♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥
♥ Welcome Invité sur Institut Parker ♥ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♥ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♥

Partagez|

"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Ven 6 Mai 2016 - 19:44


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


Ca faisait quelques temps que je passais devant. Parfois parce que j’avais suivi un mutant par curiosité – ses choses là étaient toujours des curiosités -. Et surtout parce que j’avais remarqué qu’ici, à Jacksonville, le nombre de mutants et de sorciers semblaient plus élevés qu’ailleurs.
Bref. Toujours est-il que ca faisait quelque temps que je passais devant.
Devant cet endroit, qui s’appelait apparemment « Institut Parker » selon le tout petit panneau quasi invisible que j’avais su repérer à force de passer.

Je n’avais encore jamais essayé d’y pénétrer. Je me demandais s’il y avait des choses à voler dedans. Je me demandais surtout pour quelle raison je voyais surtout des mutants et des sorciers y pénétrer.
J’étais très curieuse, voyez vous ?

Mais aujourd’hui, avec mon haut jaune à manche courtes, et mon short bleu, j’étais bien décidé d’y pénétrer. Je m’avançais donc toute contente, et avançais vers les grilles pour rentrer.
Jusqu’à ce que soudain, il y eut comme un choc, et que j’atterrisse un peu plus loin. Wow. C’était…Détonnant, et légèrement douloureux. Je me redressais, clignant des yeux, et m’approchait à nouveau de l’endroit. Je réessayais.
A nouveau, je terminais au loin.
Bon. Je ne savais pas pour quelle raison je ne pouvais entrer, et ça me rendait encore plus curieuse que je ne l’étais déjà. J’avais presque envie de réessayer, mais je m’étais déjà fait éjecté deux fois, et c’était déjà suffisant.

Je vis soudain quelqu’un et l’observais :

- Heeey toi ! Tu saurais pourquoi je suis éjectée comme ça de cet endroit ? C’est super bizarre. Ca m’intéresse de savoir !

Je souriais. J’avais envie de savoir, moi….


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Ven 6 Mai 2016 - 23:03


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"




Lilou venait d’arriver depuis une petite semaine, et commençait enfin à prendre ses marques à l’institut. On lui avait attribué une chambre, et les cours étaient donnés par de bons professeurs, bien qu’elle ne soit pas encore très douée avec son pouvoir… Malgré tout, la brunette ne se sentait pas encore à son aise à l’institut. Néanmoins,  elle n’avait pas d’autre endroit où vivre, et sa grand-mère lui avait demandé d’y aller afin d’améliorer son pouvoir. Qu’il en soit ainsi, elle verrait bien ce que lui réserve le destin dans cette ville !

Au fond, son ennui partirait peut-être si elle faisait des efforts pour se faire des amis ? Enfin, c’était plus simple à dire qu’à faire. Lilou n’était pas très ouverte aux autres, et était restée assez en retrait depuis son arrivée par rapport aux autres mutants et sorciers qu’elle avait croisé dans le couloir… C’est donc perdu dans ses pensées que la demi-démone était partie faire un tour dans la ville. Quasi-rentrée, Lilou eut la bonne surprise de voir une inconnue se faire projeter en l’air sous ses yeux. Apparemment, cette dernière aimait bien ça et recommença à s’approcher de l’entrée de l’institut et se refit jeter en arrière. Se retenant de rire devant cette scène, Lilou attendit que la femme la remarque, ce qui ne tarda pas.

- Heeey toi ! Tu saurais pourquoi je suis éjectée comme ça de cet endroit ? C’est super bizarre. Ca m’intéresse de savoir !

La demi-démone décida de reprendre son sérieux et se souvenu des consignes qu’on lui avait dictées à son arrivée. On lui avait parlé d’une barrière qui retenait les démons, et que ceux-ci ne pouvaient donc pas rentrer. Si la femme se faisait éjecter, cela voulait-il dire qu’elle était une ennemie de l’institut ? Une démone ? Comme ceux qui avaient osés tuer ses parents ? Ou fallait-il aussi se faire valider par le directeur afin de passer cette soi-disant barrière ? Pourquoi n’avait-elle pas mieux écouté ?

- T’es qui, d’abord ? Questionna-t-elle, sa curiosité prenant le dessus. Parce que là, tout ce que je vois, c’est un clown qui se jette par terre…

Lilou observa rapidement de la tête au pied l’inconnue, et un sourire moqueur ne put s’empêcher de se dessiner sur ses lèvres.

- En tout cas, ton short bleu est joliment tâché de terre, fit-elle en montrant du doigt la tâche en question. Sinon, plus sérieusement, vous êtes attendue par quelqu’un à l’institut  ?




Spoiler:
 


Dernière édition par Lilou Makensy le Lun 9 Mai 2016 - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Dim 8 Mai 2016 - 22:50


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


Hum. Quelle jolie politesse que voilà. Commencer par une question, au lieu de dire bonjour non désolé je ne sais pas. Et en plus, elle m’insultait. Je sentis l’agacement me picoter l’intérieur du ventre, sans perdre trop de temps. Mais bon… J’avais vraiment envie de savoir ce qu’était que cet endroit. Je me contentais de sourire, faisant fi de ce qu’elle avait pu dire sur moi. Je constatais à mon tour que mon short était sale. Oh. Ce n’était pas trop grave, ce n’était même pas mon short, je l’avais volé à quelqu’un.

- L’Institut ? Ah oui ce lieu se nomme comme ça. Non je suis pas attendue du tout. En fait, je me baladais et pouuuuf je suis tombée dessus. Et je comptais aller le cambrioler, mais j’ai pas pu.

Je ne me cachais pas, je n’essayais même pas de mentir sur mes envies. Après tout, je m’en fichais bien de ce que cette fille pouvais bien penser de ce que j’avais envie de faire.

- Et tu es qui, toi aussi, hein ? Tu vas dans cet Institut ? Si t’es gentille et que tu me renseignes sur cet endroit, j’te jure que je te ferais pas de mal.

Sinon au pire, je lirais dans ses pensées, cela irait tout aussi vite.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Lun 9 Mai 2016 - 12:12


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"





Son interlocutrice ne tarda pas à répondre, bien que la réponse donnée la déstabilisa quelques secondes…

- L’Institut ? Ah oui ce lieu se nomme comme ça. Non je suis pas attendue du tout. En fait, je me baladais et pouuuuf je suis tombée dessus. Et je comptais aller le cambrioler, mais j’ai pas pu.


Lilou ne savait pas si c’était une réponse donnée afin de se foutre d’elle, ou si c’était en partie véridique ? Quoiqu’il en soit, la mutante n’aimait juste pas la réponse.

- Ahah, très drôle. Tu ferais vraiment un bon clown, tu sais ?

En réalité, sa seule envie était de lui foutre un coup de poing en pleine figure et non de répondre.

- Et tu es qui, toi aussi, hein ? Tu vas dans cet Institut ? Si t’es gentille et que tu me renseignes sur cet endroit, j’te jure que je te ferais pas de mal.

Elle se prenait pour qui celle-là ? Lilou avait de plus en plus de mal à retenir son envie de bagarre. Il faut dire qu’elle n’avait pas beaucoup de patience et qu’elle détestait qu’on lui réponde avec des menaces.  

- Oui, j’y vais, un problème ? Par contre, je suis nouvelle alors tu tombes sur la mauvaise personne pour t’informer, la clown. Je peux t’appeler comme ça vu que tu refuses de te présenter ? Soit, au fond j’m’en fous de savoir qui tu es, tu me fais juste perdre mon temps. Va crever avec tes menaces à deux balles.

Il faut dire que Lilou n’avait jamais rencontré de démons jusqu’à présent, et ne réalisait pas que son interlocutrice pouvait en être une. Ni le danger qu’ils pouvaient représenter, d’ailleurs.

Se saisissant de son sac, Lilou comptait bien rentrer dans l’institut et laisser cette tarée ici. A part si elle tenait tant que ça à provoquer une bagarre.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Mar 10 Mai 2016 - 17:13


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


Un bon clown, moi ? Oh. Cette fille me donnait des envies de hum…De jeu. Genre lire dans ses pensées, dévoiler le moindre de ses petits secrets. Genre bien m’amuser quoi. Je souriais, mais en fait, certains pores de ma peau respirait la colère. Je n’étais pas un clown. J’étais bien meilleur qu’un clown. Oh oui.

Ah mais en prime, elle me parlait comme…A un chien. Okay, moi aussi, j’avoue. Mais moi j’avais le droit, non ? Parce que et bien…Parce que j’étais moi ! Haha ! Vous pouvez pas réfuter ce super bon argument ! Bref. Elle décida de m’appeler le clown, et cette fois, mon regard devint méchant. Ca va pas aller pour toi, ma cocote !
Et comment elle se mit à conclure, suffit à ce que quelques instants après qu’elle ait tenté de partir, je l’attrape et la retourne, avec un grand sourire.

- Tu es amusante toi, dis donc. Tu dis aux gens d’aller crever, genre comme ça. Je ne t’ai pas menacé, je t’ai juste…hmmmm… Je sais pas, demandé gentiment. Maaais bon. Apparemment, mademoiselle veut se faire hautaine. Sauf que tu es tombée sur la mauvaise personne, ma petite.

J’aurais pu la frapper à ce moment-là. A la place, je lisais ses pensées. D’habitude, je lisais juste les pensées du premier niveau, qui n’étaient pas très profondes, qui étaient celle qu’on entendait nous-même, mais là, je décidais d’aller à peine plus loin.

- Alors comme ça on a perdu sa grand-mère ? C’est ça qui te rend aussi polie qu’un chien mort sur le bord de la route dont une voiture serait passé trois fois dessus ?

D’accord, moi-même je ne suis pas très polie, mais on en a parlé : moi j’ai le droit !

- Appelle-moi encore une fois « clown », et je crame tes jolis cheveux. Lilou.

Hey, ça aussi je l’avais capté ! Entre trois pensées. Bon, j’avais arrêté d’utiliser mon pouvoir rapidement, je n’avais pas dégoté grand-chose non plus, mais bon.

- Donc tu vas me dire, gentiment – et pour de vrai cette fois -, parce que ça j’ai pas réussi à l’entendre…Pourquoi je peux pas rentrer là, hm ? Je veux juste savoir. C’est pas compliqué !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Jeu 2 Juin 2016 - 18:52


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"




Lilou avait peut-être un peu exagéré en souhaitant la mort de l’inconnue et en l’ignorant à son tour lorsque son interlocutrice lui avait demandé de se présenter, mais le courant ne passait juste pas entre elles. Cela faisait même quelques années que la mutante n’avait plus détesté quelqu’un dès leur première rencontre… Le seul hic, c’est que la miss en face d’elle ne semblait pas être du genre à se laisser faire.

- Alors comme ça on a perdu sa grand-mère ? C’est ça qui te rend aussi polie qu’un chien mort sur le bord de la route dont une voiture serait passé trois fois dessus ?

Silence total. Cette clown était une télépathe en réalité ? En plus, son interlocutrice avait touché un point sensible, et cela ne plaisait pas à la mutante. Là, « le chien mort » avait envie de frapper la voiture autant de fois qu’elle l’avait écrasé. Mais c’était hors de question de céder à ces provocations suite à cette fausse empathie pour la perte de sa grand-m ère. Mais malgré ses efforts pour ne pas montrer que les paroles avaient atteints leur but, la colère et la tristesse se mélangeaient dans son regard.

- Appelle-moi encore une fois « clown », et je crame tes jolis cheveux. Lilou.

Et son nom non plus, la mutante n’aimait pas qu’on le dise après avoir lu dans ses pensées. Surtout que c’était la télépathe qui avait commencé le jeu de « je ne donne  pas mon identité si tu le donnes pas en premier ». Néanmoins, les paroles de l’inconnue ne paraissaient pas fausses et voir ses cheveux cramer ne tentait pas Lilou. Pour faire simple, tout ce que disait son interlocutrice avaient de grandes chances de ne pas lui plaire.

- Donc tu vas me dire, gentiment – et pour de vrai cette fois -, parce que ça j’ai pas réussi à l’entendre…Pourquoi je peux pas rentrer là, hm ? Je veux juste savoir. C’est pas compliqué !

Se remettant de sa surprise d’avoir une télépathe devant elle, Lilou lui cracha au visage pour seule réponse, réellement énervée. Surtout qu’elle était impuissante face aux pouvoirs de la télépathe. En tout cas, s’’il y avait un moyen d’empêcher l’inconnnue de lire dans ses pensées, Lilou ne le connaissait malheureusement pas.

- Dommage que tu n’aimes pas ton joli surnom de clown, tu aurais eu du succès à te faire renvoyer mystérieusement par terre, les gens auraient applaudit…

Lilou voulut ensuite couper court à la conversation en se téléportant vers l’institut – si possible derrière l’entrée où la garce ne semblait pas pouvoir aller– mais le résultat ne fut pas celui escompté : elle se retrouva une vingtaine de mètres derrière, loin de l’entrée. Oups ! Son stress et son énervement lié à son manque de concentration l’avaient trahie. Sans parler de son manque de maitrise de son pouvoir…

- « Merde. », pensa-t-elle, assez écœurée de ne pas avoir atteint son objectif…

Elle allait devoir continuer à se farcir le délire de l’autre idiote. Oui oui, elle avait le droit de l’insulter de tous les noms en pensées – surtout si la télépathe les lisait – depuis qu’elle avait osé parler de sa grand-mère et la provoquer.

- Bon, ma jolie, tu veux pas retourner d’où tu viens et oublier que tu ne pourras pas découvrir un endroit de cette misérable ville ? Surtout que tu m’as énervée, alors je ne vais certainement pas t’obéir et te raconter ce que tu veux…  En plus je sais  vraiment pas grand-chose sur le pourquoi de tu ne peux pas rentrer là-bas…

Et le directeur leur avait dit de ne rien dire à personne sur la barrière. Pour une fois qu’elle acceptait de se plier aux règles et de ne rien dire !

- Après si tu attends le directeur de cette école, il voudra peut-être bien t’accepter ! Même si vu ta tête, cela m’étonnerait, rajouta-t-elle, quasi convaincue de ses paroles.  Si tu ne veux pas partir sans récompense après le beau numéro que tu nous as servi, je t’offre un chocolat !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Ven 3 Juin 2016 - 11:29


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


[Pas de soucis, tu avais prévenu donc j'ai attendu patiemment n_n]

Constatant que la remarque sur sa grand-mère paraissait la réduire au silence, je m'en amusais.  C'était attrayant de constater combien les humains tenaient à leur proches et ne pouvait s'empêcher de se sentir triste pour eux. Je ne comprenais pas du tout ça. Après tout, je n'avais aucun proche et je n'avais jamais senti le besoin d'en avoir.
J'observais ses réactions et en souriais un peu.
Après avoir demandé à connaître donc ce que je désirais, je restais branchée sur ses pensées.  En somme elle était surprise de rencontrer un télépathe. Et ensuite....

Eh ! Mais ça ce n’était même pas malpoli ! C'était pire que ça ! J'allais vraiment lui cramer ses cheveux !
Et en plus elle continuait de se foutre de moi ! Oh bon sang. J'allais lui refaire la face ! Pour de vrai !
Alors que j'allais concentrer du feu, la fille disparu. Je perçu ses pensées mais derrière. Je me retournais.
J'entendis aussi un joli mot bien vulgaire comme il faut. Décidément...
Je m'essuyais de ce qu'elle avait délivré sur moi et l'observais, percevant ses pensées les plus claires. Elle se foutait clairement de moi.

Il me sembla qu'elle me mentit quand elle parla du fait qu'elle ne savait pas pourquoi je ne pouvais pas entrer. Mais en somme....  je perçu juste l'idée d'un directeur sans bien savoir pour quelle raison.
En fait elle m'en parla quand même de ce directeur. Puis parla de m'offrir un chocolat. Je la regardais et eut un petit sourire.
Je me téléportais devant elle. La fixant.

- Alors c'est une école ? Intéressant. Dis-moi.... c'est une école comment ? Et tu devrais répondre tu sais....

J'attrapais violemment ses cheveux et laissait flamber du feu dans mon autre main

- Parce que tu vois j'ai été assez gentille avec toi. Mais la je perds patience. Si tu répondais simplement à mes questions j'aurais pu parfaitement te libérer. Te laisser tranquille. Je veux juste discuter. Mais il semblerait que toi…Tu n’es pas pour.

Et je ne mentais pas. Je la regardais.

- Enfin si tu veux, je ne suis pas contre un chocolat. J'adore ça.  Mais comme j'ai la vague impression que tu dis ça pour te foutre de moi, je dirais que tu peux t'étouffer avec ce chocolat.

Je souriais doucement et rapprochait mon visage du sien

- Ne pense pas que le fait d'être une démone joviale et énergique, et peut-être un peu excentrique fait de moi une idiote.

J'avais l'air très sérieuse.  Je la gardais sous ma menace. En vérité, elle m'avait énervée alors... j'étais prête à lui faire mal s'il fallait.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Ven 3 Juin 2016 - 19:00


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"




Apparemment son interlocutrice sans nom ne savait pas que c’était l’institut, contrairement à ce que s’imaginait Lilou. Elle aurait au moins pensé que « le clown » savait où elle se dirigeait, et que c’était juste l’entrée qui coinçait. Que la rouquine était bloquée par la barrière car il fallait peut-être un truc afin d’être validé, même si les invités indésirables comme les démons n’étaient d’office pas acceptés... Ne pas avoir écouté les instructions lui portait à présent préjudice… Surtout qu’elle ne s’imaginait pas du tout que la femme en face d’elle pouvait être un démon. Sa logique était asse simpliste : les démons ça restait loin d’endroits grouillant de sorciers et de mutants,  même s’ils n’étaient pas gentils.

Mais une douleur la ramena à la réalité, ses cheveux étant violemment maltraité par la garce devant elle… Suivi par l’apparition d’une flamme dans l’autre main de l’inconnue.  Parce qu’en plus, son ennemie avait plusieurs pouvoirs ! C’était quoi cette injustice ?Et ce n’était pas des menaces en l’air de cramer ses pauvres cheveux ?! C’est donc complètement perdue et paniquée que Lilou essaya de se débattre quelques secondes, sans trop de succès. C’est que ses cheveux, elle y tenait quand même… Et ça faisait mal de tirer en sens inverse de son agresseur, qui ne comptait pas la laisser s’échapper si facilement, le menaçant toujours avec la boule de feu…

- Parce que tu vois j'ai été assez gentille avec toi. Mais la je perds patience. Si tu répondais simplement à mes questions j'aurais pu parfaitement te libérer. Te laisser tranquille. Je veux juste discuter. Mais il semblerait que toi…Tu n’es pas pour.

Non, elle n’aimait pas obéir aux ordres d’inconnus. Ni répondre aux questions, d’ailleurs. Surtout lorsqu’il y avait  usage de la force. Et que ses interlocuteurs commençaient la conversation avec des provocations. De plus, Lilou était de nature assez têtue. Mais vu la situation actuelle, la brunette n’était pas sûre de pouvoir résister bien longtemps avec son arrogance. Son adversaire trichait en plus : il avait plus de pouvoirs qu’elle. Et « le clown » savait les utiliser.

- Enfin si tu veux, je ne suis pas contre un chocolat. J'adore ça.  Mais comme j'ai la vague impression que tu dis ça pour te foutre de moi, je dirais que tu peux t'étouffer avec ce chocolat.

Toujours silencieuse, ne souriant plus, Lilou observait avec un regard noir l’inconnue qui se rapprochait trop près de son visage à son goût.

- Ne pense pas que le fait d'être une démone joviale et énergique, et peut-être un peu excentrique fait de moi une idiote.

- Hein ?

Ah bah non. Lilou ne s’y attendait pas. Son cerveau avait vraiment du mal à accepter la dernière phrase. La possibilité que la rouquine soit une démone n’avait jamais réellement fait tilt dans sa tête. C’était une blague pour voir sa réaction, c’est ça ?

- Un démon ? répéta-t-elle tout haut, tentant de se convaincre elle-même qu’elle avait bien entendu. La possibilité que tu sois potentiellement idiote n’était pas exclue… Mais ça…

La mutante s’interrompit en se mordant la lèvre, se rendant compte que se foutre de la tête de son agresseur n’était pas une bonne idée actuellement, mais cela avait été dit spontanément…

- Mais je te dirais ce que tu veux savoir, tenta-t-elle de se rattraper, si je peux avoir une assurance que tu ne me tues pas si je te dis ce que tu veux savoir.

Malgré sa haine envers les démons, Lilou n’était malheureusement pas assez folle pour risquer de se faire tuer ici. Pas en ne sachant pas si son adversaire était prêt à tuer ou non. En plus, si c’était juste le peu d’informations qu’elle détenait qui intéressait son interlocutrice, elle voulait bien les lui donner en échange d’une assurance qu’elle ne perdrait pas la vie. Fuir n’était pas possible, et se téléporter non plus. La jeune femme ne maitrisait pas assez ses pouvoirs afin de se téléporter où elle voulait en un instant, surtout si elle ne se concentrait pas. Cela risquait plutôt de refaire une situation où elle se téléporterait au mauvais endroit, loin de son objectif, comme quelques instants plus tôt… Par-dessus tout, Lilou ne connaissait pas la puissance des démons, n’en ayant jamais rencontré auparavant. Du moins, pas à sa connaissance. Jusqu’à ce qu’elle puisse devenir assez forte pour en tuer, son devoir était de rester en vie. Seulement alors, Lilou pourrait essayer d’assouvir sa vengeance.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Lun 6 Juin 2016 - 12:06


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


Deux.
Non franchement, vous n’aviez pas envie de répondre ça, a chaque fois qu’on vous sortait « Hein » ? Moi si. Dans tous les cas, je sentais cette humaine, être complètement sous la surprise. Enfin, je percevais ses pensées. Je ne sentais pas les sentiments.

Je ne savais pas si elle avait conscience que suggérer que j’étais idiote, était une bonne idée, quand je la tenais sous mon joug, mais elle parut en prendre conscience peu après que je manque de lui cramer définitivement les cheveux.  J’étais presque fière de ne pas donner l’impression d’être un démon, mais n’étais pas sûr qu’elle ne s’en fût pas rendu compte pour les bonnes raisons.

J’entendis cette Lilou se rattraper comme elle put. Hm. Du coup, elle acceptait de me dire ce qu’elle savait. Je rangeais mon feu, mais continuais de la tenir par les cheveux.

- Une assurance ? Ben je ne te tuerais pas si tu dis tout ce que je veux savoir. C’est tout. Et puis, je comptais pas te tuer. Juste te faire très mal. Très très mal. Mais c’est pas mon truc de tout le temps tuer des humains. Même si je peux le faire.

Je passais ma main autour de ses épaules, et fit un sourire.

- Bien sûr, si tu redis que je suis une idiote, je risque de perdre totalement le contrôle, et pouf, je vais te brûler, donc…Evite juste de m’énerver.  Allez viens, on va boire un chocolat, justement pour discuter. J’ai envie de sucre.

Cette histoire de grille qui ne me laissait pas passer, m’avait mis en état de manque, donc j’en avais besoin. J’embarquais cette Lilou avec moi. J’aurais pu nous téléporter, mais quitte à faire…

- Donc dis-moi, Lilou. Comment cela se fait que je ne peux pas entrer dans cette école ? Et à quoi sert-elle ?  Cette école, je veux dire. Au fait, j’espère que tu as de quoi payer, j’ai pas encore volé de fric à quelqu’un aujourd’hui…

Je l’embarquais avec moi, souriante.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Mar 7 Juin 2016 - 19:44


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"



Au grand soulagement de Lilou, son interlocutrice fit disparaitre les flammes et lui assura qu’elle ne la tuerait pas. La rouquine l’aurait juste laissée dans un mauvais état si elle l’avait voulu, ce qui n’était quasi pas mieux… Mais toujours mieux que la mort… Ensuite, la démone passa une main autour de ses épaules avec un grand sourire, ce qui n’annonça rien de bon aux yeux de Lilou.

- Bien sûr, si tu redis que je suis une idiote, je risque de perdre totalement le contrôle, et pouf, je vais te brûler, donc…Evite juste de m’énerver. Allez viens, on va boire un chocolat, justement pour discuter. J’ai envie de sucre.

La mutante n’en pouvait plus du caractère de cette fille. Sa seule envie était juste de l’énerver à son tour, bien que la situation ne soit pas à son avantage, loin de là. C’était quoi cette foutue idée de boire un chocolat ? Ah oui… C’était elle qui avait lancé la perche en se moquant de la rouquine quelques instants plus tôt. Elle ne pouvait pas invoquer l’excuse qu’elle ne savait pas encore que c’était un démon, non ? Vraiment pas ? Et personne ne voulait sortir de l’institut lui venir en aide ? Bien qu’elle ne connaisse pas grand-monde, Lilou aurait bien sauté sur l’occasion pour s’échapper loin de la folle à côté d’elle.

Lilou soupira donc, n’ayant pas trop le choix que d’accompagner sa nouvelle « meilleure amie ». En direction du premier café qui se trouvait à proximité, la brunette écouta les questions que lui posaient la démone, tout en attendant qu’elles se soient installées à une table avant de répondre. Seulement voilà, la mutante voulait juste s’amuser une dernière fois avant de reprendre son sérieux… Lilou commanda donc les deux chocolats chauds, et en profita pour demander au serveur une petite faveur…

- Excusez-moi, pouvez-vous prendre une photo de moi et de ma meilleure amie ? annonça-t-elle avec un grand sourire tout en lui donnant son téléphone. On a visité cette ville de bout en comble et on a oublié de prendre une jolie photo de nous deux ensemble, n’est-ce pas Julia ? fit-elle tout en mettant à son tour un bras autour de l’épaule de sa fausse amie pour la photo.

Une fois le selfie pris, le serveur lui rendit son téléphone, et s’en alla chercher leurs boissons.

- Alors… par où commencer, chère Julia ? Commençons par le pourquoi tu ne peux pas rentrer dans l’école, vu que cette réponse-là est très simple : apparemment l’institut possède une sorte de barrière qui empêche les démons de rentrer à l’intérieur… Par contre, va as me demander comment elle fonctionne, j’en sais strictement rien.

Surtout qu’elle n’avait déjà pas bien écouté la « partie sécurité » lorsque le directeur lui avait fait dicté les règles. Et comme une débutante Lilou avait pensé qu’il y avait aussi un système empêchant les mutants « non validés » par le directeur de rentrer également. Franchement, comment ne s’était-elle pas rendu compte avant qu’elle avait une démone devant elle ?

- Quant à quoi sert cette école, la réponse est également simple en fait. Les sorciers et mutants ne contrôlant pas leurs pouvoirs viennent ici et on apprend à maitriser nos pouvoirs.

Voilà, elle avait répondu ! Elle pouvait s’en aller maintenant ? Lilou acceptait volontiers de payer tout de suite pour s’en aller loin de la folle aux flammes dangereuses ! Sa tête commençait sérieusement à la rendre dingue. Si seulement le serveur pouvait se dépêcher d’amener ces foutus chocolats chauds.

- Satisfaite ? Tu vas retourner loin d’ici, maintenant ? D’ailleurs, je continue de t’appeler Julia ou tu vas te présenter un jour ?

Autant lui dire en face qu’elle souhaitait ne plus la voir. Surtout si son interlocutrice continuait à lire dans les pensées.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Mer 8 Juin 2016 - 20:49


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


Tiens. Je la laissais commander si elle voulait, si ça l'arrangeais. Moi tant qu'elle répondait à mes questions ça irait.
Soudain je me retrouvais à être prise en photo comme si on était les meilleures amies du monde elle et moi.
Je ne savais pas ce qu'elle avait en tête et j'aurais pu lire ses pensées mais avant ça, je me retrouvais à être surnommée Julia. Julia. C'était pas mal comme nom. C'était proche de Judith qui de toute façon n'était même pas mon véritable nom. A vrai dire je n'ai jamais trop su comment je m'appelais et j'ai totalement oublié.
Les chocolats arrivèrent et elle continuait de m'appeler Julia. Mais au moins elle me répondit. Donc, cette école était protégée des démons. Pratique. Utile. Mais un peu dommage pour l'éventuel cambriolage que j'aurais pu commettre. Mais bon.

Par contre l'utilité de cette école me plu immédiatement. J'adorais les mutants et les sorciers. Ils étaient super marrants et attrayants. Enfin je me doutais que cette fille en était une sinon elle n'aurait pas pu changer d'endroit comme elle l'avait fait. Donc il paraissait logique qu’elle aille à cette école.
J'avais attendu les chocolats en faisant claquer mes doigts sur la table en attendant. Et en écoutant ce qu'elle me disait.

- Retourner loin d'ici....Non. pas avant d'avoir bu le chocolat. Tu peux m'appeler Julia. De toute façon, c'est proche de Judith et Judith n'est même pas mon vrai nom.

Je souriais, et vit les chocolats arriver. J'en fus satisfaite et prit le mien

- Donc tu es une mutante. C'est plutôt cool. Enfin je m'en doutais vu ce que tu as essayé de faire tout à l'heure. A moins que tu ne sois une sorcière ? Dans tous les cas, ça me plaît. Dis moi, vous êtes nombreux dans cette école ? C'est super intéressant.

Je ne cessais pas de sourire et trempait mes lèvres dans le chocolat en la regardant

- Et je suppose que tu y es parce que tu ne contrôle rien. Tu sais, la téleportation ça s'apprend.

J'avais vite appris comment ça marchait, moi.

- Et dit moi. Pour quelle raison as tu prise une photo de nous deux ?

Je n'y avais plus pensée mais cela m'intriguait


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Sam 18 Juin 2016 - 18:23


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"




Lilou n’en croyait pas ses oreilles. Son interlocutrice ne s’appelait vraiment pas le clown, ni Julia. Non non, cette dernière avait vraiment un nom ! Incroyable, n’est-ce pas ? C’est que la mutante commençait sérieusement à en douter... La brunette avait commençé à croire que les démons n’avaient pas de noms…

Les chocolats arrivèrent ensuite, ce qui ne déplaisa pas à Lilou. Cela voulait dire que son interlocutrice partirait bientôt loin de sa vue. Tout en sirotant sa boisson, la brunette écouta attentivement Judith.

- Donc tu es une mutante. C'est plutôt cool. Enfin je m'en doutais vu ce que tu as essayé de faire tout à l'heure. A moins que tu ne sois une sorcière ? Dans tous les cas, ça me plaît. Dis-moi, vous êtes nombreux dans cette école ? C'est super intéressant.

Lilou  ne savait pas si elle devait s’étouffer avec son chocolat chaud. C’était bien la première fois que quelqu’un lui disait qu’on trouvait cela cool d’avoir des pouvoirs. Jusqu’ici, cela avait toujours été considéré comme étant étrange par ses anciens amis d’avoir des capacités spéciales, ce qui avait amené Lilou à cacher ses pouvoirs et  s’entrainer que rarement. Ce qui était sûrement une des raisons de sa maitrise pitoyable de sa téléportation.

- Oui, je suis qu’une mutante, confirma-t-elle à la démone, et je dirais que oui, on est quand même nombreux. Il y a en plus beaucoup de pouvoirs intéressants, c’est assez drôle de voir autant de pouvoirs différents.

Se rappelant qu’elle parlait quand même à une ennemie de l’école – du moins, dans l’esprit de Lilou les démons n’étaient pas leurs amis – la mutante s’interrompit et laissa Judith continuer la conversation. Cette dernière souriait toujours, et lui annonça que la téléportation ça s’apprenait, pour ensuite l’interroger sur le pourquoi de la photo prise quelques minutes plus tôt. Un petit sourire se fit sur les lèvres de l’orpheline, qui ne tarda pas à répondre.

- Pour la photo, c’était si jamais tu ne déclinais pas ton
identité. Je pense que j’aurais essayé de faire des recherches sur toi à partir de ça. Et puis, vu que tu es une démone, j’espère pouvoir te tuer un jour,
répondit-elle sans détour, alors autant que je me souvienne de toi lorsque je serais en mesure de pouvoir réaliser ce petit souhait !

Lilou n’y allait plus par quatre chemins avec la télépathe, ne sachant pas si cette dernière continuait à lire constamment dans ses pensées. En plus, sa réponse était véridique. Et tant pis si cela ne plaisait pas à son interlocutrice, la mutante était de toute manière à sa merci. Un jour, Lilou comptait bien retrouver les démons qui avaient assassinés ses parents, ainsi que tous les autres qui pouvaient exister... Et les tuer... Et tous les moyens étaient bons pour y arriver.

- Et qu’est que tu en sais pour la téléportation, tu vas m’apprendre peut-être ? Et ne m’annonce  pas que tu as en plus de tes flammes dangereuses la capacité de te téléporter ? Parce que là, je serais assez désespérée de pouvoir te tuer un jour.

Lilou se demanda au passage s’il y avait un moyen spécifique de tuer des démons, mais attendit patiemment la réaction de Judith quant à ses dernières phrases, ne voulant tout de même pas trop abuser… C’est que la démone l’impressionnait quand même, même si elle essayait de ne pas le montrer et continuait d’être impertinente. Lilou avait bien vu de quoi était capable son interlocutrice… Ou du moins, elle en avait eu un aperçu.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Mer 22 Juin 2016 - 13:10


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


Même si cette fille avait été irritante à penser que j’étais une idiote, ou un clown, ou n’importe quelle autre chose péjorative pour ma personne, je crois que je m’en fichais à présent. Elle répondait à mes questions, donc c’était déjà ça, et tout ce qu’elle disait était très intéressant. Je voulais tellement en savoir plus.
C’était chouette. Apparemment dans cet institut dans lequel je ne pouvais pas entrer, il y avait pleins de mutants. Je trouvais ça trop bien, et presque dommage que je ne puisse pas y entrer. Je l’enviais, et sûrement que je la regardais avec un léger air plein d’envie. Mais bon… Peut-être qu’un jour ils accepteraient les démons dans cet Institut ? Je ne voyais pas en quoi les démons dérangeaient…
Je ne voyais pas en quoi prendre une photo de moi permettrait de faire des recherches sur moi. Quoique ça pourrait toujours prouver que je suis célèbre, et ça, ça serait trop bien. Peut-être qu’à force de voler, cambrioler, arnaquer, et m’amuser, j’avais été repéré, et qu’elle n’aurait eu aucun mal à trouver mon identité ?
Peut-être devrais-je aussi songer à changer de vaisseau. Hm. C’était une idée.
Dans tous les cas, cette Lilou voulait me tuer. Oh. Parce que j’étais une démone ? Parce que je l’avais menacé ? Je ne savais pas, mais je trouvais ça amusant. Je me demandais si elle y arriverait, tiens. J’en doutais, j’étais très bonne pour éviter la mort. Heureusement, d’ailleurs, haha.

- En espérant que tu ne le réalises pas, répondis-je sans attendre, en souriant de toutes mes dents.
Je pourrais toujours la tuer avant, s’il fallait. Je n’aimais pas trop tuer les humains, parce qu’ils perdaient en intérêt une fois morts, mais hey, c’est pas moi qui aurait commencé, elle n’aurait alors qu’à s’en prendre à elle-même. J’avalais quelques gouttes de chocolat, profitant du sucre qui en découlait.
Apparemment, et je m’en doutais, elle ne se doutait pas que je puisse connaître la téléportation.
J’eus un rire moqueur.

- Tu veux tuer une démone, mais tu ne connais même pas leurs pouvoirs. Tu es amusante, dis donc.

Je bu un peu de ma tasse, et consenti à lui parler de nous.

- Bon, comme tu es volontaire pour me parler de cet institut fascinant, je consens à te parler de nous. Les démons. Sache que nous avons plusieurs pouvoirs. La téléportation en fait partie. D’où le fait que toi et moi avons un point commun !
J’eus un petit rire amusé. J’étais sûre de sûrement la dégouter, mais si elle continuait de répondre à mes questions, je pouvais sincèrement lui apprendre à utiliser son pouvoir. Ça ne me posait pas de problème.

- Nous avons aussi les boules de feu, les boules…de foudre je dirais. Je les aime pas trop celle-là… Et bien entendu…La possession ! D’ailleurs, tu peux chercher Judith Marston autant que tu veux, tu trouveras une femme qui…me semble-t-il était fleuriste…Je crois…

Je ne faisais jamais bien attention à ce que devenais les vaisseaux que je pouvais prendre, alors…

- Et certains d’entre nous..Comme moi, et bien on a un pouvoir en plus.

Je souriais, et sondait rapidement ses pensées, dont je ne m’étais plus vraiment préoccupé.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Sam 2 Juil 2016 - 21:41


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"





Sa méconnaissance des démons et de leurs capacités fit rire Judith, qui n’avait pas réellement tort. Lilou préféra ne pas faire de commentaires ; ni de réagir face à cette moquerie et but quelques gorgées de son chocolat tout en écoutant son interlocutrice. Cette dernière consentit à lui parler un peu de leur « race », ce qui ne déplaisait pas à la brunette. Vu qu’elle ne connaissait pas encore grand-chose sur les démons, autant en profiter d’avoir des informations venant directement d’un des leurs.

Quand Judith commença par lui dire qu’ils avaient tous plusieurs pouvoirs, une pointe de jalousie ne s’empêcher de se pointer chez Lilou. C’est qu’elle ne trouvait pas son pouvoir très pratique si elle voulait tuer plus tard des démons, surtout s’ils avaient autant de capacités ! Quant au fait qu’elle ait un point commun avec Judith, cela par contre ne lui plut guère… Beurk !

- Nous avons aussi les boules de feu, les boules…de foudre je dirais. Je les aime pas trop celle-là… Et bien entendu…La possession ! D’ailleurs, tu peux chercher Judith Marston autant que tu veux, tu trouveras une femme qui…me semble-t-il était fleuriste…Je crois…

En fait, c’est pas mal d’être un démon ! Tu as juste pleins de pouvoirs, et tu peux posséder… Les gens. Mouais,  concernant cette dernière capacité, ça c’était pas encore dans son style de pouvoir qu’elle adorait. Et puis, tant qu’elle ne se faisait pas possédée elle, ça lui allait ! D’ailleurs quant à ce pouvoir de possession qu’ils avaient, cela amenait beaucoup de questions… Que Lilou ne put s’empêcher de poser :

-Vous pouvez posséder n’importe qui comme ça, pouf ? Il vous faut quand même remplir des conditions ? Et si vous voulez changer de personne que vous contrôlez, la… Euh… Judith Martston, elle devient quoi ? Elle reprend sa vie comme avant, sans se souvenir de ses actes réalisé sous votre emprise ? Ou elle... meurt ?

Décidément, sa curiosité avait du mal à être freinée… Elle n’avait même pas encore demandé s’il y avait un moyen tout simple de les tuer, si c’est pas triste… Mais cette question, la mutante n’osait pas vraiment la poser… C’est un sujet de conversation assez délicat, disons. Quoique… Cette Judith avait l’air d’être ouverte à toute discussion, et n’avait pas l’air d’y aller par trente-six chemins pour avoir ce qu’elle voulait. Cela lui plaisait, d’une certaine manière… Même si l’attitude souriante et toujours joyeuse de la démone l’énervait constamment…

- Et donc, ton pouvoir en plus c’est la télépathie ?

Histoire d’avoir confirmation de ses doutes. Sait-on jamais qu’elle ait une capacité un peu plus évoluée que la simple télépathie qu’elle voyait dans les films !


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Lun 4 Juil 2016 - 20:15


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"


[Merci Lilou pour ces questions, ça m’fait réfléchir aux annexes des démons dont j’m’occupe xDD]

Je savais que cette fille devait toujours me détester, n’empêche qu’elle ne pouvait s’empêcher d’être tout aussi curieuse que moi, alors elle n’avait rien à dire ! Je souriais, un peu fière de moi et de ces connaissances qu’elle ne possédait pas sur les démons. Elle voulait tuer des démons, et semblait tout ignorer d’eux. Les humains m’amusaient pour ça. Leur espoir était infaillible, et c’est pour cela que parfois, les briser était tout aussi drôle que de les voir renaître.

- Remplir des conditions ? Ben faut pas que l’âme soit trop puissante. Genre si je voulais te posséder, je pourrais pas. Enfin je crois pas…Il me semble que posséder un mutant ou un sorcier, c’est pas possible. Et pour Judith… Je crois que y a une chance qu’elle survive, ouais. Ca dépend. Je crois que ça fait quand même dix ans que je la possède. Si je la quitte, elle ira sûrement se pendre, ils font souvent ça, sous la folie.

D’ailleurs, plus j’y songeais, plus je me disais que changer pourrait être une idée sympathique. Parce qu’il était vrai que j’avais quand même garder ce vaisseau un sacré temps.

- Et yep. Mon pouvoir en plus c’est la télépathie. Après je sais qu’il y a des démons qui ont pas de pouvoirs en plus.

J’observais cette fille :

- Dis moi, t’as dit que tu voulais me tuer, non ? Je suis sûr que tu sais même pas comment on fait. Enfin, t’as bien raison de poser des questions, c’est plus pratique pour ça. Surtout que moi je vous connais bien. Vous êtes amusants, les humains.

Mais je n’en rajoutais pas plus. Elle n’avait pas à savoir tout ce que je pensais.

- Mais si tuer des démons, c’est ton kiff, tu vas être servie. Depuis le retour de Lucifer j’ai l’impression que c’est la fête sur Terre.

Je grimaçais d’ailleurs. Cela me rappelait un très mauvais souvenir que je n’avais pas envie de me rappeler. Je détestais ce type. Lucifer. Et sa pute. Surtout après le tour qui m’avait été joué. Eurk.

- Argh. De parler de ça, ça me rappelle un mauvais souvenir. Ca te dérange pas que je reprenne un chocolat, hm ? Le sucre ça fait du bien à l’esprit.

Sans même attendre sa réponse, j’en commandais un nouveau.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou Lun 4 Juil 2016 - 21:41


"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !"




[MP si Lilou est censée avoir connaissance de qui est Lucifer, et je changerais ! Désolée pour la réflexion quant à tes annexes, c’était pas le but des questions xD ]

Judith lui expliqua que l’âme de leur hôte ne devait pas être trop puissante afin qu’ils puissent la posséder, et la rassura également en lui disant qu’elle ne pouvait pas contrôler de mutants ou de sorciers, du moins le pensait-elle. Quant à la pauvre victime qu’était la vraie Judith, sa survie n’était pas vraiment assurée, et si jamais elle réussissait à s’accrocher à la vie, la folie risquait de lui pendre au nez. En somme, autant mourir tout de suite. Après ces petits détails éclaircis, la démone lui expliqua que certains démons n’avaient pas d’autres pouvoirs que ceux de bases, contrairement à d’autres. Intéressant. Mais sa charmante amie ne tarda pas à continuer de prendre la parole, et reprendre un sujet de conversation qu’elle n’avait pas osé émettre tout haut.

- Dis-moi, t’as dit que tu voulais me tuer, non ? Je suis sûr que tu sais même pas comment on fait. Enfin, t’as bien raison de poser des questions, c’est plus pratique pour ça. Surtout que moi je vous connais bien. Vous êtes amusants, les humains.

Lilou lui répondit simplement par un regard noir, n’aimant pas que la démone se moque d’elle à cause de son manque de connaissances. Et comment ça, ils étaient amusants ? C’est bien parce que son interlocutrice ne lui disait pas comment les tuer facilement et que la conversation était intéressante que Lilou s’abstint tout commentaire haineux envers Judith. Heureusement celle-ci reprit directement la conversation.

- Mais si tuer des démons, c’est ton kiff, tu vas être servie. Depuis le retour de Lucifer j’ai l’impression que c’est la fête sur Terre.

Au grand étonnement de Lilou, son interlocutrice laissa échapper une grimace suite à cette dernière phrase, mais la mutante ne fit pas de commentaires. Pas de suite, du moins, elle prit le temps de finir son chocolat chaud avant de poser les questions qui étaient sur le bout de ses lèvres… Mais Judith ne lui laissa pas le temps de clôturer la conversation et de la laisser filer puisque les boissons étaient terminées, et recommanda aussitôt des chocolats chauds. Naméoh, elle payait, aux dernières nouvelles. Et elle était radine. Envers les démons, surtout s’ils se nommaient Judith Martson.

- C’est pas le chocolat qui va vous tuer, apparemment. Quelle tristesse… Fit-elle en observant le serveur s’en aller chercher la commande, tout en essayant de ne pas s’énerver de devoir rester quelques temps en plus en compagnie de… cette folle. Puisque nous allons rester à ce café encore quelques instants, je me permets de continuer de te poser des questions !

Soupirant, Lilou préféra reprendre la conversation sur ce fameux Lucifer dont Judith venait de parler. Concernant le sujet sur comment tuer les démons, la brunette comptait bien essayer d’avoir des informations sur ça, mais après. Le fait que Judith n’ait pas eu l’air ravie d’évoquer le nom de Lucifer l’intriguait.

- Tout d’abord, Lucifer ? C’est qui ? Un ancien petit-ami à toi qui est revenu dans les parages ? Il n’a pas l’air de te faire hurler de joie, en tout cas, ne put s’empêcher de faire remarquer Lilou, qui n’avait aucune idée de qui pouvait être ce Lucifer. Je dois l’inviter ici pour que tu ne reviennes pas dans la zone, en fait ?

Cela ne faisait même pas un mois que Lilou avait débarqué à l’institut, et elle n’avait pas suivi les informations concernant les démons, ni les cours sur eux s’il y en avait eu. Alors lui parler de Lucifer, cela lui faisait juste penser au nom qu’on évoquait dans les mythes des « humains », rien de plus. Les nouveaux chocolats chauds arrivèrent alors, laissant un petit instant de silence avant que la brunette ne revienne à l’assaut avec ses questions.

- Et cela veut-il dire que tu veux bien me dire comment vous tuer ? Ou je rêve encore de trop, et je peux attendre quelques décennies avant que tu ne veuilles me donner cette information ? Et tuer les démons, j’ai bien malheureusement bien compris que cela ne pourrait pas se faire tout de suite avec ma puissance actuelle… Mais j’ai une vengeance à tenir, alors oui, on va dire que c’est mon but actuellement. Je collecte donc autant de données possibles en attendant !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou

Revenir en haut Aller en bas

"Quel est le mot de passe ?" "Quoi ?" "Non." "Ouvrez cette porte !" "Non plus !" [Lilou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Tome 8 - [SPOILER] Aprés l'avoir lu...
» Pokemon Rumble World
» De quel film/série/animé/jeu est tirée cette image ?
» Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy]
» Quand l'élève dépasse le maître

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2016-