♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Misery loves company [Morgan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Misery loves company [Morgan] Lun 24 Oct 2016 - 1:59

La première journée de Willow dans cette nouvelle ville tirait à sa fin. Bien que ce fut une longue journée à déménager et s'installer, même si elle n'avait pas beaucoup d'effets personnels, la démone était éreintée. Maintenant assise dans son nouveau salon dépourvu de décoration, elle ne sentait plus du tout fatiguée, et elle n'avait plus de cigarettes. La solution la plus logique fut de sortir et marcher jusqu'à trouver un dépanneur encore ouvert à cette heure.

La température fraîche de l'automne lui fit du bien, elle prit une grande bouffée d'air en claquant la porte de son petit appartement plutôt modeste. Il se situait dans un quartier ordinaire, assez tranquille où elle savait qu'elle n'attirait pas l'attention. L'anonymat était pour elle un moyen de défense jusqu'à présent efficace, mais dès qu'on découvrait sa vrai nature, les problèmes ne tardait pas à arriver.

Le bruit de ses talons hauts résonnaient dans la rue vide de passants, vraiment désert comme quartier, elle bifurqua donc vers un boulevard où elle semblait apercevoir de la lumière, percevoir le bruit de la circulation. La jeune femme resserra les pans de son manteau, peut-être aurait-elle du mettre quelque chose de plus chaud, mais à quoi bon, elle arriva à un petit dépanneur, où un petit monsieur asiatique l'accueillit dans une langue qu'elle ne connaissait pas. Après quelques mimiques, Will ressortit, cigarettes en main, et s'empressa de s'en allumer une. En rejetant une bouffée de fumée, la jeune femme ne pu s'empêcher de marcher vers une grande allée plutôt achalandée, vivante malgré la soirée morne.

Un bar attira son regard, avec sa façade en brique et sa grande baie vitrée, appelé le repère. On ne se le cachera pas, Willow était une grande buveuse, pas encore alcoolique mais plus pirate en formation dira-t'on. Il ne fut pas long que la jeune démone se convainquit qu'un verre ne lui ferait pas de tort après cette dure journée riche en émotion. Puis, il fallait bien célébrer son nouveau départ, non?

En un rien de temps, la jeune femme était accoudée au bar, une bière noire et mousseuse à la main. Sirotant doucement sa boisson sirupeuse, un petit sourire adressée à personne en particulier fiché sur ses lèvres pulpeuses. Avec ses cheveux de couleur et sa démarche quelque peu hautaine, Willow se démarquait de la foule. On aurait dit une princesse parmi les brigands, le bar n'étant pas rempli de gens recommandables. Même si elle se faisait dévisager, elle n'en avait cure, c'était son quotidien. Si elle fuyait, là elle attirait l'attention, la démone continua donc de boire comme si de rien était, regardant son cellulaire comme si elle attendait le texto de quelqu'un.

Pause toilette, elle termina sa bière, compta ses sous et se paya un gin tonic avec ce qui lui restait. Bon sang, un emploi ne lui ferait pas de tort, l'argent se faisait rare avec tout ces déménagements. C'était le deuxième cet année seulement. Elle avait du quitter son ancienne ville car son ex petit ami menaçait d'appeler la police quand elle l'avait brûlé accidentellement avec ses boules de feu, durant une partie de jambe en l'air un peu échaudé.

Perdue dans ses pensées, elle marchait d'un pas assuré vers la salle de bain, et percuta de plein fouet un homme qui s'était délibérément mis dans son chemin. Bon d'accord, peut-être pas délibérément mais la jeune femme décida que oui. Le gin tonic fut dispersé entre elle et le type environ également. Son manteau de cuir dégouttait, elle en avait jusque sûr le menton. Lentement, elle releva les yeux vers l'importun qui venait de gâcher sa soirée, affichant un regard dur, mais avec une moue boudeuse, difficile à dire si elle était plutôt énervée ou amusée. Mais en fait elle était très énervée et ne connaissait pas ses expressions faciales.

-Tu va t'excuser j'espère?

Lâcha-t'elle sur un ton désinvolte, voir presque insolent, au jeune homme lui aussi trempé de boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Collins
avatar
Admin ₪ Elève


MESSAGES : 1191
POINTS : 3103
AGE : 29
CELEBRITE : Aaron P. & Avril L.
DATE DE NAISSANCE : 27/09/1988
ARRIVE LE : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Misery loves company [Morgan] Lun 24 Oct 2016 - 18:56


“Braves têtes à claques”


Lucifer semblait attirer Morgan peu à peu dans de trop nombreuses heures obscures. Se refermant sur lui-même, envoyant bouler trop souvent son nouveau colocataire, reprenant la clope, abandonnée il y a de cela plusieurs années, allant même jusqu’à vouloir se détendre dans un bar en buvant plusieurs chopes de bière. Comme s’il voulait noyer tout ce qu’il ressentait, rassemblés dans deux boules, une dans sa gorge, l’autre au creux de son ventre. Le breuvage passait bien par ces deux endroits mais ne semblait pourtant pas vraiment faire effet. Ou en tout cas, pas là où il le souhaitait. Parce que toute la bière ingurgitée, à défaut de lui faire oublier ce qu’il souhaitait, remplissait plutôt bien sa vessie. C’est plusieurs fois dans cette fin d’après-midi que Morgan se fraya un chemin jusqu’aux toilettes, devant s’observer dans un miroir pour savoir dans quelle toilette il devait se rendre. Si elle ne semblait pas faire beaucoup d’effets à ses yeux sur ses neurones, il savait pertinemment qu’il fallait un rien à Morgane pour pointer le bout de son nez. Et en fait, bientôt, ce fut sans vérifier que le mutant alla une Nième fois aux toilettes. Son état lui permettait de s’en foutre, même s’il le regretterait par la suite.
Après le petit passage au lavabo à ignorer son visage terne, il prit la porte de sortie en se secouant de manière insignifiante les mains pour dégager les dernières gouttes d’eau présentes. Mais ne faisant pas attention à son chemin, il rencontra bientôt de manière trop hâtive le corps d’une jeune femme… A l’allure rockeuse. En tout cas, c’est ce à quoi pensa le Collins avant de hausser un sourcil face à l’imprudente qui lui demander des excuses d’un ton sévère. C’était pas au moins bourré de faire attention dans un bar ? Défigeant son visage surpris par l’affront de la gamine, ses premiers mots de l’après-midi finirent par sortir.

« Mais t’y as cru ? Sincèrement ? » demanda-t-il d’abord, s’essuyant son tee-shirt mouillé et puant le gin, plutôt difficile en terme d’alcool. « Tu te crois tout droit sorti d’un clip de métal pour te permettre de l'ouvrir autant ? » balança-t-il avec un sourire presque amusé par sa pseudo répartie. Le Morgan fut peu élégant devant la jeune femme, se fichant bel et bien pour l’instant des leçons de féminisme qu’il avait reçut dans sa jeunesse par sa mère. Dommage que ça ne soit pas un garçon, le mutant lui aurait librement sauté à la gorge. La pensée de prendre sa forme féminine lui vint à l'esprit... Mais non, ça serait trop déséquilibré à son gout.


♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers ♦


[H.S. : Bon, il est vrai qu'il n'est pas de bonne humeur pour que ça se poursuive dans la joie... Dis-moi si tu galères, je modifierai! xD]

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

RP disponibles avec Momo : 1/2

Spoiler:
 

   
MISS ME ?

codée par XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Misery loves company [Morgan] Jeu 27 Oct 2016 - 0:00

Sa réponse la décontenança plus qu'elle ne l'aurait voulu. Mécontente, elle roula les yeux en soupirant, regarda son verre vide, puis le jeune garçon puis continua son chemin vers les toilettes. Elle ne prit même pas la peine de répondre à sa réplique de mauvais goût, mais ne put s'empêcher de le bousculer un peu. Il fallait bien s'amuser un peu, voir comment il réagirait, mais on sortant de la stalle, Willow se mordit les lèvres, regrettant son geste presque aussitôt. Il ne fallait pas attirer l'attention, pas tout de suite. Pas étonnant avec son attitude chieuse qu'elle doive changer de ville à tous les deux ans.

La jeune démone prit bien le temps de se laver les mains et de sécher son chandail puant d'alcool avant de sortir, prenant bien soin d'éviter le regard du type qu'elle avait fait chier. Accoudée au bar, prête à partir, un autre homme vint lui proposer un verre, qu'elle accepta volontiers. Après quelques minutes, le gars la saoulait déjà, mais pas de la bonne manière. Quelques sourires forcés, un petit rire mignon, elle enfila son verre et sortie fumer une cigarette. Will prit soin de tourner le coin de la bâtisse avant de s'accoter sur le mur de brique, allumant sa clope comme une fille pleine d'assurance, recrachant la fumée en relevant la tête. La nuit était nuageuse, mais il ne faisait pas si froid que ça, l'alcool engourdissant ses sens. Le bout de ses doigts commençaient à geler et sa tope touchait à sa fin, la démone s'apprêtait à partir en catimini pour éviter l'autre naze. Elle fit quelques pas avant de se faire agripper par le bras par le mec en question, pas mal plus baraqué qu'elle.

-Tu vas où comme ça, ma jolie?
-Dégages!


Elle tenta de le gifler, le coup était parti tout seul, mais malheureusement elle ne fut pas assez rapide. Ce sale humain attrapa sa main en plein vol et la serra de toute ses forces, la faisant grimacer. La panique s'installa en elle tandis qu'il continuait de la bousculer, elle ne voulait pas utiliser ses pouvoirs, mais si la situation dégénérait, elle ne se priverait pas.

Un bruit de porte se fit entendre derrière elle. Quelqu'un sortait du bar, allait-il intervenir?
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Collins
avatar
Admin ₪ Elève


MESSAGES : 1191
POINTS : 3103
AGE : 29
CELEBRITE : Aaron P. & Avril L.
DATE DE NAISSANCE : 27/09/1988
ARRIVE LE : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Misery loves company [Morgan] Jeu 27 Oct 2016 - 13:49


“Braves têtes à claques”


Hey, en fait, ce ne fut pas compliqué de faire peur à ce petit chihuahua enragé ! Morgan s’en sentit encore plus fier quand elle partit en ne faisant que le bousculer. Faiblesse, faiblesse. Il ricana et s’éloigna dans son coin, lançant un regard de temps en temps sur la jeune femme. Tout lui semblait hautain dans sa dégaine. Et si Morgan n’était pas du genre à juger, l’alcool, lui, lui donnait ce côté-là. L’alcool sombre, pas forcément violent mais sombre. Chieur plutôt. Mais pas longtemps, car il replongea bientôt le nez dans sa pinte de bière. Qui se vida à une vitesse affolante ! Ou en tout cas, c’est ce que se dit le mutant lorsque le bout de son nez toucha la mousse des parois.  Bon. Il se releva et alla une nouvelle fois aux toilettes pendant que sa pinte se remplissait à nouveau par le barman. Une minute plus tard, le blond revint et put s’asseoir sur un des deux sièges vides près du bar. Trop cool. Madame De était partie ?

Mais il était temps de rentrer pour le petit vieux qu’il était. Demandant à ce que sa bière atterrisse dans un verre en plastique afin de l’apporter, ses fesses quittèrent bientôt le siège, prenant la porte. Son regard se posa tranquillement sur le couple qui se bécotait. Beurk. Ils ne pouvaient pas faire ça ailleurs ? Les fixant, il lui fallut plusieurs secondes avant de comprendre que ce n’était aucunement un couple. Se rapprochant du gars qui était de dos, Morgan renversa sa bière sur la tête, le faisant aussitôt se retourner.

« Hey, ma bière mec ! » geignait Morgan. « Bon, bah t’as plus qu’à m’en racheter une ! » continua-t-il de se moquer, tandis que le gars beaucoup plus mastoque que le mutant lança son poing vers lui, dès la fin de sa phrase. Le blond eut le temps de se baisser et de faire un croche-patte à l’homme qui tomba comme une quille. Il rigola. « Et bah alors Babar ? Pas d’équilibre ? Franchement, tu pourrais mieux choisir tes coups d'un soir! » lança-t-il à la jeune fille aux étranges cheveux, ricanant encore. Il avait beau être fin, le Collins était rempli de ruses et de multitudes de techniques de combat. Même si plus de 20 kilos séparaient les deux mâles, le mutant n’en avait aucunement peur et continua de ricaner, jusqu’à entendre son propre rire devenir féminin.

« … Oups »

Morgane s’arrêta aussitôt de rire. Ok, avec sa forme féminine, elle perdait 20 centimètres ainsi qu’une 15ène de kilos. Et là, ça craignait. Surtout que sous cette apparence, sa confiance en elle baissait d’une traite, tout comme sa force. Voyant le gars se relever, elle voulut prendre la fuite en attrapant la main de la demoiselle mais ce fut une autre main qui s’empara du cou de la petite blonde, qui fut plaquée au mur. Mais même en se débattant comme une diablesse, la mutante n’arrivait qu’à frapper le mur de ses pieds, ses mains s’accrochant au bras de l’homme pour minimiser au maximum l’étranglement.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? t’es un trans ? » lança l’homme, rigolant à  son tour, ignorant sa précédente victime.


♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers ♦

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

RP disponibles avec Momo : 1/2

Spoiler:
 

   
MISS ME ?

codée par XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Misery loves company [Morgan] Sam 29 Oct 2016 - 3:00

Willow ferma ses yeux, attendant un coup qui ne vint jamais. Tout ce qu'elle reçu furent des gouttelettes de bière. Elle se permit d'ouvrir un oeil et vit que le sale type s'était détourné, préoccupé par une autre victime. Ah, l'autre sale type. Il semblait se débrouiller, Willow se permit de croire qu'elle n'aurait pas à utiliser ses pouvoirs ce soir. Elle trouva même amusant de voir le blond se moquer de l'autre imbécile misogyne.

« Et bah alors Babar ? Pas d’équilibre ? Franchement, tu pourrais mieux choisir tes coups d'un soir! »

Il osait critiquer ses choix de partenaires, ce petit malin? Mais c'était quoi son problème? C'est vrai que c'était un choix désespéré mais pas irréfléchie, il avait renversé son verre il fallait bien qu'elle en prenne un autre! La démone décida donc qu'elle allait utiliser ses pouvoirs sur les deux idiots devant elle.

Enragée et enivrée par l'alcool, elle s'apprêtait à leur foutre une raclée. Puis son faciès colérique céda à un air stupéfait, l'arrêtant dans son élan, quand elle vit les changements chez l'autre gars, devenu une jeune fille d'environ sa taille, aux longs cheveux blonds. Plutôt mignonne.

Plutôt en danger. Cela ne prit pas de temps avant que le gros bêta s'attaque à la fille, qui n'eut aucune chance. Épinglée au mur, il étranglait le jeune homme/femme sans se soucier de Willow à côté. Un vrai imbécile, il ne la vit même pas se glisser derrière lui, comme une ombre. Ni son regard devenu noir comme de l'encre, masquant ses iris bleutés. C'était dangereux d'utiliser ses pouvoirs, surtout avec un verre dans le nez, ça devenait trop facile. Une boule de feu était parti si vite. Et puis, il y avait ce sentiment de pouvoir imminent qui vous coulait dans les veines, comme s'il traversait votre corps tout entier.

Willow prit une grande inspiration et d'un coup sec, planta ses ongles taillées en pointes acérées dans le cou de l'homme, le faisant tressaillir. Au même moment, elle s'approcha de son oreille et lui murmura:

-Tu devrais la lâcher.

Mécaniquement, il lâcha la blonde, ses yeux noirs comme le néant, complètement à la merci de Will.

-Tu devrais aller assommer le premier type que tu vois dans le bar...

Chuchota-t'elle en resserrant sa poigne sur la nuque du type, maintenant penché à son niveau. Il acquiesça simplement et retourna vers la porte d'un pas calme. Une fois rentré à l'intérieur, on put entendre un bruit sourd, suivit de cris et d'éclats de verre. Des gens sortirent en vitesse pour éviter le grabuge. Willow se tourna vers la jeune fille ses yeux reprenant peu à peu leur couleur normale, complètement terrorisée.

-Il ne faut pas rester ici, il va revenir, est-ce tu vas bien?


Revenir en haut Aller en bas
Morgan Collins
avatar
Admin ₪ Elève


MESSAGES : 1191
POINTS : 3103
AGE : 29
CELEBRITE : Aaron P. & Avril L.
DATE DE NAISSANCE : 27/09/1988
ARRIVE LE : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Misery loves company [Morgan] Mer 2 Nov 2016 - 13:48


“Braves têtes à claques”


Ca sentait carrément pas bon pour Morgane. Déjà que ses pouvoirs faisaient juste n’importe quoi depuis le début de sa descente aux enfers… Avec quelques grammes d’alcool dans le sang, c’était pas mieux. Elle aurait ben voulu se téléporter mais en plus d’emmener avec elle cet abruti à cause du contact… Et bah elle ne pouvait tout simplement pas. Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était observer cet homme l’étrangler à petit feu jusqu’à ce que… L’ancienne victime s’en mêle. Elle eut un regard étrange. Plutôt flippant. Ouais, c’est ça, carrément flippant. Morgane ferma les yeux quand la main de l’inconnue se plantèrent dans le cou du gars, qui sembla soudainement… Paralysé. Ou robotisé. Robitisé serait le meilleur terme, car bientôt, les quelques ordres que l’ancienne folle venait de donner furent exécutés par le psychopathe qui relâcha Morgane.

Tombant à terre car ne s’y attendant pas –elle était presque sur le point de lui rire au nez de l’ordre de la demoiselle-, elle lâcha un aïe avant de masser sa gorge rougie, toussotant et reprenant par la même occasion de l’air dans ses poumons. Elle détestait ça. Se faire étrangler. Depuis la catastrophe à l’institut qui s’était poursuivie aux enfers puis dans les locaux du Projet Shadow, l’étranglement était certainement la chose qu’elle craignait le plus, totalement paralysée dans ces cas-là.

La blonde resta à terre, figée par le regard de l’homme comme par celui de la femme. Elle avait déjà vu ça quelque part mais là, la panique la guettait plus que son cerveau ne souhaitait fonctionner. Interpellée, la mutante observa sa… Sauveuse ? Qui lui demanda si elle allait bien. Hôchant la tête vigoureusement, elle se releva tandis qu’une vague de clients déferlèrent hors du bar. Elles allaient carrément se faire engloutir par cette vague. A nouveau sur pied, la mutante se dépêcha de faire signe à l’inconnue :

« Suis-moi !»

Aussitôt dit-, aussitôt fait, Morgane s’éloigna de cet endroit mal famé pour courir deux ou trois minutes, faisant le tour du quartier. Une échelle donnant à des escaliers apparut dans son champ de vision. La mutante se retourna vers la jeune femme : « Après toi, on sera tranquilles là-haut. Si on apparait sur les caméras, on est foutues.» dit-elle, connaissant plutôt bien l’endroit, le squattant même souvent pour regarder les étoiles le soir. Il serait bien utile aussi bien pour se protéger que pour se cacher, étant donné que les sirènes commençaient déjà à gronder.



♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers ♦

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

RP disponibles avec Momo : 1/2

Spoiler:
 

   
MISS ME ?

codée par XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Misery loves company [Morgan] Lun 28 Nov 2016 - 22:30

La jeune femme ne semblait pas blessée, elle se releva sans trop de problème au grand soulagement de Willow. La démone elle-même tremblait comme une feuille sur ses longues jambes. Il s'en était fallu de peu pour éviter la catastrophe, mais tout n'était pas réglé, il fallait déguerpir d'ici au plus vite.

La petite blonde l’entraîna à sa suite sans plus attendre, s'éloignant à la course de l'endroit maintenant bondé de gens et de cris. Une vrai bagarre générale s'était déclaré à cause de Willow, le type était sans doute en train de battre au sang un homme innocent. Le pire dans tout cela c'est qu'elle ne ressentait aucun remord, tandis que les sirènes de police couvraient les cris derrière pendant qu'elle courrait aussi vite que possible. La jeune femme/homme filait comme l'éclair et Will se dit qu'elle devrait peut-être arrêté de fumer et faillit la percuter quand elle s'arrêta brusquement devant un escalier de métal menant sur un toit.

Willow hésita une fraction de seconde, craignant se jeter dans un piège ou une embuscade, déjà épuisée d'avoir usée de son pouvoir. N'ayant pas d'autre choix, elle obtempéra sans dire un mot, montant prudemment chaque barreau malgré ses talons hauts pas vraiment conçu pour ce genre d'activité. Une fois arrivée sur le toit, la démone se pencha et aida sa compagne de fuite à monter à son tour. Essoufflée, elle s'écrasa au sol les pieds de travers comme une biche blessée. Reprenant son souffle au son des sirènes de police et des cris, Will tourna la tête vers sa sauveuse. On pouvait dire qu'elles étaient quitte maintenant.

-Merci de ton aide.

Souffla t'elle sans la regarder dans les yeux, encore bouleversée et ignorant si elle pouvait lui faire confiance. Malgré sa pensée d'arrêter de fumer un peu plus tôt, elle s'alluma une cigarette. Ses mains tremblaient, elle en tendit une à la jeune fille, ne sachant pas si elle fumait, mais qui ne voudrait pas en griller une après de telles péripéties.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Collins
avatar
Admin ₪ Elève


MESSAGES : 1191
POINTS : 3103
AGE : 29
CELEBRITE : Aaron P. & Avril L.
DATE DE NAISSANCE : 27/09/1988
ARRIVE LE : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Misery loves company [Morgan] Dim 4 Déc 2016 - 18:09


“Braves têtes à claques”


Durant un instant, Morgane crut voir une pointe d’hésitation dans le regard de l’inconnue. Fronçant les sourcils, et avant qu’elle ne puisse ajouter un mot pour lui presser le pas… La jeune femme décida enfin de se bouger. La mutante lança un dernier regard derrière elles puis suivit sa compagnonne de galère. Doucement mais sûrement. Entre les talons de la première, et les baskets bien trop grandes pour la seconde, la montée fut compliquée.
Alors que la Collins lança un dernier regard en bas, lorsqu’elle reposa son regard en haut de l’échelle, elle fut surprise par la présence de sa main. Tiens. Morgane accueillit ce geste avec un sourire et s’en servit volontiers, gravissant les dernières marches avec son aide. Atterrissant sur ses pieds, elle relâcha la demoiselle qui s’allongea sur le sol, sous les yeux surpris de la blonde. Elle n’était pas vraiment endurante… Ni si féroce que ça en fait, vu la vue qu’elle offrait à la mutante. On aurait dit une pauvre petite chose, pas vraiment habituée à tout ça. Elle qui avait montré un caractère plutôt explosif dès les premieres secondes ou elles s’étaient croisés… Morgane avait presque de la peine pour ce petit oisillon égaré qui la remercia. A cet instant, l’impression d’une main sur son cou reprit, rendant le visage de la blonde amer. Sa main alla masser sa gorge, dégoutée d’avoir été aussi faible.

«J’te retourne le remerciement. J’ai pas été assez sur mes gardes avec cet abruti… »

Se penchant doucement au dessus du vide pour voir apparaitre puis disparaitre des voitures de patrouille, Morgane décida de rejoindre la jeune fille au sol. Une odeur de tabac survint, ainsi que la proposition de fumer à son tour.

« Ah. Euh, non merci. Je tiens à mon souffle. » ne put-elle s’empêcher de dire, faisant un geste de refus avec sa main. Ses cheveux furent ramenés par-dessus son épaule. Se retrouver avec une pure inconnue n’était pas une situation dans laquelle il était simple de parler. Surtout quand sa double identité était dévoilée. Morgane aurait pu fuir face à ça. Mais peut-être était-ce les trop nombreuses bières dans le sang ou bien le fait d’avoir vu la tigresse à l’œuvre… Qui faisait qu’elle n’avait pas pris la fuite.

« C’était ton pouvoir ? La persuasion ? J’veux dire… Ce que t’as fait à l’autre abruti ? » demanda-t-elle soudainement curieuse, après de longues minutes de blanc. « Euh sinon je m’appelle Morgan.»

♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers ♦

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

RP disponibles avec Momo : 1/2

Spoiler:
 

   
MISS ME ?

codée par XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Misery loves company [Morgan]

Revenir en haut Aller en bas

Misery loves company [Morgan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» •Misery Loves My Company•
» Misery loves my Company.
» Thedore ? Misery loves company ? Nott
» Canadian company to explore for gold in Haiti
» Marie Morgane (Mary Morgan) :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-