♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

Ainsi, j'ai un ami?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ainsi, j'ai un ami? Dim 20 Mar 2016 - 3:57

C'est un début d'après-midi plutôt anormal. Enfin... Anormal. C'est plutôt parce que je suis pas au travail. J'ai fini plus tôt alors j'ai décidé d'entretenir des vieilles relations. Enfin, ma seule relation qui entre dans la nomination d'amitié. Je pense, je ne sais pas trop quoi en penser en fait. J'ai juste rencontré cet homme dans un bar et depuis je l'invite de temps en temps à prendre un verre ou un café. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce qu'il m'intrigue? Ou qu'il est sorcier comme moi. Peut-être parce qu'on est pareil lui et moi... Je l'ignore... Je n'ai jamais compris ce principe d'amitié. Pour moi, ce n'est qu'une perte de temps. Mais avec cet Edriss... Je soupire un peu et bois mon deuxième café depuis que je suis arrivé. J'ai l'impression qu'il ne va pas venir. Peut-être que je m'étais tromper. Je n'aurais pas dû entretenir ce genre de relation. C'est une perte de temps et je n'ai pas envie de m'emmerder plus longtemps! Je vais pour me lever quand je le vois enfin arriver. Il ne semble pas dans son assiette. Il a la moitié du visage couvert d'un large bandage et son poignet semble tout aussi amoché. J'ai un pincement au niveau de la poitrine et me rassoit lentement à ma place. Je le regarde alors qu'il s'assoie et commande quelque chose à boire. Je reste silencieux, tentant de voir s'il n'a pas d'autre dégâts. Qui a fait ça? Et pourquoi? Je ne pensais pas du genre d'Edriss de se battre alors... Du moins, pas à coup de poing et de pied. Pourquoi un sorcier de sa trempe a été aussi violemment attaqué? Non... La question est plutôt quoi l'a attaqué sans qu'il puisse se défendre. Ou sans qu'il veule se défendre... Je vois enfin sa boisson arrive et je me décide à parler une fois certain que le serveur ne nous entend pas. Mon ton est... oui, je l'avoue, empreint d'inquiétude. Quelque chose de léger, mais tout de même...

-Tu as une sale gueule. Ça m'étonne que tu t'es laissé faire... Qui t'a fait ça? Un de tes élèves t'a fait une blague qui a mal tourné? Allons... J'espère au moins que tu t'es vengé parce que tu as vraiment l'air pathétique dans cet accoutrement. Tu espérais peut-être que je joue les gardes-malade? Oublie ça immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Dim 20 Mar 2016 - 16:10


Ainsi, j'ai un ami
Edriss & Gregory

Edriss était dans l’incapacité la plus totale de faire des potions, pour le moment. Et cela l’agaçait. Mais il savait que sa fracture allait bientôt guérir, et alors là, il pourrait se remettre à ses travaux. En attendant, il devait faire ce que son père lui avait ordonné de faire : chercher un moyen de se débarrasser de Lucifer.
Mais il avait eut beau chercher dans tous les sens, il ne semblait pas exister de solution. Sinon celle de le rendormir, mais comment faire ?

La tête ailleurs, Edriss avait accepté malgré lui une sortie avec Gregory. Il connaissais vaguement le sorcier, et savait qu’il pouvait le compter comme un allié, mais sinon ? Au moins sa présence n’était pas insupportable. Il n’était juste pas sûr qu’on pouvait appeler cela de l’amitié.
Il manqua d’oublier le rendez-vous, et fini par partir en retard, laissant en plan ce qu’il faisait. Il boitait beaucoup moins qu’avant, et ses côtes commençaient enfin à lui faire moins mal, mais cela n’empêchait pas Edriss d’avoir une sale tronche et une main inutile.

Le sorcier maître des potions, fut néanmoins satisfait de constater que Gregory ne l’ennuya pas à coup de remarques, si ce n’est qu’il le laissa s’asseoir, et qu’Edriss commanda vaguement un café noir pour au moins tenter de l’aider à tenir les quelques nuits blanches qu’il enchainait.
Seulement, quand il n’y eut plus personne autour d’eux, Gregory lança quand même le sujet, en parlant bien sûr de l’état d’Edriss. Déjà irrité de base, le sorcier ne l’était que plus encore au souvenir du fait que son visage était atrophié – et si ce n’était que ça -.
Et bien sûr, quand l’autre parla de s’être vengé, cela ne fit qu’attiser la colère d’Edriss. Après tout, Edriss n’avait pas pu se venger, puisque la personne lui ayant fait ça, était son propre père, bien plus puissant que lui.

- J’ai pas besoin de toi pour me soigner. Je me débrouille bien tout seul. Et t’as pas à savoir ce qui m’est arrivé, répondit rageusement le sorcier avant de se saisir du café que lui tendait la serveuse qui revenait.

Il bu d’un coup le café, oubliant qu’il serait passablement chaud, et même s’il se brûla la gorge, il fit comme si ça ne lui avait rien fait.
Il reposa la tasse si fort, qu’il manqua de la casser :

- On arrête d’en parler. Tu peux même parler de toi autant que tu veux si tu veux.

Edriss avait besoin de se changer les idées. Pour ne pas penser au fait qu’il risquait bientôt de mourir. Alors quitte à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Dim 20 Mar 2016 - 19:33

Je fronce un peu les sourcils à sa réponse. Il ne souhaite ainsi pas en parler? Étrange... Il a dû avoir la honte de sa vie et c'est normal ne pas vouloir en parler, mais le voir dans cet état... Aussi... blessé, aussi amoché. J'ignore ce que je ressens, mais je n'aime pas ça. Pas ça du tout. Le voir ainsi... me rend malade. J'ignore pourquoi et ça m'énerve encore plus, mais je sais que le voir ainsi, mal en point et n'ayant pas envie d'en parler, me fait mal. J'observe sa tasse un instant avant de prendre une gorgée de la mienne que je dépose avec douceur sur la table. J'inspire profondément, essayant de me calmer et reprendre contrôle de mon propre corps qui semble ne pas vouloir m'aider dans la tâche. Je souffle doucement et prends la parole, lentement, pesant chacun de mes mots le plus précisément possible.

-Parler de moi? Oh... très bien. J'ai eu une semaine plutôt normale, rien de bien palpitant. La routine quoi! Sinon, i'ai un super plan pour la fin de semaine: trouver le salaud qui t'a fait ça et l'étriper. Pas mal, hm? Tu veux venir avec moi peut-être? À deux, c'est toujours plus plaisant.

Je souris doucement, essayant de le détendre et l'amener à s'ouvrir à moi. L'amener à me dire qui lui a fait ça... Pour que je me sente mieux. Parce que... c'est ainsi que ça marche, non? Quand quelqu'un se sent mal, il faut le rendre heureux et alors je serais heureux aussi. N'est-ce pas? J'espère... j'espère que ça marchera comme ça.

-Écoutes, c'est pas ton genre de te laisser marcher sur les pieds, la preuve! Tu m'envoie chier dès que j'ouvre la bouche. On est deux sorciers très puissant. Si on s'allie, ton vaurien qui t'a défiguré n'a aucune chance! Et puis tu n'arriveras plus en retard à mes rendez-vous et tu ne te mettrais pas dans les frais en cassant les tasses de ce restaurant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Dim 20 Mar 2016 - 22:39


Ainsi, j'ai un ami
Edriss & Gregory

Edriss préférait tout, sauf parler de ce qui avait pu lui arriver. Mais Gregory paru vouloir insister, parce qu’il parla de sa semaine comme étant normal, avant d’enchainer sur un super plan qui concernait encore une fois, le sorcier aux cheveux très courts.
Il fronça les sourcils. Trouver le salaud qui lui avait fait ça ? Quelle blague. Edriss savait qui était « ce salaud », et il s’avérait que c’était son père. Et Paimon n’était pas un démon mineur de pacotille, malheureusement.
Et de toute façon, malgré tout, Edriss se voyait mal s’en prendre à son père. Pas qu’il l’appréciait, mais cela donnerait encore plus de raison à son père de se retourner contre lui.

Mais Gregory avait raison. Edriss n’était pas du genre à se laisser abattre, au contraire, il préférait abattre d’abord l’adversaire. Seulement, l’adversaire, l’avait disloqué en morceaux pendant des heures, en le remontant à chaque fois, allant jusqu’à lui faire perdre toute fierté, le poussant à supplier.
Edriss laissa échapper un soupir d’exaspération :

- Si on s’allie, il va nous envoyer bouler aussi vite qu’il a réussi à faire ce qu’il m’a fait. Écoute-moi bien, la personne qui m’a fait ça… C’est un démon. Un démon supérieur. Avec le pouvoir de contrôler les corps. Et pas dans le sens de la persuasion…

En gros, il pouvait faire tout et n’importe quoi avec ceux-ci. Briser les os, faire exploser les nerfs, couper les tendons, faire tout et n’importe quoi.

- Alors arrête de me saoûler avec ça… De toute façon, ça va être la dernière fois qu’on se voit.

On sentait toute la pression sur son visage. Edriss savait que sa mort approchait, et cela lui tordait le ventre plus qu’il l’aurait voulu.

- Sauf si tu veux crever avec moi. C’est ton choix.

Il n’y avait bien qu’avec ce type, qu’il pouvait admettre qu’il allait bientôt mourir. Mais il n’irait jamais jusqu’à avouer que ça lui faisait peur. Et qu’il en paniquait. Jamais il ne montrerait ses faiblesses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Lun 21 Mar 2016 - 2:38

J'ai mal au cœur à l'entendant. Pas un mal de cœur avec un envie de vomir, non, pas du tout. C'est comme si on serrait mon cœur dans un étau. Lentement, toujours un peu plus. J'ai l'impression d'étouffer et je déteste ça! Pourquoi je me sens ainsi? D'où tout cela vient? Je me pince les lèvres violement et prends une longue gorgée de café pour tenter de faire passer cette sensation désagréable. Non... Il ne peut pas... mourir. Il ment! Il veut me faire des blagues idiotes et me voir dans un état lamentable. Je ne me ferais pas avoir. Je suis un puissant sorcier. Rien ne m'affecte et surtout pas les idioties d'un défiguré! Je dépose ma tasse sur la table, lentement, tentant de gagner du temps pour me reconstruire et ainsi ne rien laisser paraître quand je vais lui parler.

-Allons. Toi, mourir? Pff! Je sais pas ce que ton démon t'as fait, mais il t'a sûrement cogné la tête trop fort sur un mur. Il suffit d'une potion ou une incantation. Tu es un foutu sorcier! Tu vas pas te laisser faire par un ou deux coups. C'est juste une question de temps. Ça va aller, tu vas guérir et on va se venger ensemble. Il doit bien y avoir une faiblesse ou deux. Tout le monde à sa faiblesse.

Tu ne va pas mourir. Je vais faire en sorte que tu vive! C'est un modèle pour moi! Il ne montre aucune faiblesse et c'est un sorcier hors pair, je dois bien l'avouer. Le savoir qu'il va mourir... Non! Ça n'arrivera pas! Il doit bien y avoir un moyen, n'importe lequel, pour empêcher ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Lun 21 Mar 2016 - 18:54


Ainsi, j'ai un ami
Edriss & Gregory

Edriss n'avait plus de café et n'avait pas la patience d'en reprendre. A choisir il aurait préféré prendre de quoi esquinter son cerveau. De l'alcool en masse. Mais l'alcool avait des effets désagréables, poussant celui qui le buvait à faire parfois n'importe quoi. Et ça, il n'en avait pas du tout envie.
Edriss ne comprenait pas pourquoi Gregory se préoccupait autant de lui. Surement qu'il pensait qu'il était impossible qu'on puisse s'inquiéter pour lui.

Le professeur de potions laissa échapper un soupir d'exasperation. Oui. Lui pouvait mourir. Et même s'il avait du mal à y croire c'était la vérité. Parce qu"il savait que son père ne le laisserait jamais vivre.
Pas après ce qu'il avait pu faire.

Plus ça allait, plus les paroles de Gregory attisait sa colère. Il fini par lâcher d'un ton perfide :

- Tout le monde ? Si seulement c'était aussi facile. Même si ça m'emmerde de l'avouer, oui je suis dans la merde. Celui qui m'a fait ça c'est mon père. Et crois moi, s'il a une faiblesse - et il en a sûrement une - il la cache bien de moi. Et bien sûr la seule condition qu'il m'a donné à été de trouver la faiblesse de ce putain de connard de Lucifer!

Edriss avait presque crier et s'aperçut que quelques regards se tournaient vers eux. Énervé il manqua de jeter une incantation offensive sur tout le bar avant de parvenir à se raviser

- Alors arrête de prétendre pouvoir faire face à ça ! Parce que crois moi, avec cette info que je dois trouver et le peu de temps que j'ai devant moi, je me demande pourquoi je perd même mon temps à venir ici !

Le sorcier était prêt à se lever et à repartir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Lun 21 Mar 2016 - 19:31

-Allons, allons... Pas la peine de crier, nous sommes des gens civilisés. Si il te manque de temps, tu n'as qu'a en trouver. Non?

Je prends la dernière gorgée de mon café avant de sourire faiblement. Je n'aime pas le voir aussi désemparé. Crier comme un fou est la preuve qu'il n'a aucune idée quoi faire pour s'en sortir. J'essaie d'avaler bien malgré moi l'idée que l'homme qui se tient devant moi est mi-démon. C'est un peu effrayant. Ça explique aussi son caractère... je crois bien. Et si j'ai bien compris, il y aurait plus d'un démon et Lucifer en prime. Une vraie fête! Il faut, pour le moment, du temps. On avisera du reste plus tard. Du temps... J'inspire profondément avant de lui faire signe de rester assis avant de poursuivre sur mon idée.

-Il doit exister une incantation ou une potion, quelque chose, qui permet de nous faire gagner du temps. Ça doit être faisable. Sinon, il y a toujours le Projet qui arrive avec des nouveaux mutants chaque jour. Un du lot pourrait peut-être maîtriser le temps. Alors arrête de t'énerver comme un lion en cage. Tu es idiot quand tu fais ça et ça me dégoûte. Je n'ai pas envie de côtoyer des crétins. Alors sers toi de ta tête un peu! À moins que ton cher papa t'a tellement frappé que tu sais plus t'en servir? C'est ça?

Je le regarde un instant, prenant un air plus calme, presque désolé. Je n'ai jamais eu de problème familial. J'ai tué mes parents, certes, mais sinon, tout était calme de ce côté. Alors avoir un père violent qui est un démon en plus... Je ne sais pas comment gérer ça. Mais s'énerver n'est jamais une option. Ça rend idiot et des gens idiots ne seront jamais puissant. Ils ont l'impression, mais c'est tout.

-Tu l'as dit toi-même, tu n'as pas de temps à perdre. Alors arrête de te morfondre et de crier à qui veut bien l'entendre que tu as été attaquer par un démon imbattable et que tu es dans la merde. Oui, tu l'es probablement. Tu t'es foutu a dos un démon et j'ai aucune idée comment on peut faire pour s'en débarrasser, mais on est deux. Et on est malin. Tout ça, c'est un jeu d'échec. Il nous manque des pièces, mais on a une tonne de pions. Il suffit de bien les placer et la partie est gagnée. Mais là, tu joues comme un demeuré. Concentre-toi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Mer 23 Mar 2016 - 13:12


Ainsi, j'ai un ami
Edriss & Gregory

Trouver du temps. Comme si c’était aussi facile. Gregory suggérait d’utiliser une incantation ou une potion, mais le temps n’était pas une notion qu’on pouvait contrôler n’importe comment. Quand il parla du Projet, Edriss se crispa. Il resongeait à ses discussions avec Annabelle, quand il pensait encore qu’elle ne mentait pas, et qu’il pourrait obtenir ce qu’elle disait. C’était à cause d’elle qu’il se retrouvait dans cette situation.
C’était à cause d’elle, et de lui-même, de ne s’être clairement pas assez méfié. Il aurait dû pourtant, c’était tellement trop beau, tout ce qu’elle proposait.

Même si la façon dont Gregory le disait était parfaitement immonde, il avait raison. Edriss était un idiot, et il le pensait lui-même. Ces temps-ci, rien n’allait, et surtout pas lui-même, qui se retrouvait à ne plus sentir réellement cette force qui le portait auparavant.
Sa fierté avait été piétinée par son père, et il l’avait laissé faire, oubliant de la récupérer pour une partie. A présent qu’il n’était plus sûr de lui, Edriss se noyait dans des doutes inutiles qui ne faisaient qu’attiser le fait qu’il ne trouvait rien, et qu’il n’arrivait pas à réfléchir logiquement. Gregory marquait juste : son père l’avait tellement frappé, décimé de fond en comble, qu’il avait piétiné sa confiance sans même que le sorcier aux potions, ne s’en rende réellement compte.

Mais à présent qu’il se prenait ces reproches dans la figure, cela lui rappelait combien il était frustrant que de se sentir faible. Non, il ne pouvait plus faire de potions à cause de sa main cassé. Mais il pouvait toujours voir pour manipuler quelqu’un et obtenir une potion faite par un autre – parce que jamais il ne s’aviserait de demander de l’aide -.
Edriss écouta jusqu’au bout ce que lui disait Gregory, qui faisait écho avec sa propre voix intérieure qu’il étouffait à coup de panique et de stress, plus sa colère et sa haine.
Même si ça lui coûtait de le reconnaître, l’autre sorcier avait raison.

Edriss regarda sa tasse, vide. Il resta silencieux, un instant, remuant tout son esprit de droite, de gauche, de partout. Faisant un nettoyage rapide, se débarrassant de ce dont il n’avait plus besoin.
Quand il releva la tête, la haine vrillait encore dans ses yeux, mais elle était suivie d’une nouvelle lueur. Celle de la confiance.
Il ne ferait plus d’erreur. Et resterait en vie. Néanmoins, il en restait que trouver des informations sur Lucifer serait tout de même coton.

- Du temps, je peux donc en gagner. Si je trouve la bonne personne à exploiter pour me faire une incantation. Mais je sais que ce que me demande mon père est impossible à trouver. A moins d’un miracle. Je ne suis pas demeuré, je sais que l’ennemi qui se trouve face à moi, n’a sûrement pas de faiblesses que l’on peut atteindre.

Il héla sans aucune politesse une serveuse, et repris un café.

- Tout ce qu’il me reste comme solution, c’est de convaincre mon père de me laisser en vie pour autre chose. Ou bien…De me débarrasser de lui.

Il parlait tout haut de ses plans, mais Edriss songeait au fait qu’après tout, Gregory pourrait toujours avoir une utilité, peut-être. Il était un bon allié, après tout. Et ce qu’il venait de faire pour lui – de réveiller cette force qu’il avait perdu -, méritait un remerciement comme un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Jeu 24 Mar 2016 - 2:29

Je le regarde et sourire faiblement alors qu'il semble se ressaisir. Parfait! Voilà le bon petit Edriss que je connais. Je l'écoute attentivement alors qu'il m'expose ses plans commence à réfléchir sur les solutions possibles. Dans la situation où qu'il se trouve, il n'a pas le choix: Il doit gagner du temps à tout prix. Je reste un moment silencieux, perdu dans mes propres pensées, avant de commander moi aussi un autre café. C'est peut-être trop de café pour une seule même journée, mais bon... C'est un moyen comme un autre de passer du temps. Je bois un peu de mon café avant de me décider à faire part de mon idée à mon... compagnon. Je le regarde attentivement, m'assurant qu'il m'écoute et qu'il est complètement là avant de parler calmement.

-Pour le moment, il faut mieux que tu le convaincre. Joue les gentils petits fils à papa, dit lui tout ce qu'il veut entendre, flattes-le le plus possible avant de lui demander un délai supplémentaire. Assure-toi de mettre toutes les chances de ton côté en usant de psychologie. Je ne sais pas si un cerveau de démon fonctionne de la même manière, mais... c'est mieux que de rester à te morfondre. Une fois que tu auras ton temps supplémentaire, on pourra trouver une solution plus... permanente.

Je pousse un petit soupire avant de d'appuyer une main sur ma joue pour laisser ma tête reposer. Je fais un léger sourire empreint de... gentillesse? Oui... je crois que... c'est... c'est le mot. Je ne sais pas pourquoi, mais je veux qu'il se sente mieux. Je ne sais pas pourquoi je m'inquiète autant pour lui... Pourquoi je veux tant... qu'il soit heureux. Qu'il y voit la lumière au bout du tunnel en mes paroles. Pourquoi...?

-Pour ce qui est de ton Lucifer... J'ai entendu dire qu'on avait réussi à l'endormir. Il suffit de trouver la recette et de le renvoyer dans sa chambre... Ou la modifier et rendre son sommeil plus... éternel. Ou encore utiliser ce sortilège sur ton imbécile de père et il pourra enfin de laisser tranquille. Avec un peu de chance, la belle aux enfers dormants va nous donner une récompense pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Jeu 24 Mar 2016 - 22:25


Ainsi, j'ai un ami
Edriss & Gregory

C’est vrai que c’était une bonne idée que de flatter cet imbécile de père qui voulait se débarrasser de son fils. Après tout, Paimon avait déjà écrasé sa fierté, il n’aurait aucun mal à lui lécher même les fesses pour qu’il puisse le laisser en vie un peu plus longtemps. Et peut-être lui faire comprendre combien il était bête de lui demander un truc aussi improbable que le point faible de Lucifer.
Et finalement, l’idée de Greg n’était pas mal. Endormir son père, qu’il lui foute la paix, et que Lucifer lui foute la paix aussi. Sauf que voir son rival lui offrir une récompense, l’exacerberait plus qu’autre chose. Edriss fit la grimace à cette idée, attrapant la tasse de café que la serveuse lui apporta.

- J’ai pas très envie de revoir la sale tronche de cette « belle aux enfers dormants ». Je m’en passerais bien.

Ou bien, Edriss aimerait revoir sa tête, planté sur un pique, avec l’occasion du trône vide de toute personne, pour y déposer son postérieur, et s’imposer comme nouveau roi des enfers. Même maintenant que Lucifer était de retour, Edriss n’arrivait pas à se décrocher de cette idée de devenir le roi. Alors que c’était une idée tout autant impossible qu’obtenir le point faible de Lucifer.

- Mais si mon père pouvait me foutre la paix, je serais tranquille, oui.

Il bu un peu plus de son café.

- Je n’ai aucune idée de qui sont les gens qui auraient pu endormir Lucifer. Si c’est des sorciers, c’est que c’est à ma portée de mains. Déjà, je sais que les démons ne peuvent pas entrer à l’Institut à cause d’une barrière provoquée par des sorciers… Mais je n’ai pas réussi à la défaire, donc comprendre comment elle marche a été impossible aussi.

Cela l’avait d’ailleurs agacé. L’échec était quelque chose qu’Edriss ne supportait pas. Il regarda Gregory :

- …Peut-être que….Tu aurais une idée pour quelque chose qui endormirait…

Edriss détestait devoir demander quelque chose d’aussi proche que demander de l’aide, à une personne. Mais Gregory est ce qui se rapprochait le plus d’un ami, donc il supposait qu’il pouvait, à peu près.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Ven 25 Mar 2016 - 2:57

Je l'écoute attentivement, silencieux. Chaque mot qu'il dit est analysé pour tenter de comprendre la relation qu'entretient Edriss et ces fameux démons. Je viens pratiquement d'apprendre l'existence de cette espèce. Du moins... la confirmation que l'espèce existait et que ce n'était pas que des fables pour punir les gamins turbulents. Si je comprends bien, il ne semble pas plus aimer Lucifer que son père. Je ne sais pas pourquoi il ne souhaite pas une bonne entente avec Lucifer. Avoir comme allié aussi puissant pourrait être intéressant, non? J'aimerais savoir le fond de sa pensée... Mais je ne peux pas. Alors j'écoute et tente de saisir, des bribes de ce qu'il me dit, ses réflexions cachées. Je fronce soudainement les sourcils quand il me parle d'une barrière qui entour l'institut. Voilà qui est nouveau. J'ignorais qu'une telle barrière existe et je ne comprends pas son utilité. Si Lucifer était endormie, de quoi craignait les gens de l'Institut? Des partisans de Lucifer? Je sors de mes pensées quand Edriss me demande mon avis. Je souris faiblement et bois un peu de mon café pour gagner du temps et chercher qui ou comment endormir un démon.

-Je... n'ai malheureusement jamais eu à faire avec un démon. Je ne sais pas comment faire pour les endormir. Mais j'ai peut-être une idée de qui pourrait savoir. Le directeur de l'institut. Si je me rappelle, il est immortel. Avec un peu de chance, il a assisté à la mise en sommeil de Lucifer. Il doit en savoir sur le sujet. Je suis persuadé que ce sont des sorciers qui sont à la base de ce sortilège. L'Histoire de notre espèce ne cesse de dire l'union qu'il y avait entre les sorciers et les démons. Ça ne m'étonnerait pas qu'une poignée d'entre eux aillent décidés de planter un couteau ou deux dans le dos de ce Lucifer

Je me tais quelques secondes, ayant eu une idée, même si je ne suis pas certain de sa validité

-Le sortilège doit être écrit quelque part... Le moment noté quelque part, n'importe quel sorcier a dû l'inscrire dans son journal. Je vais regarder dans ma bibliothèque si je ne trouve pas quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Sam 26 Mar 2016 - 1:12


Ainsi, j'ai un ami
Edriss & Gregory

Edriss comprit que Gregory ne lui serait pas forcément utile, surtout s’il n’y connaissait rien aux démons. Il aurait cru qu’il pourrait peut-être servir à quelque chose mais en vérité, ça n’était pas le cas. Quoique. Peut-être… ? L’homme n’avait pas arrêté de parler après tout. D’abord, il parla du directeur. C’était une cible trop dangereuse à approcher. Même avec une potion de vérité, d’enchantement ou quoi, si Edriss se faisait repérer, il perdrait son actuelle place de professeur de potions. Même si on pouvait se demander pour quelle raison, il faisait encore ce métier. Mais s’il enchantait le directeur, et que n’en ressortait aucune information, alors… Cela ne lui apporterait rien.
Par contre, l’histoire des sorciers… L’histoire de ceux qui avaient pu provoquer le sortilège qui avait assoupi Lucifer, ou même qui permettait de créer la barrière à l’Institut, si elle pouvait être trouvé…Alors ça serait toujours une piste. Il regarda Gregory, quand celui-ci parla de regarder dans sa bibliothèque. Ca n’était qu’en tant qu’allié d’intérêt, c’était normal qu’il fasse ça.
Seulement, Edriss avait cette étrange sensation qu’il y avait autre chose. Mais il n’arrivait pas à poser sur le doigt de ce dont il pouvait s’agir.
Il l’observa, puis reprit une gorgée de mon café.

- Si tu pouvais faire ça oui… Moi je vais voir pour fouiller celle de l’Institut.

Et si jamais un seul curieux osait demander ce qu’il faisait, et bien…Edriss s’occuperait de son cas. Il n’était pas la patience incarnée, donc il ne supporterait certainement pas qu’on puisse essayer de fouiller dans ses affaires.

- Si tu trouves quelque chose, tu ne gardes pas l’info pour toi, on est d’accord ?

Edriss voulait s’assurer que ce type n’allait pas le rouler dans la farine, cela l’énerverait réellement, si ça arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Sam 26 Mar 2016 - 14:07

J'attends patiemment sa réponse, il semble incertain de mon utilité. Après tout, il doit être comme moi, préférant travailler seul sans personne dans les pattes pour l'embrouiller. Je le comprends. Je déteste qu'on ''m'aide'' pour finalement plus me nuire que d'autre chose. Alors son hésitation est tout à fait justifiée. Malgré tout, et malgré moi, un sourire léger se forme quand il me demande de regarder dans ma bibliothèque. Je ne sais pas pourquoi je me sens beaucoup plus important quant il me dit ça, comme si, d'une certaine manière, on se rapproche. Petit à petit... Je prends une gorgée de café avant d'hocher lentement la tête à sa demande

-Je te le dirais, ne t'inquiète pas pour ça. Pareil pour toi, hm?

Je ne sais pas pourquoi j'ai dit ça. Peut-être parce que je voulais en apprendre plus sur les démons, pouvoir me défendre si j'en vois un ou encore, au moins, savoir en reconnaître un. Ou encore à cause que je voulais mettre toutes mes chances de mon côté pour revoir Edriss le plus souvent possible, même si ce ne sont que des rencontres formelles pour parler de démon... Je détourne la tête à cette pensée et observe le restaurant un moment avant de reporter mon attention sur Edriss

-Sinon, toi, que connais-tu des démons? Ils ont des faiblesses? Des pouvoirs? Je trouve ça plutôt étrange que j'en aille jamais entendu... parlé. Enfin... autre que les contes pour effrayer les enfants. Je ne pensais pas que tout cela était vrai. Et... qu'ils pouvaient faire des enfants. C'est... fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Dim 27 Mar 2016 - 18:15


Ainsi, j'ai un ami
Edriss & Gregory

Il ne voyait pas pourquoi il devrait informer Gregory des avancements vis-à-vis de ses recherches, et de toute façon, s’il le faisait, Edriss le ferait au compte goutte. Oh, c’était sûrement injuste, parce que ça voulait dire qu’il garderait peut-être des informations pour lui mais il s’en fichait bien.
Puis, alors qu’Edriss continuait de boire son café, en ayant à moitié approuvé de la tête le fait qu’il allait partager les infos aussi, Gregory demanda des choses sur ce qu’Edriss connaissait des démons.
En somme, le sorcier c’était bien renseigné, puisqu’il savait que cela lui pourrait être pratique, en vérité.

- Je sais que la plupart des gens ne connaissent pas leur existence, sauf depuis…Que Lucifer s’est réveillé.

Chaque fois que le mot « Lucifer » tombait dans la bouche d’Edriss, on pouvait sentir combien il en était exaspéré. Combien il le haïssait.

- En pouvoirs…De ce que Paimon m’a raconté, ils auraient tous des boules de feu, d’énergie, aussi je crois… Ils peuvent se téléporter, et bien sûr, posséder les gens…Et y en a qui ont des pouvoirs en plus….

Comme son père, qui pouvait donc contrôler les corps.

- Et pour les faiblesses… J’en sais rien.

C’était vrai. Edriss ignorait totalement comment se débarrasser d’eux. Il y avait longuement songé, pourtant. C’était un peu avec frustration qu’il s’était retrouvé à admettre ça d’ailleurs.
Peut-être que si sa mère n’avait pas été une bécasse trop admirative des démons, peut-être aurait-elle été plus utile. Mais elle avait été suffisamment stupide pour se laisser tuer par Paimon.

- Pour le reste… Je connais quelques démons, de nom, et parce que Paimon m’en a parlé, mais sinon…

Sinon, Edriss n’en savait rien. C’était vrai. Il ne savait pas grand-chose d’eux.
Il bu son café, en se disant qu’il était lui-même un peu un démon. Que c’était…Dommage de n’en savoir que si peu…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Lun 28 Mar 2016 - 15:48

J'hoche lentement la tête aux informations qu'il me donne. C'est intéressant à apprendre. Ainsi, les démons se joignent à la fête. Je me demande comment va réagir le projet. S'il va essayer de les détruire eux aussi. Ça serait intéressant à torturer et ça serait une source incroyable d'information. Mais ça m'étonnerait que ça arrive. C'est à peine si les mutants et sorciers ont connaissance sur ses créatures alors des simples humains... Aucune chance. Il va falloir que je trouve moi-même les informations. Je suis certain que je dois avoir des documents dans ma bibliothèque sur le sujet... Enfin, nous verrons bien une fois à la maison. J'écoute attentivement Edriss et ne peut m'empêcher un petit sourire alors qu'il semble cracher le nom de Lucifer à chaque fois. Il ne semble pas l'aimer. Je ne sais pas pourquoi il y a autant de haine contre ce démon. Paimon est pourtant celui qui l'a torturé, non? Alors que Lucifer ne semble même pas l'avoir même vu... Enfin, il doit bien y avoir une raison précise. Mais je n'ai pas assez de connaissances en la matière pour en avoir la moindre idée. Je soupire un peu et repousse mon café avec désintérêt

-Intéressant... Très intéressant. Nous trouverons bien leurs faiblesses tôt ou tard. Après tout, il doit bien y avoir un raison pour qu'un simple sortilège réussisse à endormir Lucifer, non? Il devait exploiter les faiblesses, d'une manière ou d'une autre. Rien n'est immortel. On va trouver....

Je souris faiblement et m'appuie sur le dossier de ma chaise un instant avant de froncer les sourcils.

-Dis-moi... si tu es le fils d'un démon... tu possèdes leur capacité aussi? Peut-être aussi possèderais-tu leur faiblesse... Simple constatation. Tu en fais ce que tu veux. Mais peut-être que tu pourrais être beaucoup plus important que tu ne le crois pour mettre échec un démon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami? Mar 29 Mar 2016 - 0:10


Ainsi, j'ai un ami
Edriss & Gregory

Il était vrai qu’il devait y avoir une raison, pour que Lucifer se soit laissé endormir aussi facilement. Alors soit le sorcier était surpuissant, soit il était parvenu à trouver un moment d’inattention du grand Lucifer. Au choix. Rien n’était sûr.
On va trouver. Edriss se rendit compte à cette phrase que Gregory était déterminé à lui venir en aide. Détestait-il Lucifer lui aussi ? Ou Paimon ? Edriss n’avait pas dans l’idée que Greg puisse faire cela pour lui, à vrai dire.
Alors qu’il s’interrogeait à ce propos, il entendit Gregory lui demander s’il possédait les capacités des démons. Malheureusement non. A part la manipulation du sang qui avait un faible rapport avec le pouvoir de son père… Il n’avait rien de précis qui se raccordait réellement aux démons.
Agacé par ce fait, il soupira, buvant, jalousant :

- Non rien. Je suis juste un sorcier normal.

Enfin, s’il n’avait eut que les pouvoirs des démons, il n’aurait jamais été en réelle capacité de faire des potions. Alors finalement, c’était un mal pour un bien.

- Donc c’est pas une piste à explorer….D’ailleurs, t’as un truc contre Lucifer, toi aussi, ou quoi ?

En un sens, Edriss, ça ne le dérangeait pas que Gregory veuille l’aider, même s’il refusait de l’admettre. Seulement, il s’interrogeait quand même. Et comme la dernière fois qu’il avait voulu travailler avec quelqu’un, cela s’était plutôt très mal fini, vu qu’il avait aidé au réveil de Lucifer sans le vouloir… Et bien, valait mieux qu’il se méfie à présent .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ainsi, j'ai un ami?

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi, j'ai un ami?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Ainsi sera ta vie [PV Mistral Glacé]
» Frère... puis-je t'appeler ainsi? Tant de temps s'st écoulé..
» "Ainsi, font, font, font, trois p'tits tours et puis s'en vont." (Avec Isa)
» Le destin en a voulu ainsi... [poste unique]
» Comment aurais-je pu penser que ça se finirait ainsi ? [ Feat Douty. ♥ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-