Coucou Invité ♥ Et éventuellement bienvenue si tu es un newbie sans couleur !
Les inscriptions à l'event sont ouvertes, cliquez ICI pour découvrir le contexte et vous inscrire !
Pour tout nouveau personnage être de lumière, démon ou humain, 50 points te sont offerts dès ta validation !
150 points sont attribués dès ta validation en prenant un scénario, lien ou PV! Et en plus tu feras un heureux, what else ?
L'Agence S.P. qui lutte contre la criminalité surnaturelle a débarqué sur Institut Parker! Plus de détails ICI !

Partagez|

[+18] La vérité finie toujours par éclore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [+18] La vérité finie toujours par éclore Mar 17 Jan 2017 - 3:21

La vérité finie toujours par éclore  


Sytry se contemplait dans le miroir de la salle de bains. Depuis les événements du fin de mois passé, il avait réussi à cacher les marques sur son corps. À vrai dire, il avait eu la chance que Paimon soit trop concentrer dans son organisation. Sytry soupira en voyant les tâches mauves autour de ses poignets. Des longues marques violets noirs autour du cou… D’autres ecchymoses rougeoyants sur son abdomen. Preuve de son pacte avec Lucifer. Il enfila un long t-shirt noir, un foulard noirs avec des dorures qu’il enroula autour de son cou. Rentra dans ses jeans foncés, passa ses doigts fins dans sa chevelure avant de sortir. Il se fit un café et un pour son amant, se téléporta dans le bureau de Paimon.

-TOC. TOC.

Il étire un fin sourire en déposant la tasse devant son amant et la sienne à côté. Il se déplaça pour se placer derrière lui. Entoura ses bras autour de son cou. Sytry ne remarque pas que ses manches se relevèrent un peu dévoilant ses blessures aux poignets…. Il embrasse Paimon sur la joue.

-Et puis ? Ça avance bien ? Besoin d’aide. Oh là, ils semblent merdouiller ses insectes.

Il enlève ses bras et contourne à nouveau le siège. Jette un œil dans le coin de la pièce. Il s’approche le fauteuil berçant où il s’y installe en prenant son café. Paimon était toujours beau avec ses costumes. Sytry se mordilla les lèvres en posant son coude sur l’accoudoir du fauteuil. Posa son menton sur son poing.

-Tu as pas une tâche à me donner ? Ça fait un peu longtemps que je suis en pause…  

Peut-être un rapport avec sa promesse ? Il reprit une gorgée de son café en contemplant chaleureusement son amant. Observa ses cils noirs sombres s’agiter consciencieusement, ses yeux de corbeau. Ah comme tu étais chanceux de l’avoir à toi !


©Percylove



Dernière édition par Sieghart Allister le Lun 13 Mar 2017 - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Mer 18 Jan 2017 - 4:02


La vérité finie toujours par éclore


What kind of lord am I if I don't defend my vassal?


Tu travailles. Comme toujours. Après tout, une mafia ne se gère pas toute seule. Elle a besoin d'aide, comme un enfant. Quoique tu commences à en avoir plein le cul de ton enfant. Tu n'as qu'une envie: Le noyer dans un puit et l'oublier. Malheureusement, tu en as besoin pour te couvrir. Alors tu continues, nettoie derrière les misérables insectes et fomentes de nouveaux plans. Tu es concentré. Tellement que tu sursaute en entendant ton amant. Tu redresses lentement la tête de ton ordinateur pour l'observer et y voir le café. Tu grimaces un peu, préférant le thé, mais tu ne dis rien. Tu ne veux plus blesser ton amant. Tu veux être le meilleur, l'amant suprême! Celui dont tout le monde rêve. Tu veux être un parfait souverain pour ton Sytry, même si ça s'avère plus difficile qu'il n'y paraît.

Tu grondes un peu en sentant les bras de ton amant autour de toi et son baiser sur la joue. Tu as du travail! Ne le voit-il pas? Tu roules les yeux avant de te figer complètement. Quelque chose cloche. Quelque chose ne va pas. Son corps... Tu as l'impression qu'il est brisé. Tes yeux tombes sur ses poignets mauves. Tes doigts s'arrêtent complètement de taper sur ton clavier. Tu restes un long moment silencieux, assez longtemps pour laisser ton amant se placer dans un fauteuil dans le coin de ton bureau. Tu gardes un œil sur lui avant de refermer lentement ton portable et joindre tes mains sous ton menton. Il te cache quelque chose. Et tu vas savoir quoi. Pourquoi voudrait-il se mutiler ainsi? Tu as encore fait quelque chose de mal?

-Sytry. J'ai une mission très importante pour toi et ça comme nom de code ''Tu vas me dire exactement ce que tu as ou tu vas regretter de ne pas me l'avoir dit plus tôt''. C'est très, très simple comme mission. Tu vas m'expliquer pourquoi il y a des marques sur tes poignets et dans d'autres parties de ton corps. Si tu ne me réponds pas, je vais aller trouver la réponse à la source, chez celui qui te les a fait. Tu as cinq minutes pour accomplir ta mission.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Ven 20 Jan 2017 - 0:52

La vérité finie toujours par éclore  


Son visage se décomposa en entendant la « mission » de Paimon. Comment savait-il ? Il ne pouvait pas avoir remarqué ses blessures…. Sytry ne se doutait pas de son erreur. Il étira les manches en tirant sur le bas de son écharpe pour mieux camoufler les ecchymoses. Il ne pensait pas à une seule seconde que le pouvoir de son amant pouvait détecter ce qui clochait chez lui. Sa merveilleuse dernière bêtise lui avait coûté cher. Il décida de jouer les innocents ne tenant pas à lui révéler son fameux pacte. Il prit sa tasse de café entre les mains prit le temps d’y tremper lentement ses lèvres dans le liquide onctueux. Pendant qu’il dégustait sa gorgée de café, il réfléchissait à un mensonge plausible. Nier, ne servirait rien à ce stade… Il avala d’un coup sa gorgée en haussant les épaules.

-Oh rien de grave. Alarme-toi. Juste un petit combat avec des gardiens. Inutile de vouloir leur rendre visite, ils sont morts.

Sytry le regardait droit dans les yeux sachant que détourner le regard signifiait un mensonge frauduleux. Il croisa les doigts que sa menterie passerait. Il se mordilla les lèvres en prenant une autre gorgée. Il devait changer de sujet, trouver une diversion. Il regarda le portable refermer l’air de rien il le pointa.

-Alors, tout va bien? Je peux vraiment rien faire ? Tu n’as pas à bosser tout seul, tu sais… J’aime pas me sentir inutile.

Il serre sa tasse entre ses mains espérant que ça allait passer. Il laissa tomber sa tête contre le dossier du fauteuil en soupirant. Sytry se demandait sérieusement comment Paimon savait pour les traces sur son corps. Il avait réussi jusqu’à ce jour lui caché beaucoup de ses mésaventures… Comme l’histoire étrange de malédiction avec Emily. Où ils avaient manqué crever asphyxié sans raison… Il gonfla son torse en prenant une longue respiration en fixant le plafond.


©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Mar 24 Jan 2017 - 3:14


La vérité finie toujours par éclore


What kind of lord am I if I don't defend my vassal?


Tu le fixe un long moment alors qu'il te ment. Il. Te. Ment. Pourquoi? Pourquoi voudrait-il faire ça? Pourquoi voudrait-il te mentir et aussi mal en plus!? Qu'est-ce que tu avais fait? Est-ce qu'il en avait marre de toi? Est-ce qu'il a décidé de jouer les agents doubles pour le compte de Lucifer ou même un autre démon rival? Tu ne comprends pas, pourquoi ton Sytry te fait ça. Tu essaie de calmer ton cœur qui se débat dans ta poitrine et ton cerveau qui s'invente des films plus horribles les uns des autres. Tu te lèves lentement de ton siège, cachant tes tremblements à l'aide de ton pouvoir. Tu t'avance vers ton amant, l'air déterminé, mais aussi rempli d'inquiétude. Tu soulèves ses manches, arraches son stupide foulard. Tu fixe les blessures avec un mélange de dégoût et d'horreur. Quelqu'un avait blessé ton Sytry. Quelqu'un l'avait mutilé, souillé. Ton Sytry...

Tu recules lentement, secouant la tête en marmonnant des paroles incompréhensibles. Tu avais échoué. Ton Sytry était blessé. Ton Sytry avait souffert et tu n'y étais pas pour le protéger. Ton Sytry a souffert et toi, tu t'occupais de stupides insectes sans importance... Alors que TON Sytry avait besoin d'aide, toi... toi tu te la coulais douce dans ton bureau. Tes yeux s'embuent, mais tu forces tes larmes à disparaître. Tu es assez idiot comme ça, pas la peine d'en rajouter plus. Tu fixe le plancher, les yeux allant de tous bord, tous côtés, cherchant désespérément de quoi te raccrocher.

-Qui t'a fait ça...? Tu... tu t'es quand même pas infligé ça toi-même? Merde, dis moi pas que tu t'es fait ça... Je... je me suis amélioré, non?! Je... je suis bien mieux qu'avant! Alors pourquoi... pourquoi je suis un INCAPABLE!

Tu redresses vivement la tête, plongeant ton regard remplie de colère et d'incompréhension dans celui de ton amant

-Qu'est-ce que j'ai fait de mal, encore? Pourquoi tu te retrouves toujours blessé, toujours mutilé, toujours... Qui t'a fait ça?! Bélial?! Lucifer?! QUI! Réponds-moi, Sytry et essaie pas encore de me mentir! Tu es pire qu'un humain quand tu fais ça!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Ven 27 Jan 2017 - 18:20

La vérité finie toujours par éclore  


Il relèva la tête en observant Paimon marmonner sans rien y comprendre. Il pencha la tête sur le côté. Que se passait-il dans sa tête ? Il commençait à avoir un doute sur la crédibilité de son mensonge. Il se figea aux paroles de son amant. Pourquoi croyait-il qu’il s’était blessé à cause de lui? Il ne comprenait plus rien. À son regard noir, il détourna la tête. Ses yeux azur fixaient un point imaginaire sur le mur en secouant lentement la tête. Il n’aurait jamais imaginé qu’il réagirait de cette manière. Il haussa les épaules en passant ses doigts dans sa chevelure.

-Arrête de penser que c’est de ta faute. Tu n’aimeras pas la vérité…. Je suis désolé…. C’est de ma faute à moi, rien qu’à moi. Dit-il en serrant ses doigts dans sa chevelure. Il se mordilla les lèvres en fermant les yeux. Un long soupir s’échappa d’entre ses lèvres. Il se pencha pour ramasser son foulard en évitant soigneusement le regard de son amant sur lui.

-Je… J’ai fait ça pour toi… Non, je me suis pas mutilé… Je… J’ai…

Il balbultia incapable de dire « j’ai fait un pacte avec Lucifer. » Il avait terriblement peur de la manière que Paimon le prendrait. Il passa ses mains dans son visage.

-Tu…. Me promets de pas te fâcher plus…? Je sais pas comment te dire ça….

Il se mordilla les lèvres en tentant de se faire petit sur le siège, se tortilla un peu en cachant son visage avec le foulard.

-Tu vois… Il y a un sorcier talentueux qui refusait de se battre contre Lulu… Je, j’ai fait en sorte qu’il trouve la motivation….

« Pitié me demande pas plus de détail » pensa-t-il en osant lui jeter un coup d’oeil la gorge serrée. Il n’esquissa plus aucun geste, paralysé par la peur de la réaction de Paimon.


©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Mar 31 Jan 2017 - 4:07


La vérité finie toujours par éclore


What kind of lord am I if I don't defend my vassal?


Tu attends sa réponse. Il fait tellement de détour que tu as envie de lui faire cracher tout ce qu'il sait, mais tu te retiens. Il balbutie, disant que ce n'est pas de ta faute, mais de la sienne, qu'il a fait ça pour toi. Il ose même te demander de ne pas être en colère! Comment peux-tu ne pas être en colère alors qu'il détourne ainsi ta question, qu'il te cache des choses depuis des jours! Et le tout en évitant de te regarder de toutes les manières possibles! Tu l'écoutes attentivement, serrant et desserrant tes poings à un rythme beaucoup trop rapide pour te permettre de te calmer. Enfin, il te répond. Plus ou moins... mais c'est assez pour comprendre ou du moins supposer les choses. Ton cœur se serre horriblement dans ta poitrine alors que tu avance vers lui, tremblant. Mais cette fois, ce n'est pas de la colère, pas tout à fait.

Tu n'es pas en colère contre ton amant, mais contre la chose qui a osé lui faire ça. Mais surtout, tu es inquiet. Inquiet que ton Sytry soit plus que blessé physiquement. Inquiet qu'on te l'aille encore réduit en miette. Tu te rappelles quand tu l'as recueilli et tu n'as aucune envie que cette vision ne se reproduise! Tu t'arrêtes juste en face de ton amant, lui retirant ce stupide foulard du visage. Tu encadre lentement ses joues de tes mains, le forçant à redresser la tête pour qu'il te regarde. Tes yeux sont remplis d'inquiétude et de tristesse. Tout ça était ta faute. Il avait fait ça pour toi, parce que tu l'avais dompter ainsi. Tu l'as reconstruit ainsi. Pour qu'il te soit fidèle et obéissant. Tout ça était de ta faute. Ta faute si Sytry était blessé. Ta faute s'il avait voulu ajouter un sorcier dans tes rangs. Toujours. De. Ta. Faute. Et quand tu parles, ta voix est cassante, tremblante, incertaine et triste. Tu penses déjà connaître la réponse...

-Sytry. Qu'est-ce que tu as fais?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Dim 5 Fév 2017 - 4:22

La vérité finie toujours par éclore  


Il se sentait mal. Il avait peur que Paimon prend ses actions pour une trahison. Il leva lentement ses yeux océans vers son amant au moment où il lui enlève son foulard de son visage. Il se mordilla les lèvres honteux. Il détestait déplaire à Paimon surtout à devoir lui montrer que ses efforts pour sa cause s’avérait à devoir jouer avec le feu. Lui, il s’en fichait. Il était près à tout pour le servir, à le pousser sur le trône, à détruire ce sale Lulu. Il sentit ses mains sur ses joues l’empêchant de détourner le regard. Entendre sa question d’une voix si détruite… Cette brisure… aussi vaste qu’un vase éparpillé au sol. Aussi sombre qu’une personne ayant les cordes vocales arrachées. Mélodie désaccordée, à demi effacer. Ses sourcils pointèrent vers la cime de ses cheveux causant quelques plis d’incertitude sur son front. Son corps se tendit. Sytry savait qu’à ce stade, il devait cracher le morceau.

-J’ai fait un pacte avec Lucifer…. L’envoyer torturer ce sorcier en échange d’avoir le droit de me torturer…

Il prend les mains de Paimon entre les siennes avec des étoiles dans les yeux.

-J’ai réussi à lui cacher mes motivations. Il se ne sait rien de mes intentions. J’ai vu sa manière de se battre aussi. Fin, encore une nouvelle façon de faire… C’est un bon point pour prévoir ces coups. Tu vois, ça bien servi. C’est juste des marques elles vont disparaître.

Il caresse les mains du bout de ses pouces espérant apaiser la tension en lui. Il lui lâcha les mains. Il se leva termina son café avant de sortir une bouteille de fort. La brassa devant les yeux de Paimon.

-On peut boire si tu veux ?


©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Jeu 9 Fév 2017 - 4:06


La vérité finie toujours par éclore


What kind of lord am I if I don't defend my vassal?


Tu restes immobile, complètement immobile, après la révélation de ton amant. Tu ne respire pas, tu ne regarde que le vide, même ton cœur semble s'être arrêté de battre. Tout est en arrêt. Le temps est suspendu alors que les mots résonnent en boucle dans ta tête. Il a fait un pacte avec Lucifer. Lucifer l'a torturé. Il a fait un pacte avec Lucifer... Tu sens ta main dans celle de ton amant et tu baisses les yeux vers lui, confus, incertain. Pourquoi faire une telle chose? Pourquoi se faire torturer en échange de... de quoi? De faire torturer un sorcier? Mais c'est complètement insensé! Pourquoi ton Sytry avait pensé à ça? Pourquoi... il avait risqué sa vie comme ça? Tu restes immobile alors qu'il se lève pour aller prendre de l'alcool.

Tu fixe la bouteille avant de secouer vivement la tête et lui arracher des mains pour la poser le plus loin possible de vous. Tu t'avance vers lui, toujours sous le choc de la révélation, et tu ne t'arrête qu'à quelques pas de lui. Tu agrippes son chandail violement et le pousse contre le mur le plus proche. Tu le fixe droit dans les yeux, des larmes menaçant de rouler sur tes joues. Tu dégluties alors que tu essaie de chasser la boule que tu as dans la gorge.

-Sy... Sytry. Comment... comment tu... COMMENT TU AS PU FAIRE ÇA?! Te mettre en danger comme ça! Alors que... alors que je fais tout pour te protéger! Alors que je veux être meilleur pour toi, toi tu... te FOUS DANS LA MERDE! J'ai l'air de quoi, là?! Même pas capable de défendre mon amant... Même pas capable de prendre soin de toi! Combien de temps que tu m'as caché ça?! HEIN!? COMBIEN! Combien de temps j'ai été aveugle à... ça... comment j'ai pu ne pas voir jusqu'à présent. Merde... merde! MERDE!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Dim 12 Fév 2017 - 6:11

La vérité finie toujours par éclore


Il se tenait debout face à Paimon tentant de passer à un autre sujet. Sortant une bouteille de boisson, la brassant devant son amant. Ce dernier le regarda l’air étrange. Il ne semblait pas enclin à partager un verre d’alcool. Il se doutait que sa révélation devait le choquer…. Immobile, il se figea lorsque son amant lui arracha la bouteille d’entre les mains. Il ne réagit pas lorsque Paimon fut assez proche pour sentir son souffle contre son cou. Il ne réagit toujours pas quand sa main agrippa violemment son chandail avant de le projeter contre le mur. Il sentit le mur vibrer sous sa colonne. Il fronça des sourcils en le fixant du regard secouant vivement la tête, lèvres pincées. Il posa deux doigts en position fusil sur sa tempe, tapota à plusieurs reprises en osant le ton.

-Bordel, qu’est-ce que tu as dans la tête?!

Il le toisa le regard aiguisé avant d’éclater en entendant les paroles de son amant. Il détourna le regard, les bras tombant le long de son corps.

-J’ai rien fait de mal… J’ai fait avancé nos pions. Je vois pas le problème! C’est pas comme si je t’avais trahi. Ça doit faire 2-3 semaines… Pas besoin de faire tout un plat, c’est seulement des ecchymoses ! Ça va partir….

Il repoussa Paimon à l’aide de ses deux mains, le poussa vers son bureau.

-Pourquoi tu vois JAMAIS MES EFFORTS? Je fais tout pour te satisfaire, te faire plaisir… ET TOI! Tu penses toujours à ta propre image. Si tu veux si temps me protéger, c’est juste pour que tu TE SENS MIEUX! Tu le ferais pas pour moi. Soi dont content de ce que j’ai fait. Je referais toujours la même chose.

Il passa une main sur ses yeux en se mordillant les doigts avant de lever sa paume dans les airs et la rabattre près de son corps. Il secoua la tête en marchant vers la porte du bureau, la tête haute, mais le cœur lourd.

-Je fais tout pour te hausser… Et toi, tu me coupes les ailes. Tu peux même pas être content de mes avancements. C’est pas comme quand j’ai failli…

Son visage pâlit avant de se taire voyant qu’il allait dévoiler un truc qui lui cachait. Il se mordilla les lèvres avant de se laisser choir à nouveau sur le fauteuil.


©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Dim 12 Fév 2017 - 22:40


La vérité finie toujours par éclore


What kind of lord am I if I don't defend my vassal?


Tu es complètement sous le choc en voyant la réaction de ton Sytry. Le geste qu'il fait... te repousser avec autant de violence jusqu'à ce que tes jambes heurte ton bureau et que tu tombes à la renverse dessus. Tu le vois lever sa main et tu es certain qu'il va te frapper. Tu fermes les yeux, prêt à encaisser le coup qui frappe finalement le bureau. Tu trembles de peur, le souffle court. Qu'est-ce qu'il lui prenait? Pourquoi il réagissait ainsi?! Tu voulais simplement le protéger! Tu voulais simplement éviter qu'il souffre de ta main ou de n'importe quelle main! Tu voulais défendre ton amant, le chérir comme il se devait! Pourquoi il ne comprend pas ça? Pourquoi refuse-t-il que tu le défende, que tu t'inquiète pour lui!

Tu essaie de te ressaisir. Tu fermes les yeux quelques secondes avant de te redresser et observer ton amant près de la porte. Tu as les larmes aux yeux, même que certaines se sont échappés et roulent sur tes joues. Tu restes loin de lui, tu le crains encore. Tu ne sais pas pourquoi. Tu sais pourtant que tu n'as rien à craindre de lui, mais... tu as le sentiment qu'il pourrait te blesser s'il en avait vraiment envie. S'il le voulait, il pourrait te tuer, te mutiler, te torturer, te rendre fou. Et tu n'y pourrais rien. Tu n'oserais pas faire quelque chose...

-S..Sytry. C'est pas pour moi que je fais ça. C'est pour toi! Je t'ai vu quand Lucifer t'a torturé! Je t'ai vu quand tu es venu demandé mon aide! Je t'ai vu une fois et ça me suffit! Tu es trop précieux pour que je te perdre à ses mains!

Tu chasses rageusement les larmes qui brouillent ta vision alors que tu continues de parler, la voix chevrotante.

-TU ES TROP PRÉCIEUX! Qu'est-ce que je vais faire si tu crèves, hein?! Ou si Lucifer te rend complètement fou?! Je vais être seul avec mes souvenirs de toi et je pourrais pas tolérer ça. Je serais simplement... pas capable... Je préfèrerais crever que de rester en vie dans un monde sans toi. TU COMPRENDS ÇA?!

Tu couvres ton visage dans tes mains un bref moment, essayant de retenir le sanglot qui menace d'éclater à tout moment.

-Tu aurais pu utiliser quelqu'un d'autre pour incité le sorcier, n'importe qui. N'importe qui est remplaçable, mais toi... toi.. tu... si je te perds je... je... n'aurais plus rien... plus... plus de raisons de vouloir cette stupide couronne... plus de raison de me lever le matin... plus... de.. raison de vivre...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Lun 13 Fév 2017 - 2:00

La vérité finie toujours par éclore  


Il comprenait pas pourquoi Paimon était jamais content de ses efforts. Ne le félicitait pas d’avancer son plan pour combattre Lucifer. Lui, de son côté, faisait quoi, han ?! Il finit par le repousser avant de choir dans le fauteuil en avant en se mordillant les lèvres, le regard fixant le sol. Contemplant une tâche invisible. Il ne savait plus quoi faire pour le satisfaire. Un jour, il devait agir ainsi et l’autre, agir autrement. Il se perdait dans le sillon des caprices de son amant… Son inconscient restait piégé dans le désir de le servir, de se voir soumis. Il n’était pas habitué à ces marques de tendresses. Oh non, il se souvenait des punitions, des os craqués, des frustrations sexuelles et autres. Sa respiration se crispa en levant son regard vers Paimon qui… pleurait. Des larmes parcouraient ses joues. Misérable. Pourquoi pleurait-il ? Il pencha la tête sur le côté. «  Je t'ai vu quand Lucifer t'a torturé! Je t'ai vu quand tu es venu demandé mon aide! Je t'ai vu une fois et ça me suffit! ». À ses paroles, sa vue s’embrouilla. Il posa sa main sur son ventre en détournant le regard. Sa gorge lui démangeait. Il se souvenait lui aussi… Il était en loque… Son propre sang séché sur lui et autres substances sur son corps meurtris parsemés de tâches violacés. Nues comme un vers. L’âme en milles morceaux. Il était misérable, pathétique. Il n’avait été que néant, démonisé. La honte pouvait se lire sur son visage. Ses sourcils se soulevèrent légèrement. Son coeur rata un bond en écoutant cette déclaration surprenante de la part de Paimon. Lui aussi ne pouvait pas vivre sans lui… Sytry sentait con, stupide de l’avoir blessé encore.

Il soupira fortement en passant une main dans ses cheveux. Se leva. Se figea. Son corps, immobile, interrogea silencieuse la chair de son amant, de sa moitié. Un temps. Ses muscles se déraidirent. Il s’approcha lentement de Paimon. Lui prit ses mains dans les siennes. Posèrent ses lèvres tendrement sur le dessus. Caressa sa chair, avant d’entrelacer ses doigts aux siens. Il rapprocha son corps de celui de son amant. Posa ses lèvres dans sa gorge, lécha sa peau tendre avant de l’embrasser avec douceur, avec grâce. Leva son visage, la figea un moment face à Paimon. Le scrupta silencieusement. Miroirs brisés se réflétant. Il posa son front le sien, ferma les yeux.

-Désolé… Désolé… Je te blesse toujours… Je ne sais plus quoi faire… Je suis perdu. Si perdu. Je me sens inutile. Chuchota-t-il de sa voix morte, éteinte.


©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Jeu 16 Fév 2017 - 4:15


La vérité finie toujours par éclore


What kind of lord am I if I don't defend my vassal?


Tu observes ton amant s'assoir dans le fauteuil avant que tu ne commences ton monologue. Tu ne peux t'empêcher de remarquer qu'il semble surpris. Comme s'il ne s'attendait pas à ce que tu l'aimes. Comme s'il pensait que tu ne faisais que le détester toutes les secondes de ton existences. C'est stupide! N'a-t-il donc aucune idée de combien il compte pour toi? N'a-t-il donc aucune idée à quel point lui et toi êtes indissociable maintenant? Comme les deux faces d'une même médaille : Complémentaire, unique, mais si semblable, créant un tout parfait, une face ne pouvant être séparer de l'autre sans brisé l'ensemble. N'avait-il donc pas les mêmes sentiments que toi? Ne voyait-il pas ce que toi tu voyais en votre couple malsain? Que te faudrait-il faire pour qu'il te croit et arrête de te traiter d'égoïste!?

Il se lève du fauteuil après un moment de silence. Tes larmes coulent toujours sur ton visage, jusque dans le creux de ton cou. Malgré tout, ton amant s'approche de toi, prend tes mains pour les embrasser et les caresser. Tu le laisse faire, essayant de voir où tout ça va mener. Ses lèvres touchent ton cou et tu fermes les yeux pour faire arrêter ses stupides larmes. Son front se pose contre le tien et tu t'accroche à lui comme une bouée de sauvetage. Tu ouvres lentement les yeux, plongeant ton regard rougie dans le sien avant qu'il ne ferme les yeux. Tu observes ses paupières alors qu'il parle, s'excusant comme à chaque fois. Tu sens une certaine colère monter en toi et tu serres violemment son épaule en représailles.

-Tu. N'es. Pas. Inutile! Tu es Sytry! Mon Sytry, mon bras droit, mon amant, mon autre moitié. Tu es mon pilier, mon phare et ma raison. Tu n'es pas inutile. Tu fais simplement les bonnes choses de la mauvaise manière... J'ai pas envie de te perdre parce que tu t'es mis sur la première ligne... Je veux te garder pour toujours, Sytry... Toujours. Tu n'es pas inutile. Que je ne t'entende plus dire ça!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Jeu 23 Fév 2017 - 4:13

La vérité finie toujours par éclore


Sytry ne comprend pas cette nouvelle sensibilité chez Paimon. Il n’avait jamais été ainsi auparavant. Plutôt dure, robuste. Son corbeau des nuits dévorant ses pires cauchemars. Pas cette larve pleurnicheuse. Il voulait faire sécher ces stupides larmes, signent évidents de faiblesses. Sytry camouflait toujours les tiennes pour calmer son pire ennemie, pire qu’un bulldog. Il ne le lâchait jamais. Il s’approcha de son amant, posa ses lèvres sur ses mains, sur son cou avant de lui avouer ne pas savoir quoi faire. Rien faire contre Lucifer le rendait presque fou. Il resta surpris aux mots de Paimon. Comment devrait-il faire? Mettre les plans dans les mains d’incompétents qui risquaient tout faire foirer? Il ne se voilait pas la face. Rare était ceux qui faisait de la même preuve d’esprit que lui face à Lucifer. Rare était ceux qui pouvaient lui tenir tête et surtout, l’empêcher de trop lire de sa tête…. Il soupira en lâchant les mains de Paimon.


-Paimon… On ne peux pas laisser faire des incompétents! Si une autre personne aurait exécuté ce que j’ai fais… Lucifer aurait deviné ses plans. On ne peut pas se permettre d’erreur! Pas face à lui. Déjà, je suis chanceux qui m’arrache pas tous mes pouvoirs pour la traîtrise du passé, qu’il s’est juste contenté de me torturer ! S’il te plaît, laisse-moi faire. Il m’a torturé des siècles… Je sais comment… m’y prendre… Enfin un tout petit peu au moins. Comment lui faire face…. Ton fils se laissait écraser comme une merde! Comme un sale insecte. Personne d’autre peut le faire.


Il s’éloigne, tourne le dos à Paimon. Sytry observe un point invisible sur le mur. Cherche à rassembler ses idées. Il se pince l’arrête du nez avant de se retourner face à Paimon, le visage inquiet.

-Il faut qu’on parle de toi… Depuis quand, tu es devenu…. Si… Sensible…?

Sytry ne savait pas comment questionner son amant là-dessus sachant qu’il marchait sur une voix dangereuse.

-Qu’est-ce qui te rend comme ça ? Qu’est-ce que je peux faire…? J’ai seulement des marques sur mon corps, ça va partir… Faut pas t’inquiéter. Arrête de t’en faire d’accord ?

Il se pencha pour ramasser son foulard qu’il enroula à nouveau autour de sa gorge. Il soupira en prenant à nouveau la bouteille d’alcool entre ses mains, prit deux verres qu’il déposa sur le bureau de travail de son amant. Ouvrit la bouteille, versa du liquide dans les verres et referma la bouteille qu’il déposa dans le sellier. Il prit les verres et en offrit un à Paimon.

-On peut boire maintenant ?


©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Sam 25 Fév 2017 - 22:09


La vérité finie toujours par éclore


What kind of lord am I if I don't defend my vassal?


Tu écoutes ton amant avec une moue grimaceuse. Tu sais qu’il a raison. Tu sais que si tu laisses n’importe qui faire ça, il va tout rater. Mais tu ne peux t’empêcher de détester l’idée, détester de voir ton Sytry aller ainsi, au-devant du danger, et se faire torturer, humilier, pour obtenir un pion de plus. Un pion dont tu n’as même pas jugé l’importance. Sytry semble vraiment confiant dans ce qu’il a vu, mais comment en être sûr? Comment être sûr qu’il va se battre pour toi? Comment être sûr qu’il va t’être utile? Tu as des milliers d’enfants dans le monde qui se battent pour toi : Des sorciers, des mutants, des démons. Alors pourquoi un autre de plus va faire la différence? Comment CET autre de plus va pouvoir faire pencher la balance? Comment CE sorcier, qui a coûté si cher à obtenir, va rembourser sa dette?

Tu es perdu dans tes pensées, torturé par celles-ci. Tellement que tu ne sens pas ton amant s’éloigner, ni te tourner le dos alors que lui-même semble réfléchir à quelque chose. Tu n’entends juste sa question. Comment ose-t-il te traiter de sensible!? Tu t’inquiètes pour lui et c’est tout ce qu’il trouve à te dire! Qu’il te trouve sensible?! Et avec autant de dédains dans la voix! Autant de… comme s’il trouvait ça dégoûtant! Tu serres tes poings de rage. Ton visage se fige dans une expression de haine alors que tu t’approches de ton amant et le gifle avec violence. Tu n’as simplement pas pu te retenir. Il faut qu’il sache qu’il y a des limites à ce qu’il peut te dire et comment il les dit!

-Je t’interdis de me parler de la sorte, Sytry! Tu es as MOI! Je m’inquiète pour toi! Il faut bien que quelqu’un le fasse vu que tu sembles si destructeur de ta personne! Que je ne t’entende plus jamais dire que je suis sensible. JE NE LE SUIS PAS! COMPRIS?!

Tu penses une main sur ton visage, essayant vainement de te calmer. Tu sens encore la rage bouillir dans tes veines et l’inquiétude qui menace de faire encore perler tes yeux. Tu caresses faiblement sa joue, là où tu l’as frappé, espérant atténuer la douleur.

-Je ne suis pas sensible. Je m’inquiète pour toi, pour ta sécurité, pour ton intégrité. Je n’ai pas envie de te perdre. Pas toi… Je ferais quoi sinon?


Tu soupires longuement alors qu’il ramasse encore ce stupide foulard. Tu notes mentalement de le brûler quand l’occasion va se présenter. Il vous sert à boire et tu roules les yeux. Non. Pourquoi il veut tant boire?! Tu saisie les deux verres que tu poses avec violence sur ton bureau, laissant la moitié du contenu se répondre sur le meuble

-J’ai dit non. Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans ce mot? Assis-toi et enlève ce stupide foulard ou je te jure que je le brûle!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Lun 27 Fév 2017 - 18:34

La vérité finie toujours par éclore


Il se doutait qu’évoquer sa « sensibilité » n’allait pas plaire à Paimon. Il ne savait pas encore jusqu’à quel point. Trop occupé à faire diversion, offrant de l’alcool pour l’occasion. Chaque étape de fuite se résumait à un échec… Total échec… Tourné vers son amant, il le vit s’avancer vers lui l’aura abyssale. CLAC. Son visage se tourna dans l’autre sens. Il recula d’un pas, la joue cramoisie. Sytry serra sa mâchoire. Ironie totale ! Voulait-il vraiment son bien ? Son regard devint dur. Un temps. Des perles cristallines se logea dans le creux de ses yeux. Il se retourna écoutant d’une oreille distraite le discours de Paimon. Ramassant son foulard pour camoufler ses fichues marques sur sa chair tendre de sa gorge. Destructeur de sa personne….? Était-ce vrai ? Il prenait tellement soin de son corps, de son apparence. Il posa son regard humide sur le miroir. Serra les lèvres en voyant l’éclat rouge sur sa joue.

-Tu t’inquiètes pour moi ou bien pour toi, pour ton avenir ? Regarde-moi. Je ressemble d’un tableau raté de picasso à cause de ta stupide gifle. Au moins, je pouvais cachée les autres marques. Mais, ÇA. C’est une horreur! Tu es MIEUX que ça disparaisse et assez vite.
Répondit-il sur un ton sèche.

Il sentit les mains de Paimon sur sa joue, il esquiva sa caresse en tournant le visage dans l’autre sens. Son cœur naviguait entre la rage, l’humiliation et la défaite. Lui, il voulait passer à autre chose! Oublier vainement…. Oublier quoi? Le refus de remerciement pour son sacrifice ? Pour la punition de s’être inquiéter de lui ? Il roula des yeux avant de faire sa dernière tentative de fuite, tenant le verre vers Paimon, faux sourire accroché à ses lèvres. Il sursauta lorsque son amant arrache presque ses verres de ses mains pour les posés violemment sur le bureau. La moitié de leur contenu ou peut-être plus s’épanchait sur les dossiers ouverts, le bois vernis. Quel gâchis. Il sursauta une autre fois à l’ordre clamé par Paimon. Il baissa la tête sentant les perles s’accroîtrent dans son regard. Enleva le foulard qu’il lança à deux doigts du visage de son compagnon. S’assit en observant l’étagère au fond de la pièce. Tout pour évité son regard. Sa colère.

-C’est nouveau cette inquiétude. Tu as jamais empêché ma destruction autrefois.

Animal blessé, il crachait sa souffrance sur les autres tel un venin. Protection pour cacher sa faiblesse en lui. Son sentiment honteux d’insecte. Cette voix enfantine de peur qui se logeait entre ses vertèbres, parcourait le long de ses reins, escaladait ses poumons pour croquer son cœur noir.

-Qu’est-ce que tu veux de plus ? Pourquoi tu veux pas qu’on boive qu’on s’échappe de cette connerie ?! J’en ai déjà marre de cette conservation en queue de poisson.

La gorge serrée, il continuait de fixer cette étagère.

- Je pensais que tu aurais été fier de moi.


©Percylove

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore Mer 8 Mar 2017 - 3:15


La vérité finie toujours par éclore


What kind of lord am I if I don't defend my vassal?


Ton amant semble enragé de ton acte. Et pourtant, il ne l'est pas vis-à-vis de ce que lui a fait Lucifer. Il est sérieux là? Il est prêt à te crier dessus, toi, son sauveur! Alors que se laisse faire lorsque Lucifer le torture?! Il te menace parce que le rouge gâche la symétrie de son visage, mais il ne chiale pas devant les marques sur ses poignets, son cou et qui sait sur le reste de son corps?! Tu le regarde, à la fois confus et énervé de sa réaction. Et ensuite il ose remettre en question qu'il est destructeur. Tu serres les poings de rage et détourne la tête. Tu ne veux pas voir ses larmes. Tu ne veux pas le voir pleurer. Pas lorsque c'est de ta faute...

Il t'obéit enfin et va s'assoir sur le fauteuil dans le bureau. Tu croises tes bras sur ta poitrine et l'observe un moment. Il semble vraiment blessé. Tu commences à t'en vouloir un peu. Peut-être que tu n'aurais pas dû le gifler. Peut-être que tu aurais dû être plus tendre? Peut-être que tu aurais dû le réconforter? Mais tu n'es pas né comme ça. Tu n'as pas appris à être comme ça. Toute ta vie n'a été qu'une lutte acharnée pour ta survie, pour devenir plus puissant, plus imposant. Tu ne sais pas comment faire avec ton amant. Tu ne sais pas comment être tendre. Comment... le rassurer... le chérir comme il le mérite. Tu ne sais pas. Tu ne fais que de la merde. Ton amant en souffre, encore. Il est là... brisé... Tu ne veux pas le voir comme ça! Mais tu n'as aucune idée! Aucune...

Tu t'approches lentement de lui, t'agenouillant devant lui. Tu caresses ses genoux doucement avant d'encadrer son visage entre tes mains. Tu caresses ses pommettes avec tes pouces, essayant de te concentrer. Tu es destructeur. Tu n'es pas guérisseur. Lorsque tu guéries, c'est pour mieux briser par la suite. Pourtant... Tu plonges ton regard dans celui de ton amant, de ton Sytry, et te concentre. Recoller les tissus, contracter les vaisseaux, enlever les ecchymoses qui salissent, souillent ton amant. Tu te pinces les lèvres sous l'effort, sentant tes mains trembler alors que tu relâches enfin le visage de ton amant.

-Voilà... comme neuf. Mon tendre... tendre Sytry. Mon parfait amant. Mon magnifique tigre. Je suis fier de toi. Je le suis! Mais j'ai tellement peur... J'ai pas envie de te voir souffrir aux mains de Lucifer! Je... ça me fait peur... Je veux pas te perdre. Je veux pas... voir Lucifer te ravoir. Je veux pas le voir t'utiliser contre moi, te manipuler, te faire du mal! Je... n'aime pas l'idée qu'il lève la main sur toi...


Tu restes silencieux un moment avant de te relever et t'assoir sur ses genoux, déposant ta tête dans le creux de son épaule. Tu fermes les yeux, humant sa douce odeur pour te réconforter.

-Je... suis fier de toi, Sytry. Tous les jours, je suis fier de toi. Tous les jours que je te vois là, grand et brave. Je suis si fier de toi. Mais, je t'en prie, la prochaine fois... parles-en moi avant de faire quelque chose d'aussi... risqué! Ok? Promets-moi, Sytry... s'il te plaît.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [+18] La vérité finie toujours par éclore

Revenir en haut Aller en bas

[+18] La vérité finie toujours par éclore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» THE SPECTATOR ? La vérité fait toujours scandale
» 5 ? la vérité est toujours plus douloureuse que le mensonge.
» La vérité est toujours belle et terrible ... ~ Severus Rogue
» La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore
» La vérité n'est pas toujours bonne à dire [Mentos-Ecly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Parker :: Hors-Jeu :: 2017-