♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 573
POINTS : 1971
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich] Dim 6 Mar 2016 - 15:20

Oh, merci de me sauver

Je détestais l’espèce humaine, même ceux qui possédaient des capacités intéressantes, comme les sorciers ou les mutants. Ils étaient moins humains que les humains eux même, mais à mes yeux, restaient tout de même de la vermine à écraser.
Alors, quand un de mes informateurs m’appris que se trouvait à Jacksonville, une sorte de chasseur de ses êtres insipides et se prenant pour les plus forts, je décidais de me rapprocher de lui. Selon les informations que j’avais obtenues, je savais donc que cet homme se nommait Heinrich von Richtofen, et qu’il avait une âme suffisamment noire pour un jour rejoindre les rangs des démons qui m’entouraient. Un bon point pour lui.
J’avais envie de m’amuser un peu, tout en faisant en sorte de le mener sur le bon chemin, celui de l’extermination la plus total de ces imbéciles. Il était déjà sur la bonne voie, mais je pouvais toujours être en mesure de lui donner des bons tuyaux pour qu’il soit encore plus efficace. Je l’utiliserais à ses dépends pour mon but, en somme.

Mais pour cela, je devais déjà l’approcher. Je décidais à nouveau de me faire passer pour un simple humain lambda, sans pouvoir, sans rien. C’était amusant à faire, d’autant que je me doutais que cet Heinrich désirait sûrement en vérité, me tuer, vu qui je me trouvais être.
J’appris donc qui se trouvait être sa prochaine cible, et me dirigeais vers celle-ci, le soir, quand tout le monde dormait, ou presque.

Ca n’était rien d’autre qu’un pathétique mutant avec un faible pouvoir d’aquakinésie. Seulement, je devais faire comme si j’étais faible moi-même, mais du même genre que la personne que je désirais rencontrer. Ayant en tête que j’étais Luciano, l’apprenti chasseur, assez mauvais, et un peu trop fonce dans le tas, j’attaquais donc le mutant, qui bien évidemment, riposta.
Je me laissais attaquer, songeant au fait que si mon plan d’approche d’Heinrich échouait, je transformais cet imbécile de mutant en paté pour chiens. Je tombais en arrière, me prenant une vague, avant de voir la saleté vouloir me noyer. Je mis mes bras en croix contre mon visage, sentant alors la présence de celui que je cherchais à rencontrer, approcher.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich] Dim 6 Mar 2016 - 19:58



Cela faisait maintenant quelques mois que l'allemand était sorti de l'hôpital. La dernière fois qu'il était parti en chasse, il avait été blessé bien plus que de mesure. Il s'en voulait encore de s'être fait avoir si bêtement. Ceci étant, grâce à cela, il était maintenant beaucoup plus prudent qu'auparavant. Ce soir, il avait une nouvelle cible en tête. Récemment, il avait percé un jour un mutant trentenaire détenteur d'un don assez intéressant. Il pouvait maîtriser l'eau. Quelle horreur n'est-ce pas ? Un anormal en mesure de contrôler le fluide permettant la vie. Aux yeux d'Heinrich, il s'agissait d'une hérésie impardonnable. Cette mascarade prenait fin en ce jour. La fin du monstre était avancée, il perdrait la vie dans la nuit.


Plus lourdement armé que d'habitude, le chasseur se rendit au domicile de sa cible. Une fois arrivé, il se rendit discrètement jusqu'à elle. C'est alors qu'il se rendit compte qu'il n'était pas seul. En plus de sa proie se trouvait un autre humain. Le jeune homme était en train d'essayer de tuer l'anormal. Malheureusement pour lui, il faisait preuve d'une incompétence absolument remarquable. Alors qu'il aurait rapidement pu tuer le monstre en étant discret, il se retrouvait maintenant aux portes de la mort. Si le chasseur ne faisait rien, l'adolescent perdrait la vie à coup sûr. Ce n'était pas envisageable.


Lentement, sans faire un bruit, Heinrich dégaina son 9mm. Le seul bruit que le mutant eut le temps d'entendre fut celui du chien que l'allemand tira vers lui avant de presser la détente. Sans même s'en rendre compte, le mutant était mort. Son corps tomba mollement au sol. Pour être sûr qu'il ne se relèverait pas, le chasseur tira deux autres balles dans sa tête déjà pratiquement explosée. Il n'en restait bientôt plus rien. Face à lui se trouvait le jeune homme. De qui s'agissait-il ? Pourquoi chassait-il ? Tout cela était vraiment étrange. S'approchant brusquement de l'adolescent, il ne lui laissa pas le temps de réagir. De toute manière, il semblait trop confus, cherchant à retrouver ses esprits. D'une main, il releva l'inconnu et plaqua contre sa gorge le canon brûlant de son arme. Cela lui laisserait une petite cicatrice. Mais si ses explications ne convenaient pas au chasseur, il perdrait bien plus... D'un voix froide et rauque, Heinrich s'exprima sans la moindre compassion.


" Qui es-tu ? Je te donne une minute pour me convaincre de ne pas t'ôter la vie. Parle. "


Revenir en haut Aller en bas
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 573
POINTS : 1971
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich] Dim 6 Mar 2016 - 21:13

Oh, merci de me sauver

Alors que je manquais de me faire noyer – bien que je ne me serais sûrement pas laisser faire -, j’entendis un coup de feu, et sentis l’âme de l’aquakinésiste s’envoler. Tout se déroulait donc comme je l’avais prévu, et c’était tant mieux. Je faisais celui qui était soulagé de ce qu’il venait de se passer, et ne pu m’empêcher d’esquisser un petit sourire satisfait en voyant le mutant mort à côté de moi, d’autant que le chasseur s’arrangea pour bien en finir avec lui. Du genre à vouloir faire son travail proprement. J’aimais ça.
Alors que j’allais pour me redresser et me complaire en remerciements tous plus divers les uns que les autres, je me fis attraper par ce misérable humain tueur, qui me menaça de son pistolet.
Rapide. J’aimais ça aussi. Les gens lents avaient tendance à m’agacer. Mais lui, n’hésitait clairement pas, et respirait la méfiance. Il se méfiait même de sa propre espèce, c’était magnifique à observer.
Il m’asséna d’une question, toute somme intéressante. Néanmoins, le pensant prudent et minutieux, je savais que répondre « Luciano » n’était pas forcément le choix le plus judicieux que je pourrais avoir jusque là. Après tout, j’avais déjà donné ce nom à pas mal de gens de cette ville.
Et bien sûr, il était hors de question que je dise Ray. Si jamais il retrouvait l’identité du vaisseau et qu’il se rendait compte qu’il faisait partie des gens portés disparu, cela pourrait être parfaitement louche pour moi, aussi.
Mais je ne perdis pas de temps à réfléchir, parce que je réfléchissais de toute façon, très vite.

- Je m’appelle Neil ! Répondis-je brusquement, comme pris sous un coup de stress soudain : Ne me tue pas ! Je… Si j’étais là c’est parce que je voulais…Ben faire ce que tu viens de faire.

Haha. Quelle merveilleuse réponse. Mais la minute s’écoulait, et je préférais continuer de parler. J’arrivais parfaitement à jouer la confusion et la panique. Peut-être parce qu’il m’est arrivé des milliers de fois, de la découvrir sur le visage des pathétiques humains qui pensaient pouvoir être épargné par ma douce parole murmurant à l’oreille de celui qui allait les tuer.

- …J’essaie de me débarrasser des gens comme lui, mais je ne savais pas trop comment faire… Ne me tue pas je t’en supplie, il y en a encore tant sur Terre… Je voudrais vraiment pouvoir me débarrasser d’une ou deux nuisances du même genre… Ils ont tués… Mes parents…

Au pire, si mon air suppliant ne lui suffisait pas, je pourrais toujours montrer ma vraie face. Juste que sa vie à lui, sera plus courte que prévu. Parce que soyons honnêtes, je ne craignais pas son minable petit joujou d’humain qu’il tenait dans sa main.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich] Mar 8 Mar 2016 - 22:39



Le gamin entre les mains d'Heinrich ne faisait pas le fier. Il donnait l'impression d'être tout bonnement affolé. Sa vie était menacée et il le savait. Du moins, c'était ce que pensait le chasseur. Il ignorait qu'il avait face à lui le chef de tous les démons. S'il l'avait su, il se serait enfui ni une ni deux. Malheureusement, il n'avait aucun moyen de le savoir. Attentif à la moindre de ses paroles, l'allemand écoutait. Il apprit de la bouche de l'adolescent qu'il essayait justement de chasser le mutant récemment décédé. Ainsi donc il s'agirait d'un apprenti pensa le quadragénaire. Cela était possible. Peu probable, mais possible. Fallait-il le croire ? Heinrich l'ignorait. Quelque chose dans ses tripes lui disait de se méfier, tandis qu'une autre partie de son cœur lui affirmait que le jeune homme ne mentait pas. Comment départager ces deux sentiments ?


Alors qu'il hésitait toujours quant au sort qu'il fallait réserver au jeune Neil. Ce fut seulement lorsqu'il inventa un nouveau mensonge que le chasseur se laissa prendre au piège. Il affirma vouloir tuer les anormaux pour venger la mort de ses parents. Peut-être l'ignorait-il, mais si Heinrich était lui-même tueur de mutants, c'était pour cette raison. Sensible à la démarche, il baissa son arme. Bien qu'il allât atrocement regretter cette erreur un jour, il ne pouvait encore rien en savoir. Baissant toujours plus sa garde, l'allemand rangea son arme dans son étui. Tout en soupirant, il se retourna. Avant de s'exprimer, il donna un léger coup de pied dans le corps de sa victime.


" C'est bon. Je te crois gamin. "


Mains sur les hanches, Heinrich observait les lieux. Personne d'autre dans les environs. Sans la moindre classe, il cracha un épais mollard sur le cadavre de l'anormal. Sans prendre trop en compte la présence du jeune, il commença ensuite à préparer le corps du mutant pour la suite. D'un signe, il demanda à Neil de le suivre. Tous partirent en direction de la voiture de l'allemand. Ils n'en revinrent qu'avec un bac et de nombreuses bouteilles d'acides. L'idée était simple : faire disparaitre le corps de manière définitive. Après avoir plongé le mort dans le bac, Heinrich se tourna vers l'adolescent.


" Tu veux te débarrasser des mutants ? Très bien. Commence donc par me faire disparaitre cette misérable loque. Ensuite, on verra. Mais tu dois le savoir, Neil, maintenant que tu as vu mon visage et que tu sais ce que je fais, tu vas devoir faire un choix. Je peux te prendre sous mon aile et t'apprendre le métier de chasseur. Ce sera dur, long et éprouvant, mais tu pourras tuer les mutants et venger ta famille. Ou bien, tu peux chercher à faire ta vie de ton côté et dans ce cas, je vais te buter comme l'autre crétin. Vas-y, verse l'acide... D'ailleurs j'y pense, mais ne me tutoie pas j'ai horreur de ça. "


Revenir en haut Aller en bas
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 573
POINTS : 1971
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich] Mer 9 Mar 2016 - 12:49

Je n'étais qu'un gentil et innocent chasseur non ? Je ne faisais pas de mal à une mouche sauf en ce qui concernait ma vengeance. Je sentis sans mal le fait que cet homme paru se détendre, dans le sens où il croyait en moi. Il m'avait suffit de raconte une pure connerie que je sentais liée à lui et c'était bon.
Je sentis l'arme s'enlever de contre mon menton puis je souris. Intérieurement parlant je veux dire. Ce que je présentais de moi paraissait plus soulagé.
Je le laissais se défouler inutilement sur le corps à nos pied et l'entendit me dire qu'il me croyait.
je n'avais pas eut besoin de l'entendre pour le comprendre. Il me suffisait de l'observer.
Je le vis cracher sur le macchabé, hésitant à faire de même. Mais je n'avais pas envie qu'il se vexé inutilement si je l'imitais. Quand il me demanda de le suivre je le fis, avec la tête de celui qui n'était pas tant rassuré que ça.
Je pris ce qu'il me donna souriant dans son dos quand je compris de quoi il s'agissait. Méthodique et discret avec ça. Pas mal.

Soudain alors qu'il s'occupait du mutant je l'entendis me parler. Il me commanda de me débarrasser du corps si je voulais me débarrasser des mutants.
Puis il me proposa de faire un choix. Soit il m'entraînait à tuer ses congénères - les mutants se trouvaient dans la catégorie "humains" ne l'oubliez pas -. Son choix était en somme bien limite mais je m'en fichais. J'étais bien décidé à jouer avec lui.
Je me mis à verser l'acide, comme sous la pression bien que je fis en sorte d'avoir l'air content de pouvoir obtenir enfin ma vengeance

- Je veux apprendre, répondis-je le plus sérieusement possible

J'observais avec délectation l'acide agir sur le corps. J'aimais cette vision, et me disant que ça passerait avec mon rôle je laissais mes yeux briller de plaisir.
Au fond de moi je riais aux éclats.

alors que je terminais, je redressais mon visage :

- Comment je dois vous appeler ? Monsieur ?

Je connaissais déjà son identité mais Neil ne la connaissait pas, lui.
Puis je me tournais vers le bac, pour observer les effets de l'acide sur le corps, un peu comme si c'était la chose la plus merveilleuse du monde. même si j'avais déjà vu mieux, je devais reconnaître que c'était un merveilleux spectacle.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich] Dim 13 Mar 2016 - 14:48



Neil décida de choisir la voie de la raison. C'était une bonne chose, ce petit comprenait vite. Peut-être Heinrich pourrait en faire quelque chose. Sans poser de question, il s'empara de l'acide et commença à le verser sur le cadavre du mutant. Le chasseur observait son possible apprenti avec grand intérêt. Il pouvait aisément déceler en lui de la peur. Il n'était pas rassuré à l'idée de ce qu'il était en train de faire. Mais ce n'était pas tout. Outre cette très probable appréhension qui le tiraillait, il y avait en lui quelque chose de bien plus intéressant. Oui, Neil semblait heureux. Faire disparaitre le corps de ce minable semblait lui procurer beaucoup de bonheur. C'était visiblement bien ce qu'il cherchait à faire depuis le début. Bien qu'il ne sache que peu au sujet du gamin, Heinrich avait envie de le croire. Tout semblait coïncider.


L'adolescent voulut ensuite connaitre le nom du chasseur. Il ne savait pas comment l'appeler et lui demandait, tout simplement. Quelle délicate attention. Devait-il lui donner son véritable nom ? Absolument hors de question. Certes, l'allemand lui faisait confiance dans une certaine mesure, mais il ne le connaissait pas et il valait mieux rester prudent. Utiliser un nom d'emprunt semblait beaucoup plus indiqué.


" Tu peux m'appeler monsieur Muller. "


Frank Muller n'était rien de plus que l'une des nombreuses fausses identités de l'allemand Heinrich von Richthofen. Il avait toujours sur lui de faux papiers afin de se sortir des mauvaises situations. Parfois il valait mieux mentir aux autres. En cas d'accident, avoir une assurance était on ne peut plus utile. Que faire maintenant ? Le mutant était mort et son corps n'était plus. Que faire avec le jeune Neil ? Il était exclu pour Heinrich de l'emmener chez lui. Oh ça non, absolument hors de question. Cependant, rien ne l'empêchait de le mener à une de ses planques de secours. Oui, c'était une bonne idée. Tout en se dirigeant vers sa voiture, il demanda au garçon de le suivre.


" Suis-moi Neil, on ne reste pas là. Je t'emmène chez moi, on va parler de la suite des évènements. "


Revenir en haut Aller en bas
Luciano "Lucifer" Goodman
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 573
POINTS : 1971
AGE : 666
CELEBRITE : Devon Bostick
EMPLOI : Roi des Enfers. (c'est déjà énorme)
DATE DE NAISSANCE : 25/12/1350
ARRIVE LE : 31/01/2016
Localisation : Là où tu penses être bien caché

MessageSujet: Re: Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich] Dim 13 Mar 2016 - 17:24

Oh, merci de me sauver

On jouait au même jeu du nom d’emprunt. Je savais que Muller n’était pas son véritable nom. Mais « Neil » ne le savait pas, et je fis comme si j’hochais la tête, sans grande méfiance.
Je le suivis, intrigué par ce qui allait se passer à présent. Il me parla de m’emmener chez lui. Génial. J’avais hâte de savoir ce qu’il pouvait avoir en tête.
Arrivant à nouveau à sa voiture, je grimpais finalement à ses côtés.

Quand je songeais au fait qu’il ne se doutait de rien, je me disais que soit j’étais bon menteur – ce qui était le cas – soit, il était vraiment stupide. Peut-être les deux.
Dans tous les cas, je restais le plus silencieux possible, comme si j’avais encore peur. J’attachais bien ma ceinture.

Je me contentais de produire des regards intrigués, et à la fois « légèrement apeuré » comme si je n’étais pas forcément rassuré. Après tout, ce type venait de me menacer de mort, bien que je l’aie aidé à se débarrasser d’un corps. .

- Vous n’allez pas me tuer, hein ? Maintenant que j’ai décidé de vous suivre…

[C’est court ^^’]


•••••••••••••••••••••••••••••••••••

Luciano "Lucifer" Goodman

Le rire est une réaction à la peur, tu le sais parfaitement. Tu t'entends rire, nous t'entendons hurler..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich]

Revenir en haut Aller en bas

Oh, merci de me sauver, laisse moi t'aider [Heinrich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Laisse moi t'aider - Feat Ariel
» • Elle est pour MOI ! • [PV]
» Merci tu ma sauve (Daniel ).
» Laisse moi te sauver... [Pv: Kumo et le Mosher]
» URGENT aidez moi à sauver 2 caniches - ADOPTES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: 
Hors-Jeu
 :: 2016
-