♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Mais oh mon dieu... c'est tout visqueux un oeuf cru !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nathanaël Foltz
avatar
Admin ₪ Mutant


MESSAGES : 20
POINTS : 44
AGE : 23
CELEBRITE : Jonathan Groff
EMPLOI : Etudiant en mèdecine
DATE DE NAISSANCE : 01/01/1994
ARRIVE LE : 02/05/2017
Localisation : Pas très loin de Claunech

MessageSujet: Mais oh mon dieu... c'est tout visqueux un oeuf cru ! Jeu 1 Juin 2017 - 18:08


   

Claunech mon amour, j'arrive!
Nathanaël et Hyppolite

Les courses. Je ne m’étais pas préparé à cette éventualité après avoir décidé de quitter mon cher cocon familial. Enfin, ce n’était pas encore le cas, ça n’était que dans quelques jours mais je me sentais déjà réduit, comme si j’étais désormais un domestique, faisant en plus mes courses pour quelqu’un d’autre. Enfin, pour réaliser un cadeau à offrir à quelqu’un d’autre. Je ne savais pas s’il était gourmand, mais il avait intérêt à apprécier toute cette bêtise. Un soupir s’échappa pendant que j’observais deux paquets de demi-douzaine d’œufs. Pourquoi une telle différence de prix ? Je finis par poser le plus cher, c’était forcément signe de meilleure qualité, non ? Mes yeux dévalèrent mon téléphone une dernière fois, vérifiant en même temps les articles qui se trouvaient dans mon panier. Chocolat, lait, beurre, farine, sucre… Tout avait l’air d’être bon.

Je réajustais ma chemise en attendant que mon hote ouvre la porte de son immeuble. Je pouvais désormais monter les marches les yeux fermés en courant, tant mes jambes étaient habituées à les fouler. Combien de temps avais-je pris Hyppolite pour un idiot, manifestant une pseudo amitié au départ, rien que pour imaginer Claunech à quelques mètres de moi ? De longues semaines sans doute, avant que la supercherie ne soit dévoilée… Pour finalement déboucher sur une amitié ou en tout cas, ce que je préférais appeler « un cercle de personnes partageant la même passion ». La même passion : notre folie pour un démon. Heureusement pour chacun de nous, nous avions chacun le nôtre. Mais je le jalousais quand même d’être aussi proche de Claunech.

A ma grande habitude, je montais donc les marches avec une gaminerie que seuls les murs du bâtiment connaissaient de moi. Les voisins peut-être aussi, Hyppolite étant inclus dedans. Je ne savais pas si c’était nos divers plans pour arriver à nos fins qui me mettaient dans cet état là ou bien le fait de sentir l’odeur de Claunech dans les escaliers. Peut-être était-ce en fait juste mon pouvoir qui se déclenchait tout seul sous l’excitation ? En voyant les étages défiler, je finis par me dire que peut-être aurais-je dû faire fuir un habitant pour devenir « colocataire » avec mon ami… Je serais de meilleure humeur bien plus souvent je crois.

Essayant d’effacer ce sourire débile de ma face qui ne faisait que rougir mes pommettes trop voyantes -pourquoi avais-je autant de joues alors que je ne suis pas grassouillet pour un sous bon sang ?- , je réajustais encore une fois ma chemise avant de toquer à la bonne porte. Par un automatisme d’attente, mon regard se tourna sur la porte d’en face, rêvant presque qu’elle s’ouvre. Mais sans le gâteau, nos retrouvailles feraient un moins bel effet. J'en trépignerai presque d'impatience mais mes années en théâtre avaient sû combattre ce défaut. Pour l'instant.
©LittleJuice


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyppolite G. Langdon
avatar
Membre ₪ Sorcier


MESSAGES : 43
POINTS : 81
AGE : 508
CELEBRITE : Ezra Miller
EMPLOI : Escroc
DATE DE NAISSANCE : 23/05/1509
ARRIVE LE : 23/05/2017
Localisation : Devant mon temple dédié à Lucifer

MessageSujet: Re: Mais oh mon dieu... c'est tout visqueux un oeuf cru ! Ven 2 Juin 2017 - 10:04

 

♥ Love Lucifer ♥


Mais oh mon dieu... c'est tout visqueux un oeuf cru !


feat Nathanaël la groupie


Je savais que je commençais à sérieusement agacer Claunech, mais eh, il était mon voisin après tout, je pouvais bien aller lui demander deux trois petites choses, comme ça se faisait entre voisins. Du beurre, du sel, des œufs, un tire-bouchon, un tournevis, un économe... J'en profitais évidemment, pour demander chaque fois des nouvelles de Lucifer et peut-être des infos un brin étrange (mais je crois que c'était aussi parce que ça enquiquinait Claunech et que c'était drôle). "Il dort en caleçon Luci ?" "Un caleçon de quelle couleur ?" "et tu crois que sa couleur préférée c'est le jaune canari ?" etc. Ça me faisait beaucoup rire et sait-on jamais, j'aurais pu apprendre des trucs. Des fois, j'en profitais aussi pour prendre des photos, afin de les échanger à Nathanaël.

D'ailleurs, en parlant de Nathanaël, ce type était dingue de Claunech comme moi de Lucifer, et c'était pour ça que j'avais eu l'idée du siècle, on allait faire des gâteaux. Un pour Claunech, évidemment, qu'on irait donner à Claunech en personne juste après, histoire que
Nathanaël ait une bonne raison d'aller le voir, l'admirer, le prendre en photo, le harceler de question. Et bien sûr, un pour Lucifer, que je donnerais à Claunech, pour qu'il transmette, ou bien je demanderais à Claunech s'il avait des nouvelles de Luci, et j'irais lui donner moi-même (et Luci adorant mon cadeau tomberait fou amoureux de moi et ... Owwww... Doux rêve !).

Bon, Nathanaël devait se charger de quelques courses et je l'attendais dans mon appartement, avec impatience. J'avais fait le film dans ma tête douze mille fois de ce qui allait arriver entre Lucifer et moi, quand enfin le garçon pointa le bout de son nez.

Je le fis entrer chez moi, mettant un terme à sa rêverie.

- Fantastique mon ami, tu as emmené les ingrédients. On va pouvoir tenter une recette.

Je disais bien "tenter", parce que j’étais plutôt pas doué en cuisine, même assez nul. Je ratais mes potions absolument à chaque fois, et c'était la même chose quand je tentais de cuisiner quelque chose. Mais là, je ne serais pas seul, j'aurais mon compère Nathanaël et j'avais confiance que notre amour pour Lucifer et Claunech mêlé allait provoquer un miracle. Que nous ferions le meilleur gâteau du monde.

J'avais déjà posé un sort de protection dans la cuisine, au cas où nous fassions exploser quelque chose (c'était ce qui avait tendance à arriver quand je cuisinais).

- Tu es prêt ? Nous allons faire les meilleurs gâteaux du monde, ça va être drôlement amusant, et Claunech ne va plus voir que toi ensuite.

C'était bien ce que disait la plupart des shojos japonais non ? Qu'on atteignait le cœur d'un individu, par son estomac. J'ignorais si c'était la vérité, mais nous allions très bientôt le découvrir.

- Tout d'abord, il faut décider d'une recette, prenons quelque chose de simple et de bons en même temps.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Foltz
avatar
Admin ₪ Mutant


MESSAGES : 20
POINTS : 44
AGE : 23
CELEBRITE : Jonathan Groff
EMPLOI : Etudiant en mèdecine
DATE DE NAISSANCE : 01/01/1994
ARRIVE LE : 02/05/2017
Localisation : Pas très loin de Claunech

MessageSujet: Re: Mais oh mon dieu... c'est tout visqueux un oeuf cru ! Jeu 15 Juin 2017 - 1:15


 
MAIS OH MON DIEU... C'EST TOUT VISQUEUX UN OEUF CRU !
Je suis coupable votre honneur, coupable d'être amoureux ! Ceci n'était pas une arme de destruction massive mais la preuve de mon amour pour Claunech !
Tant de scénarios défilaient dans ma pauvre tête. Je m’imaginais réuni avec Claunech et profitant de cet appartement qui semblait aussi douillet que possible. Dans mes pensées, je me mordis la lèvre inférieure avec envie, en arrivant au moment ou Claunech plongerait son regard dans le mien avec de me prendre. Contre lui. Mes commissures s’étirèrent avant que la voix d’Hyppolite ne trouble mon fantasme. Revenant dans une position droite dans un raclement de gorge, j’offris un sourire poli à mon hôte et acolyte, présentant fièrement ces courses faites au péril de ma vie. Me mélanger au bas peuple. Sérieusement. J’aurai dû demander à père de m’offrir un de nos hommes à tout faire de la demeure pour accomplir ces bases besognes. Relâchant mon poignet que j’avais relevé pour présenter l’arme du crime à mon complice, je finis par entrer dans ce logement que j’appréciais à sa juste valeur à force d’y crécher. J’eus un léger rictus quand il employa le verbe « tenter ». Même si nous étions sur la même longueur d’ondes sur nos sentiments, je me retins de balancer une phrase comme « on réussit tout par amour ». Mes bouclettes d’or rougissaient déjà rien qu’en pensant au visage de mon démon, je devais essayer de ne pas faire pire que ça. Et ce genre de phrases perchées pourrait clairement être pire.

Je suivais sagement l’auteur de toute cette mascarade et commença à déballer sur la table de sa cuisine les divers ingrédients, torse bombé encore. Je croisais mon reflet dans la porte du micro-onde et cela calma aussitôt mes ardeurs du pigeon craneur. Essayant de calmer ma fierté -parce que bon sang, faire des courses, c’était pas la fin du monde apparemment- pour me mettre à la même hauteur que ce cher Hyppolite, je finis par hocher sagement la tête, décrochant enfin les premiers mots depuis ma venue ici.

« Tu m’en mets l’eau à la bouche très cher. Evite de me présenter de tels scénarios, tu ne voudrais pas me voir avec un filet de bave je pense. »

C’était de l’ironie. Je me débrouillais bien avec, même si d’habitude, je faisais preuve de cela pour me foutre de la gueule des gens. Mais là, ça n’était pas mon but. J’étais dans un climat d’une confiance terrible pour en venir à utiliser de telles bêtises. Après, était-ce vraiment de l’ironie ou je pouvais réellement me figer devant de belles scènes mentales, à en faire échapper de la bave de mes lèvres ? Je grimaçais légèrement à cette vision, ça me couperait trop mon charme. Je devrais faire attention à ne pas offrir ce spectacle aux deux hommes que j’apprécie et qui occupent tous deux ce batiment. Me raclant à nouveau la gorge, dans une manie me ramenant à la réalité, je sortis l’ingrédient clef du sachet quelques secondes après qu’Hyppolite ait donné sa vision des choses pour le choix du gâteau. Je pointais son visage fièrement avec la tablette de chocolat noir, triomphant d’avoir d’ores-et-déjà trouvé le délice idéal.

« Je ne t’ai pas attendu pour ça, tu m’en vois désolé. Mais d’après des statistiques très sérieuses, il s‘avère que 94,6% de la population mondiale aime le chocolat. » Je finis par poser mon arme fatale sur la table, le laissant retrouver un sachet de nougatine, du coulis de framboise et bien d’autres bêtises chères et semblant affriolantes pour les papilles. « Du coup j’ai choisi plusieurs ingrédients secondaires qui pourraient bien aller. Donc tu n’as plus qu’à valider ma splendide idée. » Je me figeais soudainement. « Sauf si tu n’apprécies pas le chocolat. » Je finis par rire, amusé. « Sérieux, c’est qui ces 5,4% qui n’aiment pas le chocolat ? C’est pathétique bon sang. » lachais-je dans un soupir, presque désolé qu’ils n’aient aussi peu de gout pour détester un ingrédient aussi orgasmique. « Ah, c’est aphrodisiaque aussi il parait. Comme les graines contenues dans les gousses de vanille, la cannelle, le piment, le poivre de Cayenne… Donc j’ai pris un peu tout ça aussi. Je ne suis pas très doué en pâtisserie. Donc on va dire que pour le coup, je suis le porte-monnaie et toi le cerveau. »
 
code by bat'phanie

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mais oh mon dieu... c'est tout visqueux un oeuf cru !

Revenir en haut Aller en bas

Mais oh mon dieu... c'est tout visqueux un oeuf cru !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aurore de Maison-Dieu '' Prenez moi tout, mais pas ma fille! ''
» je suis seul,mais pas pour longtemps
» Juste te revoir une dernière fois[Pv Desty] *et Jurassic si il veut*
» C'est pas vraiment un discution mais je savais pas où poster tout ça.
» Magnus • Je suis riche. Mais l'argent ne fais pas tout. [Fin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: 
Jacksonville
 :: 
Habitations
 :: Appartement :: Appartement d'Hyppolite
-