Coucou Invité ♥ Et éventuellement bienvenue si tu es un newbie sans couleur !
Les inscriptions à l'event sont ouvertes, cliquez ICI pour découvrir le contexte et vous inscrire !
Pour tout nouveau personnage être de lumière, démon ou humain, 50 points te sont offerts dès ta validation !
150 points sont attribués dès ta validation en prenant un scénario, lien ou PV! Et en plus tu feras un heureux, what else ?
L'Agence S.P. qui lutte contre la criminalité surnaturelle a débarqué sur Institut Parker! Plus de détails ICI !

Partagez|

En quête d'une identité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: En quête d'une identité. Mar 10 Jan 2017 - 23:12


Aucun nom
Je suis une sorcière


nom: Aucun prénom(s): Aucun date de naissance et âge: Transformée le 1 juin 1992, son corps est fixé à l'âge qu'elle avait avant de mourir, donc au moins 20 ans de plus. Soit 44 ans environ. lieu de naissance et nationalité: Inconnu statut social: Aucun emploi/études: Aucun orientation sexuelle: asexuelle situation amoureuse: célibatairegroupe: sorcierRang: civil avatar: Dakota Rose Ostrenga dit Kotakoti

Pouvoir(s) :

Cette poupée est dite sorcière dans la mesure où un sorcier l'a créée, mais en soi, elle ne maîtrise ni l'art des potions, des incantations, ou de la localisation. Sa particularité est, qu'en tant que jouet, elle doit appartenir à une personne pour ne pas être inutile, et donc disparaître, c'est seulement à ce moment-là qu'elle pourra avoir un prénom et un nom. Son pouvoir est le même qu'une poupée ordinaire, il suffit que la personne qui joue avec l'imagine. Ainsi, elle peut devenir militaire avec toutes les compétences, puis les perdre pour devenir la Winx que vous aimiez enfant, ou encore votre amie imaginaire. Elle ne peut changer de physique, seules ses capacités évoluent, de plus, le personnage doit être féminin. Enfin, rappelez-vous qu'une poupée est fragile, ainsi, elle ne peut avoir le rôle d'un personnage invincible ou surpuissant, au risque de se casser.
De plus, si la personne à laquelle elle appartient meurt, elle ne tardera pas à faire de même également, puisqu'en tant que jouet, elle a besoin d'être utile.

     
Il était une fois

- J'aime la vie, j'aime vivre, même quand tout te semble difficile, même quand tu traverses de bien mauvaises passes. Ce simple fait de ressentir, qui prouve justement que tu es toujours là, je l'ai toujours aimé. Mais quand les émotions ont commencé à surgir violemment à m'en créer des insomnies, des crises de larmes, ces boules dans la gorge, dans la poitrine, dans le ventre, j'ai changé d'avis. C'était de plus en plus récurrent, et je me rendais à l'évidence : c'était ma peur de vieillir.
J'ai grandi sans trop me préoccuper de ça, encore enfermée dans ma bulle, je me disais que la mort ça n'allait pas m'arriver, pas à moi. Ça ne pouvait pas, c'était MA vie, MON monde. De toute façon, même lorsque je me posais pour discuter avec ma propre personne, que j'abordais ce sujet, il était clair que ça ne me faisait pas peur. Il y avait bien plus de curiosité que d'appréhension.
Puis il y eut ce jour, j'avais baissé la musique pour répondre au téléphone, la sonnerie avait fait tache dans l'harmonie musicale qui se rependait dans la pièce. « Elle est morte, je suis désolé. »
Mon arrière grand-mère avait quitté ce monde de la même façon qu'elle avait vécu : en nous embêtant tous. Ne prends pas ça comme un manque de respect, c'est un hommage à la personne qu'elle était, fort caractère, raciste, on l'aimait quand même. Bien entendu, je m'étais rendue à cet enterrement, notamment pour son fils, mon grand-père avec lequel j'étais vraiment proche. Pendant que le cercueil descendait, que ce corps sans vie retrouvait sa nouvelle maison, je pleurais sur l'épaule de mon père. Après quoi, nous avons lentement marché vers la sortie du cimetière, des groupes se formaient, je tenais un peu compagnie à la fille qui, comme moi, avait versé quelques larmes, prenant par la même occasion des nouvelles de celui pour lequel j'avais fait le déplacement. « Tu sais, en plus d'avoir perdu sa mère, je pense qu'il se rend compte que c'est le prochain. »
Le prochain. Cette phrase avait tellement résonné dans mon esprit. Je me la répétais en boucle. Et à partir de là, ça a commencé. Je craignais de vieillir et de savoir un jour, que moi aussi, je serais la prochaine. Cette idée me hantait. Je guettais les années essayant de m'accrocher à l'espoir futile que j'étais une exception, que je ne pourrais jamais grandir. J'ai été contrainte de faire avec cette peur.

Ma vie n'avait rien de malheureuse, j'avais des projets, des rêves, une certaine stabilité et ma famille. Mais je détestais le temps. Il était clair pour moi que le jour venu, je songerais au suicide avant que trop de rides ne marquent ma peau. Pour le moment, je n'avais aucune envie de quitter mon monde. C'est pour ça que je me suis battue, lorsque c'est la vie qui a voulu me laisser.
Je n'ai pas souvenir de grand chose, un bruit de frein, une voiture, moi. Banal, n'est-ce pas ? Peut-être que si j'avais été plus réveillée ce jour-là, peut-être que si ça avait été le cas pour le conducteur également, je n'aurais pas fini dans un tel état ? Lui aussi songeait-il trop aux années qui défilaient quand il était l'heure de sommeiller ?

J'allais mourir, et dans ces dernières secondes de conscience je regrettais de ne plus pouvoir me voir vieillir. Ce souvenir accéléré de cet enterrement de mon ressenti, de mon regret, je l'ai gardé tellement fort dans mon cœur qu'il m'a suivi jusqu'à aujourd'hui. C'est un survivant.

Dis, as-tu déjà essayé d'imaginer quelle couleur avait la mort ? Quelle son ? Quelle odeur ? Crois moi, ce n'est pas la peine, tu n'as plus besoin de tes sens, ton corps entier est au repos, ton cerveau éteint. C'est une pause, un long sommeil. Ce n'est que du rien. Une immense vague de rien. En quelque sorte j'y ai survécu. Je ne savais pas pourquoi j'avais été choisie, mais petit à petit, le rien avait une couleur, un son, et une odeur, petit à petit le rien devenait quelque chose. Je suis sortie de là plus confortablement que j'en suis entrée. Dans un lit de princesse, devant un homme inconnu. A ce moment-là, je ne connaissais de toute façon pas grand chose. J'avais été comme réinitialisée. Il ne m'a pas fallut trop de temps pour comprendre mon espace, après tout, lorsque ta tête entière est vide, il y a plus de place pour toutes ces nouvelles choses. J'avais un langage, des réflexes sensorimoteurs dont j'ignorais l'origine, sûrement un héritage de mon existence précédente. On ne m'a rien caché, dès le début, j'ai été très vite mise au courant de ma situation, de ce que j'avais été, de ce que j'étais. Tu sais ce qui est ironique ? J'avais peur de grandir et aujourd'hui ce n'est plus le cas, mais tout à un prix, moi qui aimait tant la vie, j'ai renoncé à la mienne. Ma résurrection a été payée de mon âme. Cet homme cherchait désespérément à achever sa collection. Je crois que jamais je ne verrais une maison remplie d'autant de poupées. Il y en avait de toutes les tailles, de toutes les couleurs, et à présent, il y avait moi. Ce sorcier avait le pouvoir de transformer, un jour, une seule fois, un mort en ce qu'il voulait, jusqu'à lui redonner une essence. J'avais bien compris que c'était tombé sur moi, il avait été en quête d'une jeune fille qui, physiquement, conviendrait à ses attentes -par économie de magie peut-être, au lieu de devoir repenser à tout un physique en plus ?-, il m'avait trouvé, avait attendu ma mort, et m'avait récupérée. Alors me voilà, je suis un jouet, taille humaine, de chair et de sang. Qui se répare, mais qui peut tout de même se casser. Je suis condamnée à être liée à une personne au risque de perdre mon existence, parce qu'un jouet ne doit pas être inutile. Je suis contrainte d'obéir à celui qui me possédera, parce que je veux le rendre heureux. Je ne peux pas m'empêcher de le vouloir, c'est dans le contrat. Ce contrat, c'était sa dernière incantation avant de mourir. La vieillesse, encore, elle nous aura tous... Je crois que c'est une façon de me préserver en quelque sorte, puisqu'elle pose des limites bonnes pour moi, je suppose. Il voulait que je rende heureuse une personne autant que je l'ai rendu heureux lui. Je suis un peu comme un génie mais je n'ai pas de lampe, mon habitat est plus vaste. Oh, je n’exauce pas tous les vœux, je n'ai pas ce pouvoir. Mais je suis un jouet, je serais une infirmière avec toutes ses compétences si on le souhaite, une tueuse en série avec son agilité si on le veut. Je peux être une héroïne de conte de fées, une protagoniste de dessin-animé, c'est à celui qui m'aura de me façonner quand il souhaitera jouer dans la mesure du faisable. On ne peut pas faire de moi deux choses à la fois, je ne suis pas multi-tâches, néanmoins on peut aussi me laisser telle que je suis actuellement. Le...

- Excusez-moi mais la séance va bientôt se terminer, alors j'aimerais revenir sur quelques points avant. Est-ce que c'est d'une histoire particulière dont vous me parlez ? Un rêve que vous faites régulièrement ? Avez-vous tiré la mort de votre arrière grand-mère d'un fait réel ?

- Non, ce n'est qu'une histoire. Je dois m'en aller, merci de votre écoute.
     

     
Qui suis je?

comment as-tu connu le forum : C'est un DC holalala. ton pseudo/prénom : Trop de questiiiiiions !  ton âge : WHAT WHAT WHAT FBI ? ta présence sur le forum : Je suis à la fac... Donc... souvent ? un dernier petit mot pour la fin ? Non je ne ferais pas la blague.

Code à remplir :
Code:
[color=#FF0000]✘✘[/color] [b]Dakota Rose Ostrenga[/b] → Jane Doe

▬Votre pouvoir ou mutation :
Code:
[b]Poupée[/b] → Jane Doe

▬ Votre métier
aucun métier
Code:
[b]Métier[/b] → Prénom Nom


▬ Parrainage ? oui[]non[x]
       

     


Dernière édition par Kaze Tsumi le Sam 11 Nov 2017 - 2:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une identité. Mer 11 Jan 2017 - 20:18

RE bienvenue, bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une identité. Mer 11 Jan 2017 - 21:10

Haha du coup je t'ai même pas souhaité la bienvenue j'suis un kkkkkkk. RE-BIENVENUE ! \o/ LOVE U BG ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Chelsey L. Wildmore
avatar
Fondatrice ₪ Professeur


MESSAGES : 4858
POINTS : 11790
AGE : 28
CELEBRITE : Ashley Tisdale
EMPLOI : Professeur de combat
DATE DE NAISSANCE : 17/12/1989
ARRIVE LE : 10/08/2011

MessageSujet: Re: En quête d'une identité. Mer 11 Jan 2017 - 21:15

Honte à moi je suis comme Nick je t'ai pas dis bienvenu. Donc rebienvenue!!!!
:champagne: :champagne: :champagne: :champagne: :hola: :hola: :hola:

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Tu es ma seule raison de vivre et d’aimer, tu es ma destinée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une identité. Mer 11 Jan 2017 - 21:20

Merci vous trois ! ♥ ♥ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une identité. Mer 11 Jan 2017 - 21:58

Rebienvenuuuuue là :DDD *confettis de partout, noie les gens en dessous* *pouic*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une identité. Mer 11 Jan 2017 - 21:58

Merciiii !! *smiliedumouton*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une identité. Jeu 12 Jan 2017 - 0:56

Bon bah en fait on est VRAIMENT des gros kk parce que j'aurai pu te valider dès hier soir mais y a eu une mauvaise communication entre toi, Chel et moi haha. Je te laisse passer par chez moi pour me taper d'amûr ♥ (ou te laisse venir embêter Nick hein puisque voilà !)


Tu es validé(e)

›› Félicitation pour ta validation ! Maintenant que tu es validé(e), nous t'invitons à :


›› Créer ta fiche de liens : ton personnage pourra plus facilement s'intégrer dans le RPG avec des liens, et toi aussi ! Clique ICI !

›› Créer également ta fiche RP : en plus de recapituler tous tes RP, les membres pourront venir t'en proposer ! C’est juste LA!

›› Demander ta chambre / ton habitation : ce passage est obligatoire, donc n'oublie pas de remplir le formulaire ! C’est par LA!

›› Lire le système de points et à faire un peu de lèche-vitrine à la boutique ! ICI on t’explique ce que sont les points, comment en gagner et surtout comment en dépenser ! Si gagner des points t’interesse, sache qu’en suivant le topic des Top Sites ICI, et en votant convenablement, tu gagnes 2 points !

›› Si tu ne sais pas avec qui RP, tu as la Roue du RP en cliquant PAR LA !

›› Et enfin, n’hésite pas à aller faire un tour ICI, c’est là où sont annoncés les différents events sur le forum !

›› N'hésite pas à venir nous voir sur la ChatBox surtout !
:hola: :hola: :hola:





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une identité. Jeu 12 Jan 2017 - 12:12

OUIIIIIIIIIIIII ! \o/ <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: En quête d'une identité.

Revenir en haut Aller en bas

En quête d'une identité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» vol d'identité
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Usurpation d'identité
» Nouvelle identité
» La fiche d'identité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2018-