♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Mer 31 Aoû 2016 - 12:23


Ne le laisse pas tomber, il est si fragile

with Théophile & ClaunechQuitte à se retrouver priver de vol, quitte à ne pas vouloir – têtu comme une mule – rendre visite à son employeur, Théophile n’avait d’autre solution, pour se calmer, que de boire. Max ne venait même plus le voir. Boire serait toujours mieux.
Boire. C’était utiliser son argent durement gagné dans de la boisson qui n’allait que vider son esprit pendant juste quelques temps. Ce n’était pas la meilleure chose du monde. Mais Théophile en avait besoin.
Ou au moins, il avait l’impression d’en avoir besoin.
Mais il commençait à peine à avoir la tête qui tourne, qu’il décida de partir. Changeant d’avis. Girouette.
Malgré son incapacité à utiliser le vent, il parvenait encore à avoir un caractère similaire.
Mais en même temps, la dernière fois qu’il avait trop bu, il avait fini dans le lit de Gregory.

Le sorcier laissa échapper un long soupir. Très long, très exaspéré, désespéré.
Il ferma ses yeux. Songeant au moment où c’était plus facile. C’était sa faute, à se dire qu’il manquait d’argent, et qu’accepter ce travail d’homme de ménage ne serait pas si horrible que ça.
Il se laissa tomber, et par miracle, le vent vint à le soutenir. Il ouvrit les yeux, alors qu’il était en l’air, a quelques mètres du sol, presque aussi haut que certains bâtiments.
Il ouvrit les yeux au mauvais moment.
S’aperçevant que le vent le portait, ses pensées revinrent, et il sentit son cœur s’emballer, et le vent s’arrêter brusquement de le porter.

- Non ! Ne me lâche pas maintenant !

Théophile se sentit tomber, et un peu crier. Il ne savait pas quel heure il était – il ne remarquait plus rien autour de lui en ce moment -, mais il sentait que la chute allait être très douloureuse.
Il tenta de rappeler le vent à lui, perdant en souffle, sentant son cœur se serrer, alors qu’il chutait.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam "Claunech" Taylor
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 214
POINTS : 1101
AGE : 1102
CELEBRITE : Christopher Larkin
EMPLOI : Bookmaker et gestion des richesses en Enfer
DATE DE NAISSANCE : 11/03/0915
ARRIVE LE : 04/07/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Mer 31 Aoû 2016 - 15:02

La nuit pouvait parfois être plus calme, parfois être plus dynamique qu’en plein jour. Tout dépendait, sans doute, du lieu où on était. Certains quartiers étaient glauques, d’autres mieux lotis, mais si une chose était sûre, c’était qu’il y avait des bars un peu partout. Ou des restaurants.  Les humains avaient toujours aimé faire des lieux plus raffinés, plus propres, aussi. Mais d’autres aimaient plutôt l’alcool, et Claunech avait trainé dans les rues peut-être plus mal famées de la ville. Il n’était pas entré se servir un verre : il avait juste eu envie de sortir prendre l’air, de sorte qu’il avait finalement déambulé dans les rues sans destination précise. Ce n’était pas comme si c’était un réel problème avec la téléportation : en un clin d’œil, il pouvait se retrouver chez lui. Alors il avait quelque peu profité, il fallait le dire. Jusqu’à ce que l’air s’emplisse trop des cris sans queue ni tête des débauchés du coin. Le démon aurait pu s’amuser à les enfoncer plus dans leur misère, mais il n’avait pas vraiment envie de passer son temps avec des individus qui n’avaient même pas le courage de prendre leur vie en main.

Alors il s’était envolé. Goûtant une liberté que peu d’humains pouvaient jouir, il avait joué avec le vent, avait écouté son murmure et puis, avait fait face à la nuit.

Cette dernière était quand même belle. Silencieuse, en contraste total avec l’ivresse qu’on pouvait sentir dans les bars, Claunech avait regardé l’immensité des étoiles régnant dans le ciel nocturne. Une harmonie qu’il semblait difficile de briser, de là où elles étaient : elles semblaient même rieuses face au monde plongé dans un sommeil sans bruit.

Il y a cependant des choses qui n’étaient pas faites pour durer. Claunech le savait, mais pourtant, il ne s’attendait pas à voir un humain passé devant lui avec un cri perçant.

Un instant, il est vrai, il fut un peu ahuri. Puis, un large sourire apparut sur ses lèvres : que la nuit soit belle ou non, un peu de divertissement ne serait pas de refus. Mais s’il voulait s’amuser un peu, il allait quand même devoir un chouilla intervenir. Il ne lui semblait pas que l’humain avait sauté volontairement d’un bâtiment : ils étaient un peu au milieu de nulle part, sans véritable toit aux alentours. Mais il n’en restait pas moins que le jeune homme allait vers une chute très douloureuse, voire vers une mort certaine, s’il s’écrabouillait sur le sol avec telle vitesse.

Ce serait quand même dommage, par une si belle nuit, non ?

Claunech baissa la tête et décida de stopper sa chute en utilisant son aérokinésie. L’homme fut brusquement stabilisé dans les airs, flottant presque dans le ciel, mais sans pour autant avoir une assise sur le vent qui le maintenait dans l’air.

- Tu m’as presque surpris, en passant devant moi si brusquement. Tu sais que si tu veux t’écrabouiller sur le sol, il y a moyen de faire ça de manière plus courte et plus proprement ?

Un léger sourire sur les lèvres, Claunech regardait le jeune homme un peu en hauteur. Il ne savait vraiment pas comment celui-ci réagirait, mais sans doute qu’il ne serait pas à son aise à se retrouver  ainsi dans le vide. Sauf s’il était un mutant ou un sorcier qui avait affinité avec l’air qui les entourait… Mais il était trop tôt pour savoir comment il s’était retrouvé là. Toujours était-il qu’ils étaient encore à quelques bons mètres du sol, et sans aucun réel passant pour les apercevoir dans le ciel. D’une certaine manière, la nuit les protégeait, et c’était très bien comme ça.

- Tu veux que je te lâche ?

Quoi ? Si ça tombe, il voulait se suicider et il avait juste interrompu une tentative désespérée.

- Ou tu m’expliques comment tu t’es retrouvé ici sans toit pour sauter ?

Claunech jeta un œil vers le sol, sans doute d’autant plus attirant si on avait le vertige, et fit revenir son attention sur le jeune homme en face de lui.

- Mais je peux aussi te lâcher après, fit-il. Je n’ai jamais vraiment vu d’omelette humaine écrabouillée sur le sol, alors si tu veux tenter…

Un sourire tranquille apparut sur ses lèvres tandis qu'il continuait à fixer le jeune humain devant lui. Un cas comme dans l'autre pourrait être amusant, même s'il espérait n'avoir pas stoppé sa chute pour rien non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Jeu 1 Sep 2016 - 12:37


Ne le laisse pas tomber, il est si fragile

with Théophile & ClaunechThéophile sentait la peur lui serrer le cœur autant que la chute. Il n’arrivait plus à contrôler l’air, et voilà qu’il risquait de mourir. Il se sentit pourtant soudain comme stoppé. Il connaissait cette sensation. Aussi casse-cou qu’il pouvait l’être, il était déjà arrivé au sorcier de s’amuser à tomber et à se rattraper avec le vent.
Quelqu’un venait d’utiliser le vent pour le maintenir en vie. Le sorcier vit un garçon asiatique, et l’observa, un peu surpris et décontenancé de voir une autre personne pouvant utiliser le vent.
En plus, celui-ci semblait supposer que Théophile voulait se suicider, mais ne semblait pas très choqué, juste…Amusé, ce qui était un peu inquiétant.

- Ne me lâche pas.

S’entendit-il dire avec précipitation alors que l’autre demanda aussi des explications, précisant qu’il pourrait le laisser tomber quand même.

- Ne me lâche pas, j’ai dit !

D’habitude, Théophile était un peu plus poli, mais ici, son état ne lui permettait pas. Il se tint la tête qui lui tournait, et souffla un bon coup, regardant finalement l’homme en se demandant comment on pouvait être aussi tranquille en parlant de mort.

- Je préférais qu’on me repose en fait. Je suis aérokinésiste. Sûrement comme toi.

Il ne voulait pas admettre qu’en ce moment, le contrôle de son pouvoir était purement aléatoire. Seulement, c’était la vérité, et il valait mieux l’admettre maintenant.

- …Je ne contrôle pas mon pouvoir en ce moment…

Il serrait les poings, mettant sa main droite dans la manche gauche de sa veste, pour pouvoir gratter un peu, les croutes déjà existantes.

- Alors j’aimerais éviter que tu me lâches.

Théophile tenta de bouger dans le vent, mais sa vision était légèrement vague, et son équilibre moyen, il n’arriverait sûrement pas à grand-chose.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam "Claunech" Taylor
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 214
POINTS : 1101
AGE : 1102
CELEBRITE : Christopher Larkin
EMPLOI : Bookmaker et gestion des richesses en Enfer
DATE DE NAISSANCE : 11/03/0915
ARRIVE LE : 04/07/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Sam 3 Sep 2016 - 16:43

Claunech dévisagea le jeune homme devant lui. Sa réponse avait fusé - et le démon l’avait très bien entendue – mais il n’en restait pas moins qu’il ne savait pas très bien ce qu’il allait faire de lui. Le bookmaker n’allait pas le lâcher, mais il n’en restait pas moins que tomber sur un jeune homme au beau milieu de la nuit n’était pas vraiment ce qu’il avait imaginé. Encore moins dans ces circonstances. Qui plus est, le jeune humain ne semblait pas en pleine forme : en tout cas, il semblait avoir connu de jours meilleurs, vu sa manière de prendre sa tête entre les mains et de souffler un bon coup. Peut-être avait-il bu avant d’utiliser son pouvoir. Ou bien avait-il été suffisamment perturbé par quelque chose pour perdre ses moyens et se retrouver ici.

Claunech comprit mieux quand le garçon lui révéla être aérokinésiste. Cela expliquait sa présence si haut dans les airs. Qu’il se soit envolé alors qu’il ne maitrisait pas son pouvoir, par contre, était un peu inattendu, mais le démon continua simplement à le regarder sans faire de commentaires. D’ailleurs, son silence ne rassurerait sans doute pas le jeune homme, et Claunech ouvrit finalement la bouche après l’avoir regardé essayer de se positionner autrement.

- Tu sais, je ne suis pas sûr que tu serais vraiment mieux au sol.  Ni même que tu saurais retrouver ton chemin, en fait.

Son ton n’était ni amusé, ni moqueur : c’était juste une simple observation quant à l’état du jeune homme. Après, il était bien possible que ce dernier lui affirme l’inverse, mais cela n’allait sans doute pas convaincre le démon plus que ça.

[color:52b5=803C07]- Je ne te lâcherai pas, poursuivit-il cette fois avec un léger sourire. Mais tu devrais être moins suicidaire quand même. A peu de choses près, j’aurais pu te laisser t’écraser tout en bas. Si tu ne contrôles pas le vent, pourquoi t’être envolé ?

Toujours en utilisant son aérokinésie, Claunech changea la position de celui qu’il avait sauvé. Il n’avait ainsi plus une vue plongeante vers le vide en dessous de lui, mais pouvait se tenir plus au moins droit face à lui. Ce n’était pas grand-chose en l’occurrence, mais sans doute que le garçon gigoterait moins ainsi.

Du reste, il lui avait dit qu’il préférait revenir au sol… Quelque chose de tout à fait compréhensible, sauf que ce serait trop facile s’il le faisait descendre dès maintenant.

-  Ton nom en contrepartie. Et une bonne raison pour laquelle je devrais te rendre ce service.
[J'espère que ça te va, je t'ai pas vraiment laissé de quoi reprendre mon post, j'ai l'impression ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Jeu 8 Sep 2016 - 13:33


Ne le laisse pas tomber, il est si fragile

with Théophile & ClaunechQuand Théophile entendit les paroles de l'homme il haussa les épaules. Il n'avait pas tant bu que ça après tout. Il avait juste pris quelques verres.... il voyait moyennement flou c'est tout. Il savait encore retrouver l'Institut sans que cela ne lui pose vraiment de problème.

- Non ça va je le retrouverais.

Il fronça les sourcils à la question de l'aérokinesiste qui n'était pas lui. Pourquoi s'était il envolé ? Lui même n'était pas sur. Il avait ouvert ses yeux qu'il volait.
Et puis, il y avait quelque chose d'assez blessant. D'entendre quelqu'un lui dire en face qu'il ne contrôlait pas le vent....lui qui avait toujours volé dans les airs, même contre l'avis de ses parents.

Il n'avait pas envie de répondre finalement. Il entendit la question de l'homme et se renfrogna. En quoi son nom pourrait il être utile ? Et une raison pour le faire redescendre, il en fallait vraiment une, sérieusement ?
Théophile grimaca mais répondit dans l'ordre :

- J'ai fermé mes yeux. Quand je les ai rouvert j'étais dans les airs.

En somme cela prouvait qu'il maîtrisait le vent pour pouvoir l'utiliser les yeux fermés. Mais une fois qu'il avait repris conscience du reste ce contrôle avait été terminé.
Il soupira se grattant un peu machinalement

- ....Théophile. C'est mon nom. Et je sais pas moi, comme bonne raison. Je veux rentrer la ou je crèche ? Aller essayer de dormir tout ça.... D'habitude j'y serais allé en volant mais bon.

Il n'en avait plus la possibilité et cela semblait vraiment l'ennuyer.

- Pourquoi il faudrait une bonne raison d'ailleurs ? OK j'ai bu mais même avec ça je sais quand même retrouver mon chemin. Je suis pas stupide.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam "Claunech" Taylor
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 214
POINTS : 1101
AGE : 1102
CELEBRITE : Christopher Larkin
EMPLOI : Bookmaker et gestion des richesses en Enfer
DATE DE NAISSANCE : 11/03/0915
ARRIVE LE : 04/07/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Sam 10 Sep 2016 - 16:48

Le jeune homme semblait dire que ça irait pour retrouver son chemin, et si Claunech restait encore un peu sceptique, il ne releva pas. Au fond, s’il se perdait dans la ville en tentant de retrouver son logement, ce n’était pas son problème. Mais cela restait quand même assez atypique de trouver des gens qui maîtrisaient le vent tout en ne contrôlant pas leur pouvoir. Le garçon pouvait continuer, ainsi, bien sûr, mais si son non-contrôle persistait, il risquait d’avoir bientôt une mauvaise surprise. Car parmi tous les éléments, le vent était sans doute le plus libre et le plus rebelle de ceux qui existaient sur la terre. Tantôt il pouvait être une brise calme, tantôt une tempête déchainée qui dévastait tout sur son passage. Et si le jeune homme laissait faire cet élément indompté, il risquait bientôt de le regretter.

Mais quant à savoir pourquoi il ne le maîtrisait pas, ou plus, ça c’était une autre histoire. Selon ses dires, il avait juste fermé les yeux et étaient dans les airs ensuite. Il avait donc une certaine maîtrise, même inconsciente, et à l’écouter, il avait déjà une certaine expérience avec son aérokinésie. Une question survint dans l’esprit de Claunech mais il la repoussa quand Théophile, ainsi qu’il s’appelait, lui demanda pourquoi il lui fallait une bonne raison pour descendre pour redescendre. Visiblement, cette question l’embêtait bien.

Et bon, ça avait été un peu le but.

- OK j'ai bu mais même avec ça je sais quand même retrouver mon chemin. Je suis pas stupide.

- Tu l’es quand même assez pour fuir dans l’alcool plutôt que pour affronter tes problèmes.

Cette remarque allait sans doute lui déplaire au plus haut point, mais bon, il n’y avait que la vérité qui blesse. Et même s’il avait fait des efforts pour régler ses soucis d’aérokinésie ou même ses autres problèmes humains, il semblait qu’ils n’avaient pas été fructueux, jusqu’ici.

Mais Claunech n’avait plus envie de rester dans l’air, ou en tout cas, il n’avait plus envie de rester immobile au même endroit. Il amorça donc leur descente, le garçon à sa suite.

- Pourquoi as-tu peur du vent ? Ou plutôt, pourquoi t’empêches-tu de voler ?

Claunech se réceptionna sur le toit d’un bâtiment tandis que le jeune homme était encore un peu en hauteur derrière lui. Il stoppa son pouvoir et laissa le jeune homme atterrir comme il le pouvait.

- Et de quel côté est ton logement, d’ailleurs ?

Juste pour qu’il sache, parce que là, le démon ne s’était guère soucié de l’endroit où ils avaient atterri, pour le moment. D’ailleurs, ce n’était pas sûr non plus que le jeune homme apprécie être sur un toit que sur une rue mais… Au pire, il lui montrerait ses talents d’aérokinésiste, non ?

[Je te laisse peu de matière, désolé ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Dim 11 Sep 2016 - 0:50


Ne le laisse pas tomber, il est si fragile

with Théophile & ClaunechThéophile déglutit à la réponse de l'homme asiatique face à lui. D'accord. Ca avait été stupide, mais il n'en pouvait plus, alors de toute façon, un problème en plus ou moins...Une addiction de plus ou moins...
Il avait eut besoin de ça voilà tout. Boire pour oublier. Il n'avait pas vu de meilleure solution sur le coup.
Il paru faire une sorte de moue, presque boudeuse, encouragée par les effets de l'alcool qui avait quand même tendance à exagérer les réactions, malgré le fait qu'il n'avait pas tant bu que cela.

Alors qu'il se sentit descendre, il aurait presque pu supplier l'autre aérokinésiste de maintenir le vent. Parce que cela lui manquait, de pouvoir voler. Oiseau sans ailes.
Sa question l'interpella plutôt. Peur du vent. Non il n'avait pas peur du vent, bien au contraire, quant à s'empêcher de voler... Ce n'est pas qu'il s'empêchait de vo...Si peut-être. Théophile n'avait jamais pensé les choses sous cet angle. Peut-être que son problème actuel, venait de lui, donc l'empêchait de pouvoir être aussi libre que l'air, et de savoir le manipuler à sa guise, comme s'il parlait à un ami.

Il y songeait, quand il sentit le vent cesser, et lui tomber. Il voulu se rattraper, et ne le fit que de justesse, s'étalant un peu contre le toit, grimaçant.
Il y a quelques temps, il aurait pu utiliser le vent pour se sauver.
Mais là, il ne pouvait pas.
Il se redressa vaguement. Se mettant dans une position à peine plus confortable.

- Je n'ai pas peur du vent. Le vent a toujours été...Un ami puissant pour moi.

Un ami. Un élément aussi libre était son ami.
Pourtant Théophile avait toujours vu les choses de cette façon.

- Mais.

Il souffla. Il ne poursuivit pas. Il ne voulait pas avouer que depuis qu'il avait bu cette fiole de force, tout avait changé. Sûrement qu'il avait honte, comme le sont toujours les victimes d'addiction.
Mais c'est en les assumant, que l'on commence à s'en débarrasser. C'était le premier pas d'un alcoolique vers la rédemption, d'admettre ce qu'il était.

- Je n'ai pas envie d'en parler. Ca va se régler.

Il disait cela hâtivement, ne croyant presque pas un traître mot de ce qu'il disait.

- Et mon logement est...

Où était l'Institut depuis ici ? Il fronça les sourcils, cherchant à se concentrer, mais sa tête était tellement embrouillée en ce moment. Il fini par soupirer:

- Quelque part par là. Je finirais bien par retrouver. Ca fait huit ans que j'y vis. Ou neuf...

Il avait pointé en direction d'où pouvait se trouver l'Institut.

- Pis qu'est ce qu'on s'en fiche. On peut pas retourner dans les airs ? Pourquoi tu t'es posé ? Je ne peux plus en profiter, alors pour une fois que j'étais bien...

C'est vrai qu'avant, Théophile posait rarement ses pieds au sol.
Cette époque commençait gravement à lui manquer.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam "Claunech" Taylor
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 214
POINTS : 1101
AGE : 1102
CELEBRITE : Christopher Larkin
EMPLOI : Bookmaker et gestion des richesses en Enfer
DATE DE NAISSANCE : 11/03/0915
ARRIVE LE : 04/07/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Mar 13 Sep 2016 - 17:50

Claunech attendit patiemment que Théophile se remette debout ou se positionne en tout cas dans une position qu’il jugeait plus confortable. Il ne brisa pas vraiment le silence avec une nouvelle question.  Il en avait déjà posé assez, et d’ailleurs, le jeune homme semblait bien réfléchir en lui-même depuis qu’il les avait posées. Ce fut seulement lorsque le jeune aérokinésiste se redressa qu’il lui confia qu’il n’avait pas peur du vent. Parce qu’il était un ami, un allié, un camarade. C’était original de voir les choses ainsi, mais le démon ne se moqua pas. D’une certaine manière, il ne pouvait pas entièrement lui donner tort. Lui-même aimait parfois se représenter le vent comme indomptable et insoumis aux hommes, joueur, mais tout aussi libre que depuis le commencement du monde.

Ceci dit, même si Théophile semblait être sincère, Claunech restait sceptique quant à la conviction de ses propos. Il croyait certainement en ses paroles, mais sans avoir la fierté et l’assurance d’un aérokinésiste. Il manquait quelque chose au jeune homme, et lui-même devait s’en rendre compte, puisqu’il prononça un « mais » qui n’eut aucune suite.

Pourtant, Claunech espéra un instant que Théophile saurait mettre les mots sur ce qui le dérangeait au fond de lui. Les humains n’étaient certes pas les créatures les plus lumineuses qui existaient, mais elles restaient intéressantes à observer et à découvrir. Leur psychologie, leurs passions, leurs peurs et leurs remords, chacune était différente dans chaque homme sur la Terre. Et ma foi, Claunech n’avait pas rencontré dix milles aérokinésistes depuis qu’il était né. Alors en rencontrer un qui se bloquait et ne savait plus voler ? Ce n’était pas le genre de choses vis-à-vis duquel il passerait à côté.

Pour autant, malgré le léger silence du sorcier ou du mutant, celui-ci n’eut pas le courage d’aller au bout de ce qu’il pensait. Claunech retint un instant son irritation face à cette lâcheté typiquement humaine. Il en faisait parfois son appui, surtout à l’occasion de certains contrats, mais là, il n’avait pas envie de la voir. Ce serait plus intéressant de faire avouer au garçon la vérité qu’il ne voulait pas admettre, peu importe s’il ne l’appréciait pas ou non.

Le problème, c’est que les humains étaient généralement têtus. Changeants, aussi. Ce fut la réflexion de Claunech quand le jeune homme lui demanda pourquoi ils s’étaient posés après lui avoir montré la région où il habitait. Genre. Ce n’était pas Théophile qui lui avait demandé de le poser, juste après que le démon lui ait proposé de le lâcher ?

- Tu changes vite d’avis, mon ami. Il y a quelques minutes, tu rêvais juste d’avoir les pieds à terre, je me trompe ?

Mais l’alcool et la fatigue devaient aussi faire leur œuvre. C’était presque drôle de le voir lui demander de retourner dans les airs alors qu’il n’avait plus aucun contrôle sur le vent. Claunech finit cependant par hausser les épaules et il souleva à nouveau le jeune homme qui perdit rapidement pied avec le sol. Le démon n’avait pas de destination précise, aussi, en dépit de cause, il le fit aller vers la région que le jeune homme lui avait indiqué, avant de s’envoler à son tour.

Quand même, les humains étaient inconscients. Mais Théophile ne lui aurait peut-être pas demandé de voler de nouveau, s’il savait qu’il était un démon.

Démon qui, pour l’heure, n’allait pas le laisser tranquille, et Claunech reprit la parole en fixant tranquillement le garçon qui était désormais un peu plus bas que lui.

- Si tu veux absolument voler, pourquoi ne commences-tu à voler en toi-même ?

Le bookmaker marqua une légère pause tandis qu’il regardait la ville qu’ils dominaient, haut comme ils étaient dans le ciel. Le spectacle aurait pu être beau avec tous les jeux de lumière, mais ce n’était pas ça qui intéressait le bras droit de Lucifer, à l’heure actuelle.

- Tu t’étouffes avec des chaines dont toi seul semble être capable de te libérer, mon garçon. Et même si le vent est ton ami, continua-t-il en désignant l’immense voie lactée, il semble que tu ne sois plus capable de l’entendre ni même de le percevoir vraiment.

Claunech les arrêta tandis qu’il étaient encore très haut dans le ciel. Parfait pour que personne ne vienne les déranger.

- Dis-moi, jeune homme. Sais-tu encore jouer avec le vent  ?

Claunech laissa un temps de silence, le temps que Théophile s'imprègne bien de sa question, avant de poursuivre, un sourire légèrement sarcastique sur les lèvres :

Ou préféres-tu continuer à avoir peur et à fuir éternellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Jeu 15 Sep 2016 - 8:22


Ne le laisse pas tomber, il est si fragile

with Théophile & ClaunechCe n'est pas qu'il changeait d'avis. Ou peut être que si. C'est juste qu'il s'imaginait finir sur le sol pas sur un toit.
La c'était différent.
Et puis aussi... voler lui avait manqué alors oui. Il avait changé d'avis. Mais indécis il l'était presque de base. Caractère virevoltant.

Il voulait juste revivre ce qu'il aimait le plus. Puis, il se sentit voler à nouveau. Ça avait tellement toujours été naturel chez lui. Mais retrouver cette sensation c'était comme retrouver un ami qu'on avait pas vu depuis des années. Ou retrouver un ordinateur qu'on nous aurait pris parce qu'on passe ses journées dessus.

Théophile était dans un tel état qu'il ne remarqua même pas que le contrôle du vent de ce type était plutôt celle de quelqu'un de poussé. Lui même avait parfois du mal à faire voler quelqu'un très longtemps surtout s'il se faisait voler aussi.

Alors qu'il profitait simplement du fait qu'il pouvait voler il entendit la question de l'homme. Celle ci n'était pas bête.
Voler en lui même. Avant il faisait cela simplement ses seules chaînes étant sa peur de blesser. Mais à présent....il avait l'impression d'être écrasé par une masse de problèmes. Ce n'était même plus des chaines.
Il ne voulait pas répondre à cette question sinon en disant que c'était impossible. Qu'il n'y arrivait plus.

Et finalement c'est ce dont l'autre aérokonesiste parla.
Théophile n'était pas sur d'être celui qui pourrait le débarrasser des chaines. Après tout, elles ne venaient pas de lui. Mais bien de ce type qui lui avait donné ce cadeau empoisonné.

Le blond sentait la rancoeur et la tristesse d'être ce qu'il était actuellement, lui tordre le ventre.
Mais il ne pouvait rien y faire. Ou n'avait pas cette impression.

Quand l'autre qui semblait à peine plus âgé que lui mais qui usa du "jeune homme" lui demanda s'il savait encore jouer avec le vent, Théophile connaissait la réponse.
Il se gratta le bras par réflexe. Empirant ses croûtes. Sa respiration accéléra un peu.
En fait il n’était même plus sûr de savoir comment jouer avec cet élément qu’il chérissait. Peut-être qu’il avait oublié. Il se forçait toujours à l’utiliser de force, ce qui lui coutait en énergie, à chaque fois. Il n’arrivait même plus à profiter d’une brise. A s’en accrocher et à s’envoler.
Non, à la place, il se retrouvait obligé de rester les pieds sur terre.

La suite ne le ravit pas plus, sauf que cette fois elle réveilla autre chose. De la colère.

- Je n'ai pas peur !

Peur de quoi en plus ? De succomber au manque ? De ne plus pouvoir voler ? - ça oui il en avait peur - De devoir supporter ce poids encore et encore.

- Et je ne fuis pas ! C'est différent ! Je suis...coincé à cause de cette potion de merde qui....

Il s'arrêta. Le vent semblait souvent le suivre quand il perdait ses émotions, il se mit à souffler à peine plus fort sans le toucher lui.

- Putain !

Il gratta ses cheveux, nerveux. Sur son regard on pouvait aussi lire la tristesse. Cette tristesse de ne plus pouvoir voler. Parce qu'il n'était plus même. Il y avait bien des chaines qui le retenait au sol.

- Tout ce que je voulais c'était....être tranquille et libre... mais non. Il a fallu que cette potion me rende dépendant.

Et dépendant à quoi en plus. A une autre forme de liberté qu'il n'assumait pas. C'est comme s'il se parlait à lui même à cet instant. Cela l'agacait

- Tout le monde lis sur mon visage ou quoi...

Après tout l'homme avait marqué juste comme l'autre homme qu'il avait croise ou la fille. Il ne se rendait pas compte que son problème était de fait très visible.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam "Claunech" Taylor
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 214
POINTS : 1101
AGE : 1102
CELEBRITE : Christopher Larkin
EMPLOI : Bookmaker et gestion des richesses en Enfer
DATE DE NAISSANCE : 11/03/0915
ARRIVE LE : 04/07/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Jeu 15 Sep 2016 - 15:51

L’aérokinésiste ne répondit pas à sa première question. Claunech continua cependant à le dévisager avec un certain calme. Ce n’était pas parce que le garçon était silencieux qu’il ne l’avait pas entendu, et de ce que le démon avait pu voir, le jeune homme n’avait pas la plus grande des carapaces. En fait, Claunech avait plus l’impression qu’une tempête faisait rage au sein du jeune homme. Une tempête, ou un ouragan dont l’œil du cyclone ne s’était toujours pas montré à la surface. Et si le sorcier semblait être prisonnier de lui-même, le démon se demandait quand même quand cette tempête allait éclater, dans tous les sens du terme. Les hommes savaient porter bien des fardeaux, mais ceux-ci s’avéraient parfois trop lourd, et certains humains ne savaient dès lors pas retenir leurs sentiments au bout du compte. Il était possible qu’il en aille de même avec le garçon, sauf s’il trouvait les forces en lui pour se relever et combattre à nouveau. Au moins pour s’en sortir et trouver une nouvelle voie qui n’appartiendrait qu’à lui.

Mais pour l’heure, celui-ci semblait toujours être en proie à des tourments dont il n’arrivait pas à se soustraire. Claunech le vit se gratter, empirant les croutes qui parsemaient déjà son bras et sans doute d’autres parties de son corps. Il ne répondit pas pour autant s’il savait encore jouer avec le vent. Sans doute que non. Son regard valait presque tous les aveux du monde : oiseau sans aile, il semblait vraiment ne plus savoir s’envoler dans le ciel.

Spirale sans fin de l’angoisse et de la peur. Il fallait une grande force pour oser sortir de ce cercle vicieux, et alors que Claunech penchait finalement vers la possibilité que Théophile ne saurait pas s’en sortir, ce dernier lui répondit brusquement avec force. Avec colère.

Sans doute que le sorcier ne vit pas la lueur d’intérêt ni la satisfaction de Claunech, mais cela n’avait pas vraiment d’importance. Finalement, l’aérokinésiste avait peut-être plus de forces qu’il ne le pensait. Il suffisait juste de bien les orienter, maintenant, ne serait-ce que pour voir si Théophile arriverait à se vaincre lui-même.

Claunech l’écouta donc lui dire qu’il n’avait pas peur et qu’il ne fuyait pas non plus. Parce que c’était « différent ». Cachant quand même sa satisfaction sans pour autant retenir un léger sourire, le démon le laissa expurger sa colère. Sa rancœur sortait enfin – ou au moins en partie – et c’était peut-être une bonne chose pour que le jeune homme repousse ses limites. Au moins ses peurs. La peur paralysait tandis que la colère pouvait parfois abattre des murs. Et Claunech comptait bien s’appuyer là-dessus pour voir tout ce que cela pouvait engendrer chez le jeune aérokinésiste.

Sans bouger malgré le vent qui soufflait plus fort, comme en réponse aux pensées de Théophile, le démon l’entendit parler d’une potion qui semblait lui avoir pourri la vie. Suffisamment en tout cas pour qu’il s’arrête, se bloque, avant de jurer et de laisser la tristesse le reprendre. Mais cela ne dérangea pas spécialement le bras droit de Lucifer. Au moins, cela lui permettait d’assembler les pièces du puzzle. Une potion de dépendance… Le jeune homme était donc un sorcier et aurait fait une mauvaise expérience au point qu’il ne sache plus s’envoler ?

Un instant songeur, Claunech ne répondit pas tout de suite à Théophile, qui semblait ne pas savoir cacher son état aux membres de son entourage. Parfois, laisser le silence reprendre ses droits valait mieux que mille discours, après tout. Pour autant, il n’allait pas jouer à sa nounou pour le réconforter. Il allait le faire à sa manière, et pas en disant « ne t’inquiète pas, ça va aller ».

- Il semblerait que tu ne saches rien cacher aux autres, oui.

Cette fois, Claunech ne cacha pas la note d’amusement dans sa voix. Au fond, c’en était presque drôle d’être si transparent. Les démons ne pouvaient pas se permettre de l’être, au risque de se retrouver avec des menaces ou même d’avoir un couteau dans le dos. Pour les humains… C’était différent.

- Mais ce n’est  pas forcément un désavantage. Tout comme cela n’est parfois pas plus mal de traverser une tempête pour en ressortir plus fort.

Claunech s’interrompit une seconde, attendit que le garçon se concentre sur lui, avant de reprendre.

- Tu connais la source du problème, observa-t-il. Une potion de dépendance. Pourquoi ne pas rebondir là-dessus pour t’élever plus loin ? Parce que tu as peur, parce que tu doutes, parce que tu n’aimes pas l’autre face de miroir ?

Un sourire naquit sur les lèvres de Claunech. Si c’était ça, alors le jeune homme risquait d’avoir de sacrées mauvaises surprises à l’avenir. Le monde n’était pas un monde de bisounours, après tout. Encore moins avec le retour de Lucifer qui allait sans doute bientôt faire bouger les choses.

- Si tu ne savais pas, « la réalité a souvent deux visages, comme les questions ont deux réponses ». Mais quel que soit ce que tu peux apercevoir sur ta route, c’est toujours à toi de faire un choix et de faire le bon. Comme c’est à toi d’utiliser le doute qui t’habite pour t’élancer plus loin et en faire une force qui va vers l’avant.

Claunech n’arrêta pas une légère brise qui s’était levée, et s’écarta légèrement du jeune homme, flottant toujours dans les airs, en caressant presque le vent.

- Si tu te sens faible, trouve ta force. Si tu te sens inutile, change toi-même les choses. Si tu es pris dans la tempête, entre en elle, comprends-la, et joue avec elle. Vogue sur ses flots, comme tu vogues avec le vent.

Un sourire, cette fois plus franc, naquit sur son visage tandis qu’il regardait Théophile à nouveau.

- Alors je me répète, mon garçon. Sais-tu encore jouer avec le vent ? Ou ne fais-tu tellement plus confiance en ton pouvoir que tu ne sais même plus l’entendre te demander de venir courir après lui, libre à nouveau, comme tu devais l’être auparavant ?

Et si Théophile se bloquait à nouveau, il verrait s’il n’utiliserait pas des moyens plus drastiques pour le débloquer un peu dans sa vie d’aérokinésiste.

[Citation de Pierre Bottero. Et voici une autre dont je me suis inspirée un peu dans la même réplique : « Le doute est une force. Une vrai et belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant. »]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Jeu 15 Sep 2016 - 19:03


Ne le laisse pas tomber, il est si fragile

with Théophile & ClaunechFinalement sa main était retournée gratter son bras. Il n'arrivait pas à s'en empêcher. Mais il avait cette impression que cela retenait sa pression et son manque alors que pas du tout.
Cela le vexait un peu qu'il ne puisse rien cacher au gens. Il se savait souvent direct mais pas au point que tout le monde se mette à comprendre ses troubles.
En plus Théophile avait cette étrange sensation que ce type se foutait de sa poire, chose qu'il n'appréciait pas trop en vérité, ne faisant qu'attiser sa colère.

Il fronça les sourcils aux paroles suivantes de cet aérokonesiste qui lui, pouvait voler. Il comprenait ce qu'il voulait dire bien sûr. Mais il avait plus l'impression de rester bloquer qu'autre chose.
Il tressaillit quand l'autre parla de face du miroir.
Peut être parce qu'il avait cette sensation que ce type comprenait, ou savait qu'il avait pris une potion qui le rendait mauvais. Plus libre mais mauvais.
Et lui qui détestait les conflits ce n'était pas sa tasse de thé.
Finalement, Théophile était plus résistant qu'il le pensait vu qu'il n'était pas encore aller chez Gregory pour prendre de potion. Peut être parce qu'il n'en avait pas envie...quoiqu'il commençait à s'en moquer. Sa soif devenait de plus en plus insupportable.
Et Théophile n'arrivait pas à passer par dessus. Peut être parce qu'il n'avait pas assez confiance. Peut être parce qu'il avait cette impression qu'il lui était impossible de surmonter les conflits et qu'un bout de lui lui soufflait que cette potion réglait tous les problèmes. Alors que ce manque était justifié.

Le blond paraissait perdu dans ses pensées et surtout, au vu de son état, il ne comprenait rien. Quel choix a faire si c'était le bon ? Il n'y avait pas de bon choix et pas de mauvais choix la. Juste une insoutenable lourdeur et cette envie qui l'envahissait au point de le rendre plus mauvais qu'il n'aurait du l'être.
Il sentait l'impatience se réveiller à son tour. Il n'avait pas envie d'écouter ça. Il voulait juste que ça se termine. Ce type se préoccupait de choses qui ne le regardais pas où que Théophile n'avait pas l'impression qu'il comprenait. Peut être parce que lui même ne comprenait rien.
Et contrairement à avant, il ne sentait même pas le vent qui augmentait au fur et à mesure de l'emballement de ses émotions.

Il avait envie de lui hurler dessus. Ce type ne faisait que parler. Encore et encore. Théophile se grattait plus fort, ignorant la douleur qui s'immiscait. Il savait tout ça. Il avait tenter de se calmer. Mais finalement il voulait juste une chose : regouter à cette liberté étrange de ne pas avoir de morale, quelqu'en soit le prix. Sauf que sa morale subsistait encore, justement.

A la répétition de sa question, Théophile grimacait, presque plus feu que vent. Quoi qu'il était similaire à un tourbillon.
Ses poings tremblaient parce qu'il les serrait.
Il n'entendait plus le vent non.
Pourtant, celui ci s'emporta autour de lui, provoquant soudain une tempête composé uniquement de l'air

- Tu vas te la fermer oui ?! Tu crois quoi ?! Que c'est si facile ?! Tu parles, tu parles, tu parles, tu ne sais faire que ça ! Qui t'es d'abord pour me parler comme ça ?!

Sa voix était atténué par le bruit du vent. Mais il criait. Il hurlait.
Il explosait.

Et il ne se rendait même pas compte que le vent était son allié à nouveau. Prêt à défendre son ami.

- Vous êtes tous la, à paraître tout savoir mais c'est n'importe quoi. Je ne peux pas... j'en suis incapable. De... De lutter contre cette envie...

Le vent sembla se calmer presque. Théophile se tenait la tête

- Je veux dire....c'est vrai que je pourrais juste. ...en reboire et...la liberté....je la sentirais mais...

Il se parlait à lui même encore. De toute façon.... il s'en moquait.

- Je refuse de....redevenir comme ça

Le vent semblait être parti. Pourtant il semblait doucement souffler autour de lui comme pour venir le chercher.

- Alors.. ferme la.

Théophile se sentait épuisé. La tempête avait été courte parce qu'il était au bout de ses forces

[il y a une brève citation d'une chanson de Disney dans ce post dans un des dialogues. Sauras tu la trouver. Pense à Frozen]

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam "Claunech" Taylor
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 214
POINTS : 1101
AGE : 1102
CELEBRITE : Christopher Larkin
EMPLOI : Bookmaker et gestion des richesses en Enfer
DATE DE NAISSANCE : 11/03/0915
ARRIVE LE : 04/07/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Mer 21 Sep 2016 - 15:35

Les humains avaient parfois besoin de temps pour réfléchir. Peut-être encore plus quand ils avaient bu et qu’ils étaient loin d’être sobres. Cela pouvait être agaçant tout comme cela pouvait valoir la peine d’attendre. D’une certaine manière, Claunech n’était pas sûr que le garçon arrive à quelque chose ce soir. S’il voulait s’en sortir, en tout cas, il devrait sans doute aller au cœur du problème et régler le compte à ce qui le tourmentait. C’était dommage, il n’y assisterait sans doute pas. Pourtant, ça aurait pu valoir le coup, si Théophile était prêt à en finir et à aller jusqu’au bout de ses résolutions.

Pour autant qu’il en prenne. Ca, c’était une autre histoire comme l’aérokinésiste semblait bloqué en lui-même. Mas il cherchait, c’était déjà bien. Il cherchait et il ne semblait pas satisfait de sa situation. C’était suffisant pour qu’il trouve la porte qu’il cherchait, ou pour qu’il la façonne de lui-même, en tout cas.

C’était aussi suffisant pour que naisse en lui la frustration de ne rien trouver. Ou la frustration d’entendre ce qu’il ne voulait pas. D’un autre côté, le jeune aérokinésiste se mettait lui-même des boulets aux pieds et c’était bien le genre de choses que Claunech aimait pointer du doigt. Parfois pour enfoncer des gens dans leur misère. Parfois pour des causes plus « nobles », si on pouvait dire ça.  En fait, c’était plus pour son amusement personnel et plus parce qu’il avait envie de savoir ce qui retenait le garçon sur place. Il ne semblait pas savoir ou était sa vraie liberté, et c’était presque hallucinant de voir des humains se prendre autant la tête alors que les choses restaient si simples. Mais bon. Les démons étaient les démons et eux… eh bien, ils étaient parfois des cas désespérés, mais lui et ses congénères ne pouvaient rien y faire, n’est-ce pas ?

En tout cas, Claunech aurait dû le traiter de stupide directement. Ca aurait peut-être réveiller la tempête du garçon plus vite.

Il ne se douta cependant pas que « l’explosion » arriverait si vite. Même s’il sentit les choses s’accélérer quand le vent commença à bouger de plus en plus, et cela sans qu’il y soit pour rien, on lui avait rarement crié dessus comme le fit Théophile. Et on lui avait rarement hurlé dessus pour lui donner des ordres, aussi. La fermer avait toujours été possible, oui, même quand il l’avait rattrapé au tout début de leur rencontre. Mais ça n’aurait pas été drôle s’il n’avait pas titillé le garçon justement là où ça ne le dérangerait pas. C’était le but. Son petit jeu de la soirée, même.

Alors non, il ne l’avait pas fermé. Et il ne la fermerait sans doute pas. Des ordres, il n’en recevait que d’une seule personne. Et le reste, même pour les états d’âme d’un petit humain, pouvait royalement aller voir ailleurs.

Pour autant, Claunech ne répondit pas tout de suite. Même si la tempête que cachait le garçon s’était enfin révélée au grand jour, cela restait une tempête, au sens propre comme au sens figuré. L’aérokinésiste ne semblait même pas se rendre compte que le vent avait rejoint son camp et le portait tout seul, car le démon avait annulé son pouvoir qui le maintenait dans les airs. Il était aveugle, en fait. Ou vraiment stupide. Ou les deux.

Bon, désespéré aurait peut-être été le mot.

Mais c’était presque ahurissant de voir un pouvoir obéir à son possesseur sans que lui-même ne s’en rende compte.

Claunech n’entendit pas exactement tout ce que lui disait le jeune homme. Sans être touché par sa tempête – le vent avait beau être son ami, d’une certaine manière, il était le sien aussi –, la voix de Théophile restait à certains moments occultée, mais il n’y avait qu’à le regarder pour comprendre ce qu’il se passait. Il explosait, littéralement, et un sourire jaillit sur le visage de Claunech. Bien. S’il pouvait le faire sur lui, il pourrait bien le faire sur le responsable de tout ce chaos. S’il y avait un responsable autre que Théophile, bien sûr. Mais à moins qu’il n’ait trouvé cette potion tout seul, si le démon avait bien compris le problème, il devait y avoir quelqu’un qui devait l’avoir poussé dans cette direction. Et ç’aurait été drôle de voir la colère de Théophile fondre sur ce dernier avec le vent comme allié.

Sans bouger, Claunech regarda Théophile continuer à parler. Le vent s’atténuait déjà, probablement à cause de sa fatigue et de son état d’ivresse. Par prudence, il vint maintenir le jeune homme si jamais celui-ci reperdait toute la maitrise de son pouvoir. Il valait mieux ça que de le voir chuter brusquement sans prévenir. Le vent semblait néanmoins toujours à la disposition du jeune homme, qui, avec sa tête dans les mains, ne devait se rendre compte de rien du tout.

Visiblement, le démon n’avait été le seul à lui tenir un tel discours. Discours qui semblait ne pas l’avoir convaincu du tout, à l’en croire. Mais était n’importe quoi ce qu’on refusait de voir aussi. La vérité qui blessait, par exemple. Ou ce qu’on n’osait pas s’avouer à soi-même. Quant à dire qu’il était incapable de faire certaines choses… C’était surtout des foutaises. Était impossible ce que l’homme décidait de l’être. Un point c’est tout.

Mais ça, Claunech n’était pas sûr qu’il était prêt à l’entendre.

Le garçon continuait à parler plus à lui-même qu’autre chose, ce qui ne dérangea pas tellement le démon. Il semblait avoir bien compris qu’il y avait la voie de la facilité, mais une part de lui n’était pas vraiment d’accord avec ce principe.

Hum, c’était compliqué, tout ça. Surtout que lui, la fermer ? Le jeune homme allait être déçu, et Claunech marcha simplement vers Théophile avant de s’arrêter à deux-trois mètres de lui et de lui désigner l’immense voie lactée.

- Je ne me tairai que quand tu auras trouvé un remède à ta cécité. Regarde, idiot, au lieu de tenir ta tête baissée.

Concrètement, il n’y avait rien à voir hormis le ciel étoilé et la ville en-dessous d’eux. Mais Claunech ne parlait pas de ça. Il lui désignait plutôt le vent qui continuait à souffler presque tranquillement autour du garçon, et qui n’était pas de son fait à lui.

- Il semble que le vent ait envie de prendre du bon temps avec toi et de t’emporter quelque part. La question est…

Un sourire presque imperceptible apparut sur son visage tandis qu’il lui désignait l’horizon d’un geste.

- … si tu lui laisseras sa chance ou non.

Claunech le laissa assimiler ses paroles, tandis qu’il ramenait ses mains dans les poches, une expression presque goguenarde sur les lèvres.

- Alors que vas-tu faire, jeune homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Ven 23 Sep 2016 - 13:07


Ne le laisse pas tomber, il est si fragile

with Théophile & ClaunechAlors qu'il le vit avancer, Théophile recula. Il était comme un animal sauvage qui voulait qu'on le laisse tranquille. Prêt à mordre s'il fallait même si au fond il détestait mordre. A bien y réfléchir, son truc avait toujours été la fuite.
Il lui disait de regarder mais Théophile ne voulait pas regarder. Parce qu'il n'y avait rien à voir selon lui. Il n'y avait pas de solution à son problème, après tout.

Il ne voyait pas le vent. Avant, il n'aurait même pas eut à le voir. Le vent aurait juste fait partie intégrante de lui. Mais ici, il n'était plus dans l'exact même état qu'avant.
Donc, il ne le voyait pas. C'était peut être ça le problème de sa bulle.

Quand l'homme qui lui faisait face lui désigna le vent, il le sentit pourtant. Comme si un instant, son léger problème disparaissait et qu'il le sentait. Il était là comme avant. Prêt à l'accueillir et à le soutenir. Prêt à le laisser tournoyer s'il voulait.

Il l'observa en levant un bras, sentant comme une légèreté à son problème.
Lui dont le vent avait tant manqué ne pouvait pas passer à côté. Voler c'était comme un état naturel chez lui.
Théophile n'écoutait plus l'autre aérokonesiste et avait un très léger sourire.
Si fin qu'il était presque inexistant.
Il s'accrocha au vent comme avant et s'élança brusquement dans les airs volant à toute vitesse, aussi souple qu'avant.

Il était bien la, planant dans les airs comme jamais. Faisant des roulades, des positions différentes. Comme s'il venait de retrouver son meilleur ami.
En somme ce n'était pas si faux.
Il retrouvait son ami de toujours. Celui qui l'avait toujours titillé pour voler.
Depuis si longtemps.

Mais il fallu qu'il se pose la question du pourquoi.
Pourquoi avait il quitté le vent déjà ?
Théophile sentit ses pensées revenir aussi soudainement que des pensées désagréables peuvent revenir.
Comme une claque.
Il oublia le vent.
Et se sentit soudain plus lourd.
A même de tomber.

- Encore...

[Et tu vois, là c'est court :p et pourtant j'ai kiffé =D xD *sous entendu à la discussion de ce matin*]

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam "Claunech" Taylor
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 214
POINTS : 1101
AGE : 1102
CELEBRITE : Christopher Larkin
EMPLOI : Bookmaker et gestion des richesses en Enfer
DATE DE NAISSANCE : 11/03/0915
ARRIVE LE : 04/07/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Mer 28 Sep 2016 - 18:35

Il fallut un moment avant que Théophile ne veuille bien regarder autour de lui. Ou plutôt avant qu’il ne veuille bien sentir ce qu’il se passait là où personne ne pouvait les déranger. En fait, le jeune homme ressemblait à une sorte d’animal farouche et têtu qui semblait ne pas se rendre compte que sa cage était ouverte et qu’il pouvait donc s’en libérer. Et s’il la voyait, alors, il semblait hésiter à en sortir. Peut-être parce que Théophile était dans cet état depuis longtemps ? Claunech n’en savait pas assez pour pouvoir le dire. Ceci dit, le jeune aérokinésiste sembla trouver le déclic qui réglerait son problème, car le démon le vit lever le bras, avant de voir l’ombre d’un sourire sur son visage. Un sourire qui ne lui était assurément pas destiné – et dont Claunech s’en moquait pas mal – mais qui semblait être dirigé vers son ami invisible qui tournoyait autour d’eux.

Et brusquement, il bougea. Le démon le vit décoller, au sens propre du terme, puis bouger sous l’immense voie lactée qui s’offrait à lui. Il eut droit à des roulades, des positions de toute sortes, et même des piqués qui auraient pu faire s’étranger des proches à lui s’ils l’avaient vu en action. Mais là, Théophile n’avait pas peur du vide ni de tout ce qu’il pourrait faire. Il avait son ami, et visiblement, il n’y avait que ça qui lui paraissait important.

Légèrement amusé et intrigué, aussi, face à ce retournement d’esprit, Claunech eut juste le temps d’activer son pouvoir quand il vit le garçon s’immobiliser brusquement dans les airs. Trop rapidement pour que ça puisse être naturel ou volontaire de sa part. On aurait presque dit un oiseau interrompu dans son vol, avec une aile blessée qui l’empêchait de voler.  Son maximum semblait être de se tenir dans les airs, mais sans plus bouger comme avant. Foudroyé par l’éclair aurait aussi été une comparaison juste pour comparer l’état du garçon à ce qu’il était maintenant.

L’humain était compliqué, Claunech le savait. Mais parfois, cette race le surprenait plus qu’autre chose. Il avait enfin la solution à son problème et lui s’était de nouveau laissé enfermer ? Savait-il seulement que se prendre la tête n’en valait parfois pas la peine ?

Après, le démon n’allait pas tout lui apprendre. Il se rapprocha juste de l’aérokinésiste qui semblait de nouveau perdu dans sa spirale infernale. « Encore » avait-il dit. Cela pourrait se produire, mais seulement quand il le voudrait aussi. Et s’il parlait de sa bulle… Eh bien, effectivement, il y était joliment retourné.

Bon, bon, bon. Qu’est-ce qu’il devait dire du coup ?

- On dirait que le vent a changé. Tu sais, il va finir par te bouder si tu le repousses tout le temps.

Un léger sourire, puis une question tout simple, qui ferait peut-être réfléchir l’aérokinésiste.

- A part ça, tu comptes fuir tes démons et ton passé encore longtemps ? Il parait que changer n’a jamais fait du mal à personne.

[Vouala, j'ai aussi mis une citation Disney, j'ai pas résisté :p D'un personnage qui était aussi un peu tourmenté comme Théo :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophile A. Pierce
avatar
Membre ₪ Elève


MESSAGES : 554
POINTS : 515
AGE : 21
CELEBRITE : Evan Peters
EMPLOI : Elève à l'Institut / Travaille à mi-temps à l'Underground comme serveur
DATE DE NAISSANCE : 04/11/1995
ARRIVE LE : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Ven 30 Sep 2016 - 12:51


Ne le laisse pas tomber, il est si fragile

with Théophile & ClaunechThéophile aurait aimé arrêter de penser pour se sentir de nouveau chez lui. Pour se sentir de nouveau lui même. Le vent etait il la quand même ? Il avait l'esprit trop embrouillé pour s'en rendre compte.

Il entendit la voix de celui qui était la et ne cessait pas de lui tourner autour depuis tout à l'heure. Il se sentait épuisé. Et avait cette impression qu'un mal de crâne commençais à faire son apparition. Et la tristesse qui l'envahissait était accablante. Peut être presque plus que tout le reste.

- A part ça, tu comptes fuir tes démons et ton passé encore longtemps ? Il parait que changer n’a jamais fait du mal à personne.

Fuir son passé. Fuir le fait qu'il y ait la possibilité qu'il puisse être une mauvaise personne. Qu'il n'était pas tout blanc. Rien ne l'était. Le gris était le roi de ce monde.
Théophile serra les poings. Il songea au mal qu'il était capable de faire.
changer. Cela lui semblait impossible à cet instant parce qu'il était bien trop épuisé pour parvenir à "changer" justement.

- Pourquoi tu continues de sortir ce genre de paroles ? Je... Je préfère fuir que changer vers une voie que je déteste.

Théophile interprétait n'importe comment les paroles de l'inconnu. Selon lui celui ci lui disait de recommencer à boire la potion. Mais ce n'était même pas ça. C'était autre chose. Mais Théophile n'était pas au mieux, et même si le vent ne s'alliait plus à ses émotions, lui, semblait presque s'effondrer.
Il manquait de sommeil mais ne pouvait pas le recouvrir, sans se réveiller brusquement.

- Il vaut mieux...Il vaut mieux que tu me laisses tranquille.

Parce que Théophile ne voulait plus penser bien que cela risquait d'être impossible.

Code par KoalaVolant

•••••••••••••••••••••••••••••••••••


Théophile A. Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam "Claunech" Taylor
avatar
Membre ₪ Démon


MESSAGES : 214
POINTS : 1101
AGE : 1102
CELEBRITE : Christopher Larkin
EMPLOI : Bookmaker et gestion des richesses en Enfer
DATE DE NAISSANCE : 11/03/0915
ARRIVE LE : 04/07/2016

MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau Mer 5 Oct 2016 - 23:35

Ne le laisse pas tomber, la flamme est si fragile



S’il y avait bien une chose que Claunech n’était pas, c’était être nounou. Ou psychologue. Ou n’importe quoi qui faisait compatir, comme aimaient souvent le faire les humains. Et de fait, même si Théophile semblait être perdu au fin fond d’un gouffre intérieur, ce n’était pas le démon qui allait lui tapoter le dos en lui disant que tout irait pour le mieux par la suite. Il avait plus envie de voir quelles étaient les limites du garçon, et surtout, quelles étaient ses capacités à grandir et à prendre le « tournant » qui s’offrait à lui.

Si on pouvait appeler ça tournant. En fait, l’aérokinésiste avait plutôt la possibilité de descendre et de se cacher la face, ou d’affronter ce qui lui faisait peur, même si ça lui faisait mal.

Ici… Ici, le jeune mutant était plus entre les deux. Avec une part de lui qui était désabusée, et une autre part qui visiblement était prêt à éclater aussi. Cela pourrait éventuellement donner quelque chose un de ces jours. Sûrement pas aujourd’hui, par contre, vu comment il puait l’alcool et vu comment il semblait réfléchir en lui-même… trop profondément, à son avis.

- Pourquoi tu continues de sortir ce genre de paroles ? Je... Je préfère fuir que changer vers une voie que je déteste.

Claunech haussa un sourcil. Ce n’était pas vraiment ce qu’il avait souhaité faire passer comme message. Il ne le prenait pas vraiment mal non plus – peut-être avait-il un peu trop espéré de Théophile, après tout -, mais il n’en restait pas moins que l’obstination du garçon à ne rien voir ou à ne rien comprendre pouvait être légèrement agaçante.

Du coup, peut-être qu’un bol d’air frais lui ferait du bien. Il aurait genre… une montagne russe gratuite. Ca pourrait même lui remettre un petit peu les idées en place, savait-on jamais.

Quand Théophile lui laissa donc entendre qu’il valait mieux le laisser tranquille, Claunech retint tant bien que mal une expression ironique. Le garçon n’avait sans doute aucune mauvaise volonté en disant ça, mais il n’en restait pas moins que le démon ne supportait pas vraiment ceux qui tournaient en rond sans avoir le courage de choisir une issue.

L’alcool était aussi en faute, évidemment. Mais si l’aérokinésiste en avait bu, c’était probablement pour fuir encore plus quelques instants. Il n’allait donc pas faire preuve de compassion, mais plutôt lui faire éprouver quelques sensations fortes.

- Comme tu voudras, se contenta-t-il simplement de dire.

Et il le lâcha.
Purement et simplement, sans plus aucune aide de sa part.

Immobile, Claunech le regarda tomber en prenant garde quand même à ce qu’il ne s’écrase pas sur la terre ferme. Au fond, ça ne risquait pas, il avait quand même sa chronokinésie pour l’aider. Mais puisque Théophile voulait qu’il le laisse tranquille, autant exaucer sa demande en lui offrant un merveilleux panorama de la ville. Et du reste, s’il avait la peur de sa vie en tombant… Ma foi, ça ne faisait jamais de mal non ?

- Maintenant, dis-moi comment tu vas réagir, jeune homme...


feat Claunech & Théophile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau

Revenir en haut Aller en bas

Ne le laisse pas tomber, il est si fragile [Clau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» (lyne) ne la laisse pas tomber, elle est si fragile, être une femme libérée tu sais c'est pas si facile, lalala
» « Tu n'es que l'ombre de toi même. Ta raison se déchire, tu défies tes désirs. Laisse-toi tomber, retire ses chaînes, qui te freine, qui te freine. » M.Gims. ♥
» et les mistrals gagnants.
» Laisse tomber le travail un peu ! ? Hee Rang Bia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: 
Hors-Jeu
 :: 2016
-