♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

The mighty fall Feat. Omael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The mighty fall Feat. Omael Lun 19 Déc 2016 - 1:07

Il n'avait pas besoin de raison, parce qu'il était bourré et comme à chaque fois qu'il était bourré, il lui fallait un défouloir, quelqu'un à qui reprocher tout ses malheurs et il était hors de question que ce quelqu'un soit Lily, jamais ! Eden préférait encore mourir que de voir cet homme toucher à sa petite sœur, parce qu'elle était tout, elle était une enfant, elle méritait mieux, tellement mieux, mais malheureusement pour l'heure elle n'avait d'autre choix que d'endurer les colères de leur père elle aussi, mais tant que cela restait de loin, c'était une bonne chose. Ce soir là, Eden l'avait entendu commencer à fouiller dans la cuisine, il avait entendu le bruit de verre brisé, les cris agacé, il s'était alors précipité dans la chambre de Lily, lui demandant de se planquer dans son armoire comme elle le faisait toujours lorsque c'était comme ça. Sous l'emprise de l'alcool, le vieil homme qu'était leur père ne cherchait pas vraiment, s'il voyait la chambre vide, il passait à la suivante, mais Eden ne lui laissait pas cette chance, il alla de lui même à la rencontre de son père. Saisissant une pelle pour ramasser les morceaux de verres brisés au passage.

Les insultes, les reproches, la méchanceté gratuite, toutes ses choses qui lui faisait se demander chaque jour comment sa mère, une femme aussi gentille, attentionnée et généreuse avait put épouser un type aussi horrible. Il n'avait pas toujours été comme ça, certes, mais il n'avait jamais été vraiment quelqu'un de bien non plus, ou peut être avant sa naissance, mais il en doutait. Il était accroupis par terre, ramassant les morceaux de verre lorsque l'homme le saisit par le bras violemment pour l'obliger à se relever. Lui hurlant au visage, crachant son haleine alcoolisé au visage. Le brun ferma les yeux, essayant de ne pas se détourner, il savait que ça énervait encore plus son père, mais cela ne lui servit pas à grand chose. Le premier coup au niveau de pommette le fit reculer alors que son père le lâchait. Il porta instinctivement la main au visage sous l'effet de la douleur. Se redressant un peu, il reçut alors le second coup cette fois en plein nez. Il n'y eu pas de craquement, signe qu'il ne se brisa pas, mais le sang lui coula quand même la gorge et sur le visage.

Ce fut le signal, l'électrochoc qui indiqué à l'homme qu'il avait été trop loin, il se désintéressa alors de lui, tournant les talons en bougonnant avant d'aller s'effondrer sur son fauteuil devant la télévision. Malgré la douleur, Eden poussa un soupir de soulagement. Il pouvait faire avec, c'était pas une première. Il finit alors de ramasser les morceau de verre, mit le tout à la poubelle avant de reprendre la direction de la salle de bain pour essayer de limiter les débats. En chemin, il remarqua que la porte de la chambre de Lily était entre ouverte, il aperçut le visage de la gamine, ses yeux rougis ses joues pleines de larmes. C'était pour ça qu'il encaissait, parce que il était hors de question que cet homme touche un jour à ce jolie visage. Il oublia alors la salle de bain, de toute manière Lily n'était pas idiote, elle était même plus intelligente que la plupart des enfants de son age, il entra alors dans sa chambre fermant la porte derrière lui avant de se mettre à sa hauteur de la prendre dans ses bras pour la consoler.

- Chuuut... ça va aller...

C'était des mots facile à dire, c'était facile de le dire parce qu'il était prêt à tout pour que ça aille pour elle. Il la laissa pleurer contre lui, oubliant quelques instant son nez en sang, sa pommette douloureuse, et le poivrot qui se trouvait devant sa télévision comme si de rien était...
Revenir en haut Aller en bas
Omaël Doe
avatar
Admin ₪ Whitelighter


MESSAGES : 71
POINTS : 1353
AGE : 43
CELEBRITE : Alexandre Astier
EMPLOI : Infirmier à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 01/01/1974
ARRIVE LE : 11/11/2016

MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Lun 19 Déc 2016 - 3:04


“Un plus un font trop”


Il commençait à se faire tard ce soir. Omaël était d’ores-et-déjà dans sa chambre, en pleine méditation. Utiliser son pouvoir toute la journée était éprouvant, et s’offrir un moment pour méditer lui faisait un énorme bien. Aussi bien physique que mental, car son cher Théophile semblait cogiter un peu trop en ce moment. Ou en tout cas, il sentait une certaine errance dans la tête de son protégé. Beaucoup d’embouteillages mentaux, de broutilles, comme une pollution mentale. Il détestait ça. Il sentait d’étranges malaises le prendre, brouillant ses pensées et son calme habituel. Fronçant de nombreuses fois son visage, perturbé par toutes ces mauvaises ondes, il tentait de ne pas insulter son seul protégé découvert pour l’instant. Enfin, pour l’instant, il était persuadé que son mal-être de cette soirée provenait du brun volant. Celui-là, dès qu’il mettrait la main dessus, il passerait un sale quart d’heure à le déconcentrer ainsi.

Bien que de nombreuses douleurs pointaient le bout de leur nez à n’importe quel moment de la journée, -sans que cela provienne de Théo pourtant- Omaël ne pensait pas que ce soir, ça provenait d’un autre protégé. Il fallait dire que Théophile était le bon larron à pointer du doigt au moindre problème vu le personnage qu’était ce sorcier.

En pleine lévitation, désireux de se concentré, une vive douleur le prit soudainement. Le coup fut si rapide et puissant que l’ancien chevalier perdit son équilibre et tomba lourdement sur les fesses, maudissant ses anciens dieux. Allongé à terre, le ronchon se frotta les yeux, continuant de jurer durant de longues secondes, avant qu’un autre mal ne s’empare de son nez cette fois. Lâchant à nouveau un juron, il porta sa main à son nez, sentant une chaleur désagréable. Mais aucune trace de sang. Il ne saignait plus dans cette nouvelle vie. C’en était déconcertant car la sensation du liquide chaud se faisait toujours présent malgré tout.

"Je vais tuer ce gosse..."

Le bouclé attendit plusieurs secondes au sol, attendant la suite des coups, restant contracté comme pour mieux les accueillir. Mais ils n’arrivèrent jamais. Ouf. Se relevant doucement en se frottant le dos comme le vieillard qu’il se disait être, il resta sonné. Quelque chose n’allait pas. Il le sentait particulièrement mal, tout comme lui-même semblait trop réceptif ce soir-là. Après avoir lâché un dernier soupir, Omaël décida d’aller directement sur le terrain pour vérifier l’état de son protégé. Ne sachant pas encore où le trouver exactement, le whitelighter préféra laisser parler son instinct et le suivre pour le retrouver.

Mais le chemin fut trop long. Théophile était censé être à l’institut. Mais là, son instinct le guidait quelque part d’autre. En dehors de l’école. Trop loin pour que ça provienne de chez ce jeune sorcier. Et ce ne fut que lorsque son aura bleu repris sa forme dans une chambre à peine éclairée, avec un garçon enlaçant une jeune enfant, qu’il comprit. Leurs regards se croisèrent et le doute ne fut plus permis : C’était lui. Un nouveau protégé. Le sang coulant de son nez n’offrait aucun doute.

« Euh… bonsoir les enfants..? » balança-t-il, encore un peu surpris par la découverte de cette nouvelle source à problèmes. Parce que oui, pour lui, un protégé n’était rien d’autre qu’une source à problèmes à qui il serait attaché éternellement. Des sortes d’enfants, mais pas vraiment désirés.

♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers ♦


Dernière édition par Omaël Doe le Mar 20 Déc 2016 - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Lun 19 Déc 2016 - 13:05

Cette situation ne lui plaisait pas, il n'aimait pas savoir que Lily assistait à ça, qu'elle en garderait des souvenirs toute sa vie, qu'elle serait hanté par ces visions du passé, mais le fait est qu'il n'avait pas le choix. Il avait un plan, tout était établit dans sa tête, une fois qu'il aurait dix huit ans, il trouverait un job, et il demanderait la garde officielle de sa sœur... mais pour l'instant il n'avait encore que dix sept ans, et il devait endurer cet homme trop porté sur l'alcool qui ne les avait jamais considéré comme ses enfants. Il tentait tant bien que mal de consoler la gamine dans ses bras, essayant de l’apaiser du mieux qu'il le pouvait, jusqu'au moment ou un éclat de lumière bleu apparut juste devant lui, cet éclat se transforma peu à peu et prit la forme d'un type... un type vieux, qui semblait ne pas avoir la moindre idée de ce qu'il foutait ici... Sous l'effet de la surprise, Eden attrapa Lily et la plaça derrière lui, la protégeant du mieux qu'il le pouvait en observant le nouveau venue qui s'était simplement matérialisé comme ça dans la chambre de sa sœur... c'était quoi ce bordel, une sorte de pervers aux super pouvoirs ?

- Bordel mais...

Il en perdait ses mots pour le coup, le type avait pas l'air d'en savoir bien plus, il regardait autour de lui comme s'il jugeait l'endroit avant de les saluer... se faire traiter d'enfant, c'était un peu insultant, un peu comme s'il lui avait répondu « salut le vieillard » quoi... mais bon il était trop surprit pour relever. Lily ne semblait pas spécialement rassurée non plus, elle était planqué derrière lui, s'accrochant à son haut, il pouvait presque la sentir trembler de peur derrière lui. Il avait envie de la rassurer une fois de plus, mais là il savait juste pas quoi dire puisqu'il ne comprenait pas du tout ce qu'il se passait. Il lui fallut quelques secondes pour retrouver la paroles, il avait presque envie de hurler mais il n'oubliait pas son père qui se trouvait dans le salon, il dormait peut être déjà, mais dans le doute autant rester discret.

- Mais qui vous êtes ? Et putain comment vous êtes arrivés là... ?

En temps normal, sa petite sœur lui aurait fait remarqué que l'emploi du mot « putain » n'était pas nécessaire et qu'en plus c'était un vilain mot, mais pour le coup elle était bien trop flippé pour relever quoi que ce soit. Et puis Eden avait tendance à employer beaucoup de vilains mots quand il était sous pression, c'était plus fort que lui. Il fixait alors le nouveau venu, le regardant de la tête au pied, c'était un type qui devait avoir à peu près le même age que son père, à première vu il était loin d'avoir chaleureux ou sympathique, mais il n'avait pas l'air de vouloir leur faire du mal non plus... c'était assez étrange quand même comme situation. Le brun aurait bien aimé comprendre, mais pour l'instant la chose qui primait sur tout le reste, c'était la sécurité de Lily, du coup il en chercha pas vraiment midi à quatorze heures avant de se montrer menaçant avec l'intrus :

- Je vous préviens, si vous n'expliquez pas rapidement ce que vous foutez dans la chambre de ma sœur, j'appelle les flics !

Oué, il allait avoir un peu de mal à expliquer à ces derniers comment le type s'était matérialisé tout à coup dans la chambre avec un halo bleu autour de lui... mais il trouverait bien quelque chose... sauf qu'il n'avait aucune envie de faire ça... parce que l'intervention des flics était une mauvaise idée, surtout s'il voyait son père ivre, et son visage tuméfié... aucun doute qu'il comprendrait et que les services sociaux s'emmêleraient. Alors pour l'instant, il allait laisser une chance à l'homme de s'expliquer !
Revenir en haut Aller en bas
Omaël Doe
avatar
Admin ₪ Whitelighter


MESSAGES : 71
POINTS : 1353
AGE : 43
CELEBRITE : Alexandre Astier
EMPLOI : Infirmier à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 01/01/1974
ARRIVE LE : 11/11/2016

MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Mar 20 Déc 2016 - 15:58


“Un plus un font trop”


La panique. Voilà ce qu’il vit à travers les yeux du garçon et de cette petite fille. Il se sentit mal pour cette petite tête, grimaçant presque de lui-même devant son entrée qui n’était pas forcément des plus… Agréable, encore moins normale. Ce qu’il espérait cependant, est que ce protégé soit un mutant ou un sorcier. Parce que Lise lui avait expliqué qu’il pouvait aussi être le gardien d’un humain… Déjà qu’Omael avait du mal à gérer la situation avec un protégé sorcier, s’il se trouvait désormais avec un protégé ne connaissant pas les êtres surnaturels... La tâche ne serait pas facile. Mais il ne devait pas s’inquiéter de ça pour l’instant. Il se devait de les rassurer devant les questions qui commençaient à être déballées par l’ainé… Puis devant ses menaces. Menaces de quoi ? Il ne savait pas, ne connaissant pas ce qu’étaient « les flics ». Il haussa même un sourcil interrogateur sous ce mot. Bon. Du calme Omaël. Ses mains se levèrent doucement devant son torse, brandissant un drapeau blanc mental.

« C’est un peu compliqué à expliquer. Mais on reste calme, d’accord ? » dit-il avec une voix basse. « Regardez, je reste à ma place là. Je recule même si vous voulez. » Il tint sa promesse en reculant de quelques pas, se collant au mur. « Je ne vous veux pas de mal. Ni à toi ni à elle, au contraire. Euh… La vache, comment je vais expliquer ça moi… »

Il se frotta les yeux en lâchant un soupir plutôt brusque, presque agacé de cette situation. C’était une vie de fou. Son regard se posa sur la petite. Fallait-il la mêler à tout ça ? Pour l’instant, il n’en avait certes pas le choix. Il ne pensait pas arriver à faire coucher la fillette par son grand frère.

« Euh, tu peux lui… » entama Omael en plaçant ses mains sur ses oreilles pour faire comprendre au grand frère que ça n’était pas de l’âge de sa sœur.

« Bon, après, tu fais ce que tu veux. Donc par oùùùù commencer… » Il leva les yeux au plafond, continuant des moues agacées mais tout de même ridicules.

«Je sais pas ce que t’es, un mutant, un sorcier ou un humain mais bref, de cette partie, je m’en contrecarre pour l’instant. Je suis apparu par… téléportation. Tu sais le halo bleu là ? Bah c’était moi. Voilà, en gros. » finit-il en écartant les mains. D’autres informations à expliquer arrivaient en tête. En même temps, tout expliquer était assez long. Surtout à voix basse. « Je viens pour ton nez. Dis comme ça, ça fait débile, je l’avoue. Mais je suis… Re…Relié à toi ? En gros tout ce que tu te manges dans la gueule bah… -il joignit ses mains entres elles- Bah je me les prends aussi. Donc je sais pas comment tu t’es pris ça mais… Ah, y a aussi la pommette. Gauche. Ça fait mal. Et donc bah… Un gardien bah… ça garde. Ça soigne. Ça aide. Et pas qu’une personne… Donc je prends bien cher entre toi et l’autre greluche de sorcier volant. » ajouta-t-il avec un faux air satisfait. « Bref, on m’appelle Omaël et je suis ton gardien. Tout simplement. D’autres questions ? »


♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Mar 20 Déc 2016 - 21:37


Cette situation n'avait rien de normal et comme tout ce qui n'était pas normal avait tendance à faire paniquer Eden, son premier réflexe avait été l'agressivité. Menacer l'homme qui ne semblait même pas comprendre ce qu'il disait exactement. Cependant l'homme ne semblait pas non plus agressif, il en vint même à lever les mains en signe de paix et à proposer de reculer afin de ne pas les effrayer plus qu'ils ne l'étaient déjà. Le brun sentait les mains de Lily se resserrer contre son sweat qu'elle tenait fermement et ne semblait pas vouloir lâcher. Il se sentait mal, parce qu'il était ce qu'il était, et qu'il se disait que quoi qu'il fasse, il n'arriverait jamais à la protéger. Prendre les coups à sa place, ce n'était plus suffisant, et voilà que maintenant des types chelou débarquaient comme par magie dans sa chambre... C'était vraiment une sensation désagréable que de se dire qu'on était impuissant à protéger ce qu'on avait de plus précieux, il détestait ça, mais il se força à se calmer en voyant l'homme reculer jusqu'au mur et commencer à se demander comment il allait expliquer ce qu'il se passait.

Visiblement il n'avait pas l'air d'être plus à l'aise que lui, c'était déjà une bonne chose, il n'avait rien d'un psychopathe trop sur de lui, juste d'un type prit par surprise dans une situation bizarre. Il suivit les yeux de l'homme qui s'étaient baissés à hauteur de Lily qui était toujours à moitié camouflé derrière lui avant de les relever vers l'homme qui lui demandait de faire en sorte que la petite n'entende rien. Il savait que c'était peine perdu, elle avait beau être morte de trouille, elle n'accepterait jamais de se boucher les oreilles et encore moins de le laisser. Elle était trop intelligente pour ça, et un peu trop courageuse également. Il secoua alors la tête négativement, faisant comprendre à l'homme qu'il ne ferait rien, et de toute manière il y avait peu de chose qu'il cachait à Lily... il était incapable de lui résister, elle savait pour ses pouvoirs et pour beaucoup d'autres choses.

L'homme se lança alors dans un discours décousu qui laissa Eden totalement perplexe. Parlant de mutant... comment ce type pouvait savoir qu'il était un mutant ? Et c'était quoi cette foutue histoire de sorcier ? Plus il entendait les paroles de l'homme, plus il le prenait pour un siphonné du bocal... La conclusion était donc une histoire d'ange gardien... était il sensé rire ? Chercher la caméra caché ? Parce que c'était vraiment le mauvais moment pour une blague de ce genre. Instinctivement il regarda quand même un peu autour de lui, cherchant quelque chose qui trahirait la supercherie mais il n'y avait rien, plus rien que le silence et Eden ne savait juste pas quoi dire et encore moins quoi faire. Cette histoire c'était surréaliste. Il ouvrit alors la bouche pour parler enfin, mais au même moment la voix de Lily s'éleva. Elle ne tremblait pas, elle n'était pas assuré, mais déterminé :

- T'es une sorte d'ange gardien ? Pour mon frère ? Il en a bien besoin tu sais...

Cette gamine était vraiment trop intelligente pour son propre bien, et voilà qu'elle sortait enfin de derrière son dos, adressant un grand sourire à l'homme comme si elle avait cru à absolument tout ce qu'il avait dit... et évidement qu'elle y avait cru, elle avait sept ans ! Le regard du brun passa entre la gamine et l'homme avant qu'il ne pousse un soupir et se décide à enfin dire ce qu'il avait à dire :

- C'est une blague c'est ça ? Parce que c'est pas drôle... et on vous a jamais dit qu'on entrait pas chez les gens comme ça ? D'ailleurs je suis rien de ce que vous avez dit... enfin si je suis humain, juste humain et j'ai pas besoin de gardien...
- Mais Ed'...
- Non Lily...

Il baissa les yeux vers sa sœur qui savait qu'il était en train de mentir et la sentait prête à parler en faveur de l'inconnue, mais il secoua la tête en signe de négation et elle ne dit rien. Il avait un peu galérer à lui expliquer que des fois mentir pour le bien des gens c'était acceptable, mais qu'il ne fallait pas le faire pour rien... mais il elle avait visiblement bien retenue la leçon...
Revenir en haut Aller en bas
Omaël Doe
avatar
Admin ₪ Whitelighter


MESSAGES : 71
POINTS : 1353
AGE : 43
CELEBRITE : Alexandre Astier
EMPLOI : Infirmier à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 01/01/1974
ARRIVE LE : 11/11/2016

MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Jeu 22 Déc 2016 - 3:03


 
     
Un plus un font trop
Omaël & Eden

 
Ca y est. Omael venait de terminer sa présentation. Si on pouvait appeler ça ainsi. Il ne savait lui-même pas s’il allait être cru, face à ce genre de conneries balancées. Cet instant lui rappela sa rencontre avec Ysalis. Les rôles étaient les mêmes : Il y avait le fou et l’ignorant. Comment pouvait-il faire pour persuader ce gamin que tout ce qu’il venait de déblatérer était vrai ? Pour qu’il lui accorde sa confiance ? S’appuyant toujours sur sa rencontre avec Ysalis, il se souvint avoir été convaincu par sa bague. Dans ce long moment où le doute planait dans la chambre, Omaël baissa son regard vers sa bague, la tournant plusieurs fois sur elle. Dans des moments de doute, il était agréable d’avoir quelque chose à faire de ses dix doigts. Ou avoir une aide. De la part de n’importe qui. Juste des mots. Exactement comme ce que fit la plus jeune des trois, avec une certaine maturité. Il en fut presque étonné. Non pas qu’un enfant était pour Omaël un être retardé mentalement… Ou peut-être si, selon les cas. Mais il ne pensait pas que son aide souhaitée serait la petite fille. Manipuler n’était pas dans ses habitudes. Mais s’accorder sa confiance n’était pas considérée comme de la manipulation. Si ? Surtout lorsqu’aucun noir dessein n’arrivait derrière.

Un sourire se dessina sur le visage légèrement ridé d’Omaël. Il finit par hocher la tête doucement tandis qu’on était en train de lui offrir le sourire le plus innocent de la terre. Mais le grand frère gâcha tout. Tirant une mine presque boudeuse face à cette différence de ton, il le laissa répondre, croisant ses bras sur son torse, s’adossant contre le mur juste derrière lui. Il savait qu’il en aurait pour longtemps ici. Ou en tout cas, pour longtemps pour que ce garçon croit en ses paroles. Il savait qu’un esprit fermé pouvait être compliqué à détendre. Le gardien pensa justement en avoir un beau cas juste devant lui. Ses paroles ne firent que confirmer ses pensées, tout comme lorsque le dénommé Ed coupa la parole à sa jeune sœur.

« Euh, écoutez les enfants… » commença-t-il en cherchant ses mots. Il incluait la petite dans la conversation. Ses oreilles n’étaient pas couvertes, elle était donc interessée par l’affaire. Et tant mieux, car il en aurait besoin. « C’est pas une blague. Je peux vous montrer d’autres pouvoirs que j’ai comme… Ouais, non, les boules d’énergie on va éviter… La téléportation, vous avez déjà eu… » Il se frottait machinalement les mains, réfléchissant, avant de trouver : « Ah bah la lévitation ! Regarde, tu peux trouver ça sympa toi! » annonça Omaël en parlant à la dénommée Lily. Il prit position en tailleur au sol, et obtint la démonstration qu’il souhaitait, se mettant à léviter dans cette position, entourée d’un léger halo blanc cette fois.

« Y a… Pas de trucs. C’est comme ça. Donc non, je ne blague pas. Et j’avoue que, Ed, si c’est bien ton prénom, tu marques un point pour le fait d’entrer chez les gens. J’ai… Pas fait exprès de me téléporter là. Comme je te l’ai dit, bah je suis relié à toi. Donc j’ai senti ta douleur… » Son regard se porta sur la petite Lily. « ...Physique. J’ai cru que c’était mon autre protégé mais non et je t’ai localisé on va dire. Et t’es vraiment sûr d’être un humain ? Non parce que ça me faciliterait vachement la tâche que tu saches déjà tout sur le monde qui t’entoure. »

Il prit une pause. Parler autant n’était pas dans ses habitudes. Alors si en plus il se devait d’être le guide de cet humain dans le fabuleux monde qui l’entourait… Il serait prêt à écrire un livre avec un de ces stylos, comme ils disent les hommes de cette époque, et le distribuer à chacun de ses protégés.

« J’ai aussi un autre pouvoir du coup, qui peut-être pas mal, c’est la guérison. Caaaaa faaaaaait… pas mal… Bah bien sûr que ça fait pas mal, c’est le principe. Donc en plus de ne plus avoir mal, je n’aurai plus mal, j’aurai rempli ma mission pour ce soir, je repars chez moi, tout le monde il est content, tout le monde il est chez soi. Ça te va ? » demanda le gardien, finalement en dépliant ses jambes pour retourner sur la terre ferme.

« Y a vraiment pas de quoi avoir peur. Tu vois bien que tout ce qui émane de moi est bleu ou blanc, tu sais, la couleur du bien et tout ? C’est pas comme si c’était noir et rouge comme les dé… » Omaël se figea. « Comme des… Débiles. Ouais. C’est bien ça. » se dit-il à lui-même, baissant la tête en se frottant l’arrière de la tête.
©LittleJuice



Dernière édition par Omaël Doe le Lun 9 Jan 2017 - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Dim 25 Déc 2016 - 20:21

Ce type débarquait de nulle part et il donnait l'impression d'essayer d'amadouer sa sœur, autant dire que ça ne jouait pas du tout en sa faveur tout ça. Déjà il n'aimait pas comment sa petite sœur souriait à cet inconnue comme si elle lui faisait déjà confiance, comme si elle croyait en ce qu'il disait et qu'elle était prête à lui accorder le bénéfice du doute. En même temps c'était logique que l'idée de l'ange gardien lui plaise... un jour il lui avait raconté que leur mère était un ange, qu'elle était morte et qu'après elle était devenue un ange, depuis la gamine avait une fascination pour ces créatures totalement mythique. Il n'avait jamais eu le courage de lui dire que c'était des conneries, et d'ailleurs il ne savait même pas pourquoi il lui avait dit ça... il n'avait jamais eu ce genre de croyance, mais sur le coup c'était ce qui lui semblait le plus correct et beau à raconter à une petite fille de cinq ans se demandant pourquoi elle n'avait pas de maman comme les autres enfants de son école. Et voilà que ce type allait se servir de son mensonge à lui pour amadouer une petite fille trop crédule... ça n'allait pas du tout ça.

Le brun croisa alors les bras sur son torse, lançant un regard plein de défit à l'homme qui prétendait pouvoir faire d'autres démonstration de pouvoir. Il était curieux de voir ça tiens... il l'observa alors s’asseoir en tailleur avant de se mettre à léviter entouré d'un halo de lumière. Bon OK, c'était foutrement bluffant, mais il n'allait pas se laisser avoir pour tant. Lily souriait toujours un peu plus, elle y croyait vraiment, elle ne pouvait plus détacher ses yeux de l'homme, semblait totalement fasciné ce qui fit lever les yeux au ciel à Eden. L'homme parla alors du fait qu'il était entré sans prévenir et sans frapper dans un lieu ou il n'avait pas été invité. Lorsqu'il l’appela par le même diminutif que seule sa mère et Lily utilisait, il tiqua et répondit de manière un peu brusque en coupant presque la parole à l'homme :

- Eden ! Je m'appelle Eden.

Il était hors de question que ce type qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam l'appelle comme le faisait sa mère et sa sœur, c'était quelque chose de personnel ça et ils étaient loin d'avoir gardé les cochons ensemble. Et voilà qu'il insistait maintenant sur son statut d'humain. Le brun sentit un regard insistant sur lui, il baissa alors les yeux à ses cotés pour voir Lily le fixer de cette manière bien à elle qu'elle avait de le faire culpabilisé. C'était le genre de regard qui voulait clairement dire « tu exagère, comporte toi bien... » bordel depuis quand était elle devenue aussi ressemblante à leur mère ? Il poussa un soupir un peu blasé avant de dire en se résignant :

- Je ne suis peut être pas tout à fait humain...

Il voulait bien consentir à dire ça, mais il était hors de question qu'il entre dans les détails tant qu'il n'en saurait pas plus. Il avait peut être eu sa sœur, mais pas lui du coup il n'avait aucune confiance. La suite concernant le fameux pouvoir de guérison fit ressortir le cotés méfiant d'Eden. Ce type lui proposait de le guérir et de repartir comme il était venue, juste comme ça sans rien de plus. Ça c'était vraiment bizarre.

- Vous voulez dire que vous allez guérir mon nez et partir comme ça... et ensuite je vous reverrez plus jamais ? Et sans rien en échange ?

Avouez que c'est louche quand même... L'homme cessa son numéro de lévitation avant de se redresser et de tenter une fois de plus de le convaincre avec une excuse bien bidon. Oué oué, le blanc, le bleu c'était beau, c'était pure, mais le brun était bien placé pour savoir qu'il fallait se méfier des apparences. Il tourna de nouveau la tête vers Lily qui lui indiquait clairement d'un léger signe de tête de se lancer. Cette gamine était vraiment trop maligne pour son age !

- OK... admettons que je vous laisse faire ce vous voulez faire... ça marche comment ? Et surtout après vous ne reviendrez pas ?

Il voulait bien lui laisser faire ce qu'il voulait à son nez du moment qu'il ne revenait pas dans le coin, parce que si jamais leur père voyait un truc étrange, comme un homme lévitant chez lui, il allait littéralement péter une pile.
Revenir en haut Aller en bas
Omaël Doe
avatar
Admin ₪ Whitelighter


MESSAGES : 71
POINTS : 1353
AGE : 43
CELEBRITE : Alexandre Astier
EMPLOI : Infirmier à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 01/01/1974
ARRIVE LE : 11/11/2016

MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Mar 27 Déc 2016 - 14:58



     
Un et un font trop
Omaël & Eden

 
Woh woh woh. Il était caractériel ce petit. Eden donc. Omaël garda ce prénom dans un coin de sa tête, au risque de se la faire arracher par le garçon qui semblait susceptible par rapport au diminutif. Rah, les gosses. Heureusement que la petite Lily remontait le moral de l’ange par sa croyance et ses sourires. Même s’il était souvent ronchon envers les gosses, il fallait dire que cette petite était agréable… Comparé à son frère. Bon, il y avait encore beaucoup d’innocence dans ce petit corps et… Le whitelighter releva son regard. Beaucoup de souffrance chez Eden.
Un soupir de soulagement se fit entendre quand le garçon finit par avouer le fait qu’il n’était pas finalement entièrement humain. L’homme se bénit lui-même d’avoir insisté, même si sur le coup, c’était uniquement pour râler et non pas pour lui tirer les vers du nez.  Il en aurait presque sourit si Eden n’était pas aussi sur la défensive, ne semblant apparemment plus renouveler cette rencontre. Ne pas se vexer. Il ne fallait pas que le brun se vexe de cela. Il devait se dire que c’était normal, tout à fait normal.

Les yeux noirs du whitelighter se levèrent au plafond, réfléchissant, hésitant, remuant doucement la tête, partagé. Expliquer comment ça marchait, pas de souci. Mais lui promettre de ne plus revenir… ça, ça serait plus compliqué.

« Alors, mon plan, ça se tournerait plutôt comme ça : Guérir ton nez et ta pommette avec mes mains. Il va y avoir une lumière bleue et tout va rentrer dans l’ordre comme si tu étais neuf. En échange, automatiquement, j’aurai plus mal du coup. Enfin, dis comme ça… »

Omaël se reprit, croisant les bras, se frottant les yeux, fatigués. C’était un vieillard déjà qui serait déjà au lit à cette heure-ci.

« Dis-toi que ça sera sans rien en échange. Je suis pas là pour aller mieux moi mais pour t’aider toi. Même si je ne vais pas faire l'hypocrite en disant que c'est cool quand je me tord dans tous les sens parce que vous vous faites mal... Mais non : Je ne te demanderai rien en échange. Par coooontre, en ce qui concerne le fait de ne plus jamais se revoir… j’ai envie de dire que ça dépend de toi, tu vois mais… ça, je ne peux pas te le promettre. En fait, c’est bête mais jusqu’à ce que toi ou moi… » Il se tût, observant la petite Lily. Choisir ses mots. Ne pas être trop choquant. « … Passons dans l’au-delà... On sera liés. Donc dès que tu t’en prendras une, j’me prendrai la même. Ouais, désolé je radote mais je tiens à te faire comprendre le… Lien qui nous unit. J’suis pas ton ange gardien juste pour une semaine ou deux, faut que tu le comprennes ça, Eden. Essaye de prendre ça comme… Un truc sympa. Tu as un ange. Prends-le de manière positive et non comme … Tu le prends maintenant. C’est comme ça. Toi et moi n’y pouvons rien. Dis-toi que, dès que tu en auras besoin, pour toi ou pour ta petite sœur… » Omaël s’arrêta et offrit un sourire à la petite. « Je serais là. Suffit que tu m’appelles. Je crois que c’est comme ça. J’suis encore débutant donc je suis pas encore tip-top sur le mécanisme mais… Dis-toi que t’as un infirmier sur qui tu peux compter. Après… »

Il s’arrêta à nouveau de parler, observant la porte fermée et se rappelant de tous ces chuchotis. Lui-même avait imité l’adolescent dans sa voix basse.

« Si tu veux qu’on en parle une autre fois… Dans un endroit plus… Adéquat. Pas de problème. Je suis conscient qu’il est tard et qu’avaler tout ça, c’est assez compliqué. Laisse-moi juste te soigner et je pars. Et… Plus tard, quand t’en auras envie ou… Quand t’en auras besoin. Je serais dans le coin. Je suis infirmier à l’institut Parker, si tu connais. »

©LittleJuice



Dernière édition par Omaël Doe le Lun 9 Jan 2017 - 23:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Dim 8 Jan 2017 - 11:55

Un type qui débarque comme ça dans une lumière dans la chambre de sa sœur, lui dit être son ange gardien et lui propose de le soigner comme ça en un claquement de doigt sans aucune contre partie... oué ben on est d'accord que c'était foutrement louche quand même ? Lily avait l'air d'y croire, elle avait l'air même heureuse de la présence de cet homme, mais il en fallait plus à Eden pour que lui se mette à croire. Il était pas né de la dernière pluie et puis il n'avait pas sept ans non plus, donc forcément il se méfiait et se demander ce que voulait réellement ce type. Parce que dans le monde actuel, le vrai monde, personne ne fait jamais rien sans aucune contre partie, les choses ne marchent pas ainsi et il le sait. Et pourtant le type persistait, instant sur le fait que le guérir lui, lui permettrait de ne plus avoir mal non plus... là dessus aussi Eden était sceptique, parce que ça voudrait dire qu'il y a un lien entre eux, quelque chose qui fait qu'ils sont liés, or s'il était lié à quelqu'un il le saurait non ? A moins que le fait de ne pas le savoir soit justement le but... et puis merde c'était compliqué tout ça...

Lui tout ce qu'il voulait c'était rassurer Lily, lui raconter une histoire de manière à ce qu'elle s'endorme et qu'il puisse lui aussi aller se coucher et oublier cette soirée merdique... est ce que c'était trop demander ? Visiblement oui. Et voilà maintenant qu'il lui expliquait qu'ils allaient se revoir... parce que c'était ça en fait, ce type lui disait clairement que tant qu'il serait en vie, ils seraient liés et donc allaient se revoir. Merde alors, il avait passé ces dernières années à se faire taper dessus par un connard alcoolique et personne n'était jamais intervenue et voilà que ce soir, ce type sortait de nulle part... il y avait de quoi se poser des questions et surtout se sentir un peu en colère par rapport à tout ça. Du coup une fois que l'homme eu terminé son discours, il ne put s'empêcher de le regarder d'un air froid avant de lui dire d'un ton légèrement agressif :

- Et vous étiez ou ces dernières années exactement ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi débarquer ce soir alors que ça fait des années que ma vie est merdique...

Il avait besoin d'extérioriser un peu de colère mais il savait que ce n'était ni le lieu, ni le moment, Lily observait tout et d'ailleurs avait tourné la tête vers lui, le regardant avec un air exaspéré, elle n'était clairement pas d'accord avec son comportement, mais pour le coup elle n'avait pas vraiment son mot à dire... elle était trop jeune pour juger réellement de la situation, et en même temps c'était pas à elle non plus qu'on liait un type comme ça sans même l'en tenir informé... d'ailleurs qui avait fait ça ? Qui était responsable de cette connerie qu'il puisse aller se plaindre à cette personne ! Il poussa un soupir pour essayer de se calmer un peu avant de dire :

- Je ne sais pas qui à décidé de ça, mais je ne suis pas d'accord... OK, vous voulez me guérir sans contre partie, mais... c'est pas comme je me blessais tout les jours, doit y avoir des gens qui en ont plus besoin que moi... et vous pouvez pas débarquer comme ça et vous vendre de cette manière face à Lily, c'est pas du jeu...

Ben oué, forcément elle, elle l'avait déjà adopté cet ange gardien, en même temps avec son baratin c'était dur de pas avoir envie d'y croire quand on était une petite fille de sept en ayant déjà bien trop vue. Et le type parlait de l'institut... il avait déjà entendu ça, il en avait entendu parlé et Adriel lui avait expliqué de quoi il s'agissait, du coup il ne posa aucune question sur le sujet et se contenta de hocher la tête positivement pour indiquer à l'homme qu'il pouvait s'approcher et faire ce qu'il avait à faire.

- Je ne sais pas ou est cet institut et de ce que j'en ai entendu... j'ai aucune envie d'y mettre les pieds...

Il se souvenait de ce qu'avait dit Adriel, la manière dont ils avaient refusé sa présence à lui en tant qu'humain, mais avaient voulus garder son frère et ses sœurs... c'était inenvisageable pour lui d'aller quelque part ou Lily ne pourrait pas le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Omaël Doe
avatar
Admin ₪ Whitelighter


MESSAGES : 71
POINTS : 1353
AGE : 43
CELEBRITE : Alexandre Astier
EMPLOI : Infirmier à l'institut
DATE DE NAISSANCE : 01/01/1974
ARRIVE LE : 11/11/2016

MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael Lun 9 Jan 2017 - 23:40



     
Un et un font trop
Omaël & Eden

 
Omaël crût qu’il avait réussi. Qu’il avait enfin gagné la partie avec son beau discours. Après tout, il était fatigué et faire des efforts pour être discret tout en n’étant pas grognon… Ca quémandait quand même pas mal d’énergie. Mais non. Il se fit à peine agresser. Si l’accueil avait été bien sympa, l’ambiance ne faisait que se prolonger. Il voulait des explciations ? Bien . Très bien. Faisant toujours attention à ses mots par rapport à la petite, il se lança dans sa justification :

« Si tu veux tout savoir, je suis mort depuis des siècles, je viens de ce que vous appelez le Moyen-Âge si je ne me trompe pas… Donc j’étais encore éparpillé sur une plaine, par ci et par là, y a encore un mois. Difficile de venir t’aider dans cet état on va dire. » dit-il en haussant les épaules, se moquant un peu du garçon par la même occasion car il fallait le dire, il le cherchait. « Et en un mois… Disons que j’ai pas trop compris tout ce que je me prenais dans la tête. J’avais souvent mal un peu de partout et c’était souvent… Flou dans ma tête, je suppose que c’est dû à mes 5 protégés. Mais j’étais pas assez… Informé sur mon statut de gardien pour comprendre quoi que ce soit, vous trouver et vous… Protéger. » C’était en quelques sortes une excuse. Il ne savait pas. Il ne comprenait pas. Il soupira en se grattant l’arrière de la tête, légèrement embêté. Ses yeux se posèrent encore une fois sur la petite et la remercia intérieurement d’être là.

Malgré elle, Lily canalisait le mauvais caractère de chacun. Si elle n’était pas là, Omaël se serait certainement déjà fait envoyer bien balader et serait déjà reparti, anéanti par la bêtise de ce jeune. Mais non. Elle était là et certainement la personne la plus mature et calme dans la pièce. Elle était ce souffle d’air frais qui faisait du bien à chacun, qui apaisait la situation. D’ailleurs, il semblait qu’Omaël ait un peu trop profité de la petite car Eden avait remarqué son manège.

« Ouais bon, j’sais que c’est pas malin, on pourrait croire que je l’utilise mais non. Enfin, je profite du fait qu’y en ait un dans cette maison qui croit aux anges. J’vais pas cracher dessus hein. Heureusement qu’on n’a pas besoin de votre croyance pour exister… » maugréa Omaël, se grattant le bouc, sourcils haussés. Quoi que, ç’aurait pu être bien, il aurait pu retourner dans l’au-delà, dans un endroit où il se reposait, même s’il ne s’en rendait pas compte. Dans un endroit calme, ou il n’aurait personne à protéger, ou il n’aurait personne à convaincre. Ou il n’aurait aucune tête de mule à s’occuper. Entre Eden et Théophile, il était déjà correctement servi et s’attendait au pire pour les 3 derniers protégés.

Mais un espoir revint. Avec ce gosse qui lui fit un signe de la tête. Ca y est ? C’était bon ? Il pouvait le soigner ? Bon, Eden continua de se plaindre, cette fois de l’institut, mais son gardien ne réagit pas sur le moment. Avec lenteur et prudence, Omaël se rapprocha du garçon, les mains relevés pour montrer encore son envie d’y aller en douceur sans brusquer les choses. Il se figea, gardant 50 bons centimètres de distance avec son protégé et releva un peu plus les bras jusqu’à son visage qui fut bientôt illuminé par une aura dorée et chaude. Les mains suffisamment écartées, il put en une fois soigner le nez et la pommette en quelques secondes.

« Bien, tu vois ? C’est pas mieux comme ça ? »

Dès que cela fut fait, il recula et retourna quasiment à son ancien emplacement.

« Bon. Sinon, il parait qu’il y a pas mal de guerres dans votre monde et j’imagine qu’ils ont besoin de gardiens mais… C’est comme ça. On ne choisit pas ses protégés. Le gardien ne choisit rien. Même pas de revivre tu vois. On n’a pas notre mot à dire. Tout comme toi et les autres protégés. D’ailleurs, vu ton caractère, tu devrais bien t’entendre avec Théophile. » dit-il haussant les sourcils, se souvenant que sa première rencontre avec le sorcier avait été aussiagréable qu’avec le brun actuel. « Pour l’institut, je ne sais pas ce que tu en as entendu, y a… Plusieurs clans dans votre ère, qui a également ses propres guerres, qui a ses propres avis. Mais ce que je vois de l’intérieur, c’est qu’y a des professeurs qui aident pas mal les jeunes perdus. Ils m’ont également recueilli. Sur ce, si tu veux me donner ton avis sur cette école et tu souhaites en discuter, je suis tout ouïe. Sinon, je peux repartir puisque ma mission est terminé pour l’instant. »

©LittleJuice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The mighty fall Feat. Omael

Revenir en haut Aller en bas

The mighty fall Feat. Omael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mighty Sparrow fè yon bèl chante: Barack the magnificent
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-