Coucou Invité ♥ Et éventuellement bienvenue si tu es un newbie sans couleur !
Les inscriptions à l'event sont ouvertes, cliquez ICI pour découvrir le contexte et vous inscrire !
Pour tout nouveau personnage être de lumière, démon ou humain, 50 points te sont offerts dès ta validation !
150 points sont attribués dès ta validation en prenant un scénario, lien ou PV! Et en plus tu feras un heureux, what else ?
L'Agence S.P. qui lutte contre la criminalité surnaturelle a débarqué sur Institut Parker! Plus de détails ICI !

Partagez|

La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance) Mer 21 Mar 2018 - 0:20

Petit regard à gauche et à droite … Personne ne semblait lui porter attention, s'était le moment parfait pour commettre son crime odieux. Il prit une grande inspiration silencieuse et avança dans la foule en restant le plus normal possible, c'est à dire en gardant son air d'adolescent blasé. Avec ses écouteurs sur les oreilles en plus, personne n'essayerait de lui parler, il donnait l'impression qu'il n'entendrait rien, mais aucune musique ne jouait. Il voulait être certain de bien entendre son environnement pour repérer la moindre personne qui pourrait remarquer ce qu'il s'apprêtait à faire.

Il repéra une cible facile. Une vielle femme. Avec sa chevelure blanche et les rides qu'elle avait au visage, il devait quand même rester sur ses gardes, elle en avait vu d'autre et pourrait le voir venir s'il ne restait pas sur ses gardes, mais il était trop tard pour reculer maintenant, il avait l'eau a la bouche et son cœur battait plus vite dans sa poitrine. C'était la première fois qu'il allait commettre un acte de la sorte, mais rendu à ce stade, il n'avait pas le choix. Il était paumer et il en avait de besoin pour continuer sa journée. Il n'avait pas vraiment eu une bonne matinée … sa mère lui avait encore prit la tête pour un oui et pour un non alors il était partit le plus rapidement possible de la maison de sa mère.

De toute façon, ce n'était même plus sa maison, il ne faisait qu'y dormir et réclamer de la nourriture. Il était sur le point de se faire renvoyer de son école pour mauvaise conduite et un taux d'absence trop élever. C'était de la merde tout ça, qu'il soit présent ou non ne faisait pas de lui un meilleur élève alors au lieu d'emmerder tout le monde, il restait dehors à faire le con et s'amuser, au moins il avait l'impression de vivre et de faire quelque chose de sa vie … comme prendre comme cible cette vieille dame. Après une dernière vérification, ils étaient bien les seuls sur le trottoir. Le vent lui remuait les cheveux, juste assez pour lui faire remarquer qu'une petite coupe ne lui ferait pas de tord …

Il s'élança rapidement et la saisit avec poigne et adresse. De son poignet puissant, il l'amena a son visage et croqua. Elle était juteuse et délicieuse. Il continua de marcher avec sa petite victime dans les mains qui lui servait de déjeuner. Il crevait de faim. Cette vieille femme ne l'avait jamais vu venir, il avait prit la pomme avant même que ses vieux yeux soit capable de focus sur son visage. Il avait fait exprès, en plus, la pauvre avait le soleil dans le visage. Elle était installer devant sa petite épicerie locale a vendre des fruits et légumes au passant.

Du coup, il était bien fier et il avait un bon déjeuner avec lui. Ça lui donnait envie de voler autre chose, ce n'avait pas été si difficile. Il suffisait du bon moment et de la bonne orientation du soleil et boum, la vieille n'y avait vu que du feu. Ce n'était pas vraiment le prix de l'objet qui était excitant, mais plutôt de l'avoir fait sans se faire prendre. Il traversa une intersection et tourna dans une petite ruelle, il l'empruntait souvent, s'était un petit raccourci, il suffisait de monter par dessus la clôture pour passer de l'autre coter.
Revenir en haut Aller en bas
Lance Lawyer
avatar
Membre ₪ Mutant


MESSAGES : 106
POINTS : 800
AGE : 24
CELEBRITE : Avan Jogia
EMPLOI : Chef d'un réseau de drogue et rendu de service à ses heures
DATE DE NAISSANCE : 24/01/1994
ARRIVE LE : 24/12/2017

MessageSujet: Re: La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance) Mer 21 Mar 2018 - 23:07





"L'autre est indispensable à mon existence, aussi bien d'ailleurs qu'à la connaissance que j'ai de moi. Dans ces conditions, la découverte de mon intimité me découvre en même temps l'autre, comme une liberté posée en face de moi, qui ne pense et qui ne veut que pour ou contre moi. Ainsi, découvrons-nous tout de suite un monde que nous appellerons l'intersubjectivité et c'est dans ce monde que l'homme décide ce qu'il est et ce que sont les autres."

Le temps s'était grandement réchauffé à Jacksonville avec l'arrivée du printemps qui mettait un terme aux fraîcheurs de l'hiver. Ce début d'après-midi s'annonçait aussi mortellement ennuyeux que ne l'avait été la matinée, sous un soleil que tous vénéraient désormais apte à chauffer la terre. Je n'avais pas encore eu l'occasion de remplacer les deux hommes que j'avais perdu récemment, ceux qui avaient été abattu par John Wincott, autant parce que l'un avait été incapable de vendre, que l'autre avait été incapable de corriger. Par chance, cela n'avait pas affecté la tournure du marché car ceux qui ne voulaient pas mourir y mettait du leur pour ne pas me décevoir et être les suivants sur la liste. Ces créatures étaient bien pathétiques et déplorables mais c'était bien pour cela que je pouvais en faire ce que je voulais. C'était alors que je marchais tranquillement dans une ruelle en songeant à ça de là de broutilles incompréhensibles pour votre cervelet anorexique, que je le vis, depuis l'angle d'une ruelle, ce gamin qui venait de dérober une pomme au passage devant une épicerie.

Je sortis une cigarette de ma poche et l'alluma docilement. Je ne fumais pas souvent, de temps en temps, genre une ou deux fois par semaine. C'était un peu comme mâchouiller du chewin gum quand on avait rien d'autre à faire. La vieille femme qui venait de se faire voler sous ses yeux mit bien du temps à réagir, mais réagit quand même, appelant en vain le gamin qui n'en avait cure. Il se dirigeait vers la ruelle où je me trouvais d'ailleurs. Je me demandais s'il avait remarqué que j'avais vu ce qu'il avait fait. Dans tous les cas, cela ne m'apportais pas grand chose en vérité, et je me contentais de tirer un coup sur ma cigarette tandis qu'il passa à mes côtés et que je le suivais du regard. Et ça se prenait sûrement pour un super délinquant après avoir subtilisé une pomme à une grand-mère. Humanité décadente.

- Cela t'as amusé ? lançais-je subitement au jeune homme alors qu'il venait tout juste de me dépasser.

Je relâchais la fumée de ma cigarette aussi paisiblement que si je conversais depuis dix minutes avec une bonne connaissance -sachant pertinemment que je ne disposais aucunement d'une telle connaissance dans mon existence-. Je savais que mes mots, nullement de reproches, l'avait appréhendé. Aussi, je fis doucement volte-face vers lui, une main dans la poche, l'autre tenant toujours le mégot qui n'en était qu'à son début.







•••••••••••••••••••••••••••••••••••

***
La richesse n'est qu'un bonus. La psychologie est ma passion. Mon esprit est mon pouvoir. La drogue est mon venin. La détresse d'autrui est ma nourriture. Leur haine à mon égard est mon plaisir. Leur souffrance est mon désir. Mon âme est ma fierté. Mon corps est mon fardeau.
***




Vidéo de Lance et Raven:
 

Seconde vidéo de Lance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance) Ven 30 Mar 2018 - 2:53

Il l’avait effectivement regarder en passant à côté de lui … il se demandait ce qu’un petit blanc faisait dans un allée seule à fumer sa cigarette comme ça, il n’y avait littéralement rien de bien intéressant autour d’eux, sauf lui et son petit crime. Ce n’était pas bien étonnant que quelqu’un qui l’avait observé de loin avait remarqué son délit, mais en même temps s’était tellement insignifiant qu’il devait vraiment s’ennuyer pour lui parler de ça. De plus, il s’était adresser à lui alors qu’il avait ses écouteurs sur les oreilles … Avait-il remarqué qu’aucune musique ne jouait ? Il les fit descendre le long de sa tête pour qu’elle lui tombe dans le cou. Il avait un petit air d’incompréhension sur son visage, il n’allait pas avouer son crime si facilement juste parce que quelqu’un dans la rue l’interpellait.

-Quoi ?

Forcément avec ses écouteurs sur les oreilles, il n’était pas censé l’avoir entendu et ça l’amusait bien de se moquer des gens, surtout qu’il avait la certitude que l’homme devant lui savait bien qu’il n’écoutait aucune musique. Il agissait comme s’il ne savait pas de quoi il parlait et pour ajouter à son audace, il porta la pomme à sa bouche pour en prendre une pleine bouchée. Il allait faire quoi ? Appeler la police pour un vol de pomme ? Il voulait bien voir ça, la police qui l’arrête. Des filaments d’électricité pure se voir le long de ses doigts, mais s’était bien involontaire, dès qu’il se sentait en colère, ça montait en lui sans qu’il puisse le contrôler et il se sentait tellement plein … tellement rigide, comme s’il ne pourrait plus bouger aussi librement qu’avant s’il ne laissait pas s’échapper un peu de courant, malheureusement, s’était bien difficile de commencer à lancer des courants électriques un peu partout sans faire un maximum de dommage.

D’un autre côté, si l’homme voyait qu’il était un mutant, il allait le laisser tranquille et ne plus le faire chier pour une pomme, alors il s’en foutait bien s’il avait vu le courant passer entre ses doigts. Tant qu’il ne le touchait pas, il était en sécurité. S’il le touchait, se serait une autre histoire … Il serait électrocuté sur le coup sans même que Hayden puisse faire quoi que ce soit … mais s’il était assez stupide pour le toucher après ce qu’il avait vu, se serait son problème. Il savait qu'il ne contrôlait pas son pouvoir, mais il n'essayait même pas de le faire. Il savait juste exploser et en envoyer partout à la fois, comme une explosion de courant. S'était directement lier à sa personnalité, il n'y avait jamais de demi mesure lorsqu'une émotion montait en lui.

- Tu devrais essayer les pommes de la vieille, elles sont délicieuses.

Il reprit une bouchée en le fixant dans les yeux. Pour le moment, il était amuser par la situation et pensait que l'adulte finirait sa cigarette à un autre endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Lance Lawyer
avatar
Membre ₪ Mutant


MESSAGES : 106
POINTS : 800
AGE : 24
CELEBRITE : Avan Jogia
EMPLOI : Chef d'un réseau de drogue et rendu de service à ses heures
DATE DE NAISSANCE : 24/01/1994
ARRIVE LE : 24/12/2017

MessageSujet: Re: La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance) Ven 30 Mar 2018 - 17:03





Je perçus son regard, à ce gamin d'allure insolente qui se dérobait pourtant sous un masque d'ignorance. Je reconnu ce regard. Il fut une époque où j'avais eu le même. Une époque où j'avais eu son âge ? Peut-être bien. Avant mes dix ans encore, j'étais un enfant plus ou moins comme les autres. Un enfant qui aimait les siens, qui partageait tout avec sa famille, qui n'avait pas encore conscience de sa condition mutante. Après cet âge là, les choses s'étaient dégradées en un temps record, moi y comprit. Donc oui, je connaissais ce regard qui avait été mien jadis, celui qui se cachait du monde au profit de masques et pitreries pour tromper autrui. Enfin, ce n'était pas cela qui allait me perturber, soyez-en sûr. Le passé m'était si lointain à présent que j'avais presque le sentiment de ne pas m'appartenir, d'être le passé d'une autre personne. Avais-je vraiment été un jour un enfant innocent ?

Vous l'aurez comprit, ce garçon pouvait feindre ce qu'il voulait, ce n'était certainement pas moi qui tomberais dans un panneau aussi stupide. J'étais plus que professionnel dans le mensonge et la tromperie, tant et si bien que je savais parfaitement bien discerner les faits de la vérité en un coup d'oeil. Mais le gamin craignait sans doute que je le dénonce à la police pour son...Crime ? Délit ? Comment appeler ça franchement ? Une pomme volée. Autant dire qu'il n'avait rien fait tant la faute était minable. Quoi que ça serait comique de voir la tête des flics s'ils voyaient que l'une des pires raclures de la ville les avait appelé parce qu'un mioche a prit une pomme sans payer d'un étalage.

Le concerné retira ses écouteurs, faisant mine de ne pas comprendre de quoi je parlais. Misérable jeu d'acteur que voilà. Même moi, je crois, j'avais été plus crédible à son âge. Il devait avoir pas loin de la quinzaine d'année, à vue d'oeil. Je n'étais pas un expert pour ce genre de chose à vrai dire. La vie humaine m'étais si indifférente. Sauf quand elle souffrait. Ces derniers temps, je m'étais mis en tête de jouer un peu avec tout le monde dans cette ville que je voyais comme un énorme échiquier. J'avais déjà plusieurs pièces en place et j'ignorais encore desquels des blancs ou des noirs allaient remporter la partie. Je continuais d'user de ma cigarette en jugeant l'individu du regard. Qu'est-ce qui m'avais pris de m’immiscer dans sa vie ? Pas grand chose à vrai dire. Le fait que je n'avais rien de particulier à faire sans doute. Les choses devinrent cependant un peu plus intéressante quand mon regard se baissa vers des étincelles qui apparurent au niveau de ses mains. Ah ? Serait-ce un congénère ? Ou un sorcier ? Je croyais un peu moins aux démons depuis que ces derniers semblaient s'être éclipser de la ville. Ce qui n'était pas plus mal. J'aimais avoir cette impression d'être le seul vrai démon de la ville tout en étant parfaitement humain. Ou mutant, mais je me comprends.

Je ne fis en revanche pas du tout attention à ce qu'il venait d'ajouter. Que voulez-vous que je réponde à ça ? C'était une réplique de trop bas niveau pour moi. Je voyais bien qu'il tentait de prendre les devants de cette situation et je ne m'attendais pas non plus à ce qu'il agisse comme tout petit gamin agaçant qui aurait écouté ses parents sur le fait qu'il ne fallait pas parler aux inconnus.

- Hm...Il semblerait que es un petit secret en toi, lui répondis-je alors calmement, tu peux cacher autant ce pouvoir que ce que tu as fait juste avant mais ton petit jeu est aussi visible que les buildings de cette ville pour moi.

Autant mettre les choses au clair. Je ne sais pas s'il a fait exprès de dévoiler son pouvoir, pour me dissuader de quoi que ce soit, où s'il n'en a pas le contrôle et qu'il essayait de garder la tête froide malgré tout. Mais autant être clair sur le fait qu'il n'avait pas besoin de faire semblant de ne pas comprendre de quoi je parlais. Relâchant la fumée de la cigarette, j'ajoutais alors :

- Quoi que tu en penses, sache que je ne suis pas du genre à appeler la police pour ce genre de chose...Ni pour quoi que ce soit d'autre d'ailleurs.

Il aurait pu éventrer quelqu'un sous mes yeux que ça ne m'aurait pas plus effleurer l'esprit. Ca serait le comble qu'un type comme moi s'en tienne aux autorités de la ville pour une chose que j'étais capable de faire moi-même.

- Alors petit, serais-tu de l'Institut Parker par hasard ?



•••••••••••••••••••••••••••••••••••

***
La richesse n'est qu'un bonus. La psychologie est ma passion. Mon esprit est mon pouvoir. La drogue est mon venin. La détresse d'autrui est ma nourriture. Leur haine à mon égard est mon plaisir. Leur souffrance est mon désir. Mon âme est ma fierté. Mon corps est mon fardeau.
***




Vidéo de Lance et Raven:
 

Seconde vidéo de Lance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance) Sam 31 Mar 2018 - 0:19

Alors il avait remarqué … ce n’était pas si grave que ça après tout. En même temps, c’était difficile de manquer une chose aussi marquante qu’un courant électrique. Malgré sa grande utilité, tous les humains savaient qu’il ne fallait pas jouer avec l’orage, sauf lui. Il aurait dû partir depuis longtemps, mais il restait encore là, avec son air neutre. Passif. Impossible de dire ce qui se passait dans sa tête et ça commençait à l’agacer, car il avait de moins en moins l’impression de savoir devant qui il se trouvait … Il pensait qu’il avait le dessus dans la conversation, mais il venait déjà de montrer une carte de son jeu alors que l’autre restait un total mystère pour lui. Il fronça des sourcils en le regardant de haut en bas pour vérifier s’il était armé. Il aurait dû se douter d’un homme fumant dans une allée sombre devait bien avoir une idée derrière la tête.

Il changea sa posture pour être moins avec une attitude détendu devant lui, il écarta les jambes pour avoir plus de ballant, sans pour autant avoir l’air de faire le grand écart. Il voulait être prêt si l’autre décidait de lui sauter dessus sauvagement pour l’attaquer à coup de cigarette brûlante … ou avec une arme caché, bien qu’il se doutait qu’une cigarette pourrait causer bien des dommages à son jolie minois. Pendant sa petite prestation, d’autre filaments passèrent entre ses doigts, mais cette fois ci des deux mains en même temps, il semblait un peu plus menaçant, bien qu’il n’était pas encore en position pour lancer une attaque, il était simplement sur la défensive.

Le fait qu’il savait ce qu’il était l’étonna jusqu’à un certain points … ca voulait probablement dire qu’il en était un lui aussi ou qu’il en connaissait un. Si tel était le cas … qu’elle était son pouvoir et … était-il seul ? Il se retourna pour regarder derrière lui, pas question de se faire prendre à revers en étant aussi idiot. Il jeta sa pomme au sol et retourna son attention sur lui … son ventre hurlait de faim, mais pour le moment il devait cesser d’y penser et donner toute son attention à l’inconnue devant lui. Il n’avait jamais rencontrer d’autres mutants que sa mère … et probablement son père vue la manière dont sa mère parlait de lui, mais il ne pouvait pas être certain à 100% des informations de son géniteur.

La suite le rendit légèrement insécure … Il n’était pas du genre a appeler les autorités ? Il devait nécessairement être un mutant lui aussi … ça coulait de sens. Ou bien, quelqu’un qui a des choses à se reprocher pour ne pas vouloir avoir affaire avec les autorités de la ville. Cela ne faisait que d'alourdir encore plus l’atmosphère autour d’eux, tant le doute dans l’esprit de Hayden s'agrandit. Moins il savait pourquoi l’homme lui disait ce genre d’informations et plus cela le rendait nerveux sur la suite de la conversation.

Il n’avait pas encore apprit à cacher ses réactions des autres, qu’il pourrait les utiliser contre lui, alors son visage était un véritable miroir de ce qui se passait dans sa tête. Il était tellement simple de deviner son cheminement … Il était sur le défensive et la il devenait de plus en plus curieux et laissait tomber sa garde, avant de la remettre et de l’enlever une autre fois. Il était incertain sur le fait qu’un autre mutant signifiait un allier ou un ennemie pour lui automatiquement. Il n’avait aucune idée du protocole entre mutants … entre humain non plus d’ailleurs.

Il retroussa le nez pour le moment en signe de réponse, ce n’était pas très élégant ni digne d’un être civilisé, mais s’était déjà une bonne réponse sur sa personnalité.


- L’institut quoi ?

Il n’avait aucune idée de quoi il parlait et cette fois ci, on pouvait rapidement comprendre que ce n’était pas un mensonge … Il n’en avait jamais entendu parler, mais il se doutait bien que cela sonnait comme une école … c’était peut-être une école de mutant puisqu’il semblait assumer après avoir vu ses pouvoirs qu’il la fréquentait. Il y avait vraiment une école de mutant pour les gens comme lui ? Ça semblait de plus en plus intéressant … pourquoi n'avait-il jamais entendu parler de ça avant ? Surement parce que ça devait couter les yeux de la tête et que sa mère n’avait pas l’argent pour l’envoyer dans un endroit pareil. De toute façon, il allait lui enseigner les mêmes choses qu’à l’école alors se serait toujours aussi long et inutile.

- C’est quoi ce truc ?

Il se passait une main dans les cheveux, pour qu’il soit moins en désordre.
Revenir en haut Aller en bas
Lance Lawyer
avatar
Membre ₪ Mutant


MESSAGES : 106
POINTS : 800
AGE : 24
CELEBRITE : Avan Jogia
EMPLOI : Chef d'un réseau de drogue et rendu de service à ses heures
DATE DE NAISSANCE : 24/01/1994
ARRIVE LE : 24/12/2017

MessageSujet: Re: La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance) Sam 31 Mar 2018 - 1:28





Ce gamin venait de s'en rendre compte, que j'étais bien plus doué que lui pour cacher ce qui se passait dans mon esprit. Comment voulez-vous que je manipule le monde à ma façon si j'étais aussi lisible qu'un livre ouvert ? Même pour un gamin, un masque était de rigueur. Je voyais ainsi son attitude changer vis à vis de cela. Il se frustrait à ne pas comprendre ce qu'il avait en face de lui. Voilà qui était plaisant. Il m'observait, espérant percer un ou deux facettes de ma personnalité, ou de mon identité. Et je me tenais là devant lui, immobile, lui laissant tout le loisir de m'examiner de la sorte car je savais pertinemment qu'il ne trouverait rien, ce qui l'énervera que davantage.

L'enfant gagna en méfiance. Sage décision face à moi. Le voilà visiblement paré à toute éventualité venant de ma part. Commençait-il s'inquiéter de son sort ? Je le vis se mettre sur la défensive et voyais juste une attitude totalement naturelle. Pathétique, mais tout à fait naturelle. J'esquissais un léger sourire à cette constatation. Il ne me faisait pas face comme un agneau prit au piège, mais plutôt comme un chat sauvage qui fait le dos rond. Ca changeait un peu de l'ordinaire. Et je voyais bien dans son regard qu'il ne savait pas trop comment réagir face à cette situation. Ce ressenti le perturbait, lui qui se croyait à la seconde d'avant sûr et fier. Son assurance venait de chavirer dangereusement et pourtant, je n'avais rien fait pour qu'il en vienne à ce point et je doutais fortement qu'il me connaisse. D'une part, parce qu'il était un peu jeune pour ma réputation, et d'autre part, parce qu'il ne savait pas encore mon nom.

- Inutile d'être aussi farouche...lui dis-je alors en songeant intérieurement qu'une attitude plus craintive m'aurait d'avantage plu.

En revanche, il ne connaissait visiblement pas l'Institut. Venait-il de débarquer dans la ville ? Quoi que l'Institut était assez bien caché pour pas que n'importe qui tombe dessus. Quant à moi, eh bien, j'avais mes propres sources pour ça.

- In-sti-tut Par-ker, répétais-je en exagérant volontairement, qu'est-ce que c'est en effet. Disons pour te répondre qu'il s'agit d'un genre de pensionnat pour les malheureux dans ton genre qui peinent visiblement à contrôler leur petite nature. On t'y jettera un jour peut-être si tu es découvert. Certains s'y rendent d'eux-même, convaincus qu'ils ne peuvent rien faire de mieux de leur vie. Mais si tu veux mon avis, ce n'est qu'une prison aux barreaux d'or.

Etait-ce vraiment mon point de vue ? Disons que ce genre d'endroit me faisait ni chaud ni froid. Je n'avais que peu d'impression sur le sujet. Mon but était bel et bien de mettre ce gamin mal à l'aise vis à vis de cet endroit.




•••••••••••••••••••••••••••••••••••

***
La richesse n'est qu'un bonus. La psychologie est ma passion. Mon esprit est mon pouvoir. La drogue est mon venin. La détresse d'autrui est ma nourriture. Leur haine à mon égard est mon plaisir. Leur souffrance est mon désir. Mon âme est ma fierté. Mon corps est mon fardeau.
***




Vidéo de Lance et Raven:
 

Seconde vidéo de Lance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance)

Revenir en haut Aller en bas

La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre (Lance)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre | Conseil Hayashi
» Le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre[Solo]
» Les ténèbres ne sont jamais bien loin... [PV Dunya et Kyoukou]
» Dans l'expression des haines recuites, le parler cru n'est jamais bien loin [PV Nara Kakugyô]
» La mort n'est jamais très loin. Cherche bien et tu l'as trouvera.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2018-