♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Morgan(e) Collins feat Aaron Paul & Avril Lavigne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morgan Collins
avatar
Admin ₪ Professeur


MESSAGES : 1307
POINTS : 3663
AGE : 29
CELEBRITE : Aaron P. & Avril L.
DATE DE NAISSANCE : 27/09/1988
ARRIVE LE : 26/10/2015

MessageSujet: Morgan(e) Collins feat Aaron Paul & Avril Lavigne Lun 26 Fév 2018 - 0:03


Prénom&Nom
petite citation au choix
SURNOM: Momo ⋆ ÂGE: 29ans ⋆ DATE & LIEU DE NAISSANCE: Los Angeles, un 27 Septembre ⋆ ORIENTATION SEXUELLE: Pansexuel  ⋆ STATUT CIVIL: Célibataire ⋆ MÉTIER/ÉTUDES: Professeur de matières scientifiques à l'institut ⋆ A INSTITUT PARKER DEPUIS : Très longtemps ⋆ SIGNE(S) PARTICULIER(S): Quelques tatouages et un grain de folie connu de tous ⋆  GROUPE: Mutant ⋆ AVATAR: Aaron Paul & Avril Lavigne
Pouvoir
   Momo a deux pouvoirs, le premier étant apparu lors de l'injection d'un produit de laboratoire, le 2ème... étant venu sans réelles raisons!

Hermaphrodisme : c'est bien simple, Momo a une forme féminine, bien plus petite, bien plus fine, et bien plus geignarde. Il n'y a pas vraiment d'intérêt, mais plutôt des inconvénients comme avoir des règles. Géniaaaaaaaal. Autant dire qu'il a du mal à le contrôler totalement, se transformant soit selon sa volonté, soit selon son humeur.

Téléportation moléculaire : Au moins, il a un pouvoir utile, et il en est plutôt heureux. Il peut se téléporter d'un endroit à un autre, pouvant atteindre la vitesse de la lumière lors de ses déplacements. Il peut cependant gérer celle-ci et se "balader" sous sa forme de nuage de poussière étrange, pouvant même entrainer avec elle une ou plusieurs personnes. Par contre, avec sa maladresse légendaire et son côté bourrin, ça peut faire mal des fois. Parfois.
Qui suis je?
   comment as-tu connu le forum : Ouh, ça date! <3 ton pseudo/prénom : Kazual, Kazu, Momo, Ana... ton âge : 23ans ! ta présence sur le forum : 7/7 ! un dernier petit mot pour la fin ? LET'S DO IT !
         

       

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Ewuih Momo, les chiens ne font pas des chats...


Dernière édition par Morgan Collins le Lun 26 Fév 2018 - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morgan Collins
avatar
Admin ₪ Professeur


MESSAGES : 1307
POINTS : 3663
AGE : 29
CELEBRITE : Aaron P. & Avril L.
DATE DE NAISSANCE : 27/09/1988
ARRIVE LE : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Morgan(e) Collins feat Aaron Paul & Avril Lavigne Lun 26 Fév 2018 - 0:34

En savoir plus sur moi
Alors, ma vie... Elle est riche en émotion, donc accrochez-vous! De base, je suis un humain tout ce qu'il y a normal. Bon, je suis un descendant de mutants mais je pensais que ça allait aussi sauter ma génération, vu que mon père n'avait aucun gêne mutant et que ma mère est une humaine sans génétique modifiée. Bon, après, je ne sais pas si c'est à cause de cet abruti de rat de laboratoire si je suis... Ouais, nan, je suis déjà trop loin. Je commence par le début.

Je suis né à Los Angeles. Enfin, dans un petit patelin d'à côté, vous savez ce que c'est, quand on habitez dans un bled paumé, cette mauvaise manie de donner la ville "connue" d'à côté. Donc voilà. Je suis fils unique, et tant mieux, car devoir partagé mon papa pâtissier et ma maman cuisinière, non merci, a moi. Tout comme mes jouets, ma chambre... J'ai eu une enfance plutôt tranquille, enfin, contrairement à mes parents qui se tapait un gosse hyperactif. Mais c'est passé avec l'âge hein! Enfin, en partie. Du coup, mes professeurs aussi en ont bavé, mais le pire, c'est quand j'ai intégré le collège et qu'on m'a mis des produits chimiques dans les mains. Là, ça a été le début de la fin niveau conneries. Ca a été la grande époque de la rébellion pour moi et du squattage au skatepark. C'est d'ailleurs là-bas que j'ai fait la rencontre de cet abruti de Shean Jackson. Oh, à cette époque, je l'adorais. On partageait les mêmes conneries et le même collège en fait, et on est devenus inséparables, le duo de clowns bagarreurs. Bon, en fait, ça me fait mal de l'avouer mais je l'aimais déjà, ce con. C'est avec lui que j'ai pu capter que j'étais aussi attiré par les gars. Mais connaissant son père et son homophobie prononcée, disons que j'ai toujours gardé ça pour moi et moi seul. Je connaissais cet idiot et savais que ça ne servirait à rien, à part tuer notre amitié. Bon. J'ai quand même réussi à survivre hein! On a poursuivi nos études en restant meilleurs amis, moi j'ai poursuivi dans le Scientifique, j'ai décroché brillamment mon diplôme -j'ai toujours adoré la physique chimie- et j'ai tout de suite été recruté dans un laboratoire assez high-tech et renommé. Le rêve quoi.

Ça a duré quelques années, avant que ça parte en cacahuète. On en avait embauché un nouveau. Un peu chelou, névrosé. Et il n'a fallut qu'une semaine pour que, suite a l'une de ses crises de nerfs, je l'envoie bouler... C'est pas pour stéréotyper le milieu des laboratoires avec des nerds à lunette mais j'étais un peu l'éléphant dans un magasin de porcelaine. Eux, c'est les fragiles, et moi, l'éléphant qui a ouvert sa gueule. Je ne le pensais pas si fou furieux le gars, et en moins de temps qu'il n'en fallut, je me pris son poing dans la gueule. Autant vous dire que ça a entrainé une bagarre. Et ce gros... Pardon, je dois reprendre mon calme... Ffffffiouh... Hum. Et donc ce gentil monsieur, dans la bagarre, n'a rien trouvé de mieux que de M'INJECTER UNE PUTAIN DE SERINGUE DANS LE BRAS. PUTAIN.

Hum. Autant vous dire qu'avec tout le bordel qu'il y a eu, impossible de comprendre ce que ce débile m'avait injecté. On m'a fait des tests mais rien à faire. Je savais juste que je me sentais vaseux au possible donc j'ai été en arrêt maladie. Bon, je profitais tout de même de ces "vacances" malgré mon état, même si une ombre vint me déranger. Ou plutôt, malgré l'absence de cette ombre. Shean. Je vais vous passer les détails mais en gros, il n'a pas été là à ce moment, et moi... Beh je n'ai pas été là pendant que son père mourrait. Donc quand on s'est retrouvé au skatepark... On s'est tombés dessus. Réellement. On s'était jamais autant battu en fait. Et c'est dans un gros moment émotionnel que je me suis transformé en Morgane sous ses yeux. Autant vous dire qu'on a bien paniqué et que ça a calmé net la bagarre. Quelques secondes après, je tombais dans les pommes comme une belle merde. C'était le début de ma mutation et ça m'avait pris énormement d'énergie.

Il m'a ramené chez moi aussitôt, expliquant tout à mes parents, confus. Mon père, lui, comprit vite et expliqua donc la particularité de la famille à cet idiot. Et bien croyez-le ou non, mais ça nous a rapproché. Trop. Je vous le donne dans le mil, ce con était tombé amoureux de mon moi féminin. Génial non ? Haha c'était ironique. En bon crétin, et avec mes sentiments pour lui, on a fini par sortir ensemble. Ca a duré de longs mois, ou je profitais. Avant d'en avoir marre. D'essayer d'intégrer peu à peu Morgan et de dégager Morgane du couple. Mais rien n'y faisait. S'il l'avait toujours pris à la pseudo rigolade, il fallut que je tente de l'embrasser sous mon vrai jour pour me prendre un splendide coup de genou dans le bide. On ne s'est plus revus à partir de ce moment-là. Pour lui, je n'eus plus de nouvelles. De mon côté, j'entamai une belle dépression qui me fit atterrir à l'hopital, les poignets bandés. On fait tous des conneries quand on est jeunes et fragiles. Croyez-moi, ça a été l'unique fois. Promis.

Bon, truc que j'ai passé sous silence, c'est mon mal-être avec ce corps. Avec Shean, ça passait. Il me faisait oublier tout ça. Mais quand je me suis retrouvé seul, avec comme seul soutien mes parents, ça n'allait plus. Je ne la controlais pas. Elle venait me pourrir ma vie, littéralement hein. Finalement, c'est mes parents qui m'ont foutu le plus beau coup de pied au cul de ma vie et qui ont déménagé à Jacksonville. Pourquoi ? Pour l'institut Parker. De leur côté, ils ont ouvert un restaurant. Ayant quitté mon boulot et n'ayant jamais économisé, j'étais obligé de rester à l'institut. Et ça a été un mal pour un bien.

Ici, j'ai appris à partager. J'ai appris à m'ouvrir. A m'épanouir avec mon don. Enfin, je l'avoue, les 3 premières années, personne ne savait ce que je foutais là-bas. Personne à part les professeurs ne connaissaient mon pouvoir. J'en avais honte. Au final, j'étais presque cette mascotte qui était là sans raison, faisant le foufou, accueillant les petits nouveau, faisant le pitre en classe, me prenant mes plus belles mandales de ma vie niveau combat avec Chelsey. Ah, j'ai progressé ici, sur tous les plans. Finalement, j'ai eu ma seconde mutation : la téléportation. Ca a été pratique quand j'ai su sauver mon cousin Krysten qui venait tout juste d'arriver le pauvre. Avec... William. J'vous laisse imagine la scène : moi, Chel, et Answald -aka mon vieux crush de l'institut- de l'autre côté du portail, avec un démon, Krysten, et mon futur meilleur ami. Le scénario improbable. Au final, je me suis téléporté comme une fleur, me suis retrouvé à côté d'un PUTAIN DE DEMON -ouais, j'en ai la phobie et je pense que ça vient de là- et j'ai finalement réussi à me re-téléporter avec les 2 crétins. Voilà comment j'ai découvert ma 2eme mutation et donc l'unique mutation qui justifiait ma présence dans cette école. Aujourd'hui, quand j'y pense, c'était le bon vieux temps.

J'ai vécu tellement de choses ici. Mon crush sur le vieux Answald, le fait que je sorte avec sa fille sans le savoir, sa disparition nous rapprochant son père et moi, ah, notre enlèvement par des démons pour réveiller Lucifer aussi. Y a eu quoi d'autre aussi... Ah, oui, le Projet Shadow, belle connerie ça aussi, tiens. Au final, énormement de personnes de mon entourage ont disparu. J'ai énormement pleuré. Mais dans un contexte surnaturel comme le notre, c'est obligé. J'ai donc du encaisser les disparitions de mon neveu et de ma nièce, de mon meilleur ami William, de ma petite amie, de son père, de nombreux de mes colocs. On s'y fait. C'est triste hein. Y a même eu la période ou ce connard de Shean est revenu hein! Et moi, évidemment, ce fut dans ma période ou j'étais bloquée avec Morgane! Donc, le truc prévisible, il s'est re-rapproché de moi le con! Et ça m'avait pas suffit un kick dans le bide, j'ai replongé. On se détestait à s'en aimer, à retourner dans nos vieux démons, dans nos vieux moments complice. Je ne vais pas vous mentir, ça m'avait fait du bien. Entre Krysten qui était passé chez l'ennemi et William qui avait juste disparu... Je ne suis pas restée bloqué dans mon corps féminin plus d'un an pour rien hein. La dépression était de retour. Aujourd'hui, j'en suis ressorti. Grace a cet idiot d'ange gardien qui m'a servi de premier petit ami. Le pire dans tout ça ? J'me retrouve avec des jumeaux sur les bras par sa faute. Comment ? haha.

Il m'avait menotté à lui -il fait pas les choses à moitié cet abruti- et m'avait forcé à descendre a une fete de l'institut. On a bu. On a couché ensemble. Sans capote hein, c'pas drôle sinon. Et puis "il est mort, ça existe pas le sperme de mort vivant". MON CUL OUAIS. Et c'est avec un splendide déni de grossesse, que je le vis disparaitre de ma vie. Finalement, ce fut un ami proche, Lancelot, qui détecta ma grossesse, à 8 mois. Génial, non ? Bon, tout ça, c'est loin maintenant. Ca date de... 7 mois. Ca a été la merde a ce moment-là. La panique. Lancelot se barrant, Layla -ma meilleure amie- aussi. L'arrivée d'un colocataire assez bizarre et sortant de l'armée...

Comment j'ai avancé ? Mal au départ. J'avais prévu de faire adopter les deux gnomes sous X en fait. Mes parents voulaient les garder mais pas moi. Je ne voulais pas voir ces gosses provenant de Shean, dans ce moonde de merde, avec un "parent" comme moi. Vous vous imaginez ? Coucou les bébés, j'suis Morgan, votre papa mais en fait vous êtes sortis de mon utérus, que je n'ai pas, là, à l'heure ou je vous parle. Ah, vous voulez du lait ? Ah j'suis pas sous le bon corps." Non mais non. Enfin, c'est ce que je me suis dit au départ. Puis après l'accouchement -ou j'ai souffert comme jamais, plus jamais je ne dirais avoir mal, promis-, tout a changé. J'ai voulu leur donner une chance. Ou plutot, ME donner une chance, d'être leur père. Mère. J'sais pas écoutez, ils verront eux plus tard. Bref. J'ai arrêté l'école deux semaines, le temps de me remettre de ça. Pendant ce temps, ce sont mes parents qui se sont occupés des deux choses. Ils m'ont laissé tranquille. Ne m'ont rien demandé. Ils m'ont laissé récupérer à mon rythme, revenir quand je me sentirai mieux. J'ai repris les cours. Un mois. Deux mois. Et j'ai craqué. Je suis retourné vers eux. Vers mes gosses. Putain, un Morgan et une Morgane. Vous voyez la cata ? Et beh... Je la vis bien. J'assume petit à petit mon rôle de parent et me suis découvert un instinct paternel que je pensais inexistant. Ils m'ont aidé. Beaucoup. C'est à leur 4mois que j'ai retrouvé mon corps d'homme. Autant vous dire que c'est une sacrée signification par rapport à mon équilibre mental. A partir de là, tout a commencé à aller mieux. J'ai même fini par m'apercevoir que l'institut ne pouvait plus m'aider. Ils avaient fait le maximum pour moi. Je n'avais plus rien à y faire en temps qu'élève. Et puis, j'avais Lara et William à m'occuper. J'étais père. Cette pensée m'a fait grandir et décidé de ne plus vivre aux crochets de mes parents. A 29ans, c'est pas trop tard, non ?

Ma mise à jour ? Aujourd'hui, je suis professeur de matières scientifiques à l'Institut Parker et ma maison est en train d'être construite sur leur terrain, bientôt prête à nous accueillir, les deux trolls et moi. Et peut-être même une 4ème personne, qui m'a aidé mine de rien ces derniers mois... Quoi ? J'ai besoin d'un baby-sitter si j'veux être prof! Comment je vois ma vie maintenant ? Et bien... Disons qu'aujourd'hui, je la vois, et ça n'était pas le cas avant. Je me sens plus grand, plus mûr, plus puissant. Prêt à défendre l'institut, prêt à protéger mes jumeaux. Aujourd'hui je peux dire qu'un nouveau Morgan est né. Et celui-ci est prêt à protéger son entourage, se fichant que tout le monde sache pour ma mutation. J'ai grandi.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Ewuih Momo, les chiens ne font pas des chats...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Morgan(e) Collins feat Aaron Paul & Avril Lavigne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (m) AARON PAUL - Zachary Ackland - LIBRE
» ✛ (M/PRIS) FELIX NUEO FEAT AARON PAUL
» Cousin ?? Thomas Beaulieu ?? Feat Aaron Paul
» Avril Lavigne[Pouffy]
» [Elève - Armée de Dumbledore] Alix Parker (Avril Lavigne/Négociable) ~ 5e année Gryffondor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Welcome to Institut Parker :: 
Présentations
 :: Bienvenue à l'Institut Parker !
-