sur son corps. Une fois satisfait de sa propreté, il sortit de la douche. Enfila un t-shirt et bas de pyjamas rouges sombres avant de se faufiler dans le lit en se mettant à distance de son amant.

-Pas le droit de te coucher coller à moi si tu te laves pas~

Il se mordit les lèvres, les yeux étincelants.  Il enroula même une couverture sur lui pour l’empêcher de tricher. Le tissu lui prodiguait une protection. Du bout des pieds, il lui donna des petits coups pour l’encourager à se lever.

-Allez ~  Tu laisseras pas ton Sysy seul dans le lit? Noyer dans les couvertures?

Il se retint de rire.

©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 20:47


Happy anniversary, Honey!


I lost the count of the days because of you


Tu sens un colère sourde monter en toi. Tout dans son agissement t'énervais. Son sourire moqueur, son ton de voix. Tout. Tu serras les poings, prêt à l'étouffer pour te faire obéir, mais tu as à peine l'énergie pour simplement rester éveiller. Tu le regardes avec haine, tout ton bien-être et ta satisfaction envolé. Il se prenait pour qui de te refuser ça? Il était ton bras droit! Il te devait obéissance! Et il osait te jouer les plus malins?! Tu serras les poings de rage. Et le pire, ça l'amusait. Il trouvait ça sincèrement drôle. Après tout ce que tu avais pas pour lui durant cette nuit! Voilà comment il te remercie?!

Tu fixe le plafond un long moment alors qu'il va prendre sa douche. Sans toi. Sans même t'aider d'une quelconque façon. Il allait payer chèrement son agissement. Et ce n'est pas tout! Il osait continuer de se moquer de toi alors qu'il est revenu de la douche. Le pire, c'est quand il ose te donner des coups. À toi! Paimon! Il te donne des coups comme si tu étais un stupide animal qui refusait de bouger! C'était trop. Collectant tes dernières énergies, et probablement à l'aide de toute ta rage accumulée, tu te sors du lit et toise ce stupide démon avec haine avant d'enlever le plus gros avec sa propre chemise. Tu lui lance ensuite au visage, grondant comme un loup sur le point d'attaquer.

-Étouffe toi bien avec tes couvertures de merde. Et compte pas sur moi pour te secourir dans ta ''noyade''.

Tu tournes les talons et sors de la chambre, allant dans une pour les invités que vous ne recevez jamais. Tu vas dans le lit et t'y effondre. Enfin seul, ta colère s'évapore comme glace au soleil. Tu fermes lentement les yeux et t'endors. Tu ne peux malheureusement pas te reposer bien longtemps. Ton sommeil est troublé de cauchemars et vieux souvenirs. Tu abandonnes et fixe le plafond sans un mot, regrettant d'avoir brisé ta bouteille d'alcool.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être] Dim 15 Jan 2017 - 21:17

Happy anniversary, Honey!


Sytry regarda Paimon se vexer comme un enfant. Il trouvait sa réaction tellement puérile que son bonheur n’en fut aucunement atteint. Surtout que la chemise qu’il prenait était celle avec la morve. Elle était déjà compté pour être jeté. Il se retint de rire en le voyant s’essuyer comme un vulgaire animale et la luit jeté dessus. Il déposa un bras devant son visage pour se protéger. Sytry se mordilla les lèvres pour s’empêcher de rire plus. Monsieur le prendrait encore plus mal voyons. Il lança la chemise dans la corbeille de la chambre attendant qu’il parte de la chambre. Une fois sortit, il étouffa ses rires sous la couverture avant de s’endormir dans son lit. Non, il n’allait pas aller le voir. Il le laissait se calmer tout seul. Il se réveille en pleine nuit, encore un mauvais souvenir.

Sytry s’étire et se lève pour aller au toilette au passage, il remarque Paimon réveiller. Il ose rentrer dans la chambre et s’allonger près de lui.

-Tu trouves pas le sommeil non plus ?


Il se colle contre lui, posa sa tête sur son torse. Il ferma les yeux se calquant à son rythme respiratoire. Se réchauffant contre la chaleur de son amant. Il se trouvait bien au creux de son corps. Il caressa son bras du bout des doigts. Sytry détestait de remarquer qu’ils étaient deux putains de ruines sur patte. Il ne savait pas comment aider Paimon. Lui-même refuser de parler de ses mots. C’était rependu les démons, c’étaient forts. Ça n’avait pas le droit de s’abaisser. D’être troubler ! Peut-être aurait-il été plus normal niveau émotion si Lucifer ne l’avait pas broyé avec joie? La colère enflait dans son âme noire. Il se l’imagina entrain de lui arracher les yeux, de lui fondre sa peau comme une poupée de cire, de manier ses sentiments pour l’obliger à s’auto-détruire. Surtout son foutu sourire.

©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être]

Revenir en haut Aller en bas

Happy anniversary, Honey! [+18... éventuellement. Peut-être]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Happy anniversary to we ! [Sae Hee & Ji Eun]
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2017-